IMMOBILIER 2015
Follow
Find tag "mouillart"
52.4K views | +9 today
IMMOBILIER 2015
Immobilier,Economie,Décoration,Design.Jardin,Energie,Qualité de Vie,Urbanisme,Transports,Street Arts
Curated by 694028
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by 694028 from L'actualité de l'immobilier
Scoop.it!

Immobilier : la construction se fissure

Immobilier : la construction se fissure | IMMOBILIER 2015 | Scoop.it

La crise semble belle et bien installée en ce qui concerne l'immobilier. Une crise que bon nombre d'observateurs n'hésitent désormais plus à comparer à celle qui a affecté ce secteur d'activité dans le début des années 90. Témoin privilégié de l'état de santé de l'immobilier, les chiffres de la construction communiqués ce mardi 24 avril par le ministère de l'Ecologie mettent en lumière une très nette dégradation pour ce premier trimestre 2012...

De l'avis de l'économiste Michel Mouillart, ces derniers apparaissent comme « le reflet d'une crise plus profonde, avec la dette, un soutien public défaillant et un marché du crédit à la peine »...

« C'est un sérieux coup d'arrêt sur la construction », souligne Michel Mouillart avant d'ajouter que « la situation est comparable à celle du début des années 1990 quand l'activité avait baissé sans perspectives de redémarrage à un horizon rapproché. Ca n'est pas conjoncturel ».

Selon l'économiste, aucune perspective de relance n'est à envisager au cours de cette année 2012, bien au contraire. Soutenu jusqu'à présent par des dispositifs tels que le Scellier et le PTZ plus, le secteur de l'immobilier neuf semble désormais grandement pâtir de l'arrêt brutal de ces perfusions fiscales.


Via Jean-François Jagle
more...
No comment yet.
Rescooped by 694028 from L'actualité de l'immobilier
Scoop.it!

Immobilier : les français ne veulent plus acheter

Immobilier : les français ne veulent plus acheter | IMMOBILIER 2015 | Scoop.it

La vague de froid qui touche actuellement la France serait-elle en train de faire geler la pierre ? Selon un récent sondage réalisé par l'Ifop pour le compte du site Explorimmo, 7 français sur 10 jugent en effet le contexte économique ambiant particulièrement peu propice à un éventuel achat immobilier...

Alimenté par un contexte économique morose, cet attentisme des français en matière d’immobilier est également souligné par l’Observatoire Crédit Logement / CSA. Ce dernier note en effet dans sa dernière étude une chute extrêmement marquée de la distribution de prêts immobiliers. Entre les mois de décembre 2011 et janvier 2012, le montant global des crédits immobiliers accordés s’est ainsi effondré de -49,4% (-25,7% sur un an). Pour l’économiste Michel Mouillart qui n’hésite pas à comparer la situation actuelle à celle enregistrée en 2009 lorsque la crise des subprimes battait son plein, il s’agit bien ici d’un véritable « coup de massue ».


Via Jean-François Jagle
more...
No comment yet.
Rescooped by 694028 from L'actualité de l'immobilier
Scoop.it!

Immobilier : la fin de l’exception française ? : Les banques se retirent du jeu

Immobilier : la fin de l’exception française ? : Les banques se retirent du jeu | IMMOBILIER 2015 | Scoop.it

Le montant des crédits immobiliers accordés par les banques a enregistré un très fort recul en janvier. Que s’ensuit-il pour le marché immobilier français ?

Une étude récente de l’Observatoire Crédit Logement/CSA fait apparaître, en janvier 2012, une baisse de 25,7 % du montant des crédits immobiliers par rapport au même mois de 2011...« L’année 2012 ne commence pas très bien. Dans un contexte économique morose, le contrecoup du mouvement d’anticipation de la fin 2011 est sensible ». D’un mois à l’autre, l’effondrement est brutal : – 49,4 % de crédit entre décembre 2011 et janvier 2012.

A cela vient s’ajouter le fait que les taux d’intérêt des crédits immobiliers continuent de monter...

Pour M. Mouillart, Professeur d’économie à l’Université Paris-Ouest, et l’un des experts du secteur, il s’agit d’un véritable « coup de massue. La chute est comparable à 2009, au moment de la crise des subprimes américains » Ce phénomène est aggravé par le contexte économique actuel, qui est, disons-le, carrément déprimant...Pour ne rien arranger, le tout est accentué par une importante diminution des avantages accordés par l’État aux acquéreurs...

Ce signe est palpable : gravement touchées par le marasme financier consécutif à la crise des dettes souveraines, et inquiètes de l’arrivée de la récession, les banques ont décidé de se retirer du jeu. Cela présage-t-il d’un fort retournement des prix sur le marché immobilier de l’ancien ?


Via Jean-François Jagle
more...
No comment yet.