IMMOBILIER 2015
Follow
Find tag "investissement"
53.9K views | +53 today
IMMOBILIER 2015
Immobilier,Economie,Décoration,Design.Jardin,Energie,Qualité de Vie,Urbanisme,Transports,Street Arts
Curated by 694028
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by 694028 from L'expertise immobilière
Scoop.it!

Tout savoir sur le dispositif de défiscalisation Duflot en SCPI

Tout savoir sur le dispositif de défiscalisation Duflot en SCPI | IMMOBILIER 2015 | Scoop.it

Les SCPI Duflot ont deux composantes. En tant que SCPI, d'abord, il s'agit d'un placement immobilier où la société de gestion gère l'ensemble du patrimoine qu'elle a acquis. Adossée à la loi Duflot, ce même véhicule ajoute un avantage fiscal. Faute de temps et d'expérience, l'épargnant trouvera dans ces véhicules spécifiques une réponse simple et facile à sa problématique fiscale et patrimoniale.

 

Investir dans une SCPI

 

Investir dans une SCPI s'apprécie selon 2 aspects. Par rapport à la détention en direct d'un bien immobilier, celui qui achète des parts bénéficie d'un réel allègement de ses contraintes. Il n'a pas à rechercher et choisir un immeuble puis à réaliser d'éventuels travaux pour le mettre en conformité avec les dernières exigences techniques ou règlementaires. Autre souci écarté, le particulier ne gère pas sa relation avec son locataire. La SCPI se charge de le trouver, de vérifier sa solvabilité et d'encaisser les loyers. On ne le soulignera jamais assez, mais les nouvelles exigences qui pèsent sur les propriétaires avec la loi « Alur » plaident de plus en plus en faveur d'une délégation de la gestion immobilière. Au delà du fait qu'une société de gestion spécialisée est bien mieux armée pour défendre les intérêts des associés, elle est aussi parfaitement au courant des évolutions législatives, des conditions du marché locatif et de l'investissement. Ce qui n'est pas forcément le cas, faute de temps ou d'expérience des propriétaires bailleurs !

....................................................................................

(Cliquez sur le titre pour lire la suite).


Via Julien Arthapignet (Acheterduneuf.com)
more...
No comment yet.
Rescooped by 694028 from L'expertise immobilière
Scoop.it!

Une agence immobilière accepte les bitcoins

Une agence immobilière accepte les bitcoins | IMMOBILIER 2015 | Scoop.it

Achèterons-nous bientôt des logements en bitcoins, la fameuse monnaie virtuelle ? L’agence immobilière Forsyth Real Estate, basée à Sydney, le permets, depuis le 26 mars 2014. C’est la première agence du continent qui accepte la monnaie virtuelle pour l’achat de biens immobiliers.


Un paiement en ligne


Pour payer en bitcoins, les acheteurs passent par la plateforme de paiements en ligne CoinJar, qui convertit la monnaie en dollars en prenant une commission de 0,5 % sur le montant.


Séduire les investisseurs chinois


L’objectif de l’agence immobilière : attirer des investisseurs, notamment chinois. D’une part, en réduisant les frais puisque les échanges en bitcoins échappent aux établissements bancaires, or les frais de transaction entre banques de différents pays sont assez élevés. D’autre part, en adoptant une monnaie déjà prisée des clients asiatiques. A Shanghai, l’agence immobilière Shanda Tiandi propose d’acquérir des logements en bitcoins depuis 2013, d’après Wantchinatimes.

................................................................................

(Cliquez sur le titre pour lire la suite).




Via Julien Arthapignet (Acheterduneuf.com)
more...
No comment yet.
Rescooped by 694028 from Le bon investissement immobilier
Scoop.it!

Immobilier Duflot : encore trop d'incertitudes

Immobilier Duflot : encore trop d'incertitudes | IMMOBILIER 2015 | Scoop.it
Boudé par les investisseurs, le régime pâtit du flou qui subsiste sur les loyers applicables auquel vient s'ajouter la dégradation de la conjoncture économique.

Via Amber Conseils
more...
Amber Conseils's curator insight, December 1, 2013 4:17 PM

Son plus gros défaut est le nom qu'il porte... Mais pour un conseil avisé et de qualité, il vous suffit de venir sur http://www.amber-conseils.com afin d'avoir de plus amples renseignements...

Rescooped by 694028 from L'expertise immobilière
Scoop.it!

Tout savoir sur l'achat d'un logement occupé

Tout savoir sur l'achat d'un logement occupé | IMMOBILIER 2015 | Scoop.it

 

Acheter un logement occupé a comme avantage de pouvoir bénéficier d’une décote sur le prix d’achat et permet aussi de percevoir immédiatement des loyers.

Acheter un logement occupé a comme avantage de pouvoir bénéficier d’une décote sur le prix d’achat et permet aussi de percevoir immédiatement des loyers.

 

Un loyer instantanément perçu

 

En achetant un logement occupé, on n’a pas besoin de trouver un locataire pour louer son bien, c’est un avantage indéniable car le loyer est donc instantanément perçu sans période de vacance locative. De plus, on peut connaître immédiatement et avant d’acheter le logement le sérieux du locataire et son aptitude à payer ses charges et son loyer dans les délais. Un des inconvénients est que le prix du loyer ne peut pas être réévalué avant la fin du bail en cours et que les conditions du bail ne pourront pas non plus être modifiées. En cas de demande, un prêt sera aussi plus facile à obtenir, en effet une banque aura plus confiance car elle sera assurée de revenus locatifs pour le remboursement du crédit.

 
...

 


Via Julien Arthapignet (Acheterduneuf.com)
more...
No comment yet.
Rescooped by 694028 from Le bon investissement immobilier
Scoop.it!

La hausse des droits de mutation inscrite dans le budget 2014

La hausse des droits de mutation inscrite dans le budget 2014 | IMMOBILIER 2015 | Scoop.it
Les droits de mutation pourront passer de 3,8 % à 4,5 % dès l’année prochaine.

Via Amber Conseils
more...
Amber Conseils's curator insight, October 1, 2013 4:45 AM

Les départements "pourront" car ils n'en ont pas l'obilgation... Belle blague; on fera le point sur ceux qui ne l'ont pas augmentée...

Rescooped by 694028 from Le bon investissement immobilier
Scoop.it!

Immobilier: l'effet pervers de la loi Duflot sur l'encadrement des loyers

Immobilier: l'effet pervers de la loi Duflot sur l'encadrement des loyers | IMMOBILIER 2015 | Scoop.it
Si le texte reste inchangé, la loi Alur va faire baisser les loyers des logements des ménages les plus aisés mais pas ceux de la classe moyenne. Explication...

Via Amber Conseils
more...
Amber Conseils's curator insight, September 10, 2013 1:59 PM

Encore un effet pervers de "Duflop" plutôt...

Rescooped by 694028 from L'actualité de l'immobilier
Scoop.it!

Investissement immobilier : Duflot, Scellier, même combat ?

Investissement immobilier : Duflot, Scellier, même combat ? | IMMOBILIER 2015 | Scoop.it

L'économiste Olivier Eluère, spécialiste de l'immobilier au Crédit Agricole, estime que le nouveau dispositif d'aide à l'investissement locatif ne fera ni mieux ni moins bien que son prédécesseur en termes de ventes de logements neufs...

...si le nouveau régime est significativement plus intéressant que son prédécesseur du strict point de vue fiscal (réduction d’impôt portée de 13 à 18 % du montant de l’opération), son succès pourrait être terni par certaines des contraintes, de loyer et de localisation, notamment, dont il est assorti. L’économiste pointe, entre autres, le fait que « le taux de rendement effectif » d’un investissement en Duflot sera « faible, avant l’avantage fiscal », du fait de « prix de vente probablement assez élevés et de loyers inférieurs de 20 % à ceux du marché ».


Via Jean-François Jagle
more...
No comment yet.
Rescooped by 694028 from L'actualité de l'immobilier
Scoop.it!

Défiscalisation immobilière en 2013 : les trois règles à respecter

Défiscalisation immobilière en 2013 : les trois règles à respecter | IMMOBILIER 2015 | Scoop.it

... Dans un contexte économique global austère et des perspectives en immobilier assez plates, il faudra miser en 2013 sur des valeurs sures.

L'investissement en immobilier locatif en vue de baisser ses impôts est un moyen efficace de cumuler défiscalisation, capitalisation et anticipation de la retraite. Il faut cependant respecter quelques règles simples.

 

Règle numéro un : l'emplacement

Faut-il le répéter : l'emplacement est et restera le nerf de la guerre en immobilier.
En 2013 il faudra se concentrer sur le centre-ville. La politique des communes Françaises est claire et unanime : il faut redynamiser le centre-ville pour attirer une population aisée de cadres et de retraités au pouvoir d'achat important.

...L'immobilier se valorise et les populations qui cherchaient de l'espace en périphérie privilégient maintenant le coeur de ville.

Les immeubles laissés à l'abandon ou mal entretenus sont une aubaine pour les investisseurs. Les programmes immobiliers en Malraux, déficit foncier et Monuments Historiques (MH) sont autant d'opportunités d'investir en centre-ville sur de l'immobilier ancien de qualité, profondément restructuré et rénové.

Les programmes neufs y sont rares et souvent chers. Ils fleurissent cependant dans les opérations de réaménagement urbain et constituent là une opportunité d'investissement à saisir. Ils bénéficient des avantages du centre-ville : accessibilité, commerces de proximité et écoles. Cependant, il est encore tôt pour dire s'ils seront accessibles en loi Duflot.

 

Règle numéro deux : user du bon dispositif fiscal

La défiscalisation étant un bon moyen pour booster la rentabilité de son investissement immobilier locatif, il convient de se servir du dispositif le plus adapté à son profil.

Les contribuables les plus fiscalisés opteront pour le dispositif Malraux...

Les opérations en déficit foncier constituent une niche très intéressante pour les investisseurs percevant déjà des revenus fonciers...
Les fiscalités intermédiaires opteront pour les dispositifs Duflot et Censi Bouvard. L'offre est importante et la mécanique fiscale relativement simple à maitriser. L'avantage fiscal est intéressant en Duflot avec 6000 € de réduction d'impôt par an et la possibilité de faire deux investissements par an n'est pas négligeable. Les 11% de réduction d'impôt liés à l'investissement en résidence meublée sont moins intéressants mais l'avantage est ailleurs...
En Censi-Bouvard il faudra porter une attention particulière à la solidité de l'exploitant, les déboires récents de certains sont à retenir avant d'investir.

 

Règle numéro trois : investir en fonction de ses objectifs

> Défiscalisation : selon le dispositif fiscal utilisé, l'avantage fiscal se réparti de façon différente. Il peut être bref et efficace comme en loi Malraux et MH, ou plus linéaire comme en Duflot ou Censi Bouvard.
> Rente à terme : l'investissement en résidence meublée présente l'avantage d'avoir des loyers garantis par bail commercial et libère l'investisseur de tout souci de gestion.

> Capitalisation : l'investissement immobilier est un excellent moyen de réaliser une épargne forcée et de capitaliser sur de la pierre. Bridée sur de la location meublée avec bail commercial, la capitalisation à moyen-long terme sera plus importante sur un investissement loué nu. En déficit foncier et MH, la plus-value est calculée par la différence entre le prix du foncier et le prix de vente à terme. Les impôts à payer peuvent donc s'avérer très importants à la revente. Les projets Malraux sont proposés en VIR (vente d'immeuble à rénover) et la plus-value est calculée entre le prix d'achat global (foncier + travaux) et le prix de vente à terme.

C'est un paramètre à ne pas négliger dans le calcul de rentabilité de son projet !

 


Via Jean-François Jagle
more...
Ci Transaction's curator insight, December 24, 2013 11:30 AM

Défiscalisation immobilière en 2013 : les trois règles à respecter

Rescooped by 694028 from IMMOBILIER
Scoop.it!

Immobilier locatif : Cécile Duflot a oublié les investisseurs...

Immobilier locatif : Cécile Duflot a oublié les investisseurs... | IMMOBILIER 2015 | Scoop.it

La ministre du Logement Cécile Duflot compte sur les particuliers investisseurs pour relancer le logement à prix abordable. Mais où sont les incitations à le faire ? Et rien n'est proposé pour protéger les bailleurs, notamment contre les impayés...

Comment compte-t-elle les y inciter ? Simplement en leur demandant d'être "intéressés par la pierre, soucieux d'investir leur argent dans une cause utile, celle de fournir un toit à un ménage, plutôt que de placer sur les marchés"...

...concrètement, seules des mesures en faveur des locataires sont à l'ordre du jour : contrôler les loyers, éventuellement les baisser... Pas un mot, en revanche, sur le problème des impayés ou sur la répartition parfois inéquitable des charges entre le propriétaire et le locataire... Encore une fois, ce n'est pas de cette façon que l'on incitera les investisseurs à placer leur argent dans l'immobilier.


Via Jean-François Jagle, Alpha Omega 24
more...
No comment yet.
Rescooped by 694028 from L'actualité de l'immobilier
Scoop.it!

L'investissement locatif résiste malgré une fiscalité alourdie

L'investissement locatif résiste malgré une fiscalité alourdie | IMMOBILIER 2015 | Scoop.it

Les performances décevantes des actions et l'érosion des rendements de l'assurance-vie poussent de nombreux épargnants vers l'investissement locatif qu'ils considèrent comme un refuge notamment en vue de la retraite...

La pierre, la Bourse ou l'assurance-vie? Pour placer leur argent, beaucoup de Français donnent aujourd'hui la préférence à la première...«Le durcissement de l'imposition des plus-values ne semble pas non plus décourager les investisseurs d'acheter des appartements pour les louer», estime Me Pierre Bazaille, président de l'Institut notarial...

Plusieurs notaires et agents immobiliers ont récemment été confrontés à des acheteurs qui voulaient avant tout sortir leur épargne des placements financiers...L'immobilier, un choix par défaut d'investisseur inquiet? Même si les professionnels attendent un fléchissement des prix et si les rendements sont faibles, la pierre garde deux atouts aux yeux des investisseurs: ils peuvent l'acheter à crédit, ce qui n'est pas une mauvaise affaire aux taux actuels et ils se retrouvent avec un bien réel...


Via Jean-François Jagle
more...
No comment yet.
Rescooped by 694028 from L'expertise immobilière
Scoop.it!

Immobilier : comment investir dans les maisons de retraite

Immobilier : comment investir dans les maisons de retraite | IMMOBILIER 2015 | Scoop.it

Acheter un appartement dans une résidence senior ou une chambre dans une Ehpad, c'est possible. Bien que de nature différente, ces deux investissements offrent généralement une rentabilité attractive. Mais des précautions s'imposent.


L'investissement dans des résidences seniors avec services ou desEhpad (établissements d'hébergement de personnes âgées dépendantes) permet de se procurer des revenus complémentaires, souvent bien utiles à la retraite. Dans le premier cas, les investisseurs achètent un appartement meublé (entre 120.000 et 300.000 € en moyenne), le plus souvent au prix du marché immobilier neuf local. Dans le deuxième cas, ils acquièrent une chambre de 15 à 25 m² dans une maison de retraite médicalisée (entre 100.000 et 200.000 € en moyenne, et jusqu'à 350.000 € à Paris). Bien que de nature différente, ces investissements permettent aux acquéreurs de se placer sous le régime de la location meublée (loueur en meublé professionnel ou loueur en meublé non professionnel), avec à la clé des avantages fiscaux: déduction des charges, amortissement du bien… Il est aussi possible d'opter pour le régime Censi-Bouvard qui permet d'obtenir le remboursement de la TVA et une réduction d'impôt de 11 % du prix (dans la limite de 300.000 €). Dans ce cas, la gestion par bail commercial d'une durée minimale de 9 ans est confiée à l'exploitant de la résidence.

 

Parce que les loyers sont élevés, ces deux types d'investissement offrent généralement une rentabilité attractive: de 3,5 à 4,3 % brut en moyenne pour les résidences seniors et entre 4,4 et 5 % pour les Ehpad.


Bien choisir l'opérateur

............................................................................................

(Cliquez sur le titre pour lire la suite).




Via Julien Arthapignet (Acheterduneuf.com)
more...
No comment yet.
Rescooped by 694028 from L'expertise immobilière
Scoop.it!

Loyers : les agents immobiliers communiquent désormais leurs données

Loyers : les agents immobiliers communiquent désormais leurs données | IMMOBILIER 2015 | Scoop.it

La mort dans l'âme, les agents immobiliers communiquent désormais leurs données pour alimenter les Observatoires des loyers prévus dans le cadre de la loi Alur de Cécile Duflot. Il faut dire qu'ils y sont obligés par la loi.


Alors qu'ils y étaient initialement farouchement opposés, les agents immobiliers vont finalement coopérer avec les pouvoirs publics pour alimenter les différents Observatoires des loyers en France. Ceux-ci serviront de base de calcul pour la mesure relative à l'encadrement des loyers intégrée dans la loi pour l'accès au logement et un urbanisme rénové (Alur) qui vient d'être définitivement votée au Parlement.

 

Une opposition de principe


En 2013, les principales fédérations de la profession, la Fnaim en tête, avaient indiqué publiquement qu'elles ne feraient pas remonter leurs statistiques pour alimenter ces Observatoires, car elles jugeaient la loi Alur portée par la ministre du Logement Cécile Duflot injuste dans sa globalité.


Une posture de négociation qui leur a en partie permis d'obtenir un recul du gouvernement sur la garantie universelle des loyers (GUL) et le plafonnement des honoraires de location. En revanche l'encadrement des loyers est resté, à leur grand dam, inchangé sur le fond. Jean-François Buet, le président de la Fédération nationale de l'immobilier (Fnaim) explique d'ailleurs à qui veut l'entendre que "ce n'est pas cette mesure d'encadrement qui donnera davantage de logements aux français ".

 

Les agents immobiliers respecteront la loi

 

Faisant fis de cette déception, les agents immobiliers font donc désormais remonter leurs données. Il faut dire qu'ils y sont contraints par la loi Alur. "Nous avons l'obligation d'alimenter les observatoires donc nous allons le faire", a déclaré Jean François Buet ce lundi lors d'une conférence de presse. Avant d'ajouter de manière pragmatique que malgré les divergences, "il n'est pas question de demander à mes adhérents de se mettre hors-la-loi".

 

4,6 millions de locations concernées

.....................................................................................

(Cliquez sur le titre pour lire la suite).




Via Julien Arthapignet (Acheterduneuf.com)
more...
No comment yet.
Rescooped by 694028 from Fiscalité, entreprise et particuliers
Scoop.it!

Défiscalisation : que faire avant la fin de l’année ?

Défiscalisation : que faire avant la fin de l’année ? | IMMOBILIER 2015 | Scoop.it

Pas de nouveau tour de vis sur les niches fiscales cette année. Mais l’ensemble des réductions d’impôt dont vous pouvez bénéficier est désormais, sauf exceptions, plafonné à 10.000 € par an.

 

Pour la deuxième année d'affilée, le projet de loi de Finances pour 2014 actuellement en discussion devant le Parlement ne contient aucune mesure d’ordre général visant à supprimer ou à raboter les différentes niches fiscales dont les ménages peuvent profiter. « Les contribuables à la recherche d’une solution pour payer moins d’impôt cette année ont donc accès au même type de dispositifs que l’année dernière. Il n’y a rien de nouveau : ni en bon, ni en moins bon. Mais en contrepartie, on ne resserre pas la vis », précise Arnaud Jamin, avocat associé chez Fidal. Autrement dit : après avoir été écornés deux années de suite, les taux et plafonds des principaux avantages fiscaux restent au même niveau que l’année dernière.

 

En revanche, pour la première fois cette année, le plafond global des niches fiscales – institué fin 2008 et opérationnel depuis l’imposition des revenus de 2009 – va avoir un véritable caractère contraignant. De 18.000 euros + 4 % du revenu imposable l’année dernière, ce plafond est ramené à 10.000 euros cette année. Ce seuil est le même pour tous les foyers fiscaux, quels que soient leur composition, leur situation de famille ou leur niveau de revenus : il ne comporte plus de part proportionnelle au revenu imposable du foyer fiscal qui permettait aux ménages ayant les revenus les plus élevés de réduire plus fortement leur impôt.

 

Seule consolation : ce nouveau plafond ne s’applique qu’aux avantages fiscaux obtenus en contrepartie de dépenses payées ou d’investissements réalisés à compter du 1er janvier 2013. Toutefois certains investissements réalisés en 2013 mais pour lesquels vous aviez pris la décision d’investir fin 2012 ne sont pas concernés par ce nouveau plafond même si vous n’avez débloqué les fonds que cette année : investissement locatif dans une résidence de services meublée, investissement Scellier, investissement outre-mer. Ces investissements restent soumis au plafond de 2012 (soit 18.000 euros + 4 % du revenu imposable).

 

Pour les avantages étalés sur plusieurs années

Dans le même ordre d’idées, sachez que ce nouveau plafond de 10.000 euros ne s’applique pas non plus aux avantages étalés sur plusieurs années mais qui correspondent à des investissements réalisés au cours des années précédentes. Par exemple, si vous avez investi dans un bien immobilier en 2009 vous ouvrant le droit à la réduction d’impôt Scellier dont le bénéfice est étalé sur neuf ans, la fraction de la réduction d’impôt dont vous pouvez bénéficier au titre de chacune des neuf années reste soumise au plafond de l’année de l’investissement, soit le plafond de 2009 (25.000 euros + 10 % du revenu imposable). Votre plafond de 10.000 euros n’est pas entamé par cette réduction d’impôt.

 

Autres exceptions à ce nouveau plafond : les réductions d’impôt liées au investissements outre-mer et aux souscriptions au capital de Sofica (société de financement du cinéma) bénéficient d’un plafond spécifique de 18.000 euros. Mais si au titre de la même année, vous investissez également dans des investissements hors Sofica et outre-mer, les deux plafonds ne s’ajoutent pas : l’ensemble des réductions auquel vous pouvez prétendre est plafonné à 18.000 €.

 

 

Le cas "Malraux"

 

Enfin dernière modification : la réduction d’impôt Malraux accordée en contrepartie de la restauration complète d’un immeuble qui était, jusqu’à l’imposition des revenus de 2012, soumise au plafonnement global en est désormais exclue. Mais attention, cette exclusion ne joue pas lorsque la décision d’investir a été prise avant le 1er janvier 2013. Pour le reste, le périmètre du plafonnement n’a pas été modifié. Ce plafond s’applique à la quasi-totalité des réductions et crédits d’impôt accordés en contrepartie d’un investissement ou d’un service quelconque dont vous bénéficiez et pas uniquement aux seuls placements défiscalisants : réduction ou crédit d’impôt pour emploi d’un salarié à domicile, pour frais de garde des jeunes enfants à l’extérieur du domicile, pour les dépenses en faveur du développement durable… En revanche, la réduction pour dons aux associations ainsi que les avantages liés à une situation de handicap ou de dépendance ainsi que tous ceux attachés à votre situation personnelle ne sont pas pris en compte : déduction d’un pension alimentaire, versement d’une prestation compensatoire, économie d’impôt liée à la prise en compte du quotient familial…

 

Faire le point sur les dépenses contraintes

............................................


Via Julien Arthapignet (Acheterduneuf.com), Gestiondepatrimoine.com
more...
Gestiondepatrimoine.com's curator insight, December 2, 2013 1:05 PM

Bon alors, on commence par quoi ?

Et pourquoi ?

Comment et avec qui ?

Rescooped by 694028 from L'expertise immobilière
Scoop.it!

Comment vendre un logement avec un locataire ?

Comment vendre un logement avec un locataire ? | IMMOBILIER 2015 | Scoop.it

Lorsque vous avez investi dans des biens immobiliers locatifs, vous pouvez avoir besoin d’en vendre un même s’il y a un locataire qui occupe actuellement ce logement. C’est tout à fait possible. Cependant, la vente d’un appartement avec un contrat de location en cours possède des spécificités dont il faut tenir compte. Découvrez nos conseils pour vendre un logement actuellement loué dans les meilleures conditions.

 

Pourquoi vendre un appartement qui est actuellement loué ?

Les raisons qui peuvent pousser un propriétaire bailleur à vendre un logement sous contrat de location sont nombreuses :

 

 - Pour récupérer de l’argent rapidement pour d’autres projets ou besoins,

-  Pour se séparer d’un investissement pas assez rentable,

-  Pour vendre à un très bon prix quand on anticipe une forte baisse des prix à venir,

-  Pour profiter de certains avantages fiscaux temporaires. Par exemple, certains investisseurs peuvent saisir l’opportunité de l’abattement exceptionnel de 25 % sur les plus-values immobilières pour optimiser leur bénéfice,

- Pour des personnes qui viennent d’hériter d’un bien immobilier loué et qui ne veulent pas le conserver,

 Etc.

 

Cependant, on ne vend pas aussi facilement un logement sous bail locatif qu’un logement vide (ou qui le sera au départ des vendeurs). En effet, il y aura beaucoup moins d’acquéreurs pour ce type de studio ou d’appartement. Seuls des investisseurs vont s’intéresser en particulier à un bien déjà loué. Quelqu’un qui achète un bien immobilier pour en faire sa résidence principale fuira dans la majorité des cas ce type de situation.

 

 

Pour vendre un appartement avec un locataire, vous avez donc plusieurs solutions :

- Adapter votre vente à ce contexte,

- Donner congé à votre locataire en suivant correctement la procédure,

- Négocier un départ anticipé avec votre locataire.

C’est ce que nous allons détailler ci-dessous.

.......


Via Julien Arthapignet (Acheterduneuf.com)
more...
No comment yet.
Rescooped by 694028 from Le bon investissement immobilier
Scoop.it!

L'immobilier : le placement le plus rentable de ces 20 dernières années

L'immobilier : le placement le plus rentable de ces 20 dernières années | IMMOBILIER 2015 | Scoop.it
Selon une étude Meilleurtaux.com et Astérès, l’immobilier a été le placement le plus rentable pour ceux qui ont investi entre 1983 et 2003.

Via Amber Conseils
more...
Amber Conseils's curator insight, October 15, 2013 4:01 AM

Attention cependant à ne pas croire que cela va se reproduire tous les 20 ans!...

Rescooped by 694028 from Le bon investissement immobilier
Scoop.it!

Observatoire des loyers : les professionnels de l'immobilier font sécession

Observatoire des loyers : les professionnels de l'immobilier font sécession | IMMOBILIER 2015 | Scoop.it
Un groupe de professionnels de l’immobilier ont annoncé la mise en place au niveau national de leur propre observatoire des loyers, concurrent de ceux prévus au plan local par le gouvernement.

Via Amber Conseils
more...
No comment yet.
Rescooped by 694028 from L'actualité de l'immobilier
Scoop.it!

Améliorez le rendement de vos investissements immobiliers

Améliorez le rendement de vos investissements immobiliers | IMMOBILIER 2015 | Scoop.it

Avec les prix de l’immobilier qui n’ont cessé de grimper ces dernières années... , les rendements locatifs se sont effrités petit à petit.

Dans ce contexte, comment améliorer le rendement de vos investissements ? Il n’y a pas 36 façons d’y arriver :

Acheter sous le prix du marchéLouer plus cherPayer moins d’impôts

La première possibilité est valable uniquement pour un nouvel investissement. Elle vous demandera beaucoup de temps de recherche, une grande réactivité et un petit peu de chance.

Avec le décret de l’été dernier sur l’encadrement des loyers, louer plus cher est de plus en plus difficile : un bon lifting (remplacement cuisine et salle de bains par exemple) du logement ne suffit plus, il faut engager de gros travaux.

Enfin, qu’ils soient de gauche ou de droite, nos différents gouvernements n’ont eu de cesse d’augmenter la fiscalité.

Pourtant, il existe une solution efficace : la location meublée. Si un texte de loi assez strict encadre la location nue, la location de logements meublés n’est pas soumise aux mêmes règles, notamment par rapport au contenu du bail ainsi que du traitement fiscal des revenus qu’elle génère...

 

Les avantages de la location meublée et Les inconvénients en cliquant sur le titre comme toujours ;-)

 


Via Jean-François Jagle
more...
No comment yet.
Rescooped by 694028 from L'actualité de l'immobilier
Scoop.it!

Faut-il investir dans l'immobilier ancien ?

Faut-il investir dans l'immobilier ancien ? | IMMOBILIER 2015 | Scoop.it

Acquérir un bien immobilier ancien à rénover constitue, pour les professionnels, une vraie bonne piste. Quels en sont les atouts ? Quelle stratégie adopter ?

1. Quelle fiscalité s'applique  à l'investissement dans l'ancien?...

2. Où trouver des logements  avec travaux?...

3. Combien coûte la rénovation  d'un logement?...


Via Jean-François Jagle
more...
No comment yet.
Rescooped by 694028 from IMMOBILIER
Scoop.it!

SCPI : Prudence … les performances passées ne préjugent pas des performances futures !!

SCPI : Prudence … les performances passées ne préjugent pas des performances futures !! | IMMOBILIER 2015 | Scoop.it

Depuis la fin de l’année 2010 et même depuis le début de l’année 2011, les SCPI semblent être considérées par les médias, par les investisseurs comme le placement miracle : A écouter beaucoup d’investisseurs, les SCPI seraient le seul placement qui permette d’obtenir un rendement attrayant sans risque.


Via Alpha Omega 24
more...
No comment yet.
Rescooped by 694028 from L'actualité de l'immobilier
Scoop.it!

Investissement locatif : le Scellier ne présente (presque) plus d'intérêt

Investissement locatif : le Scellier ne présente (presque) plus d'intérêt | IMMOBILIER 2015 | Scoop.it
Le dispositif locatif Scellier a du plomb dans l’aile. Depuis janvier, la réduction d’impôt, accordée aux particuliers qui achètent dans le neuf pour louer, est déjà tombée à 13% du montant de l’investissement (étalée sur 9 ans dans la limite de 300.000 euros). Or, un décret, paru ce mercredi 7 mars, limite encore l’attrait du Scellier.

Ce texte plafonne la réduction d’impôt à un prix au mètre carré établi par zone géographique. « Il s’applique à tous les acheteurs y compris ceux qui ont effectué une réservation entre janvier et mars », précise-t-on au sein du cabinet du Secrétaire d’Etat au logement, Benoist Apparu.

Concrètement, les particuliers qui ont acheté en début d’année ou comptent le faire dans les zone A et A2 (Alpes maritimes ; Haute-Savoie, Paris et 68 communes de la petite couronne), ne pourront plus défiscaliser au-delà d’un plafond de 5000 euros le mètre carré. Un niveau qui plombe l’intérêt de l’investissement...


Via Jean-François Jagle
more...
No comment yet.