IMMOBILIER 2014
Follow
Find tag "investir"
46.5K views | +18 today
IMMOBILIER 2014
Immobilier,Economie,Décoration,Design.Jardin,Energie,Qualité de Vie,Urbanisme,Transports,Street Arts
Curated by 694028
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by 694028 from L'actualité de l'immobilier
Scoop.it!

Immobilier: investir quand les prix baissent, bonne ou mauvaise idée ?

Immobilier: investir quand les prix baissent, bonne ou mauvaise idée ? | IMMOBILIER 2014 | Scoop.it

Les notaires viennent de le confirmer : les prix commencent à baisser dans l'immobilier. La baisse s'installe et, avec elle, le doute : la pierre est-elle encore un bon placement ? Question logique, car, après tout, à quoi bon investir dans l’immobilier, pour gagner 3 à 4% par an en louant son bien si, dans le même temps, sa valeur baisse de 8 à 10% ?...

...L’immobilier a deux autres facteurs de soutien : le principal est la possibilité d’investir à crédit. C’est le seul placement "grand public" qui le permet. Les Français en ont largement profité pour se constituer un patrimoine. Ils devraient continuer à le faire. Les banques, qui ont réduit les vannes du crédit, ne vont pas pouvoir continuer à le faire encore très longtemps : elles ont trop besoin de faire tourner leur réseau...

Deuxième facteur de soutien : l’indexation des loyers. "En cas de retour de l’inflation, la pierre est le seul placement qui permet, grâce à l’indexation des loyers sur un indice Insee, de protéger son rendement contre la hausse des prix."...


Via Jean-François Jagle
more...
No comment yet.
Rescooped by 694028 from L'actualité de l'immobilier
Scoop.it!

Est-ce encore le bon moment pour investir ?

Est-ce encore le bon moment pour investir ? | IMMOBILIER 2014 | Scoop.it
La rentabilité de l'immobilier locatif est en baisse constante et sa fiscalité est de moins en moins attrayante. Pourtant, ce type de placement offre encore de belles opportunités.

On ne vit pas dans son lingot d'or, ni même dans son contrat d'assurance-vie, alors que dans son logement, oui ! », disent les gestionnaires de patrimoine, qui évoquent à nouveau cette boutade pour expliquer l'intérêt d'investir dans de l'immobilier locatif en 2012. Pourtant, les rentabilités sont en baisse constante depuis cinq ans et elles ne devraient pas s'améliorer cette année. Ce phénomène s'explique par la flambée du prix de la pierre à laquelle s'ajoute une moindre progression des loyers, avec des baisses déjà constatées dans certains secteurs.

Reste que, par comparaison, ce placement affiche le moins mauvais score dans le contexte économique et financier actuel. Selon les secteurs et le type de bien, le rendement évolue entre 2 % et 4,5 % brut par an. C'est une performance honorable face à la déconfiture des marchés boursiers ou aux dérapages des contrats d'assurance-vie en euros. Depuis quelques mois déjà, l'immobilier est devenu la valeur refuge des épargnants frileux et désorientés. De plus, « cet actif constitue une bonne parade contre l'inflation, non négligeable aujourd'hui. Pour mémoire, les loyers sont indexés à la hausse des prix. Le rendement est donc préservé », souligne Benjamin Nicaise, président de Cerenicimo. Reste que l'espoir d'une plus-value à la revente est mince, voire nul, compte tenu du niveau historiquement élevé des valeurs et d'une progression quasi ininterrompue depuis douze ans.

Néanmoins, détenir de la pierre permet de se constituer une épargne sur une longue durée. De plus, « l'immobilier est quand même le seul placement capable d'être financé à crédit, sans avoir un euro en poche ou presque », rappelle Philippe Baillot, directeur de BRED Banque Privée.

Une fiscalité changeante

Sans cesse modifiée ..., la fiscalité (dans le neuf ou les résidences services) est encore séduisante, d'autant plus qu'elle dope les rendements.

Mais jusqu'à quand ? ...Une chose est sûre, l'immobilier locatif a l'avantage de répondre à un ou plusieurs objectifs de long terme, à savoir se construire (ou muscler) un patrimoine, se préparer des compléments de revenus pour la retraite ou encore aider ses proches à se loger.

L'offre immobilière locative est diversifiée avec des tickets d'entrée et des rentabilités différentes ... On peut investir dans de l'immobilier neuf en Scellier, acheter un deux-pièces dans une résidence services ou encore opter pour une chambre de bonne dans de l'ancien. Le choix va dépendre de sa situation patrimoniale, des besoins futurs et, bien sûr, de son pouvoir d'achat immobilier.


Via Jean-François Jagle
more...
No comment yet.