IMMOBILIER 2015
Follow
Find tag "crédits"
57.6K views | +0 today
IMMOBILIER 2015
Immobilier,Economie,Décoration,Design.Jardin,Energie,Qualité de Vie,Urbanisme,Transports,Street Arts
Curated by 694028
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by 694028 from L'actualité de l'immobilier
Scoop.it!

"En province, il faut acheter à l'heure actuelle"

Pascal Beuvelet, Président d’In&Fi, revient sur les taux d'intérêt des crédits immobiliers, qui ont atteint un niveau historiquement bas en décembre dernier : 3,23 %.


Via Jean-François Jagle
more...
No comment yet.
Rescooped by 694028 from L'actualité de l'immobilier
Scoop.it!

Immobilier : des bons conseils aux emprunteurs et détenteurs de crédits !

Immobilier : des bons conseils aux emprunteurs et détenteurs de crédits ! | IMMOBILIER 2015 | Scoop.it

Dans un contexte d'anticipation de la baisse du nombre de transactions, les banques proposent des taux compétitifs. Avec la baisse de l'OAT 10 ans et de leurs bonnes conditions de refinancement auprès de la Banque centrale européenne, les banques pourraient encore baisser leurs taux dans les prochaines semaines. Selon les premières constatations de Meilleurtaux.com pour le mois d'avril, la tendance à la diminution se confirme.C'est bien connu... On ne prête qu'aux riches ! Selon le courtier, les banques seraient toujours réticentes pour l'octroi de prêts sauf aux meilleurs dossiers. Pour optimiser son profil et ses chances de faire partie de ces fameux "meilleurs dossiers", voici quelques conditions de base à remplir... D'une part, il convient de pouvoir justifier d'une situation professionnelle stable et de revenus réguliers depuis au moins un an. D'autre part, il faut disposer d'un apport d'au minimum 10% afin de financer les frais de notaire et la garantie. Le nec plus ultra est d'avoir évité tout découvert bancaire sur les 3 derniers relevés de banques. Enfin, il convient d'avoir, si possible, déjà remboursé ses encours de crédits à la consommation...


Via Jean-François Jagle
more...
No comment yet.
Rescooped by 694028 from L'actualité de l'immobilier
Scoop.it!

Immobilier : la fin de l’exception française ? : Les banques se retirent du jeu

Immobilier : la fin de l’exception française ? : Les banques se retirent du jeu | IMMOBILIER 2015 | Scoop.it

Le montant des crédits immobiliers accordés par les banques a enregistré un très fort recul en janvier. Que s’ensuit-il pour le marché immobilier français ?

Une étude récente de l’Observatoire Crédit Logement/CSA fait apparaître, en janvier 2012, une baisse de 25,7 % du montant des crédits immobiliers par rapport au même mois de 2011...« L’année 2012 ne commence pas très bien. Dans un contexte économique morose, le contrecoup du mouvement d’anticipation de la fin 2011 est sensible ». D’un mois à l’autre, l’effondrement est brutal : – 49,4 % de crédit entre décembre 2011 et janvier 2012.

A cela vient s’ajouter le fait que les taux d’intérêt des crédits immobiliers continuent de monter...

Pour M. Mouillart, Professeur d’économie à l’Université Paris-Ouest, et l’un des experts du secteur, il s’agit d’un véritable « coup de massue. La chute est comparable à 2009, au moment de la crise des subprimes américains » Ce phénomène est aggravé par le contexte économique actuel, qui est, disons-le, carrément déprimant...Pour ne rien arranger, le tout est accentué par une importante diminution des avantages accordés par l’État aux acquéreurs...

Ce signe est palpable : gravement touchées par le marasme financier consécutif à la crise des dettes souveraines, et inquiètes de l’arrivée de la récession, les banques ont décidé de se retirer du jeu. Cela présage-t-il d’un fort retournement des prix sur le marché immobilier de l’ancien ?


Via Jean-François Jagle
more...
No comment yet.
Rescooped by 694028 from L'actualité de l'immobilier
Scoop.it!

Immobilier : est-ce le bon moment de ne pas attendre pour acheter en s’endettant ?

Immobilier : est-ce le bon moment de ne pas attendre pour acheter en s’endettant ? | IMMOBILIER 2015 | Scoop.it

...La réponse n'est pas si aisée lorsqu'on regarde l'évolution des prix : clairement orientée à la baisse, elle pourrait inciter à patienter quelques mois, histoire que la modération ait achevé son œuvre...

S'agissant de l'immobilier, on ne dit pas l'essentiel : le temps de la négociation est revenu, au bénéfice des acquéreurs...

Dans l'ancien, le rallongement des délais de réalisation se constate partout où la correction sur les prix n'a pas eu lieu, c'est-à-dire sur une bonne moitié du territoire, dans les zones tendues en particulier...

Qui plus est, cette resolvabilisation de la demande par les prix est en train de se faire dans les meilleures conditions possibles: il s'agit d'une correction, d'un "soft landing" pour parler comme les économiste...

Du coup, face à une pression à la baisse sans effondrement, les propriétaires ne sont pas enclins à renoncer à vendre et n'ont en général pas de sentiment d'appauvrissement. On appelle cela "l'effet patrimoine"...

Quant aux crédits immobiliers, on entend un discours ronronnant, qui rassure certes, mais à courte vue...On oublie de préciser que cette situation est exceptionnelle. Tout conduit à penser qu'elle aura du mal à passer l'été, et qu'une remontée importante des taux est à prévoir...

 La crise économique au sein de la zone euro, d'abord, aura créé les conditions d'une amélioration...En outre, se pose la question, qu'on n'évoque même plus, de la notation de la France...

Le caractère prévisible de notre dégradation rend inévitable une remontée des taux au second semestre, sans doute appelés à atteindre les 5 % pour l'emprunteur final. C'est dire que, pour des raisons fortes, s'endetter aujourd'hui est préférable. Si l'on ajoute que le marché lui-même est favorable, il n'y a plus à attendre. Le message vaut d'ailleurs pour les acquéreurs, certes, mais aussi pour les vendeurs, qui sont souvent tentés de vouloir voir venir : le tempérament des prix et la détente des taux créent en ce moment une situation qu'on ne reverra peut-être pas avant longtemps.


Via Jean-François Jagle
more...
No comment yet.
Rescooped by 694028 from L'actualité de l'immobilier
Scoop.it!

"Il arrive un moment où il faut savoir contester le prix de l'immobilier"

"Il arrive un moment où il faut savoir contester le prix de l'immobilier" | IMMOBILIER 2015 | Scoop.it

les banques ne sont pas les seules responsables du resserrement de l'octroi des crédits immobiliers en ce début d'année. Le niveau de prix indécent des biens immobiliers y est aussi pour beaucoup...

La production de crédits immobiliers a-t-elle ralenti depuis le début de l’année ?

Oui, elle ralentit de manière sensible. En tant que courtiers, nous avons vu affluer un plus grand nombre de candidats à l’emprunt qui ont été rejetés par les banques...Mais c’est aussi une période d’attentisme, pendant laquelle il y a moins de demandes, car les emprunteurs potentiels ne sont pas en confiance.

Pour quelles raisons les banques recalent-elles plus de dossiers ?

Les banques appliquent leurs conditions d’octroi de crédit de manière plus stricte. Des dossiers qui pouvaient passer il y a 6 ou 8 mois, sont aujourd’hui recalés...Mais s’il y a un ralentissement général de la production de crédits, il ne faut pas tout mettre sur le dos des banques !...

Il arrive un moment où il faut savoir contester le prix de l’immobilier ! En tous cas, si vous achetez pour faire de la spéculation immobilière, ce n’est pas le meilleur moment…

Est-ce que vous croyez à la baisse des prix des biens cette année?

Oui. Les primo-accédants sont ceux qui souffrent le plus des prix élevés, ne pouvant plus bénéficier des avantages du prêt à taux zéro (PTZ). Il faut donc bien que les prix s’ajustent. On ne peut pas tirer davantage sur la corde ! Actuellement, nous remarquons un ajustement à la baisse de 5 à 10% en province, ce qui correspond exactement aux avantages que pouvait offrir le PTZ...


Via Jean-François Jagle
more...
No comment yet.
Rescooped by 694028 from L'actualité de l'immobilier
Scoop.it!

Immobilier : très fort recul des nouveaux crédits immobiliers en janvier 2012

Immobilier : très fort recul des nouveaux crédits immobiliers en janvier 2012 | IMMOBILIER 2015 | Scoop.it

Les données de l'Observatoire Crédit Logement/CSA montrent un très fort recul du flux de crédit immobilier sur le mois de janvier 2012, avec une baisse de plus de 26 % sur un an. Depuis 2 mois, la chute est comparable à celle observée au plus fort de la crise de 2008-2009...

D'un mois à l'autre, l'effondrement est en effet brutal: -49,4% entre décembre 2011 et janvier 2012 (après déjà une chute de 34,1% entre décembre 2010 et janvier 2011).

"C'est un coup de massue. La chute est comparable à 2009, au moment de la crise des +subprimes+ américains", souligne pour l'AFP Michel Mouillart, professeur d'économie à l'Université Paris-Ouest et expert du secteur.

Pour M. Mouillart, deux décisions spécifiques au secteur s'ajoutent aux "craintes concernant la montée du chômage, le pouvoir d'achat et le perspectives économiques défavorables"...


Via Jean-François Jagle
more...
No comment yet.