Immobilier : la fin de l’exception française ? : Les banques se retirent du jeu | IMMOBILIER 2015 | Scoop.it

Le montant des crédits immobiliers accordés par les banques a enregistré un très fort recul en janvier. Que s’ensuit-il pour le marché immobilier français ?

Une étude récente de l’Observatoire Crédit Logement/CSA fait apparaître, en janvier 2012, une baisse de 25,7 % du montant des crédits immobiliers par rapport au même mois de 2011...« L’année 2012 ne commence pas très bien. Dans un contexte économique morose, le contrecoup du mouvement d’anticipation de la fin 2011 est sensible ». D’un mois à l’autre, l’effondrement est brutal : – 49,4 % de crédit entre décembre 2011 et janvier 2012.

A cela vient s’ajouter le fait que les taux d’intérêt des crédits immobiliers continuent de monter...

Pour M. Mouillart, Professeur d’économie à l’Université Paris-Ouest, et l’un des experts du secteur, il s’agit d’un véritable « coup de massue. La chute est comparable à 2009, au moment de la crise des subprimes américains » Ce phénomène est aggravé par le contexte économique actuel, qui est, disons-le, carrément déprimant...Pour ne rien arranger, le tout est accentué par une importante diminution des avantages accordés par l’État aux acquéreurs...

Ce signe est palpable : gravement touchées par le marasme financier consécutif à la crise des dettes souveraines, et inquiètes de l’arrivée de la récession, les banques ont décidé de se retirer du jeu. Cela présage-t-il d’un fort retournement des prix sur le marché immobilier de l’ancien ?


Via Jean-François Jagle