Immobilier 2015
Follow
Find
62.8K views | +80 today
Immobilier 2015
Immobilier,Economie,Décoration,Design.Jardin,Energie,Qualité de Vie,Urbanisme,Transports,Street Arts
Curated by 694028
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by 694028
Scoop.it!

Ordonnances : "Des mesures volontaristes pour accélérer les constructions de logements"

Ordonnances : "Des mesures volontaristes pour accélérer les constructions de logements" | Immobilier 2015 | Scoop.it
Une tribune de Mathieu Hanotin, député PS de Saine-Saint-Denis, qui se félicite du projet de loi Cé ...
more...
No comment yet.
Rescooped by 694028 from actualite_photovoltaique
Scoop.it!

Imerys Toiture parie sur la tuile photovoltaïque

Imerys Toiture parie sur la tuile photovoltaïque | Immobilier 2015 | Scoop.it
Offre prête à poser, formations dédiées en électricité pour une intervention qualifiée des couvreurs, Imerys Toiture croit to

Via actupv
more...
No comment yet.
Scooped by 694028
Scoop.it!

Immobilier et construction, est-ce la fin du "green" ?

La prise en compte du développement durable dans l’immobilier et la construction est en train d’accélérer, sur fond de crise, la sélection naturelle du marché. À tous les niveaux, l’accès des entreprises aux projets est de plus en plus conditionné à une performance environnementale avérée.Je croisais il y a peu un responsable d’entreprise immobilière hollandaise à Bruxelles. Son cri du cœur : "l’environnement, on a essayé. On s’y est plongé depuis 5 ans. C’est trop vaste, c’est dur... Et malgré tout ce travail pour comprendre et nous améliorer, le retour sur investissement n’est pas là. Maintenant, back to business". Ce n’est pas la seule voix désenchantée. 

Dans cette période économique durablement difficile, seuls la baisse des coûts de construction et le maintien des volumes de production sont naturellement au centre de toutes les préoccupations. Car il faut bien comprendre l’adage "quand le bâtiment va, tout va". Le bâtiment n’est pas la cause, mais bien la conséquence et le signe de la bonne santé de l’économie. L’investissement en bâtiment est la réponse à la richesse et à la confiance des entreprises et des particuliers. Dans les creux du cycle, la rationalité de très court terme est de mise. Il est urgent et normal de revenir aux fondamentaux pour tenir une organisation sur les rails : voilure légère, recentrage sur le cœur de métier, rentabilité à maintenir.

La prise en compte de l’environnement s’est dans les cinq dernières années davantage transformée en contrainte qu’en opportunité. La rénovation massive n’a pas commencé, pour des raisons structurelles que j’ai pu expliquer dans ces colonnes. Le mode de pensée française "légicentré" a transformé le Grenelle de l’Environnement en un "monument législatif". Aujourd’hui, haro sur les règles, au point qu’un moratoire de deux ans sur l’instauration de nouvelles normes techniques dans la construction fut annoncé par François Hollande dans le cadre du Plan d’Investissement pour le Logement (1). Des groupes de travail au sein des fédérations s’attèlent à mettre en évidence l’empilement des normes et les coûts induits (2).

Cependant, la stratégie de l’entreprise, pour résister, est de régler la taille de la voilure, mais également de tenir le cap. Les moments difficiles sont clés pour travailler les signaux du marché et rénover son offre. À ce sujet, la réalité est que la prise en compte du développement durable est maintenant une prise de conscience globale, une attente de la société : il est par conséquent devenu une vraie tendance de fond du marché.

À tous les niveaux de la chaîne de valeur, la prise en compte du développement durable est en train de modifier le cadre des transactions. Développons pour le tertiaire.

En face des aménageurs, dans une période de rareté d’accès au foncier, les terrains se gagnent également sur la mise en avant de performances environnementales, en réponse à des cahiers des charges renforcés en traduction d’objectifs locaux d’urbanisme.

Chez les concepteurs, gare à celui qui ne s’adapte pas : on demande déjà de la performance énergétique réelle, pas simplement les niveaux réglementaires. Un responsable de collectivité me disant que son œil entraîné reconnaissait les propositions d’architectes qui embarquent des analyses fines des volumes, de bio climatisme et de matériaux des autres approches plus classiques. Une nouvelle esthétique du bâtiment respectueux de l’environnement se met en place.

Les marchés de travaux qui s’ensuivent, publics ou privés, ne sont pas en reste sur la performance énergétique et environnementale. Les maîtres d’ouvrages veulent comprendre, avant de prescrire, ce qu’il y a derrière les labels, certificats et autres étiquettes vertes, de la pertinence des approches et migrent vers une logique de résultat. Les matériaux et matériels qui servent à fabriquer le bâtiment sont à leur tour interrogés sur les aspects sanitaires, sur leurs impacts environnementaux.

Les locataires professionnels sont et seront de plus en plus exigeants : les grands utilisateurs de tertiaire de bureau ont déjà fait le lien entre le bilan carbone de l’entreprise (maintenant obligatoire), leur rapport de Responsabilité Sociétale de l’Entreprise (également obligatoire) et... la performance des bâtiments qu’ils occupent.

Pour la foncière, l’investisseur propriétaire, la progression des valeurs de ces années ne ressemblera évidemment pas à celle du XXe siècle. À bien des égards, la plus grande résistance sur le marché des biens qui ont des qualités environnementales est démontrée, cette fameuse "valeur verte. Ce qui est communément admis est que ces biens au goût du jour résistent davantage à l’obsolescence (3)... dans une conjoncture où à titre d’exemple il y a 3,6 millions de m2 d’offre immédiate de bureaux sur Paris et le "moteur locatif" est toujours faible (4).

Promotion, conception, construction, transaction, gestion des investissements : on assiste à la modification lente et sûre du cadre d’attribution des marchés. C’est bien une révolution silencieuse où le "vert", pour ceux qui ne le pratiquent pas, signifie un lent et inéluctable décrochage de leur offre, signal peu identifiable en temps de crise.

Mais s’il y a à célébrer la fin du "green", c’est bien la fin de la posture, de l’affichage, des marques faciles. Sans doute cette crise est-elle une 

mauvaise nouvelle pour le "greenwashing". La remontée irréversible de la connaissance, du niveau d’exigence et l’exigence de bas coûts auront raison des systèmes non performantiels.

Bonne compétition à tous.

more...
No comment yet.
Rescooped by 694028 from L'actualité en Europe
Scoop.it!

Prix de l'immobilier: Paris chute, Londres brûle, Madrid au plus bas

Prix de l'immobilier: Paris chute, Londres brûle, Madrid au plus bas | Immobilier 2015 | Scoop.it
Les prix de l'immobilier à Paris ont longtemps résisté à la crise. Mais cela craque nettement depuis le printemps. A Londres, en dépit de prix structurellement élevés, la demande excède l'offre et le renchérissement se poursuit.

Via MyEurop
more...
MyEurop's curator insight, May 2, 2013 12:07 PM

Y a-t-il vraiment une logique rationnelle dans les prix de l'immobilier en Europe?

Rescooped by 694028 from Au jour le jour
Scoop.it!

Urbanisme-logement : les mesures qui feront l’objet d’ordonnances - Logement - LeMoniteur.fr

Urbanisme-logement : les mesures qui feront l’objet d’ordonnances - Logement - LeMoniteur.fr | Immobilier 2015 | Scoop.it

Sans attendre le projet de loi « urbanisme et logement », prévu pour cet été, certaines mesures d’urgence pour lever rapidement les freins à la construction de logements  vont être prises par voie d’ordonnances. Le président de la République l’avait annoncé le 21 mars, Cécile Duflot, la ministre du Logement,  présentera en Conseil des ministres du 2 mai le projet de loi d’habilitation. Détails.


Via Cluster Eco-Habitat
more...
No comment yet.
Scooped by 694028
Scoop.it!

Chine : Nouvelle hausse des prix en avril

Les prix de l’immobilier ont à nouveau augmenté en Chine en avril, selon le site d’annonces immobilières Soufun cité par l’AFP.« Le prix moyen du ...
more...
No comment yet.
Rescooped by 694028 from Mon Habitat Vert
Scoop.it!

Pompe à chaleur split inverter + tour hydraulique = Splydro

Pompe à chaleur split inverter + tour hydraulique = Splydro | Immobilier 2015 | Scoop.it

Chauffage, rafraîchissement et production d’eau chaude sanitaire : Splydro rend la chose facile.
 
Le système Splydro se compose d’une unité extérieure compacte qui peut être installée près d’un mur et de la version perfectionnée de la tour hydraulique. L’unité extérieur capte les calories présentes dans l’air extérieur. Cette énergie est ensuite transportée par des conduites de fluide frigorigène vers la tour hydraulique où elle chauffe l’eau de chauffage.
(...)


Via Pascal Faucompré
more...
No comment yet.
Rescooped by 694028 from La Gestion de Patrimoine
Scoop.it!

Financements : Taux repères Mai 2013

Financements : Taux repères Mai 2013 | Immobilier 2015 | Scoop.it
Franck FERRARI's insight:
Bonjour,Je vous invite à découvrir notre grille de taux repères pour les financements immobiliers.
Les taux d'intérêts sont toujours historiquement bas.

Via Franck FERRARI
more...
Franck FERRARI's curator insight, May 2, 2013 2:21 AM
Bonjour,

Je vous invite à découvrir notre grille de taux repères pour les financements immobiliers.


Les taux d'intérêts sont toujours historiquement bas. Ils poursuivent leur baisse sur les durées courtes mais plus faiblement que les mois précédents.


Cette situation reste très largement favorable aux futurs emprunteurs particuliers ou professionnels souhaitant acheter, investir ou renégocier leurs crédits.


Je reste à votre disposition.

Franck FERRARI
Diplômé en Gestion de Patrimoine & Certifications Professionnelles
Professionnel Certifié ISO 22222

 

 06 822 99 822  -   www.alliancepatrimoine.com   -   www.facebook.com/Cabinet.ALLIANCE.PATRIMOINE  Si vous souhaitez rester informés sur les informations patrimoniales, fiscales, immobilières, financières, etc. vous pouvez rejoindre le "Cercle en Gestion de Patrimoine, Finance & Immobilier" avec le lien :  https://www.facebook.com/groups/GestiondePatrimoine/  ;
Scooped by 694028
Scoop.it!

Comment elles sont devenues SDF

Comment elles sont devenues SDF | Immobilier 2015 | Scoop.it
Quel est le point commun entre une ancienne mère au foyer de banlieue résidentielle et une artiste peintre de renommée mondiale ? elles sont toutes les deux sans domicile fixe. Maman travaille leur a demandé ce qui les avaient amenées...
more...
No comment yet.
Rescooped by 694028 from URBANmedias
Scoop.it!

Sortir de l'impasse : pour un autre regard sur ces voies sans issue - UrbaNews.fr

Sortir de l'impasse : pour un autre regard sur ces voies sans issue - UrbaNews.fr | Immobilier 2015 | Scoop.it
UrbaNews.fr - C’est un mot forcément connoté, qui fait bondir les urbanistes et donne de l'eczéma aux tenants de la ville passante. L’impasse est une connerie monumentale vous diront certains.

Via association concert urbain
more...
No comment yet.
Scooped by 694028
Scoop.it!

Copropriété : Nature juridique du fonds de roulement

La réserve prévue au règlement de copropriété est remboursable en totalité au vendeur et le syndic p ...
more...
No comment yet.
Scooped by 694028
Scoop.it!

idées d’aménagement pour un balcon de verdure

idées d’aménagement pour un balcon de verdure | Immobilier 2015 | Scoop.it
L’aménagement du balcon reprend du service avec l’arrivée des beaux jours alors vite sortons table, chaises, transac et flambeaux !
more...
No comment yet.
Scooped by 694028
Scoop.it!

Il faut un choc fiscal pour débloquer l'immobilier !

Il faut un choc fiscal pour débloquer l'immobilier ! | Immobilier 2015 | Scoop.it

Selon le Conseil d'analyse économique, la fiscalité immobilière en France est devenue inéquitable et contre-productive. Il propose plusieurs mesures pour la réformer en profondeur. Depuis le milieu des années 1980, les incitations fiscales à l'accession à la propriété se sont multipliées. Depuis 1996 et la fin du dernier krach de l'immobilier en France, les prix de la pierre ont doublé, excluant une partie croissante de la population de l'accession au logement. Faut-il y voir, comme le laisse entendre un récent rapport du Conseil d'analyse économique (CAE)*, un lien de cause à effet. De plus en plus d'économistes le pensent, appelant le gouvernement à changer radicalement de politique.

 

Des dispositifs coûteux

 

Premier argument, ces dispositifs sont très coûteux pour l'État. En 2013, l'ensemble des mesures d'aide à la pierre instaurées depuis 1996 (Périssol, Robien, Borloo, Tepa, Scellier, PTZ) pèsent pour plus de 4 milliards d'euros sur le budget. Le nouvel amortissement Duflot, sorte de Scellier en plus social, montre que le secteur ne parvient pas à se passer des aides publiques. Mais plus que le coût de ces mesures, c'est surtout leur efficacité qui pose question. Le CAE rappelle qu'en Allemagne, où les prix de l'immobilier sont restés stables depuis 1996, « le gouvernement fédéral a fortement réduit les aides à la pierre ». Oui mais, d'un autre côté, « en Allemagne, il n'y a pas de TVA sur le logement », explique Alain Dinin, le président de Nexity. Les terrains à bâtir et les bâtiments neufs sont exonérés de TVA, alors qu'ils sont soumis au taux plein en France. Une différence de 20%, cela change l'économie d'un secteur clé pour la croissance.


Le CAE plaide donc pour une réforme radicale de la fiscalité immobilière française. Il propose la suppression progressive des droits de mutation à titre onéreux (DMTO), qui ont fait rentrer 9 milliards d'euros dans les caisses des collectivités locales en 2011. Ces impôts locaux, qui représentent 5,09% du montant d'une transaction immobilière, s'apparentent, selon un économiste du CAE, à « une énorme taxe Tobin qui freine les échanges et la mobilité ». Pour compenser ces pertes de recettes, le CAE propose de modifier le mode de calcul de la taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB). Celle-ci rapporte 18 milliards d'euros par an, mais est très inéquitablement répartie, car elle ne permet pas de déduire la valeur des dettes immobilières contractées pour financer les acquisitions. Ce sont donc les ménages primo accédants - contraints d'acquitter la taxe foncière dès qu'ils entrent en possession de leur bien - qui sont les plus pénalisés. Justement ceux que l'on dit vouloir encourager...

 

Une nouvelle taxe sur la valeur nette marchande

Le CAE recommande donc d'asseoir l'impôt foncier sur la valeur nette du patrimoine immobilier, en prenant en compte la dette restant à rembourser. Ce qui transférerait une partie de la charge de l'impôt des primo-accédants qui n'ont pas fini de rembourser leurs emprunts vers les patrimoines importants, c'est-à-dire vers les rentiers, les cadres supérieurs et les retraités. Pour remplacer la taxe foncière, une nouvelle taxe de 0,5% sur la valeur nette marchande de tout bien immobilier acquis permettrait alors de lever 30 milliards d'euros de nouvelles recettes. Le CAE propose de l'affecter à une baisse de la TVA sur la construction neuve à hauteur de 3 milliards d'euros.

more...
No comment yet.
Scooped by 694028
Scoop.it!

Interview de Benoit Apparu: "L'immobilier a plus besoin d'un bulldozer que de dentelle !"

Interview de Benoit Apparu: "L'immobilier a plus besoin d'un bulldozer que de dentelle !" | Immobilier 2015 | Scoop.it

Benoist Apparu, député UMP de la Marne et ancien ministre du Logement, réagit pour LaVieImmo.com aux mesures présentées jeudi en conseil des ministres pour relancer la construction.

(LaVieImmo.com) - Cécile Duflot a présenté un premier lot de mesures visant à à accélérer la construction de logements. Lors d’un débat télévisé avec la ministre, en fin de semaine dernière, vous avez exprimé votre soutien à cette initiative…

Benoist Apparu : Je suis d’accord avec ces mesures pour la bonne et simple raison qu’elles correspondent à des réflexions qui avaient été entamées du temps où j’occupais moi-même les fonctions de ministre du Logement. La démarche « Pour un urbanisme de projet », lancée au mois de juin 2010, évoquait, déjà, la nécessité de transformer certains immeubles de bureaux en logement et d’assouplir certaines normes de construction et d’urbanisme, notamment les dispositions réglementaires en matière de parkings. Je ne peux que me féliciter que ces projets aboutissent. Quant à la surélévation des bâtiments préconisée par CécileDuflot, comment ne pas faire le rapprochement avec le relèvement de 30 % des droits à construire, mesure votée en février 2012 et supprimée quelques mois plus tard par l’actuel gouvernement ?

 

A ce sujet, Cécile Duflot a appelé à faire la différence entre « le bulldozer » et la « dentelle »…

Benoist Apparu : Je lui répondrai que face à la pénurie de logements, une augmentation massive et généralisée des droits à construire est préférable, dès lors qu’elle est mise en place de manière intelligente et dans les zones tendues. La surélévation des immeubles telle que l’entend le ministère du Logement se limite à un alignement de la hauteur des bâtiments mitoyens : une mesure nécessaire, mais certainement pas suffisante au regard du retard pris dans la construction de logements neufs. La dentelle, c’est très joli, c’est indispensable de temps en temps, mais ce dont nous avons besoin aujourd’hui, c’est bien d’un bulldozer.

Que préconisez-vous d’autre ?

Benoist Apparu : Il est impératif de suspendre pour une durée de trois à cinq ans l’application des normes de construction les plus coûteuses. Les normes relatives aux parkings, d’une part, mais également celles qui ont trait aux ascenseurs, les normes handicapés, sismiques…

 

Vous dénoncez l’encadrement des loyers. Pendant la campagne électorale de 2012, vous souteniez pourtant une mesure comparable…

Benoist Apparu : Absolument pas ! Nous étions favorables à la mise en place d’un dispositif de « miroir des loyers » tel qu’il en existe en Allemagne, et qui permet aux locataires acquittant un loyer supérieur de plus de 20 % au loyer de marché de saisir la justice pour le faire baisser. Je n’ai jamais préconisé, et je reste vivement opposé à un encadrement administratif tel qu’il est pratiqué en France depuis l’été dernier. En pesant sur la rentabilité locative, ce type de mesures risque de dissuader durablement les particuliers d’investir dans l’immobilier. Au moment où on vise 500 000 constructions de logements neuf par an, c’est plutôt mal venu…

 

Concernant l'investissement des particuliers, vous avez récemment mis en doute l'objectif affiché de 40 000 constructions de logements neufs par an dans le cadre du dispositif Duflot...

Benoist Apparu : C’est une évidence ! Il suffit de regarder les projections des promoteurs : si 20 000 à 25 000 logements sont construits chaque année dans le cadre du dispositif Duflot, c’est le bout du monde ! Il faut se rappeler que dans ses meilleures années, quand il offrait une réduction d’impôt équivalente à 25 % de la valeur du bien construit, le Scellier a permis la création de 80 000 à 90 000 logements. Non seulement, le « Duflot » offre un avantage fiscal très inférieur [18 %, ndlr], mais il impose de respecter des plafonds de loyers et de revenus des locataires très contraignants.

 

Le gouvernement a à plusieurs reprises indiqué qu’il travaillait au retour des investisseurs institutionnels sur le marché de l’immobilier résidentiel. Que pensez-vous de cette initiative ?

Benoist Apparu : L’idée est intéressante sur le fond, mais là encore, rien de très nouveau : tous les ministères du Logement, quels qu’ils soient, ont cherché à faire revenir les investisseurs institutionnels sur un secteur qu’ils avaient quitté faute d’une rentabilité suffisamment élevée. Mes équipes et moi-même avons réfléchi au problème sans parvenir à trouver la bonne martingale. Tant mieux si Cécile Duflot y parvient, mais permettez-moi d’en douter.

more...
No comment yet.
Rescooped by 694028 from Veille en Habitat-immobilier
Scoop.it!

La vie en communauté : 1,6 million de personnes en France

La vie en communauté : 1,6 million de personnes en France | Immobilier 2015 | Scoop.it
En 2009, en France, 1,6 million de personnes, soit 1 habitant sur 40, vit au sein d'une communauté contre 1 sur 31 en 1990 (y compris militaires du contingent à l'époque).

Via ADEUPa
more...
No comment yet.
Rescooped by 694028 from Immobilier Actualité
Scoop.it!

Immobilier : comment Duflot compte sortir la France de la crise du logement

Immobilier : comment Duflot compte sortir la France de la crise du logement | Immobilier 2015 | Scoop.it

La crise du logement est devenue une des plaies de l'économie française. Le marché est gelé et 2013 s'annonce comme la pire année depuis cinquante ans pour l'immobilier. Cécile Duflot présentera en juin une loi-cadre sur le logement et l'urbanisme.


Via ELEPHANTBIRD-SOFTWARE
more...
No comment yet.
Scooped by 694028
Scoop.it!

Comment Duflot veut fluidifier la construction de logements

Comment Duflot veut fluidifier la construction de logements | Immobilier 2015 | Scoop.it
Le gouvernement présente en Conseil des ministres un premier volet de sa réforme prévue de l'urbanisme qui doit être achevée cet été.
more...
No comment yet.
Scooped by 694028
Scoop.it!

Cécile Duflot veut créer une "sécurité sociale du logement"

Cécile Duflot veut créer une "sécurité sociale du logement" | Immobilier 2015 | Scoop.it
Censée prévenir les impayés, c'est une piste phare du futur projet de loi "Duflot 2" qui entre dans sa phase finale d'élaboration.
more...
No comment yet.
Rescooped by 694028 from Mon Habitat Vert
Scoop.it!

L’horloge programmable optimise la consommation d’électricité

L’horloge programmable optimise la consommation d’électricité | Immobilier 2015 | Scoop.it

Bien gérer sa consommation d’énergie passe souvent par la programmation. Un composant du tableau électrique appelé « horloge programmable » permet de maîtriser les installations en adaptant la consommation d’énergie en fonction des plages horaires ou des périodes.

(...)


Via Pascal Faucompré
more...
No comment yet.
Scooped by 694028
Scoop.it!

Logement: Duflot s'attaque aux parkings

Logement: Duflot s'attaque aux parkings | Immobilier 2015 | Scoop.it
URBANISME - La ministre veut changer les règles qui freinent la conversion de bureaux en logements...
more...
No comment yet.
Scooped by 694028
Scoop.it!

Duflot veut transformer les bureaux vides en logements

Duflot veut transformer les bureaux vides en logements | Immobilier 2015 | Scoop.it
La ministre du Logement présente, ce jeudi 2 mai, son projet de loi visant à enrayer la pénurie de logements, en transformant les bureaux vacants.
more...
No comment yet.
Rescooped by 694028 from immobilier bourgogne
Scoop.it!

L’aventure de l’accession à la propriété | Les murs ont des orteils

L’aventure de l’accession à la propriété | Les murs ont des orteils | Immobilier 2015 | Scoop.it
L'accession à la propriété est une aventure des temps modernes, réservée aux audacieux futurs propriétaires ! Mais avec de la méthode...

Via IB Immobilier
more...
No comment yet.
Scooped by 694028
Scoop.it!

Portugal : Une convention facilite l'acquisiton par des étrangers

Portugal : Une convention facilite l'acquisiton par des étrangers | Immobilier 2015 | Scoop.it
Et pourquoi pas un investissement au pays du fado ? La signature d’une nouvelle convention fiscale entre la France et le Portugal, en janvier 2013, « ...
more...
No comment yet.