Locataires et propriétaires bailleurs : qui sont-ils  ? | Immobilier | Scoop.it

Des locataires plus pauvres, des bailleurs plus âgés, d'après la nouvelle étude de Century 21 sur le marché de l'immobilier locatif...

La persistance de la crise économique fragilise les locataires. « Fait remarquable cette année, relève la nouvelle étude de Century 21 sur le marché de l'immobilier locatif en 2012, les revenus moyens des nouveaux entrants sont nettement moins élevés que ceux constatés chez les personnes ayant loué en 2011. » La baisse ressort à -7,2 % en 2012 par rapport à 2011 pour la France entière.

Des locataires moins fortunés plus nombreux...Le logement pèse de plus en plus lourd dans le budget...

Les nouveaux entrants doivent consacrer davantage d'argent au logement. Globalement, observe Century 21, « alors que la part du budget des ménages consacrée au loyer était en érosion depuis dix ans, pour les nouveaux entrants, le taux d'effort (rapport entre le loyer et le revenu) moyen en France a crû de 2 %. Il est passé de 25,7 % du revenu à 26,3 %. »...

Les retraités reprennent leur place

A l'autre bout de la chaîne, les propriétaires-bailleurs prennent quelques cheveux gris. Les retraités ont vu leur poids augmenter de 6,1 % en 2012 par rapport à 2011, ce qui leur permet d'occuper un quart du marché. Cependant, d'après l'enquête, ils ne font que reprendre exactement la part qu'ils avaient perdu l'an dernier. L'immobilier, perçu comme une valeur-refuge, ne séduit pas seulement les retraités mais aussi les employés et ouvriers...

Le climat économique récessif touche aussi les nouveaux bailleurs entre 50 et 60 ans. Selon Century 21, « ils voient leurs revenus subir un tassement notoire, ce qui indique une volonté plus marquée de garantir leurs retraites malgré les efforts à consentir. »


Via Jean-François Jagle