Immobilier
81.2K views | +5 today
Follow
Immobilier
Immobilier,Economie,Décoration,Design.Jardin,Energie,Qualité de Vie,Urbanisme,Transports,Street Arts
Curated by 694028
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by 694028 from L'expertise immobilière
Scoop.it!

Réforme des plus-values : nouveau rebondissement !

Réforme des plus-values : nouveau rebondissement ! | Immobilier | Scoop.it

Si la plupart des propriétaires envisageant la vente d'un bien immobilier (logement ou terrain) savent que la nouvelle année coïncidera avec l'entrée en vigueur d'une réforme des plus-values immobilières, bon nombre d'entre eux ne savent en revanche pas précisément en quoi celle-ci consistera tant les tergiversations gouvernementales en la matière ont été nombreuses. Depuis hier, deux amendements sont ainsi venus s'ajouter à la confusion ambiante : l'un concernant les terrains à bâtir et l'autre visant à prolonger sous certaines conditions l'abattement exceptionnel de 25%.

 

Décidément, les propriétaires ont de quoi être perdus devant la réforme de la fiscalité sur les plus-values immobilières programmée au 1er janvier 2014. Entre ajustements, rejets et rumeurs, le dispositif pâtit d'un manque notable de lisibilité. Ce jeudi 12 décembre 2013, alors que les députés ont entamé un nouvel examen du projet de loi de Finances 2014, deux amendements ont une nouvelle fois modifié la future réforme.

 

Le premier, déposé par le gouvernement et sur lequel les députés se prononceront d'ici peu, propose en effet de prolonger l'application d'abattements sur la plus-value lors de la vente de terrains à bâtir. Les propriétaires ne pourront que saluer l'initiative puisque, initialement, plus aucun abattement pour durée de détention ne devait s'appliquer à compter du 1er janvier prochain. Toutefois, bien peu d'entre eux pourront profiter de ce coup de pouce. L'amendement souligne ainsi que seules les ventes signées au plus tard le 31 décembre 2013 pourront conserver leur régime d'abattement. Concrètement, le vendeur d'un terrain constructible pourra, grâce à cet amendement, continuera de bénéficier d'un abattement de 2% de la 6ème à la 17ème année de détention, de 4% de la 18ème à la 24ème puis de 8% de la 25ème à la 30ème.

 

Le second, également à l'initiative du gouvernement, a pour sa part d'ores et déjà été adopté par l'Assemblée. Il vise à accroître l'application de l'abattement exceptionnel de 25% au-delà de sa durée initialement prévue. Là encore cette disposition ne concernera que peu de propriétaires.

..............................................................


Via Julien Arthapignet (Acheterduneuf.com)
more...
No comment yet.
Rescooped by 694028 from L'expertise immobilière
Scoop.it!

Attendre avant d'acheter, est-ce toujours un bon calcul ?

Attendre avant d'acheter, est-ce toujours un bon calcul ? | Immobilier | Scoop.it

A l’heure de faire le bilan de l’année 2013 en matière d’immobilier, il faut bien noter que contre toute attente, les prix n’ont quasiment pas baissé, sauf certaines exceptions, mais les volumes quant-à eux, restent très faibles.Alors, est-il opportun d’attendre une baisse qui ne viendra peut être pas, ou peu? Pas si sûr ..Explications :

 

La centrale du financement vient de sortir un nouvel outil ingénieux qui permet de calculer le coût de l’attente :

 

« Il s’agit de permettre à un ménage de comparer le coût de l’emprunt et celui de l’attente, si celui-ci décide de maintenir son loyer actuel en fonction de l’évolution attendu du marché immobilier et des taux d’intérêt » explique Sylvain Lefèvre.

 

Par exemple :

 

Vous êtes locataire et payez un loyer mensuel de  750 euros.

Vous souhaitez différer d’un an votre achat d’un un bien qui vaut aujourd’hui 190 000 euros, avec l’intuition que le prix de l’immobilier sera alors inférieur  de 5 % (soit 180 500 euros).

Dans un an, vous visez un emprunt sur 20 ans à un taux d’intérêt qui devrait croître, selon vous, de 0,50 %.

 

Résultat : votre attente vous coûtera 16 549 euros  (12 Mois loyer à 750 € + un surcoût de crédit de 9000 € !)  alors que vous espériez économiser 9500 € sur le prix d’achat de votre bien !!!

 

Comme quoi, vous avez intérêt à acheter maintenant ! (source http://www.economiematin.fr/ : Immobilier : faut-il encore attendre, ou acheter maintenant ?)

 

Les raisons objectives ne manquent pas pour expliquer la peur de s’engager dans un achat immobilier : crainte du chômage, incertitude fiscale, pression de l’entourage etc …

 

Nous sommes aujourd’hui nombreux à attendre une baisse des prix qui ne vient pas et cet attentisme n’est pas sans conséquence. Plus qu’un ultime pari sur l’avenir, il s’agit bien souvent d’une véritable perte de temps… et donc d’argent.

.......................................

 

 


Via Julien Arthapignet (Acheterduneuf.com)
more...
Groupe Maisons de L'Avenir's curator insight, December 9, 2013 5:05 AM

La centrale du financement vient de sortir un nouvel outil ingénieux qui permet de calculer le coût de l’attente :