Le ministre délégué en charge du Budget, Bernard Cazeneuve a indiqué vouloir que les travaux induits, c'est-à-dire ceux entrainés par des travaux de rénovation énergétique, puissent bénéficier d'une TVA à taux réduit de 5,5%.