Identités de l'Em...
Follow
Find
16.7K views | +1 today
 
Rescooped by Céline from Environnement, Pollution et Eco-Logis "AutreMent"
onto Identités de l'Empire du Milieu | La Chine vue par la géographie
Scoop.it!

La sale guerre des terres rares

Les terres rares sont des métaux mystérieux: terbium, samarium, cerium, gadolinium… Ils sont peu connus, et pourtant très présents dans notre quotidien : dans nos télévisions, ordinateurs, nos téléphones et même dans nos billets de banque. Les terres rares sont l’eldorado du XXIe siècle, la matière première principale des industries d’aujourd’hui.

Avec l’arrêt de production aux USA, la Chine est devenue le seul producteur de terres rares. Les pays dont les industries utilisent ces métaux se battent contre ce monopole. La guerre des terres rares, c’est une enquête sur un conflit économique aux multiples conséquences pour l’environnement et les hommes qui le compose : une sale guerre.


Via L'Info Autrement
Céline's insight:

 

Le Moyen-Orient a le pétrole, la Chine les terres rares. Sans elles, pas de smartphones, de disques durs, de panneaux solaires ou d'écrans plats. 

La Chine a gagné le contrôle des mines de terres rares après l'arrêt de la production aux USA. La Chine ne sera plus seulement producteur, mais un futur consommateur au potentiel énorme. Utiliser ses minerais pour produire toujours plus de composants, et donc faire venir les technologies étrangères en Chine : voilà l'objectif actuel de la puissance chinoise. La Chine ne dispose que du tiers des réserves mondiales connues mais contrôle 95% de la production de terres rares (source : Les échos). 

Placée dans une situation de quasi-monopole, la Chine en position de force peut donc se permettre d'imposer des quotas qui lui permettent de faire monter les prix, de maîtriser les productions des industries occidentales, les forçant parfois même à se relocaliser en Chine même pour accéder plus facilement aux terres rares. La concentration de l'extraction au niveau de la Mongolie intérieure profite de la main d'oeuvre nombreuse et bon marché nécessité par les mines, mais provoque aussi de graves problèmes écologiques, notamment le dépos de produits toxiques voire radioactifs dans les sous-sols. 

La situation de dépendance des pays occidentaux envers la Chine pose des problèmes de fonds : les Etats-Unis doivent par exemple acheter des composants essenyiels de leur armement militaires à la Chine (le "China Gate" mentionné dans le reportage). Les transferts et fuites de technologies, la disparition de l'industrie américaine dans le processus de mondialisation sont très bien montrés dans le documentaire, soulignant l'amertume des anciens ouvriers des mines d'extraction américaines.  

 

more...
No comment yet.
Identités de l'Empire du Milieu | La Chine vue par la géographie
La Chine face aux défis de sa croissance. Complété par la veille Pinterest : bit.ly/ZVpvQw
Curated by Céline
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Céline
Scoop.it!

E-diasporas: d‘autres communautés transnationales : l'exemple chinois

E-diasporas: d‘autres communautés transnationales : l'exemple chinois | Identités de l'Empire du Milieu | La Chine vue par la géographie | Scoop.it

Sentinelles, veilleurs… plus libres mais toujours attentifs à ce qui se passe politiquement et culturellement dans leur pays d’origine.

Avec le numérique, le migrant change de dimension. Il n’est plus déraciné mais doublement présent.

Internet est plus qu’un outil de communication pour les diasporas. Internet recompose de nouveaux rapports identitaires et culturels. La planète compte 215 millions de migrants d'après l'ONU.

Comment internet favorise la mobilité, les échanges interculturels et donc la diversité culturelle dans le monde ?

 L’atlas e-Diasporas est une cartographie des diasporas numériques, des diasporas telles qu’elles apparaissent dans les réseaux. Diasporas turques, indiennes, chinoises sont représentées dans les réseaux par des sites institutionnels, associatifs, politiques, touristiques, utilitaires. Et ces sites dessinent des cartes. Mais que disent ces cartes ? Que disent-elles de la manière dont les diasporas se représentent, se vivent, se relient au pays d’origine ou de destination ? Ces cartes invitent-elles à repenser un peu la notion de diasporas ?  (Emission Place de la Toile, http://www.franceculture.fr/emission-place-de-la-toile-e-diasporas-2013-03-30 ;)

Céline's insight:

Un bel exemple de ce que les sciences humaines deviennent à l'heure du numérique, ou "humanités numériques" (http://seenthis.net/tag/humanit%C3%A9s_num%C3%A9riques) : l’atlas e-Diasporas (http://www.e-diasporas.fr/).

Emmanuel Ma-Mung, géographe, directeur de recherche au CNRS s'intéresse à la e-diaspora chinoise dans le cadre du projet e-Diaspora. Membre du laboratoire de recherche MIGRINTER, il présente aujourd'hui les conclusions surprenantes de cette étude. Le web de la diaspora chinoise est en effet essentiellement anglophone, alors que cette part anglo-saxone de la diaspora représente moins de 10% des migrants chinois autour du globe (les 3/4 se situant en Asie).Cette recherche s'appuie en effet sur un parti pris : écarter les sites uniquement "sinographes". Mais l'écrasante majorité de ces sites sont bel et bien anglophones. Qu'est-ce-à dire ? Il s'agit d'abord de mettre ces résultats en rapport avec l'importance des infrastructures numériques et de leur accès (plus importants en Amérique du Nord). De plus, la langue anglaise pour la communication entre les migrants s'imposent largement. Les schèmes de pensée anglo-saxons exercent donc une influence directe surla nature des flux échangés (exposer, décrire, annoncer des situations dans des schèmes mentaux dominants). Enfin, autre caractéristique intéressante de cette e-diaspora, la nature des sites recensés : il s'agit en grande majorité de sites culturels, destinés à un public très large, allant au-delà des Chinois eux-mêmes, s'adressant notamment aux Asiatiques dans leur ensemble.

Cette étude dessine donc une carte singulière et mouvante de la diaspora chinoise à travers son utilisation d'Internet.

more...
No comment yet.
Rescooped by Céline from Travailler efficacement avec la Chine
Scoop.it!

L'innovation chinoise attire l'attention internationale au FEM

L'innovation chinoise attire l'attention internationale au FEM | Identités de l'Empire du Milieu | La Chine vue par la géographie | Scoop.it
L'innovation chinoise attire l'attention internationale au FEM (experts)---De nombreux experts ont hautement apprécié l'innovation, la technologie, la recherche, et la créativité chinoises lors du Forum de l'économie mondial (FEM), citant les succès remarquables atteints par la Chine dans ces secteurs en peu de temps.

Via Marc Meynardi
more...
No comment yet.
Rescooped by Céline from Quoi de neuf sur le Web en Histoire Géographie ?
Scoop.it!

La Chine investit dans la dette sociale française

La Chine investit dans la dette sociale française | Identités de l'Empire du Milieu | La Chine vue par la géographie | Scoop.it

Après l'aéroport de Toulouse et le Club Med, la Chine achète notre dette sociale ! Le phénomène n'est pas nouveau mais, c’est une réalité, nos retraites sont de plus en plus financées par les asiatiques.

Pourquoi la Chine s'intéresse-t-elle ainsi à notre dette ?
D'abord il lui faut placer ses énormes réserves de changes : un peu plus de 3.000 milliards de dollars (2.600 milliards d'euros), l'équivalent d'une fois et demi le PIB annuel français (la richesse produite par la France sur un an). Comme les marchés financiers sont plutôt instables, Pékin considère la dette française comme un investissement plus sûr (car transparente) et, du coup, nous prête à des taux très intéressants. Mais Pékin y voit aussi son intérêt économique. L'Europe est son premier marché d'exportation (22%) devant les Etats-Unis (17%). La Chine a donc tout intérêt à ce que les pays du Vieux Continent soient en bonne santé pour pouvoir continuer à leur vendre ses produits.


Via HG Académie de Rennes
more...
HG Académie de Rennes's curator insight, January 17, 2:02 AM

Un court article qui permet de se tenir informé des investissements de la Chine en France. Une exploitation possible pour travailler sur l'émergence de la Chine en 4e ou sur les enjeux de la croissance en Terminale par exemple.

Rescooped by Céline from Entrepreneuriat et Start-Up
Scoop.it!

#Asie : Copier puis innover, le Business model des startups Chinoises

#Asie : Copier puis innover, le Business model des startups Chinoises | Identités de l'Empire du Milieu | La Chine vue par la géographie | Scoop.it

En Chine, aujourd’hui, l’innovation est officiellement un des leviers qui doit permettre à la croiss...


Via Edouard Estour
more...
Asie(s)'s curator insight, January 15, 7:15 AM

#Chine : Copier puis innover ? Pourquoi pas ! Tout le monde fait ça. Il d'agit de "l'arme du pauvre" (des économies productives en voie de développement). A condition que le "copier/innover" n'assèche pas les entreprises qui investissent (en amont) des sommes importantes en R&D...

Scooped by Céline
Scoop.it!

L'évolution du métro de Pékin en un GIF

L'évolution du métro de Pékin en un GIF | Identités de l'Empire du Milieu | La Chine vue par la géographie | Scoop.it

TRANSPORTS - En pleine expansion depuis 2001, le métro de Pékin est devenu un formidable labyrinthe.

Entre 2007 et 2014, Pékin a ajouté un peu plus de 378 kilomètres de nouvelles voies ferrées à son système de transports en commun. Les équipes de construction sont en perpétuelle activité. Ils construisent et creusent de nouvelles lignes toute la journée, que ce soit en heure de pointe ou en l'absence de passagers. Et tandis que les penseurs du métro de Pékin ont passé toute une décennie à imaginer une des plus grandes expansions de transport en commun de l'Histoire, les routes de la ville restent embouteillées et les cieux de Pékin enfumés.

Découvrez dans l'image ci-dessous l'expansion étonnante et fulgurante du métro de Beijing entre 2001 et 2014, ainsi que les prochaines lignes à venir jusqu'en 2016.

 

 

 via @Pierre AGERON

more...
No comment yet.
Scooped by Céline
Scoop.it!

Chine : l'épouvantail du Sida pour déloger les habitants

Chine : l'épouvantail du Sida pour déloger les habitants | Identités de l'Empire du Milieu | La Chine vue par la géographie | Scoop.it
La Chine s’urbanise vite et va continuer de plus belle, avec 60% de sa population logée en ville d’ici 20 ans. La face cachée de la médaille, c’est la démolition préalable à la construction pour dégager des terrains vendus aux promoteurs. La loi oblige en principe à trouver un accord avec les habitants à reloger avant de détruire leurs maisons mais la réalité est bien différente.

Dans le cas de la petite ville de Nanyang la démolition a été précédée par une opération d’intimidation, ce qui est assez commun, mais à la place des bulldozers, le promoteur a utilisé un épouvantail : le Sida. C'est le promoteur qui a eu l’idée de recruter une demi-douzaine de gros bras séropositifs équipés de frondes pour tirer des billes d’acier dans les carreaux. Leur mission : faire fuir les habitants réticents et éviter que les ouvriers qui suivent en viennent aux mains avec eux. Pour cela, ils badigeonnaient en rouge un slogan sur les murs des maisons condamnées : "Equipe Sidade démolition".

Céline's insight:

Santé publique & stigmatisation des malades du sida : cette affaire accablante éclate en plein milieu des problèmes de logements que connaît actuellement la Chine du fait de son urbanisation - une mise en lumière d'un sujet encore largement tabou, ici honteusement instrumentalisé par un promoteur. 

more...
No comment yet.
Scooped by Céline
Scoop.it!

Le transport aérien de l'Asie-Pacifique en plein développement

Le transport aérien de l'Asie-Pacifique en plein développement | Identités de l'Empire du Milieu | La Chine vue par la géographie | Scoop.it

Une nouvelle catastrophe vient frapper le trafic aérien en Asie, et plus particulièrement les compagnies malaisiennes avec la disparition de l'avion d'AirAsia. Aujourd’hui, la région Asie-Pacifique connait un développement très important du trafic aérien et cela n'est pas près de s'arrêter.

La Chine devrait attirer 24 % de nouveaux passagers durant cette période, tant pour les vols intérieurs qu'internationaux. Et la région Asie-Pacifique dans son ensemble transportera 300 millions de passagers de plus en 2017 qu'en 2012. A cette date, le trafic asiatique représentera plus de 30 % du trafic aérien mondial.

 

Céline's insight:

Croissance en perspective des flux aériens dans la zone asiatique - encore un indice du dynamisme de la région.

more...
No comment yet.
Scooped by Céline
Scoop.it!

University of Hawaii Press - Sinophobia: Anxiety, Violence, and the Making of Mongolian Identity

University of Hawaii Press - Sinophobia: Anxiety, Violence, and the Making of Mongolian Identity | Identités de l'Empire du Milieu | La Chine vue par la géographie | Scoop.it

Sinophobia is a timely and groundbreaking study of the anti-Chinese sentiments currently widespread in Mongolia. Graffiti calling for the removal of Chinese dot the urban landscape, songs about killing the Chinese are played in public spaces, and rumors concerning Chinese plans to take over the country and exterminate the Mongols are rife. Such violent anti-Chinese feelings are frequently explained as a consequence of China’s meteoric economic development, a cause of much anxiety for her immediate neighbors and particularly for Mongolia, a large but sparsely populated country that is rich in mineral resources. Other analysts point to deeply entrenched antagonisms and to centuries of hostility between the two groups, implying unbridgeable cultural differences.


Franck Billé challenges these reductive explanations. Drawing on extended fieldwork, interviews, and a wide range of sources in Mongolian, Chinese, and Russian, he argues that anti-Chinese sentiments are not a new phenomenon but go back to the late socialist period (1960–1990) when Mongolia’s political and cultural life was deeply intertwined with Russia’s. Through an in-depth analysis of media discourses, Billé shows how stereotypes of the Chinese emerged through an internalization of Russian ideas of Asia, and how they can easily extend to other Asian groups such as Koreans or Vietnamese. He argues that the anti-Chinese attitudes of Mongols reflect an essential desire to distance themselves from Asia overall and to reject their own Asianness. The spectral presence of China, imagined to be everywhere and potentially in everyone, thus produces a pervasive climate of mistrust, suspicion, and paranoia.

Through its detailed ethnography and innovative approach, Sinophobia makes a critical intervention in racial and ethnic studies by foregrounding Sinophobic narratives and by integrating psychoanalytical insights into its analysis. In addition to making a useful contribution to the study of Mongolia, it will be essential reading for anthropologists, sociologists, and historians interested in ethnicity, nationalism, and xenophobia.

Céline's insight:

"Sinophobia: Anxiety, Violence, and the Making of Mongolian Identity"  

more...
No comment yet.
Scooped by Céline
Scoop.it!

China's Maritime Silk Road In A Pacific Age

China's Maritime Silk Road In A Pacific Age | Identités de l'Empire du Milieu | La Chine vue par la géographie | Scoop.it

As Seward said, America and China followed by Japan have emerged as major Pacific powers and their contribution to the global output has become some 50 percent. This has brought Pacific to the center of the global theater of diplomacy, economic activities, and military acquisition. In the recent APEC, East Asia, and G20 summits, both the US and China made terrific diplomatic and strategic moves to assert and convince their stakes in the region. Although America visibly seems confused between containing China or engaging it,  a combination of both has become an easy way out .

Céline's insight:

"The Pacific age has come into prominence and therefore, the American President Barack Obama has claimed America as a Pacific country."

more...
No comment yet.
Scooped by Céline
Scoop.it!

Chine-Taïwan: le dialogue qui s’était noué va-t-il se rompre?

Chine-Taïwan: le dialogue qui s’était noué va-t-il se rompre? | Identités de l'Empire du Milieu | La Chine vue par la géographie | Scoop.it

Pékin observe de près le résultat des élections locales à Taïwan. L’échec du parti nationaliste Kuomintang suivie par la démission du Premier ministre Jiang Yi-Huah ne peut que déplaire à la Chine qui compte accroître ses échanges politiques et commerciaux avec Taipei. Depuis la fin de la guerre civile en 1949, la Chine continentale n’a jamais renoncé à la réunification, si nécessaire par la force. En mars dernier, Pékin avait réussi à nouer un dialogue historique avec « l’île rebelle », mais la déroute des forces pro-Pékin risque de jeter à nouveau le froid sur les relations entre Chine continentale et Taïwan.

more...
No comment yet.
Rescooped by Céline from la Planète financière : espaces et territoires à l'ère de l'économie globalisée
Scoop.it!

Le nouveau leadership chinois sur la scène mondiale

Le nouveau leadership chinois sur la scène mondiale | Identités de l'Empire du Milieu | La Chine vue par la géographie | Scoop.it
Première économie mondiale, la Chine poursuit sa montée en puissance géopolitique et commerciale aux dépens des Etats-Unis.

Le plus grand événement économique de l'année est passé presque inaperçu : dépassant les USA, la Chine est devenu la première puissance économique mondiale, ainsi que l'a annoncé le FMI. Et tandis que parallèlement le statut géopolitique chinois prend rapidement de l'importance, les Etats-Unis continuent à éroder leur leadership mondial du fait de la cupidité de leurs élites politiques et économiques et des guerres incessantes et inutiles dans lesquelles ils se sont lancés au Moyen-Orient.

Selon le FMI , le PIB de la Chine atteindra cette année 17.600 milliards de dollars, dépassant de 17.400 milliards celui des Etats-Unis. Mais la population chinoise étant plus de quatre fois plus nombreuse, son PIB par habitant de 12.900 dollars représente moins du quart de celui des Etats-Unis qui s'élève à 54.700 dollars, ce qui montre que le niveau de vie y est bien plus élevé.

Via François Arnal
more...
François Arnal's curator insight, November 30, 2014 1:54 PM
A l'image des Etats-Unis après la Deuxième Guerre mondiale, la Chine investit de l'argent - beaucoup d'argent - pour tisser des liens économiques étroits avec de nombreux pays à travers le monde et améliorer leurs infrastructures. Cela permettra à ces pays de doper leur propre croissance, tout en cimentant le leadership économique et géopolitique de la Chine sur la scène internationale.
En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-119034-le-nouveau-leadership-chinois-sur-la-scene-mondiale-1067573.php?LRZfye71hGcfhfWC.99
Scooped by Céline
Scoop.it!

Washington Post: Le Voyage dans le train le plus long du monde commence maintenant en Chine

Washington Post:  Le Voyage dans le train le plus long du monde commence maintenant en Chine | Identités de l'Empire du Milieu | La Chine vue par la géographie | Scoop.it

Par Ishaan Tharoor 

Le 18 novembre, un  train de marchandises conteneur-82  a quitté la ville industrielle chinoise orientale de Yiwu.Il s’est embarqué dans une aventure historique qui est censée aboutir vingt et un jours plus tard, en décembre, à Madrid. La distance que le train couvre — plus de 6 200 milles — est celle de la plus longue route empruntée par un train de marchandises, plus encore que le légendaire Transsibérien, comme le montre la carte ci-dessus.

Yiwu est le plus grand centre de vente en gros de petits biens de consommation en Chine, ce qui en fait le lieu de rendez-vous d’un curieux mélange d’hommes d’affaires étrangers et de petits commerçants, y compris une importante communauté arabe. Maintenant le voilà impliqué dans un projet beaucoup plus vaste : dans le cadre du zèle de la Chine à approfondir les liens entre son économie en plein essor et les marchés Européens.

Céline's insight:

Traduit de l'anglais, pour l'article original, aller sur le site du Washingtoon Post : http://www.washingtonpost.com/blogs/worldviews/wp/2014/11/21/map-the-worlds-longest-train-journey-now-begins-in-china/?tid=sm_fb

 

La Chine ne cesse de progresser dans le domaine des transports (infrastructures, logistique) en vue de contrebalancer l'influence d'entreprises européennes majeures sur ce point. Bien plus, elle se "connecte" ainsi au reste du monde, en particulier ici pour le fret (transport de marchandises). Cet article revient également sur la longue tradition d'échanges commerciaux et de mobilités des marchandises, à la fois terrestres et maritimes. L'occasion de montrer, pendant qu'une nouvelle "route de la soie" est sur les rails, que la Chine et l'Asie plus généralement s'affirment de plus en plus au sein des échanges mondiaux. 

more...
No comment yet.
Rescooped by Céline from Geography Education
Scoop.it!

Asian Border Disputes

Asian Border Disputes | Identités de l'Empire du Milieu | La Chine vue par la géographie | Scoop.it

Tags: borders, political, conflict, infographic, map.


Via Seth Dixon
more...
Asie(s)'s curator insight, November 23, 2014 10:23 PM

A good overview on the matter!

Kevin Barker's curator insight, November 25, 2014 8:20 AM

A great primer for discussions over border disputes.  In this modern geopolitical climate, some of these claims can seem aggressive to say the least.  The strategies/responses can also be very interesting when military options are put aside.

Jake Red Dorman's curator insight, November 25, 2014 12:36 PM

I was looking at the disputes between the Paracel Islands, the Spratly Islands, and the Scarborough Shoal. What I notices with all oft he disputes, the land being fought over is all claimed by China but the land location itself is all closer to the country china is disputing it over. For the Paracel Islands, China and Vietnam are in dispute especially after China put 2 oil rigs by their land. The other dispute between the Spratly Islands, China and the Philippines each claim entire ownership of the lands but Malaysia, Indonesia, and Brunei all claim some part of the islands as well. For the Scarborough Shoal, it is a lot closer to the Philippines than it is to China but China claims it as their own since they discovered the land. Now china has restricted access to the island following a standoff.    

Rescooped by Céline from la Planète financière : espaces et territoires à l'ère de l'économie globalisée
Scoop.it!

Le yuan confirme son rôle de devise mondiale

Le yuan confirme son rôle de devise mondiale | Identités de l'Empire du Milieu | La Chine vue par la géographie | Scoop.it
Plus rien n’arrête l’ascension du yuan, la monnaie chinoise. Selon les données publiées mercredi 28 janvier par Swift, l’entreprise spécialiste des transferts de données bancaires, celle-ci a grimpé au cinquième rang des devises les plus utilisées pour les paiements internationaux.

En décembre 2014, le renminbi pesait ainsi 2,17 % des paiements mondiaux, devant les dollars canadien et australien, et talonne désormais le yen japonais (2,69 %). Il y a deux ans, il n’occupait que la treizième position. Une progression qui « confirme la transition du yuan d’une devise de paiement émergente à une devise couramment employée », a commenté Wim Raymaekers, responsable des marchés bancaires chez Swift. « Le yuan est voué à devenir une monnaie internationale, mais à long terme », confirme Jean-Louis Mourier, chez Aurel BGC. Pour l’instant, le dollar américain, l’euro et la livre sterling représentent toujours près de 80 % des paiements internationaux.

Via François Arnal
more...
François Arnal's curator insight, January 28, 11:32 AM
Cette ascension est, bien sûr, le reflet de celle de l’économie chinoise. Selon les estimations Fonds monétaire international (FMI), l’empire du Milieu est désormais la première puissance économique mondiale, devant les Etats-Unis. Mesuré en termes de « parité de pouvoir d’achat » (PPA), ce qui aide à mieux prendre en compte ce que permettent d’acheter localement les devises de chaque pays, le produit intérieur brut (PIB) chinois s’élevait ainsi à 17 632 milliards de dollars (15 533 milliards d’euros) fin 2014, tandis que le PIB américain pesait 17 416 milliards.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/economie/article/2015/01/28/le-yuan-confirme-son-role-de-devise-mondiale_4565020_3234.html#kjTZBMODJKzyvCv2.99
Scooped by Céline
Scoop.it!

Chine. Les inégalités régionales

Chine. Les inégalités régionales | Identités de l'Empire du Milieu | La Chine vue par la géographie | Scoop.it

Dès les années 80, c’est-à-dire dès le début des réformes lancées par Teng Xiao-Ping, les observateurs avaient noté l’accentuation des inégalités entre provinces, d’autant plus que le succès de cette dynamique volontariste avait profité dans un premier temps à la façade littorale et à des provinces méridionales, plus riches et mieux dotés que les autres.

Cette disparité avait d’ailleurs été accentuée par un mouvement des campagnes vers les villes. Certains chefs de province s’étaient même plaint de devoir reverser à Pékin une partie de leurs nouveaux revenus, ce qui en disait long en la matière.

Trente-cinq ans après le lancement des « quatre modernisations », ces inégalités se sont aggravées.

Pourquoi, comment et avec quelles conséquences sur l’ensemble du territoire et sur la société elle-même ?

Céline's insight:

Avec Thierry Sanjuan, sinologue, professeur de géographie, titulaire de la chaire d’Asie méridionale et orientale à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne.

more...
No comment yet.
Scooped by Céline
Scoop.it!

The colourful propaganda of Xinjiang

The colourful propaganda of Xinjiang | Identités de l'Empire du Milieu | La Chine vue par la géographie | Scoop.it

China is in the midst of a crackdown on what it describes as "terrorism driven by religious extremism". The campaign is focused on the western province of Xinjiang, home to China's Uighur ethnic minority who are predominantly Muslim.

The government believes religion breeds terror and has been trying to control religious expression in the region by imposing rules on the Uighur community. Critics say it is exacerbating the terror problem.

The murals below were painted on the walls next to a mosque in the old Silk Road district of Kashgar where 90% of the population are Uighur.

They show what the Chinese government deems as acceptable and unacceptable behaviour. They are a striking example of Chinese propaganda and highlight the government's crude portrayal of ethnic relations in Xinjiang.

Inspirational posters are a fairly common sight in Chinese cities, advocating things like hard work and team spirit. It is not clear who painted these posters, but their presence implies they have some kind of official approval.

Céline's insight:

Des dessins de propagande dans le Xinjiang,  province chinoise en proie à un "terrorisme causé par l'extrémisme religieux" d'après les autorités.  Le Xinjiang accueille la minorité majoritairement musulmane des Ouïghours. Le gouvernement central y a mené une forte politique de répression, notamment en tentant de contrôler la liberté d'expression religieuse, que certains dénoncent comme une exacerbation du problème terroriste.

Ces tags et autres fresques visent à exemplifier les comportements "acceptables" ou non selon les standards de Pékin - assez courants dans les villes chinoises, la présence de ces dessins anonymes impliquent le consentement implicite du pouvoir officiel. 

more...
No comment yet.
Rescooped by Céline from la Planète financière : espaces et territoires à l'ère de l'économie globalisée
Scoop.it!

La Chine et 20 autres pays asiatiques lancent une banque rivale à la Banque mondiale

La Chine et 20 autres pays asiatiques lancent une banque rivale à la Banque mondiale | Identités de l'Empire du Milieu | La Chine vue par la géographie | Scoop.it
(Agence Ecofin) - La Chine et vingt autres pays ont signé, le 24 octobre, un protocole d’accord visant à créer une banque régionale spécialisée dans le financement des infrastructures, et conçue comme une alternative à la Banque mondiale.

L’Inde, Singapour, le Kazakhstan, Pakistan, le Vietnam et le Qatar figurent parmi les 21 pays signataires de l’accord. Le Japon n’a pas signé cet accord en raison de la rivalité avérée entre Pékin et au Tokyo sur les plans militaire, économique et politique.

A noter également que l’'Australie, l'Indonésie et la Corée du Sud n’étaient pas représentées à cette cérémonie.

La «Banque asiatique d’investissements dans les infrastructures» (AIIB) sera dotée d’un capital initial de 50 milliards de dollars, et son siège sera situé à Pékin, selon les médias officiels chinois.

Via François Arnal
more...
François Arnal's curator insight, January 4, 11:48 AM

Les puissances émergentes des Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) avaient créé en juillet leur propre banque et un fonds de réserves, affichant ouvertement leur désir d’élaborer une architecture financière distincte d’organisations jugées aux mains des pays occidentaux.

Marc Meynardi's curator insight, January 12, 3:36 AM

C'est en somme, quelque chose que l'Occident aurait du prévoir: Mais....il n'est pas toujours facile de mettre un peu d'eau dans son vin...

Scooped by Céline
Scoop.it!

Les investissements chinois en Europe, en particulier en France

Les investissements chinois en Europe, en particulier en France | Identités de l'Empire du Milieu | La Chine vue par la géographie | Scoop.it

2,4 milliards d'euros destinés à l' Europe Centrale et de l' Est... ce n'est là qu'une partie de l'enveloppe accordée par Pékin aux pays d'Europe.

En France, les investissements chinois en 2014 se sont dirigés vers l'industrie et les infrastructures aéroportuaires et hôtelières.

Ils restent en valeur moins importants que les investissements français en Chine mais le rééquilibrage a commencé, avec undécollage de l'investissement chinois vers l' Europe : + 200% cette année, selon le cabinet KPMG.

Quelle est la logique chinoise derrière cette orientation ?

Céline's insight:

Résumé.  

Constat d'une mutation du système économique chinois, avec des flux d'investissement qui vont désormais de la Chine vers l'extérieur, en particulier aux Etats-Unis et en Europe.  En France, les prises de participation chinoises sont encore minoritaires tandis que la tendance mondiale est à la baisse des investissements en Chine, mais il faut "y être". 

La Chine "labo du monde" ? Les scientifiques étrangers sont invités à former leurs collègues chinois et à venir travailler avec eux.  Innovation, collaboration, mais aussi normalisation de l'économie, croissance de l'économie tertiaire chinoise - la mutation en cours est une chance à saisir !

more...
No comment yet.
Scooped by Céline
Scoop.it!

Maritime Silk Road to benefit ASEAN

Maritime Silk Road to benefit ASEAN | Identités de l'Empire du Milieu | La Chine vue par la géographie | Scoop.it

The Association of Southeast Asian Nations (ASEAN) will greatly benefit from the 21st Century Maritime Silk Road, experts said Saturday.

The maritime silk road, which was proposed by Chinese president Xi Jinping last year, runs through the Straight of Malacca to India, the Middle East and East Asia,

Céline's insight:

"Regional connectivity will become stronger with the fast-developing transport network and several commendable proposals initiated by China such as the 21st Century Maritime Silk Road, he added.

Sun Xiaoying, researcher of the Southeast Asia Research Institute of Guangxi Academy of Social Sciences, said how the 21st Century Maritime Silk Road will benefit grassroots people in countries along the road calls for the wisdom of the policymakers and the ability of scholars to do in-depth research."

via @Pierre AGERON

more...
No comment yet.
Scooped by Céline
Scoop.it!

Santa's real workshop: the town in China that makes the world's Christmas decorations

Santa's real workshop: the town in China that makes the world's Christmas decorations | Identités de l'Empire du Milieu | La Chine vue par la géographie | Scoop.it
Inside the ‘Christmas village’ of Yiwu, there’s no snow and no elves, just 600 factories that produce 60% of all the decorations in the world

There’s red on the ceiling and red on the floor, red dripping from the window sills and red globules splattered across the walls. It looks like the artist Anish Kapoor has been let loose with his wax cannon again. But this, in fact, is what the making of Christmas looks like; this is the very heart of the real Santa’s workshop – thousands of miles from the North Pole, in the Chinese city of Yiwu.

Our yuletide myth-making might like to imagine that Christmas is made by rosy-cheeked elves hammering away in a snow-bound log cabin somewhere in the Arctic Circle. But it’s not. The likelihood is that most of those baubles, tinsel and flashing LED lights you’ve draped liberally around your house came from Yiwu, 300km south of Shanghai – where there’s not a (real) pine tree nor (natural) snowflake in sight.

Christened “China’s Christmas village”, Yiwu is home to 600 factories that collectively churn out over 60% of all the world’s Christmas decorations and accessories, from glowing fibre-optic trees to felt Santa hats. The “elves” that staff these factories are mainly migrant labourers, working 12 hours a day for a maximum of £200 to £300 a month – and it turns out they’re not entirely sure what Christmas is.

more...
Marc Meynardi's curator insight, December 22, 2014 3:57 AM

Some informations that parents and lovely children should read

Scooped by Céline
Scoop.it!

La Chine est officiellement la première puissance économique mondiale

La Chine est officiellement la première puissance économique mondiale | Identités de l'Empire du Milieu | La Chine vue par la géographie | Scoop.it

Pour la première fois depuis plus d'un siècle, les États-Unis ne sont plus la première puissance économique mondiale. Citant des chiffres du Fonds monétaire international (FMI), l'éditorialiste américain Brett Arends indique ainsi sur le site internet MarketWatch que les Chinois ont dépassé les Américains. Ainsi, le produit intérieur brut (PIB) chinois exprimé en parité de pouvoir d'achat (PPA) s'élève à 17 632 milliards de dollars pour 2014 contre 17 416 milliards aux États-Unis. Pékin représente donc 16,5 % de l'économie mondiale en terme de pouvoir d'achat réel, quand Washington n'est "qu'à" 16,3 %.

Le PIB exprimé en PPA permet de comparer les performances économiques des différents pays, les PPA indiquant ce que les habitants d'un pays peuvent réellement acheter avec leur monnaie. Le pouvoir d'achat est mesuré par rapport à un panier de produits qui comprend plus de 3 000 biens et services.

Si la nouvelle n'est toutefois pas aussi surprenante que cela - dès 2011, Pékin avait en effet doublé Washington en matière de richesse nationale -, elle constitue néanmoins un "tremblement de terre géopolitique", comme l'indique Brett Arends. L'Américain rappelle ainsi qu'"à travers l'histoire, le pouvoir militaire et politique a toujours dépendu de la puissance économique".

Céline's insight:

Un tremblement de terre aussi bien économique que géopolitique

more...
No comment yet.
Rescooped by Céline from Quoi de neuf sur le Web en Histoire Géographie ?
Scoop.it!

Toulouse : la victoire d'un consortium chinois pour l’aéroport - France Info

Toulouse : la victoire d'un consortium chinois pour l’aéroport - France Info | Identités de l'Empire du Milieu | La Chine vue par la géographie | Scoop.it

Un consortium formé d'investisseurs chinois a été retenu pour le rachat de près de la moitié du capital de l'aéroport de Toulouse-Blagnac. L’annonce a été faite par le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, dans un entretien à La Dépêche du Midi, à paraître vendredi. Ce groupe va acquérir 49,9% du capital de l'aéroport. Une participation importante mais minoritaire, précise Emmanuel Macron qui ajoute que "les collectivités locales et l'Etat restent majoritaires avec 50,01% du capital".

 

 


Via HG Académie de Rennes
more...
HG Académie de Rennes's curator insight, December 5, 2014 12:42 AM

Une actualité à exploiter à différents niveaux : IDE d'un pays émergent qui ne l'est plus, mutation des espaces productifs industriels français,  puissance européenne menacée (transfert de compétences autour de la fabrication d'Airbus), etc. Pour se tenir informé.

Scooped by Céline
Scoop.it!

L'internationale climatique - Brésil, Etats-Unis, Chine: les politiques brisent la glace

L'internationale climatique - Brésil, Etats-Unis, Chine: les politiques brisent la glace | Identités de l'Empire du Milieu | La Chine vue par la géographie | Scoop.it

Le dérèglement climatique est LE phénomène mondial par excellence… à la fois parce que tous pays en subissent les conséquences, mais aussi parce qu’ils en sont tous responsables (à des niveaux divers, bien sûr)…Et c’est peut être parce que les responsabilités sont diverses et la préoccupation commune que nos responsables politiques ont tant de mal à s’accorder…Aujourd’hui s'ouvre la conférence annuelle sur le Climat, au Pérou… l’année prochaine, c’est Paris qui sera, pour quelques jours, la capitale mondiale vers laquelle le monde aura les yeux rivés, espérant – enfin – un accord global et contraignant acceptés par tous…Quelles sont les raisons d’espérer – alors que toutes les précédentes négociations ont toujours échoué?... nos responsables politiques ont-ils la volonté et les moyens de l’atteindre !?...  Ces dernières semaines, on a vu ça et là quelques initiatives internationales témoignant d’avancées : le récent accord entre Pékin et Washington (le premier entre les deux plus gros pollueurs de la planète)… nous aurons l’occasion d’en parler avec Jennifer Morgan)…Un peu plus tôt, c’est l’Europe qui parvenait à un accord au sein de l’Union, prévoyant un certain nombre d’engagements qui guideront sa politique environnementale dans les prochaines années…  Les autres pays ne sont pas en reste… tous agissent avec plus ou moins de détermination et de volontarisme… le Brésil, par exemple, enregistre des résultats intéressants puisque les niveaux de déforestations atteignent un plus bas historique… même si, bien sûr, il existe de nombreuse contradiction pour ce pays où le développement demeure la priorité… empêchant parfois les avancées… Quoiqu’il en soit, le Brésil – en héraut historique du multilatéralisme - reste un leader mondial bien décidé à tenir sa place dans les négociations climatiques… on en parlera avec Emilio Lèbre La Rovere… Mais pour l'instant, nous sommes en compagnie de Brice LALONDE, ancien ministre de l’environnement, ancien ambassadeur de la France pour les questions climatiques, actuel coordinateur de la conférence de l’ONU

more...
No comment yet.
Scooped by Céline
Scoop.it!

Les relations entre Taipeh et Pékin et le rôle de Taïwan dans les organisations internationales

Les relations entre Taipeh et Pékin et le rôle de Taïwan dans les organisations internationales | Identités de l'Empire du Milieu | La Chine vue par la géographie | Scoop.it

Par lui-même, Taïwan --qui était déjà dans les années 60 l’un des quatre dragons-- est un acteur significatif de l’économie mondiale. 23 millions d’habitants, 23 pays reconnaissant Taïwan, 23e province pour Pékin, 23e PNB mondial, 23 millions d’emplois assurés en Chine continentale : il y a peu, la règle des cinq fois 23 étaient facile à retenir. 20e exportateur mondial aussi.

 

C’est aussi une économie de plus en plus interdépendante avec la Chine, cette tendance remarquable ayant été renforcée par le président Ma, élu en 2008, réélu en 2012.

 

 Si Taïwan défend les mêmes positions que Pékin à l’égard des îles disputées dans la région, il souffre de ne pas participer aux activités de quantité d’organisations internationales de la famille ONU.

 

Qu’en est-il précisément et pourquoi est-ce important dans des domaines clés (aviation civile, santé…) ? 

more...
No comment yet.
Scooped by Céline
Scoop.it!

Tibet : la Chine met en service un barrage controversé sur le Brahmapoutre

Tibet : la Chine met en service un barrage controversé sur le Brahmapoutre | Identités de l'Empire du Milieu | La Chine vue par la géographie | Scoop.it

La Chine a annoncé avoir mis en activité, dimanche, un barrage hydroélectrique situé sur le fleuve Brahmapoutre, au Tibet, ce qui suscite des inquiétudes en Inde et au Bangladesh.

Pékin a annoncé, dimanche 23 novembre, avoir mis en service son plus important barrage hydroélectrique au Tibet. Situé sur la rivière Yarlung Zangbo (appelé Brahmapoutre dans sa partie indienne), cet ouvrage inquiète les pays situés en aval, aux premiers rangs desquels l’Inde et le Bangladesh.

Les eaux du Brahmapoutre forment au Bengale indien et au Bangladesh l'un des deltas les plus fertiles et l'une des régions les plus densément peuplées du monde. Ce fleuve est donc considéré comme étant d'autant plus vital dans ces deux pays que le réchauffement climatique et ses conséquences sur la fonte des glaciers himalayens avivent déjà les inquiétudes.

more...
No comment yet.
Scooped by Céline
Scoop.it!

What do we know about the new Beijing Daxing International Airport? | Airport Business

What do we know about the new Beijing Daxing International Airport? | Airport Business | Identités de l'Empire du Milieu | La Chine vue par la géographie | Scoop.it
An interview with Guillaume Sauvé, CEO, ADP Ingénierie (ADPI) Winning the competition for the design of Beijing Daxing Airport is a huge bonus for ADPI whi

While elements of the building’s design have yet to be unveiled, the precise role of the airport has not yet been made fully clear either – including the range of international or domestic services which will be transferred from the existing airport. Sauvé says this will not prevent ADPI from being able to future-proof the design. “The advantage of Aéroports de Paris Group is that we have considerable operational experience of this. 

ADPI has previously won other major contracts in China, including the master plan and design studies for Terminal 3 at Chongqing Jiangbei International Airport in 2011, and the contract to design the new terminal at Hainan’s Haikou Meilan Airport in 2013. Despite the fact that many things about Beijing Daxing Airport are yet to be announced, one thing is entirely clear – winning this competition is a huge bonus for ADPI. “This award, after such sharp competition, marks a major step for Aéroports de Paris Group in China,” Sauvé said. “A very important move, as Shanghai Pudong was a long time ago, the market in China is huge and Beijing Daxing is obviously especially important for ADPI in this market. Beijing Daxing is the most important reference.” - See more at: http://www.airport-business.com/2014/11/know-new-beijing-daxing-international-airport-2/#sthash.8QrjyYW5.dpuf

Céline's insight:

Interview du PDG de ADP (Aéroports de Paris) qui vient de remporter la mise dans l'appel à projet lancé pour la construction et le dessin du nouvel aéroport de Pékin ("Beijing Daxing International Airport"). Une nouvelle importante qui témoigne des transferts de technologies et de la vitalité des groupes français sur le marché chinois, un marché stratégique.

Merci à Pierre Ageron (Twitter) pour le lien

more...
No comment yet.