Michel Maxime Egger : "L'Homo consomatus s'est coupé de son vrai désir" | Idees sans frontieres | Scoop.it
“ Michel Maxime Egger : "L'Homo consomatus s'est coupé de son vrai désir" - A « l'Homo consomatus », l'individu stressé, débordé, affairé et coupé de lui-même, ce sociologue suisse, de confession orthodoxe, oppose la personne centrée et ancrée dans...”
Via Ouvertures