694028
89.3K views | +15 today
Follow
694028
Actualités,humour,,buzz,insolite,culture générale,musique,vidéo  Français Anglais
Curated by 694028
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by 694028 from Chronique des Droits de l'Homme
Scoop.it!

Statistique et fabrique d’un discours d’État : les chômeurs « fraudeurs » - éditions Agone

Statistique et fabrique d’un discours d’État : les chômeurs « fraudeurs » - éditions Agone | 694028 | Scoop.it

Le 8 mars 2012, Nicolas Sarkozy, président de la République et candidat déclaré à sa succession, est interviewé, lors d’une émission matinale très populaire, par Jean-Jacques Bourdin sur la radio RMC. Il n’y cesse, comme dans la plupart de ses apparitions médiatiques, de mobiliser des statistiques dites « officielles ». Les chiffres permettent au candidat-président de raconter l’histoire suivante : certes, le chômage a augmenté (« 17 % ») depuis 2007 en France, mais bien moins que dans d’autres pays européens (« 281 % en Espagne ») – ce qui atteste de l’efficacité du président « protecteur ». Mais s’il y a beaucoup de chômeurs (« 2,8 millions ») ou de titulaires du RSA (« 1,8 millions de foyers »), c’est parce que certains ne veulent pas travailler (« 500 000 offres d’emploi non satisfaites ») ou se former (seulement « 10 % de chômeurs en formation ») et profitent du système d’indemnisation et de prise en charge (« la fraude ») qui coûte cher aux Français (« 35 milliards d’euros » pour la formation ; « 10 milliards » pour le RSA)...


Via Alcofribas
more...
No comment yet.
Rescooped by 694028 from Chronique des Droits de l'Homme
Scoop.it!

Gyöngyöspata : Jobbik a-t-il cherché la guerre civile ?

Gyöngyöspata : Jobbik a-t-il cherché la guerre civile ? | 694028 | Scoop.it

Jeudi dernier, la chaîne de télévision privée ATV a rendu public un enregistrement sonore dans lequel on peut entendre un homme identifié comme étant Oszkár Juhász, l'actuel maire Jobbik de Gyöngyöspata évoquer une « guerre civile inévitable » en Hongrie. L'enregistrement date du mois de mai 2011, Juhász - qui n'était pas encore maire - discute avec 3 personnes qui ne sont pas clairement identifiées, il s'agit selon ATV de son chef de campagne et de deux membres de la milice d'extrême-droite « Szebb Jövő Polgárőrség ».

Dans


Via Alcofribas
more...
No comment yet.