A l’inspection du travail, « on n’est pas assez nombreux et les entreprises le savent » | CRAKKS | Scoop.it

C'est une curieuse symétrie que vivent les agents de l'inspection du travail. D'un côté le mal-être qu'ils observent dans les entreprises ; de l'autre leur propre malaise dans un service public qui subit de profondes mutations. "C'est très difficile à encaisser. Je suis à la limite", avoue Joëlle de Veylder, contrôleuse du travail à Montpellier, qui nous accueille dans son bureau à l'étage d'un bâtiment en plein travaux...

 

>>>> C'est Lelllllouche qui doit être content


Via Alcofribas