ParisBilt
Follow
Find tag "Allemagne"
77.0K views | +14 today
ParisBilt
Actualités,humour,,buzz,insolite,culture générale,musique,vidéo  Français Anglais
Curated by ParisBilt
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by ParisBilt from OTenKipass
Scoop.it!

En Allemagne, des villages entiers sont rasés pour laisser place à de gigantesques mines de charbon

En Allemagne, des villages entiers sont rasés pour laisser place à de gigantesques mines de charbon | ParisBilt | Scoop.it

 

Elle extrait environ 100 millions de tonnes par an sur trois mines à ciel ouvert, Hambach, Inden et Garzweiler. Celles-ci s’étendent déjà sur 9000 hectares, soit deux fois la surface de la ville de Lyon. Le combustible vient alimenter les centrales thermiques à charbon de RWE.

 


Via Cyrille
more...
Rescooped by ParisBilt from Union Européenne, une construction dans la tourmente
Scoop.it!

L’Allemagne croule sous les emplois très précaires | Humanite

L’Allemagne croule sous les emplois très précaires | Humanite | ParisBilt | Scoop.it

Via Vincent DUBOIS
more...
Vincent DUBOIS's curator insight, December 12, 2012 4:56 AM

Ils sont appelés minijobs, ces contrats précaires à temps partiel, dont la rémunération est inférieure à 400 euros par mois. Cela représente 7,4 millions de contrats et permet de faire artificiellement baisser le taux de chômage. Mais clairement pas le nombre de pauvres.

Ces minijobs à salaires très bas sont en outre accusés d’empêcher parfois la création de vrais emplois en Allemagne. C’est ce que dénonce une étude d'un institut dépendant de l'Agence allemande pour l'emploi (BA) diffusée lundi. Ces contrats ultra-précaires, ont été créés lors des grandes réformes du marché du travail de 2003 à 2005 menées par le chancelier social-libéral Gerhard Schröder. Ce sont des emplois à temps partiel dont la rémunération ne dépasse pas 400 euros par mois -- 450 à partir de janvier prochain -- et qui peuvent être exercés en parallèle de l'aide sociale, ou cumulés. Ce sont des cadeaux qu’adorent les patrons, puisque outre le salaire ridicules, ces emplois sont en outre quasiment dispensés de charges sociales. De la main d’œuvre presque gratuite et corvéable selon les besoins : la "fléxibilité" en somme. 

La BA recense 7,4 millions de contrats de travail de ce type...

Vangauguin's curator insight, December 12, 2012 4:16 PM

"Ils sont appelés minijobs, ces contrats précaires à temps partiel, dont la rémunération est inférieure à 400 euros par mois. Cela représente 7,4 millions de contrats et permet de faire artificiellement baisser le taux de chômage. Mais clairement pas le nombre de pauvres..."...

Rescooped by ParisBilt from Chronique des Droits de l'Homme
Scoop.it!

Les monnaies locales se multiplient en Allemagne

Les monnaies locales se multiplient en Allemagne | ParisBilt | Scoop.it
L'euro fait grise mine? Troquez-le! En Allemagne, les monnaies locales fleurissent, offrant une alternative monétaire stable et flexible aux consommateurs et commerçants.

Via Alcofribas
more...
No comment yet.
Rescooped by ParisBilt from L'enseignement dans tous ses états.
Scoop.it!

5 idées venues d'ailleurs pour changer l'école en France

5 idées venues d'ailleurs pour changer l'école en France | ParisBilt | Scoop.it
Alors que l'OCDE rétrograde la France dans l'enquête Pisa sur le niveau des élèves de 15 ans, certaines pratiques se révèlent particulièrement efficaces à l'étranger.

 

1 / Mettre les enseignants aguerris dans les classes difficiles2 / Former les enseignants aux meilleures pratiques3/ Des programmes pour les élèves, pas pour les profs4 / Bâtir la confiance en soi5 / Développer l'autonomie des établissements


Via Nelson Ferreira, Vincent DUBOIS
more...
No comment yet.
Rescooped by ParisBilt from Chronique des Droits de l'Homme
Scoop.it!

Les banques allemandes en terrain miné

Les banques allemandes en terrain miné | ParisBilt | Scoop.it
Les banques allemandes ont un péché mignon, un investissement peu glorieux mais dynamique: l'armement à sous-munition. Seul hic: L'Allemagne est signataire de la Convention d'Oslo, qui en prohibe l'usage et le commerce.

Via Alcofribas
more...
No comment yet.