694028
88.0K views | +4 today
Follow
694028
Actualités,humour,,buzz,insolite,culture générale,musique,vidéo  Français Anglais
Curated by 694028
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by 694028 from Consommation collaborative
Scoop.it!

Les nouveaux usages : les sites de partage, d'économie et de consommation collaborative !

Les nouveaux usages : les sites de partage, d'économie et de consommation collaborative ! | 694028 | Scoop.it

Consommer différemment, loin des supermarchés. Moins cher, sans passer par les intermédiaires traditionnels. En un clic, facilement, grâce au web. Et avec solidarité. Voilà l’enjeu de l’économie ou consommation collaborative. Née avec internet, ces nouveaux usages, grâce aux nouvelles technologies, la consommation collaborative est le phénomène de société à ne pas louper. Et à décortiquer. Panorama des sites de collaboration participative.


- BlablaCar ou le co-voiturage
- Je stocke, ou comment rentabiliser mon espace vital
- Uber ou le taxi qui géolocalise
- L’immobilier pour les nuls
- Le bricolage, ou le partage des passionnés
- La location, proposer ses objets pour une seconde vie
- L’Education 2.0
- Les Makers


Via Covivo
more...
No comment yet.
Rescooped by 694028 from Covoiturage & Autopartage
Scoop.it!

Consommation collaborative : partager plutôt qu'acheter

Consommation collaborative : partager plutôt qu'acheter | 694028 | Scoop.it

La consommation collaborative séduit de plus en plus de monde. Née entre autres avec le covoiturage, elle s’étend aujourd’hui à tous les biens et services.

 

Qu’est-ce que la consommation collaborative ? Il s’agit tout simplement de prêter, louer, troquer et donner. L’essor de la consommation collaborative a en fait déjà commencé au début des années 2000, boostée par le développement des nouvelles technologies. Et le phénomène s’accélère encore aujourd’hui sous l’effet de la crise en Europe.

 

« On voit émerger une culture du nous, recentrée sur le lien social » explique Anne-Sophie Novel. Il s’agit aussi d'optimiser l’utilisation des objets, des services et des compétences de chacun. Le consommateur se désencombre, achète mieux et fait remonter son pouvoir d’achat. Comme le relève la docteur en économie, le véhicule personnel par exemple reste en moyenne inutilisé 92% du temps. Une aberration qui coûte cher et que de très nombreuses personnes ne peuvent plus se permettre. Il en est de même avec les appareils à raclette, une partie de notre garde de robe ou encore la tondeuse à gazon.


Via Covivo
more...
No comment yet.
Rescooped by 694028 from Consommation collaborative
Scoop.it!

Après le covoiturage, le cojetage : partage de jet privé

Après le covoiturage, le cojetage : partage de jet privé | 694028 | Scoop.it

Après le covoiturage, voilà l’arrivée du cojetage.


Avant il fallait débourser plusieurs milliers d’euros pour prendre place à bord de l’un de ces avions privés, maintenant grâce au site : http://www.cojetage.fr/ vous pourrez prendre place à bord d’un Cessna Mustang dès 150€.


Comment est-ce possible ? Bien souvent les appareils sont réservés pour un trajet et doivent repartir à vide. Pour éviter cela, le site Cojetage met en vente de manière occasionnelle des billets à prix attractifs (dès 150€ la place). En réservant les quatre places, vous aurez l’assurance de voyager seul.


Via Covivo
more...
Emmanuelle Labbé's curator insight, April 19, 2014 4:09 PM
Jusqu'où ira la consommation collaborative? Très loin, probablement très loin...
Rescooped by 694028 from Covoiturage & Autopartage
Scoop.it!

89 % du covoiturage lié à un déplacement professionnel !

89 % du covoiturage lié à un déplacement professionnel ! | 694028 | Scoop.it

Le chiffre est étonnant, il est publié par Vinci Autoroutes qui, réservant sur ses aires de nombreux stationnements, voulait en savoir plus sur les pratiquants du covoiturage. Résultat : ce sont majoritairement des hommes, pour des déplacements liés à une activité professionnelle !

 

Cette enquête réalisée par Vinci Autoroutes confirme que le covoiturage a le vent en poupe et participe à l’économie, largement. Les covoitureurs sont majoritairement des cadres (37% sont des cadres ou assimilés, 29% des employés et 18% des ouvriers) de sexe masculin (70% sont des hommes, 30 % des femmes) qui covoiturent avec leurs collègues de travail. La majorité des covoitureurs ont d’abord une motivation économique (54% des personnes interrogées), mais aussi des raisons pratiques ou de convivialité (38%), et enfin des préoccupations écologiques (8%). Le taux de remplissage moyen des véhicules est de 2,8 occupants par voiture. Pour les trajets domicile - travail, ce taux est de 3 et pour les missions ponctuelles de 2,7.


Via Covivo
more...
No comment yet.