Les prostituées remplacées par des robots | ParisBilt | Scoop.it

Des chercheurs néo-zélandais ont décidé d'expérimenter les robots prostitués. Ceux-ci viennent de publier un texte dans lequel ils expliquent les bienfaits d'une relation tarifiée avec une machine.

 

C'est dans le magazine scientifiique Futures que Ian Yeoman, spécialiste de l'industrie touristique, et Michelle Mars, experte en sexologie, ont publié ce texte. Leur projet? Ouvrir un sex-club de robots à Amsterdam aux alentours de 2050.

 

Le club s'appelerait "Yab-Yum". Pour 10.000 euros, les clients potentiels pourront expérimenter le sexe avec un robot qui sera programmé selon les goûts des personnes. Couleur de peau, cheveux, langue, âge... les clients pourront tout choisir.

 

Pour ces deux chercheurs, l'idée vaut vraiment le coup d'être développée. Selon eux, cela permettrait de mettre un terme au trafic d'êtres humains dans le monde et diminuerait le risque de violences faites aux femmes. En outre, cela limiterait considérablement le risque de transmission de maladies sexuellement transmissibles étant donné que les robots en questions seraient désinfectés entre deux clients.

 

Mais l'avantage est également d'ordre psychologique. En effet, faire l'amour à des robots ne devraient pas provoquer de sentiment de culpabilité, selon ces chercheurs qui précisent que cela devrait sauver des couples en péril sans mentir ni trahir son conjoint.


Via Deloste