Sociologie du num...
Follow
Find tag "Apprentissage"
31.9K views | +4 today
Sociologie du numérique et Humanité technologique
La technologie au service de nos exploits. Sociologie des usages et technologies sociales !
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by CECI Jean-François from Pédagogie & Technologie
Scoop.it!

Les pratiques collaboratives dans l'éducation - François Taddei

Les pratiques collaboratives dans l'éducation - François Taddei | Sociologie du numérique et Humanité technologique | Scoop.it
Il faut apprendre à coopérer pour faire des choses qu'on ne saurait faire individuellement. Mais les systèmes éducatifs sont fondés sur la compétition.

Via Nicole Corsyn, Bruno De Lièvre
CECI Jean-François's insight:

Arriverons nous a faire évoluer notre système éducatif pour affronter les défis de l'avenir? La problematique et quelques pistes interessantes...

more...
Piras Marc's curator insight, March 13, 10:09 AM

A lire, j'aime particulièrement la formule : “écosystèmes d’apprentissage coopératif et d’innovation” & " les équipes collectives sont souvent plus performantes que les joueurs individuels."

Ce qui me fais penser aux centres de coworking et incubateurs pour entreprises.

 

Quand dans un monde où les pratiques habituelles présentent les résultats habituels (sauf exceptions), les innovations sont de plus en plus demandées. Et des pratiques anciennes qui étaient mises au placard reviennent au goût du jour et sont liée à l'innovation.

Gust MEES's curator insight, March 13, 1:58 PM

Pourquoi est-il si important d’apprendre à travailler en collectif ?


Nous sommes confrontés dans le monde entier à des problèmes qu’on ne sait pas résoudre. Il faut donc développer les différentes formes d’intelligence et apprendre à coopérer pour faire des choses qu’on ne saurait pas faire individuellement. Typiquement, les entreprises embauchent des profils différents et complémentaires, qui peuvent ensemble faire des choses qu’aucun d’entre eux ne pourrait faire seul. Il est donc fondamental d’apprendre à travailler de manière collaborative le plus tôt possible, d’autant qu’on apprend beaucoup les uns des autres. Plus, on est formé à écouter et à prendre en compte des avis différents, plus on a de chance de façonner un produit ou un service que des gens différents vont aimer.


Si l’on pense dans une seule et unique dimension, on aura peut-être une solution parfaite dans cette dimension là mais avec tout un tas d’effets secondaires ou négatifs dans d’autres dimensions. Si dès le départ, on a impliqué des gens de mondes différents, avec des modes de pensées différents, on va optimiser le résultat de manière multidimensionnelle. Comme la réalité est multidimensionnelle, il y a plus de chances d’arriver à quelque chose qui fonctionne dans le monde réel.


En savoir plus / Learn more:



https://gustmees.wordpress.com/2014/03/29/practice-learning-to-learn/


https://gustmees.wordpress.com/2015/01/28/practice-learning-to-learn-example-2/


https://gustmees.wordpress.com/2014/10/03/design-the-learning-of-your-learners-students-ideas/


https://gustmees.wordpress.com/2014/07/10/education-collaboration-and-coaching-the-future/


https://gustmees.wordpress.com/2012/11/29/cyber-hygiene-ict-hygiene-for-population-education-and-business/


jean-jacques seguy's curator insight, March 14, 4:57 AM

Il s'en pratique bien trop peu pour que cela ait une quelconque efficacité en France. Il faut faire de ces pratiques une priorité avec l'interdisciplinarité dans l'école à tous les niveaux du secondaire.

Mais la formation et le recrutement des enseignants est à repenser d'urgence !!.

Rescooped by CECI Jean-François from MOOC Francophone
Scoop.it!

La sérendipité ou comment trouver ce qu'on ne cherche pas - Educavox

La sérendipité ou comment trouver ce qu'on ne cherche pas - Educavox | Sociologie du numérique et Humanité technologique | Scoop.it

Trouver ce que l’on ne cherche pas et par là même faire des découvertes inattendues : c’est ce que signifie serendipity, mot anglais qui éclaire aujourd’hui la navigation sur Internet.

 

Ce terme est issu du titre d’un conte écrit au début du XVIIIe siècle, Les Aventures des trois princes de Serendip, qui connait alors assez vite le succès et inspire notamment le Zadig de Voltaire. Ce mot désigne des « découvertes inattendues, faites grâce au hasard et à l’intelligence » comme la découverte fortuite de l’Amérique par Christophe Colomb parti sur la route des Indes et, bien plus tard, l’invention accidentelle de la pénicilline par Alexandre Fleming.


Via Michelle Laurissergues, Vincent Datin
more...
Katelm's curator insight, July 1, 2013 8:45 AM

"Serendipité" tout un art ....

Philippe Villette's curator insight, July 1, 2013 11:56 AM

Chez Google, les 20% de travail personnel sur des projets sert aussi à montrer l'esprit philanthropique de la société ...

Henri Kaufman et Marion Sciarli's comment, December 19, 2013 2:32 AM
Voir mon livre Tout savoir sur la sérendipité paru aux Éd. Kawa et aussi mon livre écrit pour les enfants : Les aventures de Mistzr Serendipity