Comment va ma Pla...
Follow
Find
3.9K views | +7 today
 
Scooped by Uston News
onto Comment va ma Planète ?
Scoop.it!

LE XXÈ SIÈCLE EN 2000 DESSINS DE PRESSE - - France Info

LE XXÈ SIÈCLE EN 2000 DESSINS DE PRESSE -  - France Info | Comment va ma Planète ? | Scoop.it

""Le XXème siècle en 2000 dessins de presse", une anthologie sans équivalent du dessin de presse

Composé de 11 parties chronologiques et thématiques, cet album est
un kaléidoscope du XXème siècle : la séparation de l'Eglise et de l'Etat, la guerre de 14-18, les années folles, le Front populaire, la montée d'Hitler, les Trente Glorieuses, le règne de De Gaulle, mai 1968, Mai 1981, les années Chirac...

Un livre de référence avec 300 événements et 100 ans passés en revue, la " Bible " des dessinateurs avec 1000 dessins en couleur et 160 auteurs d'exception..."

more...
No comment yet.

From around the web

Comment va ma Planète ?
Look and Listen ....
Curated by Uston News
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Les marchés financiers spéculent sur les catastrophes que provoquera le changement climatique

Les marchés financiers spéculent sur les catastrophes que provoquera le changement climatique | Comment va ma Planète ? | Scoop.it
Jouer sur les catastrophes naturelles à venir pour s’assurer un bon rendement quand les marchés boursiers flageolent : c’est la dernière mode chez les assureurs et les financiers. Bienvenue dans le monde des cat bonds, les placements sur la catastrophe !

On connait Axa, cette compagnie française d’assurances qui est une des premières du monde. Mais qui sait qu’en novembre dernier, Axa a battu un record en matière de levée d’argent sur les marchés financiers ? Pour se prémunir contre les risq
more...
Uston News's comment, April 30, 10:14 AM
Séisme au Népal : une aubaine pour les majors pétrolières US ? - Le Blog Finance | @scoopit http://sco.lt/5tv6NF
Scooped by Uston News
Scoop.it!

« Environnement : ne pas ignorer les conflits »

« Environnement : ne pas ignorer les conflits » | Comment va ma Planète ? | Scoop.it
Entretien - La catastrophe écologique a déjà commencé. Elle bouscule nos représentations du monde, où la nature avait été abandonnée à la science. De là à convoquer les religions ? Leur rapport à l’écologie est controversé. Pour la philosophe Catherine Larrère, c’est par le débat, le conflit et dans la diversité que l’on inventera une nouvelle façon de vivre entre nous, avec la nature.


Selon vous, faut-il parler de « crise » ou de « catastrophe » écologique ?

Catherine Larrère – Le changement climatique est en route : on le voit par les températures moyennes actuelles qui n’ont jamais été aussi élevées, par le changement des dates de migration des oiseaux, par le nombre de réfugiés climatiques, par le fait que des îles du Pacifique sont recouvertes par la montée des eaux… Notre tort est de toujours penser que c’est ce qui va se passer plus tard. Non, c’est quelque chose qui est en train de se passer. Des événements particuliers, comme l’ouragan Katrina, attirent l’attention. Mais bien d’autres aussi ! Par exemple, les conflits au Darfour ont une composante environnementale importante. Les conditions climatiques aggravent nombre de phénomènes sociaux dramatiques. Et cela ne devrait pas s’arranger… Or une crise, par définition, est censée trouver une solution. Le mot ne convient plus vraiment.

On sait que les choses ne vont pas redevenir comme avant. On ne pourra pas empêcher la hausse des températures, qui a déjà eu lieu et qui va se poursuivre, même en arrêtant aujourd’hui d’émettre du CO2 : il y a de l’irréversible. On peut parler de catastrophe, à ceci près qu’il ne s’agira pas forcément d’un effondrement complet, où tout s’arrête. On se dirige sans doute davantage vers ce qui s’est passé à l’île de Pâques, dont tous les habitants n’ont pas disparu, vers un appauvrissement de la vie, des conditions beaucoup plus difficiles, plutôt que vers la catastrophe hollywoodienne où la tour s’effondre ! La vie continuera, mais de plus en plus mal.
more...
No comment yet.
Rescooped by Uston News from Se déplacer au 21 ème siècle
Scoop.it!

United Airlines va bientôt voler grâce aux excréments d'animaux

United Airlines va bientôt voler grâce aux excréments d'animaux | Comment va ma Planète ? | Scoop.it
Après les bus et les voitures, c'est au tour des avions ! La compagnie aérienne commerciale United Airlines va commencer dès cet été à faire voler ses avions en utilisant du biocarburant issu de fumier.

Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter, JP Fourcade
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Monsanto : les PCB ont failli avoir sa peau - Néoplanète

Monsanto : les PCB ont failli avoir sa peau - Néoplanète | Comment va ma Planète ? | Scoop.it
Fondée en 1901, Monsanto était une industrie chimique (Monsanto Chemical Company) avant de se tourner vers l’agriculture et la biotechnologie en 1960.

Les PCB (polychlorobiphényles, appelés Aroclore aux Etats-Unis) sont mis au point par la Swann Chemical Company en 1929. A l’époque, leur résistance exceptionnelle au feu et leur stabilité chimique en font des éléments très utilisés dans les circuits électriques, en huile isolante dans les transformateurs, comme lubrifiant pour les turbines, ou encore dans le traitement du métal, de l’adhésif. Très vite racheté par Monsanto, l’entreprise continuera d’en produire jusqu’à son interdiction totale aux Etats-Unis en 1976.

 Les PCB, une substance très toxique

La dose maximale acceptable de PCB acceptée dans le corps est de 2 parties par milliard (ce qui équivaut à 2 microgrammes par kilogramme). Si l’exposition est plus forte, la personne contaminée s’expose à un risque accru de cancer,  à des dysfonctionnements de la thyroïde, troubles neuro-comportementaux, effets cutanés, diminution de la fécondité… Selon le chercheur David Carpenter, en charge d’une étude sur la ville d’Anniston en 2006, les femmes enceintes ayant un taux élevé de PCB donnent naissance à des enfants avec un Q.I réduit. Si l’EPA la considère comme une substance probablement cancérigène dès 1996, sa toxicité fut révélée bien avant par les chercheurs de Monsanto.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

La fabrication du Mini Babybel, n’est (presque) plus un secret

La fabrication du Mini Babybel, n’est (presque) plus un secret | Comment va ma Planète ? | Scoop.it
Le site de Sablé-sur-Sarthe a été construit en 1964. Au départ, l’usine a pour vocation le séchage du lait, pour la fabrication de lait en poudre par exemple. Au fur et à mesure, l’usine de Sablé est devenue centre français pour la production du Kiri en 1992, le premier atelier Mini Babybel ouvre en 2006, les terrines Boursin y sont fabriquées depuis 2009 et, en 2014, un nouveau bâtiment est construit pour installer la confection des roulés de Boursin.
Mais le groupe Bel n’a pas prévu d’arrêter là les investissements pour développer son usine de Sablé-sur-Sarthe. Bien au contraire ! Après une chaudière à bois qui devrait entrer en service dans les tous prochains jours, c’est une toute nouvelle ligne de production qui est en train d’être développée dans une des ailes de l’usine…gardée dans le plus grand des secrets.
A l’occasion d’une visite du site sablonais, L’Usine Nouvelle a tenté de percer le secret de fabrication du Mini Babybel, un fromage très populaire chez les enfants, dont la célèbre coque de cire rouge est l’objet de bien des interrogations. Celle-ci est assez similaire à la réalisation du Cousteron, également commercialisé par le groupe Bel, mais avec une technicité spécifique liée au grammage du produit (20 g environ contre 200 à 400 g pour le Cousteron ou le Port-Salut).
Avant de voir le jour, le petit frère du Babybel suit un process industriel en quatre étapes principales.
L’ATELIER TRAITEMENT DES LIQUIDES : DU LAIT CRÛ AU CAILLÉ
Au-début il y eut le lait. La matière première qui constitue 98% du Mini Babybel, affectueusement surnommé ‘’Mini Baby’’ chez Bel. Une flotte d’une quarantaine de camions arrive chargés de lait crû des exploitations laitières environnantes (le lait est collecté dans un rayon de 120 kilomètres à la ronde).
Le  liquide est collecté tous les deux jours auprès des producteurs, à raison de deux tournées par jour et par camion, et ce sept jours sur sept. Il servira pour le Mini Babybel mais également pour la réalisation des fromages à pâte fondue Kiri et Samos, des affinés Cousteron et Port-Salut. L’usine sabolienne a conclu des accords-cadres exclusifs d’une durée de sept ans avec des producteurs laitiers de la région. Seuls 20% d’entre eux restent indépendants quant au volume de lait à produire, mais globalement le groupe travaille avec les mêmes producteurs depuis de longues années.
Après la collecte, vient le temps de la pasteurisation et de l’écrémage. Chez Bel, celui-ci est total. L’idée est de standardiser au maximum les laits afin que la teneur en matière première et en matière protéique soit identique. Le liquide passe donc automatiquement dans des échangeurs à plaques, sorte de mille-feuilles de plaques embouties avant d’être écrémé dans de grosses centrifugeuses. 80 m3 de lait sont ainsi traités chaque heure.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

La superficie des glaces d'hiver de l'Arctique au plus bas

La superficie des glaces d'hiver de l'Arctique au plus bas | Comment va ma Planète ? | Scoop.it
Avec 14,54 millions de kilomètres carrés relevés fin février, la banquise connaît sa plus faible étendue jamais mesurée.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Pourquoi la canicule peut aussi provoquer des accidents industriels

Pourquoi la canicule peut aussi provoquer des accidents industriels | Comment va ma Planète ? | Scoop.it
Entre 1983 et 2011, 161 accidents liés à de fortes chaleurs ont été recensés. 60 % d’entre eux se sont traduits par des rejets de matières, 49 % par un incendie et 11 % par une explosion.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Amazonie : aux sources d’une résistance universelle

Amazonie : aux sources d’une résistance universelle | Comment va ma Planète ? | Scoop.it
La lutte des peuples indigènes d’Amazonie pour leur terre est portée par un lien fondamental à l’autre, à la nature et au cosmos. Autant que les dégâts environnementaux auxquels ils tentent de résister, leurs conceptions du monde peuvent nous interpeller.


Le problème de l’Amazonie et des peuples indigènes[1] n’est pas seulement le leur, c’est notre problème à tous[2]. Car en Amazonie se joue une grande partie de l’avenir de l’humanité. Cette région représente 43 % du continent sud-américain, un tiers de la biodiversité et 20 % de l’eau douce dans le monde. Le biome amazonien (ou écorégion) est fait de plusieurs écosystèmes : il comprend une grande variété de climats, de reliefs, de formations géologiques lui procurant de nombreux minerais. 90 % des précipitations survenant en Amérique centrale et du Sud proviennent d’Amazonie. Cette forêt est un immense réservoir d’eau, alors qu’à la même latitude, les autres régions du monde sont désertiques. Il faut savoir qu’un mètre carré de forêt évapore 8 à 10 fois plus qu’un mètre carré d’océan. Il y a donc une rivière volante amazonienne qui représente 20 millions de tonnes d’eau par jour, alors que la rivière liquide en représente « à peine » 7 millions. Ce phénomène serait impossible à reproduire avec des techniques humaines. Les spécialistes soutiennent que si on déboisait 40 à 60 % de la forêt, l’Amazonie se transformerait en savane.

Du point de vue géopolitique, la région s’étend sur neuf des douze pays d’Amérique du Sud : Brésil, Bolivie, Pérou, Équateur, Colombie, Venezuela, Guyane, Suriname et Guyane française. L’interdépendance des écosystèmes amazoniens et l’étalement du bassin hydraulique obligent ces États à se coordonner. Mais c’est au Brésil, dont le produit intérieur brut dépasse largement celui cumulé des autres États amazoniens, que s’étend la plus grosse part de la forêt (5 millions de km⊃2; pour un total de 7,7 millions). C’est aussi là que vit l’essentiel de la population (25 des 35 millions d’habitants de l’Amazonie). Parmi ces habitants, on compte 3 millions d’indigènes, réunis en 390 peuples et 49 groupes linguistiques. Par-delà leur diversité, ces peuples ont noué une alliance et se sont réunis par régions pour conquérir des droits territoriaux ancestraux, qui ont été officialisés dans la législation brésilienne. Ces cinquante dernières années, ils ont été les acteurs sociaux les plus créatifs du continent, remettant en question, par leurs soulèvements, le système en place. Même s’ils ne sont pas nombreux, ils ont la force de résister et de proposer des contre-projets. Comment interpréter une position aussi radicale ? Que peuvent-ils nous apprendre ?
more...
No comment yet.
Rescooped by Uston News from Planete DDurable
Scoop.it!

En 2040, l’agriculture à bout de souffle? - Journal de l'environnement

En 2040, l’agriculture à bout de souffle? - Journal de l'environnement | Comment va ma Planète ? | Scoop.it
“Selon des chercheurs britanniques, l’effondrement du système alimentaire mondial pourrait survenir à l’horizon 2040, exacerbant un climat politique déjà explosif dans de nombreux pays du Sud. En cause, une production agricole fragilisée par le réchauffement, et qui ne satisferait plus les besoins alimentaires.”
Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Mille vaches et pas mal d'hypocrites

Mille vaches et pas mal d'hypocrites | Comment va ma Planète ? | Scoop.it
Il aurait dû y avoir un débat sur les "règles" permettant la naissance dans notre pays de la fameuse "ferme des 1 000 vaches". Car cela marque un tournant dans l'histoire de l'agriculture française. Mais voilà, l'hypocrisie sur le sujet est générale. Quand ce n'est pas l'absurdité...
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Deux Nobel d’économie au secours de Tsípras

Deux Nobel d’économie au secours de Tsípras | Comment va ma Planète ? | Scoop.it
Contre la majorité des économistes classiques, Joseph Stiglitz et Paul Krugman, chacun de leur côté, prennent la défense du Premier ministre grec qui a choisi de procéder à un référendum.
more...
No comment yet.
Rescooped by Uston News from GREENEYES
Scoop.it!

20 lieux sur Terre où l'eau a disparu

20 lieux sur Terre où l'eau a disparu | Comment va ma Planète ? | Scoop.it
Vestige d’un autre temps, catastrophe environnementale… il y a des lieux sur Terre où l’eau n’est plus qu’un vague souvenir.

Via Yves Carmeille "Libre passeur"
more...
No comment yet.
Rescooped by Uston News from Chronique des Droits de l'Homme
Scoop.it!

L'essentiel Online - De la viande vieille de 40 ans saisie en Chine - Monde

L'essentiel Online - De la viande vieille de 40 ans saisie en Chine - Monde | Comment va ma Planète ? | Scoop.it

 

Des tonnes de viande congelée périmée, dont certains stocks pourrissant et vieux de plus de quatre décennies, ont été saisis par les autorités chinoises.

 


Via Alcofribas
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

L’Afrique, une « terre inconnue » pour Google Maps

L’Afrique, une « terre inconnue » pour Google Maps | Comment va ma Planète ? | Scoop.it
Sur les cartes du géant américain, le continent a beaucoup de trous. Des routes essentielles sont mal tracées, des villes ou des bâtiments officiels oubliés.
more...
No comment yet.
Rescooped by Uston News from Se déplacer au 21 ème siècle
Scoop.it!

10 manières dont les voitures autonomes vont changer notre vie

10 manières dont les voitures autonomes vont changer notre vie | Comment va ma Planète ? | Scoop.it
Le développement des véhicules sans conducteur ou autonomes s’accélère. Cette nouvelle technologie représente une innovation majeure pour l’industrie automobile même si son impact potentiel, son lancement déf...

Via JP Fourcade
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

La ferme des « 1 000 vaches » doit réduire son troupeau

La ferme des « 1 000 vaches » doit réduire son troupeau | Comment va ma Planète ? | Scoop.it
" ferme des « 1 000 vaches », située à Drucat dans la Somme, devrait revenir à un troupeau de 500 têtes. C’est en tout cas le sens de la mise en demeure prononcée par Nicole Klein, la préfète de la Somme. Signé mardi 1er juillet, l’arrêté donne 15 jours à l’exploitant pour se mettre en conformité, à compter de sa notification vendredi 3 juillet. S’il ne se conforme aux dispositions de cette mise en demeure, le propriétaire s’expose à des sanctions administratives, soit une amende maximale de 15 000 euros et une astreinte journalière maximum de 1 500 euros. Ceci en dehors des poursuites pénales susceptibles d’être engagées comme le précise la Préfecture dans un communiqué publié jeudi 2 juillet...."
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Ferme des « 1000 vaches » : l'exploitant devra réduire son cheptel - France 3 Picardie

Ferme des « 1000 vaches » : l'exploitant devra réduire son cheptel - France 3 Picardie | Comment va ma Planète ? | Scoop.it
Nicole Klein, préfète de la Somme, a signé ce mercredi l’arrêté qui met en demeure l’exploitant de la ferme des « 1000 vaches » de ramener son cheptel à 500 bêtes, au lieu de 796 actuellement, dans un délai de 15 jours. 

Le couperet était attendu depuis la visite de contrôle effectuée à Drucat (80), le 9 juin dernier.

« Les inspecteurs des installations classées agricoles et de la santé et de la protection animale (direction départementale de la protection des populations – DDPP 80) ont constaté le dépassement du nombre de vaches laitières autorisées par l’arrêté préfectoral du 1er février 2013 », détaille la préfecture dans un communiqué.  
more...
No comment yet.
Rescooped by Uston News from Planete DDurable
Scoop.it!

Les stocks radioactifs vont bondir en France avec le démantèlement

Les stocks radioactifs vont bondir en France avec le démantèlement | Comment va ma Planète ? | Scoop.it
Avec le démantèlement des installations nucléaires, et les constructions en cours, notamment celle de Flamanville, le volume des déchets radioactifs en France devrait tripler d’ici 2030.

Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Video shows a 'river of fog' rolling off the coast of Iceland

Video shows a 'river of fog' rolling off the coast of Iceland | Comment va ma Planète ? | Scoop.it
A man in Iceland has photographer the bizarre image of fog falling down a cliff like a waterfall in one of the most inhabitable areas of the island.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

La Grande barrière de corail évite le classement de « patrimoine en péril »

La Grande barrière de corail évite le classement de « patrimoine en péril » | Comment va ma Planète ? | Scoop.it
L’Unesco estime que l’Australie a apporté une réponse sérieuse pour protéger ce joyau, menacé par les activités industrielles et le réchauffement climatique
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Hausse du niveau de radiations dans la zone d’exclusion de Tchernobyl / Sputnik France - Actualités - Prises de Position - Radio

Hausse du niveau de radiations dans la zone d’exclusion de Tchernobyl / Sputnik France - Actualités - Prises de Position - Radio | Comment va ma Planète ? | Scoop.it
L'inspection gouvernementale du nucléaire ukrainienne a enregistré une hausse significative des radiations dans la zone d'exclusion de Tchernobyl où s'est déclaré un incendie, a communiqué son service de presse. Pour arriver à cette conclusion, des analyses d'air ont été effectuées près du hameau de Polesskoie, une ancienne ville importante qui s'est dépeuplée après l'accident nucléaire de Tchernobyl en 1986.

Les experts ont enregistré 0,0025 becquerels de Cesium-137 par mètre cube d'air. L'inspection a constaté que cela dépasse les mesures observées habituellement.


© SPUTNIK. ANDREI ALEKSANDROV
Incendie de forêt près de Tchernobyl
Selon le ministère ukrainien des Situations d'urgence, l'incendie dans la zone d'exclusion de Tchernobyl continue, les pompiers n'arrivent pas à régler la situation.
"On continue à éteindre les flammes. Un hélicoptère effectue une mission de reconnaissance du terrain pour coordonner les actions de l'aviation de lutte contre les incendies" a indiqué le ministère.

L'incendie de forêt dans la zone d'exclusion de Tchernobyl a commencé le 29 juin et a envahi près de 130 hectares de terrains.

La zone d'exclusion de la centrale de Tchernobyl, qui s'étend sur 2.600 kilomètres carrés, est aujourd'hui l'une des zones les plus contaminées par la radioactivité dans le monde. Néanmoins, cette zone reste habitée par une centaine de résidents illégaux, qui ont été évacués après le début de l'incendie.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Canicule : inquiétudes sur les rendements du blé

Canicule  : inquiétudes sur les rendements du blé | Comment va ma Planète ? | Scoop.it
Les fortes températures qui devraient toucher le pays au moins jusqu’à la fin de la semaine (40 degrés ce mardi à Angoulême ou 37 degrés ce mercredi à Paris, par exemple) ont certes des conséquences sur les conditions de travail dans les champs, mais également sur les cultures, qui réagissent à des degrés différents à ces variations. "Survenant fin juin-début juillet, cet épisode de chaleur est inédit en termes de timing. Habituellement, de telles températures surviennent en août, après la récolte des céréales à paille", indique Sébastien Poncelet, consultant au cabinet en gestion du risque de prix Agritel.
A l’approche de la moisson, qui s’étale entre la fin juin et la mi-août selon les régions, les inquiétudes se cristallisent sur le blé. "Il convient d’attendre au moins une semaine pour se prononcer sur l’impact réel de ce pic de chaleur sur les cultures. Les plantes sont en fin de cycle et le grain finit de se remplir. Lorsque le mercure grimpe, il faut suivre en premier lieu la question des rendements. A partir de 25-26 degrés, cette évolution se fait moins bien, d’où une potentielle perte de poids. Fin juin, le potentiel pour la récolte était bon ; peut-être le sera-t-il un peu moins à cause de cet épisode. Par ailleurs, il n’a pas plu sur une large partie de la France depuis la fin mai", explique Pascal Hurbault, de l’Association générale des producteurs de blé.
PLUS DE LA MOITIÉ DES SURFACES DE BLÉ CONCERNÉES
"45% des surfaces françaises en blé sont proches de la maturité et devraient donc être peu affectées, à la différence des 55% restants", complète Sébastien Poncelet, qui insiste sur le phénomène d’échaudage. Celui-ci grille les grains, qui sont en train de se remplir, mais n'affecte pas leur qualité protéique : "il aboutit à de plus petits grains, mais permet de concentrer les protéines, comme on peut le constater dans les zones semi-arides des Etats-Unis". "Nos travaux historiques ont montré que, pendant la phase de remplissage, chaque jour où les températures maximales excèdent 25 °C pénalise les poids de mille grains de l’ordre de 0,8 g, ce qui, pour des nombres de grains classiquement rencontrés en conditions agricoles, correspond à une perte de rendement de l’ordre de 1,5 quintal par hectare", précise l’institut technique Arvalis, porté par la filière agricole.
more...
No comment yet.
Rescooped by Uston News from Phytosanitaires et pesticides
Scoop.it!

Grain farmers taking Ontario to court over restriction of pesticides linked to bee health

Grain farmers taking Ontario to court over restriction of pesticides linked to bee health | Comment va ma Planète ? | Scoop.it
“The Grain Farmers of Ontario are asking the court to delay implementing regulations that restrict the use of neonicotinoid pesticides and limits on the use of neonic-treated seeds”
Via Sylvain Rotillon
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Les agriculteurs chinois à l'assaut de la Sibérie orientale

Les agriculteurs chinois à l'assaut de la Sibérie orientale | Comment va ma Planète ? | Scoop.it
INTERNATIONAL - La chine a loué 150.000 hectares de terres arables (l'équivalent de la superficie de Hong Kong) dans la région de Transbaïkalie. Au grand dam d'une partie de la population locale.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Expedition 7e Continent - Atlantique Nord Mai 2014 - 52mn - Réalisation Vinci Sato - VF

Une URGENCE partagée : comprendre et réduire la pollution plastique pour une planète préservée 90% des plastiques présents en mer proviennent des continents……
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Le projet de repeuplement de Détroit par des réfugiés syriens, une utopie ? - CitizenPost

Le projet de repeuplement de Détroit par des réfugiés syriens, une utopie ? - CitizenPost | Comment va ma Planète ? | Scoop.it
Des chercheurs américains proposent un plan pour redynamiser la ville de Détroit aux États-Unis, en déclin depuis quelques années. Il s’agit ici de faire venir environ 50 000 réfugiés syriens à Détroit, une idée publiée il y a peu dans le New York Times.

Détroit est la ville la plus imposante de l’état du Michigan. Au milieu de l’année 2013, cette ville a été déclarée en faillite, accusant un déficit avoisinant les 18 milliards de dollars. Cette catastrophe est la conséquence de la chute de grandes entreprises automobiles ayant fait le succès de Détroit dans les années 70′ s : General Motors, Ford et Chrysler.

Un plan de relance a été validé par la justice américaine en novembre 2014, alors que la situation démographique continue de se détériorer. En effet, Détroit comptait environ 1,9 million d’habitants dans les années 1950 contre 700 000 aujourd’hui, soit une perte de près d’1,2 million d’âmes. Il y a dans cette ville, entre autres, une chute de la fréquentation des infrastructures ainsi qu’une absence de services de transports en commun, causant la marginalisation des populations défavorisées des quartiers excentrés.

La crise de Détroit a donc causé un véritable vide dans cet espace urbain. Ce manque pourrait être comblé par les actuels réfugiés syriens présents en Turquie (1,8 million) et en Jordanie (600 000). C’est en tout cas une idée émanant de deux chercheurs américains : David D. Laitin, professeur de sciences politiques et co-directeur du laboratoire de politique migratoire et d’intégration de l’université de Stanford et Mark Jahr, ancien président de la société de développement du logement de New York. Cette proposition a été faite dans un éditorial du New York Times paru ce jeudi 14 mai 2015, baptisé « Let Syrians settle Detroit » (Laissez les Syriens s’installer à Detroit).

« Imaginons que ces deux désastres humanitaire et social étaient réunis pour produire quelque chose de positif », déclarent les chercheurs. En effet, redynamiser Détroit en donnant un lieu de vie à ces réfugiés est une idée intéressante sur le papier, tandis que son caractère utopique fait que son application trouverait quelques obstacles sur son chemin, principalement d’ordre politique et administratif.

« Notre proposition, hélas, ne va pas se mettre en place toute seule, elle nécessiterait une coordination des agences et du gouvernement à plusieurs niveaux. Elle nécessiterait un soutien local. Et elle nécessiterait une allocation extraordinaire du budget », selon David Laitin pour France 24. Cette « allocation extraordinaire » devrait prendre la forme d’une enveloppe de près d’1,5 milliard de dollars.

Les deux chercheurs estiment que l’accueil de 50 000 réfugiés nécessite une augmentation des quotas d’immigration de réfugiés pouvant être
more...
No comment yet.