HonCode
68 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Fondation HON from HonCode
Scoop.it!

Vers une transparence du contenu éditorial

Vers une transparence du contenu éditorial | HonCode | Scoop.it
La certification HONcode : engagement moral et code de déontologie pour une information médicale de qualité, http://t.co/XsVARBX1mm La
more...
No comment yet.
Rescooped by Fondation HON from e-Santé Marketing Santé innovant
Scoop.it!

Le patient, acteur central de la médecine et de la recherche 2.0

Le patient, acteur central de la médecine et de la recherche 2.0 | HonCode | Scoop.it

Les rapports entre médecins, chercheurs et patients changent peu à peu. Cette révolution douce porte un nom : la médecine participative. Visant à impliquer davantage le patient dans son parcours de santé, de la prévention jusqu'à la recherche biomédicale, ces changements s'appuient en particulier sur des nouvelles technologies en plein essor, comme l'Internet, faisant parler certains de « médecine 2.0 » comme on parle de « web 2.0 » pour caractériser la naissance d'un web communautaire qui met en réseau les utilisateurs.

 

L'information médicale sur Internet

 

Si l'information est présente (et presque pléthorique) sur Internet, encore faut-il pouvoir s'assurer de sa qualité. En effet, certains sites vantent des traitements miracles dont l'efficacité affichée n'est étayée par aucune évaluation scientifique rigoureuse, alimentant alors les dérives, de nature sectaire dans certains cas. La Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) indique en effet qu'un quart des signalements qui lui sont adressés concerne le domaine de la santé. Si certaines thérapies alternatives ont leur place dans la prise en charge (qui doit être coordonnée par un médecin), d'autres s'écartent des préceptes médicaux garantissant la protection des patients. [1]

Alors que ces nouveaux moyens d'information prennent de plus en plus de place dans le parcours des malades, qui utilisent Internet pour obtenir des informations sur leur maladie, les traitements qu'ils reçoivent, leurs possibles effets secondaires, etc. des démarches ont été entreprises pour garantir leur rigueur. Ainsi, le site de la Fondation ARC) a adhéré à un Code de bonne conduite, baptisé HONcode, suivant les recommandations de la Haute Autorité de santé (HAS). Parmi les grands principes régissant cette démarche, on peut noter l’identification des rédacteurs et leur qualification, la citation des sources scientifiques, l'accessibilité des informations, et surtout le rappel du fait que les informations données complètent mais ne se substituent en aucune façon au dialogue avec le médecin.

En tout état de cause, cette utilisation accrue d'Internet modifie la relation entre le médecin et le patient comme l'explique Denise Silber [2] : « L'asymétrie de l’information entre professionnel et non professionnel va encore perdurer mais elle sera réduite. De plus en plus de patients atteints d’une maladie grave vont « réseauter » et impacter favorablement leur condition. Le rôle du médecin évoluera de façon saine, puisque le partage de la décision entre médecin et patient favorisera une meilleure mise en œuvre. » Alors que la place des spécialistes médicaux reste centrale dans le traitement d’une maladie complexe, les informations disponibles sur Internet permettent au patient d’avoir un rôle plus actif dans sa prise en charge, mais aussi dans la recherche…


Via Dominique Godefroy
more...
Denise Silber's curator insight, March 4, 2014 6:55 PM

Je suis d'accord !

 
Scooped by Fondation HON
Scoop.it!

Vers une transparence du contenu éditorial

Vers une transparence du contenu éditorial | HonCode | Scoop.it
La certification HONcode : engagement moral et code de déontologie pour une information médicale de qualité, http://t.co/XsVARBX1mm La
more...
No comment yet.