Homosexualité et homophobie dans le monde
946 views | +0 today
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Noémie & Sarah
Scoop.it!

Aucun pays dans le monde n'assure les mêmes droits aux homos et trans qu'aux hétéros

Aucun pays dans le monde n'assure les mêmes droits aux homos et trans qu'aux hétéros | Homosexualité et homophobie dans le monde | Scoop.it

2,7 milliards de personnes vivent dans un pays où l’homosexualité est illégale. Le Guardian a publié une infographie détaillée dans laquelle il est possible de comparer les lois en vigueur dans chaque pays du monde. Et il n’y en a pas un seul où les homosexuels bénéficient des même droits que les hétérosexuels.
Ainsi, ce sont 79 pays qui considèrent l’homosexualité et la transsexualité comme illégales. Parmi eux, seuls deux ne les considèrent pas comme un crime. Et sur ces 77 Etats, «cinq pays –l’Iran, la Mauritanie, l’Arabie saoudite, le Soudan et le Yémen– appliquent toujours la peine de mort à l’encontre des homosexuels, alors que 71 pays punissent les couples de même sexe avec des peines d’emprisonnement et de châtiment corporel».

Pour Andre Banks, directeur exécutif et co-fondateur de l'ONG All Out qui a participé à la réalisation de cette étude, estime

que «ces données révèlent l'existence d'une toile de lois discriminantes qui mènent à un sentiment d'homophobie et font de la liberté d'être soi-même un privilège de plus en plus déterminé par le lieu de naissance».

 

Noémie & Sarah's insight:

Un article très intéressant publié par le slate.fr qui fait la synthèse de l'infographie publiée par le Guardian  (  http://www.theguardian.com/world/ng-interactive/2014/may/-sp-gay-rights-world-lesbian-bisexual-transgender   ), ainsi l'article met en avant quelques données comme :

- L'Asie (soit près de la moitié de la population de cette planète) est marquée par l'absence de législation pour protéger les homosexuels.

- 10 des 15 Etats où le mariage de personnes du même sexe se trouvent en Europe. Autrement dit, "5,787 milliards de personnes ne peuvent se marier avec une personne du même sexe dans le monde, sur 7,2 milliards d’êtres humains."

- L'adoption pour les couples de même sexe n'est légale que dans 20 pays.

- L'Europe est le continent qui protège le mieux ses travailleurs des discriminations au travail, elle compte en effet 41 des 65 Etats qui ont établi une véritable législation dans ce domaine.

- Enfin, seuls 29 pays dans le monde condamnent de manière légale les crimes commis à l’encontre des personnes LGBT pour le simple fait d’être homosexuel ou transsexuel.

more...
No comment yet.
Scooped by Noémie & Sarah
Scoop.it!

Géographie du genre, géographie et homosexualité

Géographie du genre, géographie et homosexualité | Homosexualité et homophobie dans le monde | Scoop.it
"Les détracteurs de ce champ d’étude usent d’arguments multiples qui se combinent. Le plus classique est le lieu commun qui voudrait que l’homosexualité et, de façon plus large, les sexualités ne soient pas un objet géographique.
more...
No comment yet.
Scooped by Noémie & Sarah
Scoop.it!

Argentine : Légalisation du mariage gay et de l'adoption par les couples de même sexe

Argentine : Légalisation du mariage gay et de l'adoption par les couples de même sexe | Homosexualité et homophobie dans le monde | Scoop.it

En Argentine, la loi autorisant le mariage gay a été adoptée par le Sénat, notamment grâce à la présidente Cristina Kirchner, et permettra aussi à ceux-ci d'adopter des enfants. Pourtant l'Argentine est un des pays les plus conservateurs (le divorce n'ayant été légalisé qu'en 1987, alors que la première fois où celui-ci a été autorisé en France fut en 1792) et compte 91% de catholiques (L'Eglise étant opposée à cette loi). Le pays argentin passe désormais pour un "précurseur en matière de droit de minorités sur le continent".

Noémie & Sarah's insight:

"Un jour historique" en Argentine pour les partisans du mariage homosexuel et une victoire pour l'égalité. L'article propose aussi un court reportage retraçant cette journée à télécharger. 

more...
No comment yet.
Rescooped by Noémie & Sarah from KTM éditions - Culture lesbienne, actualité LGBT et plus si affinités
Scoop.it!

Homosexualités en Afrique

Homosexualités en Afrique | Homosexualité et homophobie dans le monde | Scoop.it
L'homosexualité en Afrique est un sujet tabou. Ce serait une pratique importée d'Europe, étrangère aux cultures autochtones. Cependant, partout les opinions évoluent, les militants s'organisent. La parole dans ce numéro est donnée à des militants qui analysent leur situation et ont le courage de dénoncer les injustices, à des émigrés qui racontent leur histoire et expliquent l'homophobie à l'échelle individuelle et familiale, à des critiques qui valorisent les expressions littéraires et artistiques fondamentales à l'évolution des mentalités.

Via KTM éditions
Noémie & Sarah's insight:

Face aux lois anti-homosexuels qui régissent certains pays d'Afrique, comme, par exemple, le Cameroun,  des personnes osent se rebeller et ont le courage de réagir, c'est ce qu'explique cette revue. En effet, dans ce continent, il existe une croyance très répandue selon laquelle l'homosexualité serait un phénomène, une sorte de mode importée de l'Europe, entraînant ainsi une diabolisation de l'homosexualité.

Pour ceux qui le désirent, cette revue met en avant le courage dont font preuve ceux qui militent pour les droits homosexuels face aux lois et aux dangers que représentent et le rejet et la discrimination.

more...
Shane Zooey's curator insight, January 23, 2014 10:03 AM

Homosexuality in Africa is often considered a foreign practice imported from Europe and unknown to local cultures.

Scooped by Noémie & Sarah
Scoop.it!

Homosexualité, intégration européenne: l'Eurovision se pique de géopolitique

Homosexualité, intégration européenne: l'Eurovision se pique de géopolitique | Homosexualité et homophobie dans le monde | Scoop.it
La victoire du travesti Conchita Wurst à l'Eurovision, a déclenché de très vives réactions homophobes en Russie. Certains responsables russes ont ainsi estimé que l'Europe devenait "dingue", et ce en pleine crise diplomatique entre Russes et Occidentaux.
Noémie & Sarah's insight:

Cet article montre que la victoire du travesti Conchita Wurst à l'Eurovision est révélatrice des divergences de visions concernant la considération de l'homosexualité et même de la transsexualité au sein de l'Europe.  Dans toute l'Europe, Conchita Wurst surprend et interroge, en bouleversant nos représentations et notre vision du "genre". C'est  en Russie où l'incompréhension est la plus forte : le politicien Vladimir Jirinovski à la télévision publique russe, a déclaré : "Ils n'ont plus de femmes et d'hommes là-bas, mais un 'ça' à la place" La Russie envisage même de créer une nouvelle émission, "L'Eurasivision". 

more...
No comment yet.
Scooped by Noémie & Sarah
Scoop.it!

HOMOFILIA : OUT IN THE STREET

HOMOFILIA : OUT IN THE STREET | Homosexualité et homophobie dans le monde | Scoop.it

Face aux insultes, brimades et discriminations que les homosexuels vivent au quotidien, l'illustratrice grecque Fotini Tikkou répond en signant une série d'une vingtaine de dessins exposés dans les rues de Bruxelles. Homofilia : out in the street représente son engagement contre l'homophobie et dès lors de l'art urbain engagé.

Noémie & Sarah's insight:

Donner une leçon ? Non, ce n'est pas le but de Fotini Tikkou, cette illustratrice de 33 ans, cherche en exposant ses dessins dans les rues de Bruxelles, à « participer à l'éveil de la conscience et susciter des réactions ». Néanmoins le projet n'a guère pu s'écarter du quartier homosexuel, en raison des autorités, et n'a pu disposer d'une visibilité que très réduite. Dès lors, difficile pour le message de se diffuser, un fait qui n'est pas sans rappeler la difficulté pour les homosexuels à se faire accepter.

Ces dessins, créés sur ordinateur, imprimés et collés dans la capitale ont bien sûr touché la communauté LGBT. L'article soumet par exemple les impressions de Maja, une allemande expatriée à Londres : « J’ai beaucoup aimé l’exposition. Surtout le dessin où deux filles s’enlacent. Aujourd’hui, ça devrait être normal de voir ça dans la rue. »

more...
No comment yet.
Scooped by Noémie & Sarah
Scoop.it!

Village de retraités pour les gays: un projet discriminatoire?

Village de retraités pour les gays: un projet discriminatoire? | Homosexualité et homophobie dans le monde | Scoop.it

L'entreprise Villages Group est une société britannique qui construit des villages destinés aux personnes de plus de 50 ans, gays ou hétéros, en France. Pour son village dans l'Aude, elle a décidé de cibler la communauté gay. Cet article pose la question du caractère discriminatoire de ce projet. 

Noémie & Sarah's insight:

Tout d'abord, il faut savoir que le promoteur a précisé que le village ne serait pas fermé aux hétérosexuels. Comme on peut le voir sur le site internet dédié au projet : "Everyone welcome".  L'idée de départ était celle d'un village-vacance ouvert à tous et c'est une opération marketing qui a orienté la publicité sur la communauté gay et retraitée. Cette décision a donc été prise par pure opportunisme et ce village ne peut alors pas être considéré comme discriminatoire. Cependant, cette volonté d'aménager l'espace en fonction de l'orientation sexuelle de l'individu, même si cela est au départ simplement publicitaire, pose quand même question. On peut y voir une dérive communautariste qui favorise le séparatisme et la fragmentation culturelle. Mais qu'est-ce que le communautarisme ? Le communautarisme semble avoir plusieurs significations mais il est notamment utilisé pour désigner tout mouvement de revendication sociale et politique , dans un contexte souvent inégalitaire, qui mobilise des identités communautaires (religieuses, ethniques ou régionales, éventuellement claniques) dans des rivalités ou des luttes ouvertes pour le pouvoir et pour l’accès aux ressources. La communauté homosexuelle ou LGTB vise à dénoncer la norme sociale hétérosexuelle. Cependant selon Christophe Arvis, "Loin d'être en norme de la société, la communauté LGTB en reprend tous les travers en les amplifiant. Elle est le miroir grossissant de nos propres comportements individuels, du culte de l'ego et des particularismes, de nos tentations au communautarisme. Elle inquiète par ce qu'elle a de précurseur dans les futurs cloisonnements communautaires, en fonction des origines, de la religion" (voir son article  http://www.atlantico.fr/decryptage/communaute-lgbt-pionniere-communautarisme-christophe-arvis-585188.html
) Quoiqu'il en soit, les villages gays (déjà nombreux aux Etats-Unis, au Canada) posent la question de la légitimité du communautarisme. Dans notre monde "mondialisé" où les frontières tendent à disparaître, on observe paradoxalement l'apparition de nouvelles communautés  (gated communities, village gay, volonté d'émancipation nouvelle...) créant de nouvelles frontières entre les individus.

more...
No comment yet.
Scooped by Noémie & Sarah
Scoop.it!

Dakar : une exposition sur le thème de l'homosexualité

Dakar : une exposition sur le thème de l'homosexualité | Homosexualité et homophobie dans le monde | Scoop.it

Cet article, publié le 27 avril 2014 sur le site artctualite.com, intitulé « A travers l'art, faire changer le regard sur l'homosexualité », annonce une exposition plutôt particulière, qui « risque de soulever la controverse », dans le centre d'art situé à Dakar, le Rawr Material Company, puisqu'elle portera sur le thème de l'homosexualité ; elle aura en effet lieu du 7 mai au 18 juillet 2014, et aura pour but d'attirer l'attention sur « une minorité africaine persécutée et dont les médias renvoient sans cesse une image négative ».

Noémie & Sarah's insight:

L'article met en valeur la situation des homosexuels en Afrique, et plus particulièrement en Ouganda, où, récemment, une loi anti-homosexuels a été promulguée, en effet, les relations homosexuelles déjà passibles de prison à vie, « [il a notamment été interdit] toute « promotion » de l'homosexualité et [rendu] obligatoire la dénonciation de quiconque s'affichant homosexuel(le) », selon Le Monde, et qui est rappelé dans l'article ci-contre. Le but de l'exposition est dès lors de "changer le regard" posé sur les homosexuels, fortement alimenté par les médias (à l'exemple d'articles publiant une liste de "présumés homosexuels" et incitant à la haine de ceux-ci dans certaines revues), par le biais de l'art, dans une région du monde où l'homosexualité est considérée tantôt comme un crime, tantôt comme une maladie dans certains pays ( cf. cette carte publiée par Le Monde :  http://www.lemonde.fr/societe/visuel_interactif/2012/11/13/homosexualite-un-crime-dans-de-nombreux-pays-d-afrique-et-du-moyen-orient_1789748_3224.html

L'article met aussi en avant la difficulté de la mise en place de l'exposition, qui, en raison cette situation, est menacée de censure. 

more...
No comment yet.
Scooped by Noémie & Sarah
Scoop.it!

Droit à l'homosexualité : un monde de différences ?

Cette émission a été diffusée le 3 février 2013 par Géopolitis sur RTS Un, et traite de l'état des droits des homosexuels dans le monde. Elle met en avant l'évolution de l'acception, mais aussi de la répression en fonction des différents pays du monde. Ainsi, comme le résume le présentateur de l'émission, "la planète n'évolue pas au même rythme en matière de moeurs [...], dans certains pays, on parle de mariage, dans d'autres, de peine de mort."

Noémie & Sarah's insight:

Entre l'Iran, où "les homosexuels n'existent pas" et sont abattus, et le Danemark, premier pays à autoriser l'union de deux personnes de même sexe majeures en 1989, de la "maladie" à la reconnaissance civile, deux extrémités se dessinent. Quelles sont les différentes prises en considération de l'homosexualité selon les pays et les différentes zones du monde ? Quels sont les droits accordés, ou les traitements - châtiments ? - réservés aux personnes homosexuelles ?

Cette vidéo répond à ces questions par le biais de mini-reportages sur les différents pays concernés et par le rappel de dates symboliques de la situation de l'homosexualité dans le monde.  Il apparaît ainsi, au fil de la vidéo, une tendance à l'acceptation de l'homosexualité en Europe, en Amérique du Nord comme du Sud, mais aussi 8 Etats, où celle-ci est punie par la peine de mort, situés en Afrique. D'autres pays, ne présentent pas de loi particulière vis-à-vis de l'homosexualité. Néanmoins, l'acceptation de l'homosexualité demeure à nuancer, puisque des débats, tels que le Mariage pour tous en France, ont entraîné une vive opposition.

more...
François Arnal's comment, April 22, 2014 7:02 AM
Bon début mais il va falloir alimenter le flux et aborder l'aspect spatial (géographie du genre)
Scooped by Noémie & Sarah
Scoop.it!

Les homosexuels bientôt autorisés à donner leur sang ?

Les homosexuels bientôt autorisés à donner leur sang ? | Homosexualité et homophobie dans le monde | Scoop.it
Les hommes homosexuels ne peuvent toujours pas donner leur sang. Les choses changent... mais très, trop lentement.
more...
No comment yet.
Scooped by Noémie & Sarah
Scoop.it!

Les homosexuels toujours exclus du don du sang

Les homosexuels toujours exclus du don du sang | Homosexualité et homophobie dans le monde | Scoop.it

Deux jours avant  la journée mondiale du don du sang, qui a eu lieu le 14 Juin, le gardois Alexandre Marcel, président du Comité Idaho France, a dénoncé l'interdiction toujours en vigueur qui empêche les homosexuels masculins de donner leur sang. C'est aussi le jour où la Finlande a choisi d'accorder le droit aux homosexuels de faire don de leur sang. "C'est le sixième pays européen après le Portugal, l'Italie, l'Espagne, La Grande-Bretagne et la Suède", note Alexandre Marcel, qui déplore qu'en France l'interdiction soit toujours en vigueur.

more...
No comment yet.
Scooped by Noémie & Sarah
Scoop.it!

Poutine interdit un spectacle de marionnettes pour «homosexualité»

Poutine interdit un spectacle de marionnettes pour «homosexualité» | Homosexualité et homophobie dans le monde | Scoop.it

«Un festival du livre se tient depuis mercredi à Moscou. Le Moscow International Open Book Festival accueille de nombreuses manifestations, dont des pièces de théâtre. Deux d'entre elles ont été censurées. [...] Les organisateurs du Moscow International Open Book Festival ont reçu deux jours avant le début de la manifestation une lettre à en-tête de Vladimir Aristarkhov, numéro deux du ministère de la Culture. Il demande l'annulation de deux pièces programmées pendant le festival. [...] [L'une d'elle] intitulée L'âme d'un oreiller  est un spectacle de marionnettes pour enfants.

La pièce se situe dans une crèche, et les personnages sont des oreillers. Masha Lipman, correspondante du New Yorker à Moscou, décrit l'action: «L'un d'entre eux est différent: il est fourré avec des cosses de blé noir au lieu de plumes. Il y a un petit trou dans sa taie et il a peur d'être mis à la poubelle, mais il finit par se lier d'amitié avec un petit garçon, solitaire lui aussi. »

Le ministère de la Culture a demandé le retrait de la pièce en ces termes: «Selon nos informations, dans la pièce L'âme d'un oreiller, on peut déceler des éléments de propagande homosexuelle à l'intention des mineurs. (...) Le contenu de ces deux pièces entre en conflit avec les valeurs morales traditionnelles acceptées dans la culture russe.» La lettre met en garde les organisateurs: «Dans l'éventualité où ces deux productions ne seraient pas annulées, le ministère de la Culture retirera son soutien de parrain officiel à cette manifestation.»

[...] Les organisateurs ont choisi d'annuler les pièces incriminées. Une occasion pour la correspondante de rappeler les dernières avancées de la censure en Russie. Depuis le vote des lois anti-gay de l'été 2013, il y a tout juste un an, le gouvernement de Vladimir Poutine a pris le virage du conservatisme social. En ce qui concerne la culture, de nombreux signaux vont dans ce sens: Masha Lipman rappelle l'interdiction d'un livre scolaire qui mentionnait des personnages de contes de fée occidentaux.

Un élan de solidarité a cependant suivi cette énième censure. L'éditeur pour enfants KompasGid a déclaré dans un communiqué que «malheureusement, les tentatives du gouvernement pour contrôler la vie culturelle ne sont plus une surprise, même si cela ne les rend pas moins absurdes et choquantes.» »

Noémie & Sarah's insight:

C'est un spectacle de marionnettes pour enfants qui n'a pas pu échapper à la politique de censure de la Russie. En effet accusé de propagande de l'homosexualité (et pour cause, une simple marionnette différente des autres ?), le gouvernement russe a contraint les organisateurs à interdire la représentation de ce spectacle. Depuis le vote des lois anti-gays en Russie de 2013, le gouvernement de Vladimir Poutine contrôle scrupuleusement la vie culturelle, de telle manière que la minorité homosexuelle du pays est forcée de se cacher (voir le reportage que nous avons partagé à propos de l'homosexualité et de l'homophobie en Russie).

Mais cet article est spécial car il présente là encore une volonté de fracture avec la civilisation occidentale (n'oublions pas le scandale qu'a provoqué la victoire de Conchita Wurst en Russie...) en partie en raison de la situation qu'elle offre aux personnes LGBT, contraire à l'homophobie instrumentalisée par le gouvernement russe.

more...
No comment yet.
Scooped by Noémie & Sarah
Scoop.it!

Lyon, élue la ville la plus gay-friendly de France par Têtu

Lyon, élue la ville la plus gay-friendly de France par Têtu | Homosexualité et homophobie dans le monde | Scoop.it

"Politiques publiques, culture, sociabilité LGBT. Voilà les trois critères dans lesquels Lyon excelle, selon le mensuel Têtu qui a établi son palmarès des villes françaises les plus gay-friendly", lequel affirme que Lyon occupe la première place, Paris hors concours. Ainsi l'importante vie associative, les nombreux endroits où sortir, le festival cinéma LGBT de très bonnes qualités et les nombreux commerces gays, mais aussi le fonds d'archives LGBT à la bibliothèque de la Part-Dieu et la présence du magazine gratuit Hétéroclite ont permis à Lyon d'obtenir cette première place, selon l'article.
De plus, le magazine Têtu met en avant la politique "globale et ambitieuse" de la ville ; fin 2013, explique la rédaction,"la moitié des agents municipaux étaient formés à la lutte contre l'homophobie".
Enfin, les aides et subventions de la municipalité ont été "multipliés par 4" et atteignent les 250 000 euros.

Noémie & Sarah's insight:

Lyon est élue par le magazine Têtu comme la ville la plus "gay-friendly" de France en raison de l'aménagement de son espace (des commerces tels que les boîtes de nuit, par exemple), sa politique vis-à-vis de l'homosexualité et son engagement contre l'homosexualité, le tout ne menant pas, comme l'indique l'article, au communautarisme mais bien à la "mixité".

more...
No comment yet.
Scooped by Noémie & Sarah
Scoop.it!

Bientôt une résidence gay-friendly près d'un village du Luberon

Bientôt une résidence gay-friendly près d'un village du Luberon | Homosexualité et homophobie dans le monde | Scoop.it

Bientôt une résidence gay-friendly près d'un village du Luberon.

 «On avait beaucoup de demandes du côté gay», a indiqué le couple Jezequel pour expliquer la genèse il y a trois ans de ce projet de lotissement haut-de-gamme à destination de la communauté gay et lesbienne, mais ouvert à tous.

Noémie & Sarah's insight:

Cette fois, ce n'est pas un village gay mais une résidence qui devrait ouvrir près d'un village du Luberon. Ce projet a pour objectif le "vivre ensemble" puisqu'il sera ouvert à tous. La résidence se situe dans le Vaucluse, un village niché dans le parc naturel régional du Luberon : ce cadre permettrait une certaine tranquillité aux habitants. On peut donc constater que paradoxalement à ce désir de "vivre ensemble", la résidence en question se trouve à la campagne, éloignée de la ville. Toutefois, ce n'est pas comme aux États-Uni où ce type de lotissement existe déjà et est par contre exclusivement réservé aux gays. Dans ce cas-là on peut parler de "ghetto" puisque les minorités se regroupent dans un même endroit, de plus le caractère discriminatoire d'une telle résidence peut être mis en question.

more...
No comment yet.
Scooped by Noémie & Sarah
Scoop.it!

Buenos Aires : L'ouverture d'une école pour les transsexuels

Buenos Aires : L'ouverture d'une école pour les transsexuels | Homosexualité et homophobie dans le monde | Scoop.it

"A Buenos Aires, une école offre aux personnes transsexuelles, qui ont souvent quitté très jeunes le système scolaire, la possibilité de reprendre leurs études", explique cet article publié le 04/05/2014 sur le site 360.ch. 

Noémie & Sarah's insight:

L'article traite d'un projet un peu particulier établi en Argentine, celui d'ouvrir une école pour les transsexuels contraints d'abandonner leurs études pour cause de rejet, et dès lors amenés à se prostituer pour gagner leur vie. Le projet est né suite au visionnage d'un documentaire sur les conditions de vie insalubres des personnes transsexuelles. En effet, «85 % des personnes trans n’avaient pas fini leurs études secondaires, et une grande majorité avait envie de les reprendre» explique l'article, donnant alors d'autres chiffres inquiétants. Selon celui-ci, « 80 % [des transsexuels d'Argentine] vivent au moins en partie de la prostitution», une des raisons pour lesquelles s'expliquerait la très basse espérance de vie des transsexuels en Argentine, qui « se situe autour de 35 ans, du fait du sida, de la drogue, des violences de rue et de la répression policière ».

Ce projet n'aurait sans doute pas été possible si le gouvernement argentin n'était pas sensible aux revendications des LGBT, précisent les développeurs du projet. 

Ainsi, cette école est un exemple d'aménagement de l'espace particulier, dû à un besoin de protection d'une minorité opprimée.

more...
No comment yet.
Scooped by Noémie & Sarah
Scoop.it!

Reportage : Homosexualité et homophobie en Russie

Alors que le monde entier a les yeux rivés sur les jeux Olympiques de Suchi., ce reportage, diffusé sur TV5 Monde et mis en ligne le 15 Février 2014,  nous montre une autre facette de la Russie, celle de la situation des homosexuels depuis que la loi interdisant la propagande gay devant les mineurs a été adoptée en Juin 2014 par le parlement russe.

 

 

Noémie & Sarah's insight:

La loi "anti-propagande" promulguée par le président Vladimir Poutine il y a environ un an n'est pas sans répercussion sur les homosexuels. Selon ce reportage,  cette loi légitime l'homophobie. Ainsi, elle pousse les homosexuels à se regrouper pour se protéger dans certains lieux et habiter telles zones plutôt que telles autres. On trouve l'exemple d'un jeune lycéen de 17 ans, Vladislas qui a dû déménager pour mettre fin aux agressions et habite à présent dans un immeuble, éloigné du centre ville et habité exclusivement par des homosexuels. 

De plus, la loi à venir contre les "familles monoparentales homosexuelles" ayant adopté  (jusqu' alors tolérées) aggraverait encore plus la situation. Cette loi ne leur laisserait pas d'autre choix que la fuite hors du pays afin de sauver leur famille. 

Ce reportage exprime notamment la difficulté à interroger les homosexuels plutôt que leurs opposants. Il semble que la loi soit à l'origine d'un renforcement de l'homophobie qui apparaît alors comme étant légitime et "normale".

more...
No comment yet.
Scooped by Noémie & Sarah
Scoop.it!

La "gaytrification" : l'exemple du Marais

La "gaytrification" : l'exemple du Marais | Homosexualité et homophobie dans le monde | Scoop.it

"Le Marais va-t-il rester le quartier gay francilien ?" est un article publié le 3 mai 2013 sur franciliens.demain.wordpress.com, et qui traite de la possible disparition du "quartier gay" que représente le Marais à Paris, en raison de la dispersion des établissements LGBT.

Noémie & Sarah's insight:

Cet article permet de mettre en évidence le phénomène de "gaytrification" d'un espace ; il est formé à partir du terme de gentrification, autrement dit le quartier passe du statut de quartier « populaire », voire « ouvrier » ou « immigré », à celui de quartier « aisé », voire « bourgeois » ou « huppé », de l’image d’un quartier insalubre, peu agréable, voire dangereux à un quartier vivant, embelli et « convivial » ou « branché » (Bidou-Zachariasen, 2003 ; Fleury, Van Criekingen, 2006), la différence étant que la gaytrification a pour acteurs les homosexuels. En effet, le quartier du Marais à Paris a fait l'objet d'une gaytrification, ce qui lui vaut le surnom de "quartier gay", en raison de ses nombreux commerces et établissements LGBT. Mais la dispersion de ces établissements amène le quartier à être de plus en plus sujet à la gentrification. L'article établit une divergence des opinions à propos de ce sujet, à savoir ceux qui préféreraient conserver un "quartier gay", dans lequel ils se sentent bien, protégés au sein de leur communauté, et d'autres qui encouragent au contraire ce développement du quartier, afin, peut-être un jour, "de ne plus avoir besoin d'établissements LGBT", mais des "bars où tout le monde se mélange", bien qu'il s'agisse là, sûrement, selon la source, d'une "utopie".

Si le sujet vous intéresse, voici un autre article ( http://www.metropolitiques.eu/Les-gays-acteurs-de-la.html )  dans lequel il est question de la gaytrification.

more...
cB's curator insight, May 29, 2014 2:00 AM

Si le sujet vous intéresse, voici un autre article (http://www.metropolitiques.eu/Les-gays-acteurs-de-la.html ;)  dans lequel il est question de la gaytrification.

François Arnal's curator insight, June 17, 2014 5:25 AM

Géographie du genre, après la "gentrification, voici la "gaytrification" par Nono, Sarah  et Marie étudiantes en Hypokhâgne à St-Etienne.

Scooped by Noémie & Sarah
Scoop.it!

Mariage gay : Paris arrive en tête avec 15% des unions célébrées

Mariage gay : Paris arrive en tête avec 15% des unions célébrées | Homosexualité et homophobie dans le monde | Scoop.it

Selon un classement publié par le Journal du Dimanche un an après l'adoption du mariage pour tous, Paris arrive largement en tête avec plus de 15% des unions célébrées entre couples du même sexe. La capitale est suivie par Nice, Rennes et Montpellier.
Les statistiques présentées par cet article mettent en valeur une disparité, ou plutôt une concentration des homosexuels dans certaines villes de la France, et plus particulièrement dans celle de Paris. Des disparités existent aussi, selon qu'il s'agisse de couples gays ou lesbiens, mais la question qui réside, est comment expliquer cette répartition géographique ?

 

Noémie & Sarah's insight:

.Comme l'explique D. Eribon, « aujourd’hui encore, la migration des gays et des lesbiennes vers les grandes villes ou les capitales est permanente » . En effet, les métropoles permettent un certain anonymat et paradoxalement une certaine visibilité. Ainsi, Paris, "capitale du mariage gay", est l'une des villes européennes où l'on trouve le plus d’établissements dits gays et lesbiens et une des capitales de l’homosexualité en Europe. Il n'est dès lors  pas  étonnant que le quartier du Marais, situé à Paris, compte 40 % des unions ;  il est en effet considéré comme le "quartier gay" par excellence du fait de la grande concentration d’établissements dédiés aux gays dans un espace peu vaste. Quoiqu'il en soit le quartier du  Marais semble être une façon pour les homosexuels  de se réapproprier les lieux.. Mais d'où vient cette nécessité de se ré-approprier les lieux ? N'est-ce pas parce que la norme hétérosexuelle imprègne l'espace ?  En effet, toujours d'après le D. Eribon « L’hétérosexualité est l’une des caractéristiques majeures, fondatrices même, de ce qu’on peut désigner comme l’espace public : elle y est affichée, rappelée, manifestée à chaque instant, dans chaque geste, dans chaque conversation (…)». Ainsi, il pourrait s'agir de l'espace lui-même qui conduirait les minorités, tels que les homosexuels, à se regrouper dans des espaces précis, plus propices, à leur sens, à leur distinction.

more...
No comment yet.