Hollande 2012
11.1K views | +0 today
Follow
Hollande 2012
François Hollande candidat à Présidence de la République / Running For President / 2012
Curated by Erwan Lescop
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Erwan Lescop
Scoop.it!

V. Peillon / UE : ''ne pas rajouter du chaos au chaos''

V. Peillon / UE : ''ne pas rajouter du chaos au chaos'' | Hollande 2012 | Scoop.it

Vincent Peillon, membre de l'équipe de campagne de François Hollande, s'est interrogé ce matin sur la "légitimité" de Nicolas Sarkozy pour engager, à six mois de l'élection présidentielle, la France dans la renégociation d'un traité européen qui peut être du "chaos rajouté au chaos". Au lendemain du discours du chef de l'Etat à Toulon, l'eurodéputé a lancé sur Canal +: "C'est quoi la renégociation d'un traité? Cela résout la crise d'aujourd'hui ? Pas du tout, les Français l'ont vécu déjà par deux fois. Cela prend des mois, c'est extrêmement compliqué" et "ça nous engage pour des décennies !" "Quelle légitimité a M. Sarkozy pour engager la France, comme ça, dans la renégociation d'un traité?", s'est demandé Peillon. "Quel débat démocratique va-t-on avoir?" "Il faut écouter l'opposition dans un pays démocratique. L'opposition a dit très nettement, par la voix de François Hollande qui a rencontré les présidents du conseil et de la commission cette semaine: nous ne voulons pas de traité", a-t-il poursuivi. "Pour que la BCE puisse lever de l'argent", "pour les eurobonds, il n'y a pas besoin d'une renégociation des traités", a ajouté Peillon. "Faire tout ça en trois mois dans l'acuité de la crise" ne va faire "qu'amplifier cette crise", a-t-il argumenté, mettant en garde contre le risque de "chaos rajouté au chaos".

more...
No comment yet.
Scooped by Erwan Lescop
Scoop.it!

"Toulon 2" : point presse de B. Le Roux / Communiqué avec B. Hamon

Nicolas Sarkozy a bel et bien livré un discours de campagne électorale. Applaudi par un parterre de spectateurs triés sur le volet et acquis à l’UMP à chacune de ses attaques contre la gauche et le projet politique porté par François Hollande, il a rendu une traditionnelle copie auto satisfaite sur son rôle dans la crise. Il a usé jusqu’à la corde les arguments de peur allant jusqu’à évoquer le risque de rééditer le scenario catastrophe des années trente. Nicolas Sarkozy prédit donc : ce sera l’austérité ou la guerre. Derrière un discours qui convoque les grands principes, exalte la nécessité de la coopération, le courage ou la responsabilité, Nicolas Sarkozy a justifié l’abandon d’un pan fondamental de la souveraineté de la France. Désormais il plaide et milite derrière Angela Merkel pour un durcissement des règles budgétaires européennes, des sanctions automatiques contre les états hors contrôle politique et démocratique. Il cède aux injonctions de Berlin en faveur d’un nouveau traité européen et de l’adoption de la règle d’or budgétaire avant les élections présidentielles sur le modèle de la constitution allemande. Le discours pour redresser la France et relancer l’Europe que tout le monde attendait, ce n’était pas Nicolas Sarkozy ce soir à Toulon mais François Hollande hier à Bruxelles. Les solutions proposées sont autrement ambitieuses : un fond européen de stabilité financière, une mutualisation partielle des dettes nouvelles par la mise en place d’euro-obligations, la BCE doit être pleinement, en dernier ressort, un préteur et la mise en place d’une taxe sur la transaction financières.

more...
No comment yet.
Scooped by Erwan Lescop
Scoop.it!

"Toulon 2" / Sarkozy, "un président pas à la hauteur de la situation" (Aubry)

"Toulon 2" / Sarkozy, "un président pas à la hauteur de la situation" (Aubry) | Hollande 2012 | Scoop.it

"Nous n'avons pas eu un président à la hauteur de la situation", a estimé jeudi à Lille devant la presse la première secrétaire du Parti socialiste Martine Aubry, après le discours prononcé à Toulon par le chef de l'Etat. Le président Nicolas Sarkozy "n'a tiré aucune conséquence de son échec qui est terrible pour les Français, il est temps que ça change", a ajouté Mme Aubry, pour qui "ses propositions n'ont jamais été suivies d'effet""On attendait un président qui tire les leçons de la crise, on a eu un candidat qui a essyé d'auto-justifier son échec et de reporter la responsabilité sur les autres", a poursuivi Martine Aubry. "Il a aussi dit qu'il y aurait plus d'austérité pour toujours les mêmes, le président de la République a renoncé définitivement à changer de politique. En France comme en Allemagne, est défendue une Europe toujours plus libérale et toujours plus technocratique", a également déploré la maire de Lille. "J'ai vu beaucoup de renoncement, rien n'a été fait, il vient encore de lâcher devant (la chancelière allemande Angela) Merkel". "On a vu un président en campagne, il a capitulé partout, il défend mal les intérêtets de notre pays, l'échec est total", a conclu Martine Aubry.

more...
No comment yet.
Scooped by Erwan Lescop
Scoop.it!

"Toulon 2" / J.M. Ayrault : "L'homme du déclin ne sera jamais l'homme du destin"

"Toulon 2" / J.M. Ayrault : "L'homme du déclin ne sera jamais l'homme du destin" | Hollande 2012 | Scoop.it

Le conseiller spécial du candidat socialiste à l'Elysée François Hollande, Jean-Marc Ayrault, a estimé que "l'homme du déclin ne serait jamais l'homme du destin", en réaction au discours de Nicolas Sarkozy sur la crise jeudi à Toulon. "L'homme du déclin ne sera jamais l'homme du destin. C'est lui qui a abaissé la France financièrement, économiquement et socialement. C'est lui qui a privé la France de sa souveraineté économique et financière. C'est lui qui a dégradé la signature et le rang de la France", écrit M. Ayrault dans un communiqué. "C'est lui qui a privé la France de la capacité de traiter d'égal à égal avec Mme Merkel et avec les autres puissances du monde. C'est lui qui a déclassé les Français", ajoute le député-maire de Nantes qui doit accompagner François Hollande lundi à Berlin à la rencontre du SPD, quand la chancelière allemande rencontrera M. Sarkozy à Paris. "Ce qu'il nous a proposé ce soir, c'est que la France se redresse avec la politique qui l'a abaissée", a ajouté le patron des députés PS à l'Assemblée. "Comme tant d'autres dans notre histoire, l'homme du déclin habille des grands mots de la souveraineté, sa défaite et l'abaissement du pays", conclut M. Ayrault.

more...
No comment yet.