Hollande 2012
Follow
Find tag "Sécurité"
10.8K views | +0 today
Hollande 2012
François Hollande candidat à Présidence de la République / Running For President / 2012
Curated by Erwan Lescop
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Erwan Lescop
Scoop.it!

Nucléaire : sûreté et sécurité sont au coeur du projet Hollande (M.-H. Aubert)

Nucléaire : sûreté et sécurité sont au coeur du projet Hollande (M.-H. Aubert) | Hollande 2012 | Scoop.it

François Hollande place les exigences de sûreté des installations et de sécurité de la population au coeur de son projet de politique énergétique, a déclaré lundi le responsable environnement de son équipe de campagne, dans un communiqué. François Hollande place ces exigences au coeur de son projet de politique énergétique: la sûreté des installations, la sécurité de la population, sont des impératifs sur lesquels on ne peut pas transiger, écrit Marie-Hélène Aubert, responsable du pôle Environnement. Selon elle, l'intrusion des militants de Greenpeace dans la centrale de Nogent-sur-Seine ce (lundi) matin inquiète à juste titre. Cette action souligne en effet une faille réelle en termes de sûreté nucléaire, ce que l'ONG ne manque pas de souligner. Quand Henri Guaino affirme benoîtement qu'il faudra "réfléchir à la sécurisation de ces sites" après un tel incident, on se dit que c'est un peu court !, estime-t-elle, ajoutant que, selon elle, presque 9 mois après la catastrophe de Fukushima et alors que Nicolas Sarkozy se targuait de garantir la sûreté nucléaire en France, les leçons n'ont pas été vraiment tirées. Elle rappelle que le PS a souligné la nécessité de mettre en place une coordination internationale en matière de sûreté nucléaire via la création d'un organe international de régulation et de contrôle de sûreté des installations nucléaires.

more...
No comment yet.
Scooped by Erwan Lescop
Scoop.it!

André Vallini : "François Hollande sera présent sur la sécurité"

André Vallini, chargé de la Justice auprès du candidat François Hollande, a affirmé mardi matin sur Europe 1 que la gauche était bien décidée à parler de sécurité, un thème au centre de l’actualité après le meurtre d’Agnès en Haute-Loire. "On ne laissera pas Nicolas Sarkozy préempter ce terrain. François Hollande sera présent sur le terrain de la sécurité, de la délinquance et de la récidive, avec des propositions concrètes."

more...
No comment yet.
Scooped by Erwan Lescop
Scoop.it!

Hollande juge que sur la sécurité, la politique menée depuis 10 ans a échoué

Hollande juge que sur la sécurité, la politique menée depuis 10 ans a échoué | Hollande 2012 | Scoop.it

François Hollande, candidat PS à la présidentielle, a jugé que "sur le terrain de la sécurité", la politique menée depuis dix ans, notamment celle de Nicolas Sarkozy, se soldait par "un constat d'échec", mardi à Villepinte, en marge du Salon Pollutec. M. Hollande était interrogé par la presse sur le bilan de la sécurité de Nicolas Sarkozy, après notamment deux faits divers sanglants survenus dimanche et lundi à Marseille. "Je suis préoccupé, pour ne pas dire alarmé, par la recrudescence des violences, l'intensité des délits et des crimes qui se commettent", a déclaré le vainqueur de la primaire de gauche. "C'est un nouveau constat d'échec d'une politique menée depuis dix ans par (...) la même personnalité, car elle n'a pas fait preuve de l'autorité qui était attendue, de la cohérence et de la constance" nécessaires, a-t-il dit. "Nous étions déjà, avec les chiffres du chômage, confrontés à l'échec" de la politique de Nicolas Sarkozy. "Nous le sommes également sur le terrain de la sécurité", selon lui. "Quand il y a eu autant de suppressions de postes de policiers et de gendarmes, autant de déserts créés dans certains quartiers de nos villes, il y a forcément des conséquences". Y a-t-il assez de policiers ? "C'est une question de cohérence dans le déploiement des effectifs, une question de priorité par rapport au démantèlement des trafics, une question de confiance par rapport à ceux qui servent les métiers de la sécurité, pas simplement des coups d'éclat. Il y a eu autant de coups d'éclat que de faits divers", a-t-il estimé. Il assuré que s'il était élu, il serait "constant dans l'effort" et qu'une politique serait "menée dans la durée"Nicolas Sarkozy est "l'homme de trois records : records de l'insécurité violente, record de la dette publique et record du déficit commercial", a-t-il dit.

more...
No comment yet.
Scooped by Erwan Lescop
Scoop.it!

Pierre Moscovici plaide pour les centres fermés, Valls pointe les risques de récidive

Pierre Moscovici plaide pour les centres fermés, Valls pointe les risques de récidive | Hollande 2012 | Scoop.it

Pierre Moscovici, directeur de campagne du candidat PS à l'Elysée François Hollande, a estimé lundi, en évoquant le cas de l'assassin présumé d'Agnès en Haute-Loire, que "quand un mineur est dans cette situation-là, il faut des centres fermés".

Le député du Doubs a jugé, comme l'a fait lundi matin aussi Manuel Valls, autre pilier de la campagne de M. Hollande, que cette affaire posait la question du suivi des risques de récidive. Il faut "se garder de toute forme de récupération politique, mais réfléchir uniquement sur ce qui a pu engendrer un tel drame, une telle monstruosité", a déclaré M. Moscovici sur Europe 1. Il y a "sans doute un défaut d'information de l'établissement scolaire -un point à éclaircir- mais, en même temps, il ne faut pas mettre sur l'institution scolaire ce qu'elle ne peut faire", a-t-il ajouté. Autre point à vérifier selon lui : "Il n'y a pas eu d'évaluation suffisamment fine, forte, de la récidive." "D'autres pays ont des dispositifs mieux calibrés que le nôtre", a relevé Pierre Moscovici, une allusion au Canada notamment. Invité à détailler les propositions de son parti sur ce sujet, le directeur de campagne du candidat socialiste a lancé : "C'est trop sérieux pour ramener au projet du PS dans l'heure." Cependant, a-t-il assuré, "il y aura dans le projet présidentiel de François Hollande des dispositions extrêmement précises". "Quand un mineur est dans cette situation-là, il faut des centres fermés", a estimé par exemple Pierre Moscovici. Mais "il faut éviter la récupération politique", a-t-il martelé. "Je ne vais pas, moi, dire que le pouvoir sur ce terrain est en échec grave", a-t-il ajouté. Sur France 2, Manuel Valls s'est pour sa part dit convaincu qu'"on va nous dire bientôt qu'il n'y avait peut-être pas les moyens nécessaires pour le suivi de ce criminel". Le député-maire d'Evry a exprimé sa "compassion à l'égard de cette famille qui cherche l'explication": "pourquoi ce jeune garçon, ce criminel, a-t-il été mis dans un collège normal, même si c'était un internat ?". Le garde des Sceaux et le ministre de l'Education doivent "savoir pourquoi il y a eu ce type de dysfonctionnement""Même si, évidemment, il faut éviter toute exploitation politique de cette affaire, nous n'avons pas, comme au Canada par exemple, le dispositif qui permet d'éviter cela et permet de contrôler les délinquants sexuels", a-t-il observé. "Je ne voudrais pas que de la réunion autour du Premier ministre cet après-midi, on nous ressorte une nouvelle loi, une nouvelle exploitation de cette situation", a averti M. Valls. "Ce qu'il faut changer, c'est tout le système mais ça se fait en regardant de près ce qui fonctionne ou dysfonctionne. Nous avons voté 17 ou 19 lois qui concernent la sécurité et la justice depuis 2002. Avec quels résultats ?". "Les Français se rendent compte de cet échec", a lancé le député, relevant que "Nicolas Sarkozy a voulu à satiété incarner le sujet" de la sécurité.

more...
No comment yet.