Création de "la Manufacture de l'écologie" qui soutient Hollande | Hollande 2012 | Scoop.it

Des élus, responsables associatifs, militants ou chefs d'entreprise ont annoncé à Rennes la création de "la Manufacture de l'écologie", appelée à essaimer dans toute la France, afin de développer une économie verte et d'oeuvrer pour une nouvelle majorité présidentielle. "Le premier objectif de la Manufacture est d'assurer un très bon score à François Hollande au soir du premier tour" de la présidentielle, a expliqué samedi à l'AFP l'un de ses porte-parole, Denis Baulier. "L'environnement ne peut progresser en France qu'au travers d'une nouvelle majorité présidentielle (...) Il ne faut pas louper cette prochaine élection", a poursuivi M. Baulier. Dans ce contexte, "nous ne sommes pas convaincus de l'intérêt d'une candidature risquant d'amoindrir les chances du succès du changement", a-t-il dit, en référence à la candidate EELV, Eva Joly. L'autre objectif de "la Manufacture de l'écologie réaliste et responsable" -son intitulé exact- est de travailler concrètement au développement d'"une véritable économie verte dans les territoires", a indiqué le porte-parole, soulignant l'important gisement d'emplois potentiels que recèle cette économie. "Nous faisons le lien entre économie et politique avec la volonté de développer cette croissance verte (...) Si l'écologie représente réellement un poids économique, elle représentera une force politique", a dit M. Baulier. "On insiste sur le caractère entrepreneurial, on veut de la production de croissance verte", a-t-il ajouté. La Manufacture "propose de rassembler des moyens humains, techniques, économiques, politiques" pour cette croissance verte. "Car au-delà des études, il ne suffit pas de fixer des objectifs : encore faut-il se mettre dans les conditions de les atteindre", soulignent les promoteurs de cette initiative, selon lequels "notre responsabilité d'écologistes nous impose responsabilité et cohérence". En ce sens, assurent-ils, "la Manufacture est une vraie métamorphose", marquée par "le passage de la protestation à la construction" en matière d'écologie. En lien avec la Manufacture, des relais sont en préparation dans plusieurs autres régions de France, a indiqué M. Baulier, selon lequel la Manufacture entend prendre une part active dans la campagne électorale.