Hollande 2012
Follow
Find tag "Jeunesse"
11.0K views | +0 today
Hollande 2012
François Hollande candidat à Présidence de la République / Running For President / 2012
Curated by Erwan Lescop
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Erwan Lescop
Scoop.it!

F. Hollande : rétablir la formation des enseignants, donner un avenir à la jeunesse

François Hollande était à Bondy le 15 décembre, à l'invitation du collectif "Stagiaire impossible", collectif d'enseignants stagiaires s'exprimant contre la réforme "Chatel" qui supprime la formation initiale de ceux qui portent l'espoir éducatif de l'école de la République. Fort de son écoute des différents témoignages de situations difficiles pour ces jeunes professeurs, François Hollande est revenu sur deux éléments de son programme : la remise en place de la formation initiale et des formations continues ainsi que la création de 12 000 postes par an pendant la durée de son quinquennat. Des postes de professeurs, mais aussi d'encadrants. "Je devrai convaincre durant cette campagne les Français que notre jeunesse doit être la grande cause, pour l'avenir de notre pays" a conclu le candidat à l'élection présidentielle, avant d'ajouter : "ma priorité réside en notre capacité à ce que la génération qui vient vive mieux que la précédente".

more...
No comment yet.
Scooped by Erwan Lescop
Scoop.it!

"Nicolas Sarkozy face au péril jeune" : Hollande favori des primo-votants

"Nicolas Sarkozy face au péril jeune" : Hollande favori des primo-votants | Hollande 2012 | Scoop.it
  • A moins de 150 jours de la présidentielle, 38% des primo-votants penchent pour François Hollande (N. Sarkozy : 20,5 % - M. Le Pen : 19%).  L'emploi est leur premier sujet de préoccupation.
  • Pas un désamour, mais presque. Ceux qui se rendront aux urnes pour la première fois en 2012 ne sont – pour le moment - pas emballé par la campagne. Selon une enquête de l’Ifop pour l’Association nationale des conseils d’enfants et de jeunes (Anacej), 55 % des jeunes interrogés se déclarent beaucoup ou assez intéressés par la campagne actuelle. Un chiffre nettement inférieur, selon Frédéric Dabi, directeur de l’Ifop, à celui enregistré en 2006 : "Il y a moins d’appétence cette année. On n’est pas dans l’euphorie qui avait gagné la jeunesse lors du scrutin précédent." Les candidats vont donc devoir plancher et trouver une solution pour amener les jeunes dans les isoloirs. C'est notamment le cas de François Hollande, qui a fait de la jeunesse sa priorité absolue. Nicolas Sarkozy n'a pas non plus l'intention de laisser de côté cette catégorie d’électeurs.
  • "La première réponse, c'est l'abstention" : Anne Muxel, directrice de recherche au cevipof (Centre de recherches politiques de Sciences Po), commente le sondage sur les jeunes et la politique. Comment l’angoisse du chômage va-t-elle se traduire dans les urnes ? Ce n’est pas mécanique. Il peut y avoir plusieurs réponses. La première, c’est l’abstention. Les jeunes peuvent se défier de la classe politique, lui prêter un défaut de crédibilité, et donc bouder les urnes. Deuxième hypothèse, ils privilégient un changement. C’est l’alternance. Troisième cas de figure, ils vont vers l’extrême droite, perçue comme un porte-voix de leur malaise. Les intentions de vote mesurées par ce sondage sont révélatrices de ces options.
  • Les jeunes sont-ils antisarkozystes ? Ce phénomène est fort chez les étudiants. Mais Nicolas Sarkozy était majoritaire au premier tour en 2007 chez les jeunes qui travaillaient. Aujourd’hui, il y a peut-être une forme de déception chez eux. Cela ne signifie pas qu’ils vont voter à gauche.
  • Marine Le Pen est aussi forte chez les jeunes que chez les adultes, comment l’expliquez-vous ? La jeunesse n’est pas une catégorie homogène. Ceux qui sont scolarisés ou étudiants ont un tropisme à gauche. Ceux qui sont sortis précocement du système éducatif, qui vivent de contrats précaires, sont tentés par l’extrême droite. En 2007, 22 % des jeunes actifs ont voté Le Pen au premier tour.
more...
No comment yet.
Scooped by Erwan Lescop
Scoop.it!

F. Hollande au congrès du MJS : « Vive la jeunesse du monde, vivent les jeunesses de France »

Dans un discours adressé à la jeunesse, le candidat à la Présidence de la République a insisté sur les raisons pour lesquelles il avait souhaité placer la jeunesse au coeur de son projet présidentiel : "promouvoir la jeunesse, c'est servir la République toute entière", a t-il déclaré. "Je ne m'adresse pas à vous par mode ou par calcul ou parce que je crois que la jeunesse n'est que d'un bloc" mais "parce qu'elle est au coeur de la cohésion nationale". "Elle est notre seul capital, sa réussite sera la nôtre" a insisté François Hollande. Ne voulant laisser "aucun jeune sans formation", proposant "un parcours d'autonomie au-delà de 18 ans" et "un contrat de génération" permettant dans les entreprises "la transmission des savoirs, des savoirs faire" entre seniors et jeunes, le candidat a aussi rappelé sa proposition de création de 60 000 postes dans l'Education nationale. "Il est de mon devoir de refaire de l'école une grande cause nationale c'est-à-dire un pacte entre la nation et le peuple". "Je vous appelle à vous engager dans la campagne" car "la force de la jeunesse c'est d'avoir des rêves assez grands pour ne pas les perdre en chemin".

more...
No comment yet.
Scooped by Erwan Lescop
Scoop.it!

Hollande place la jeunesse au cœur de son programme

Hollande place la jeunesse au cœur de son programme | Hollande 2012 | Scoop.it

François Hollande à la rencontre de jeunes à Angers le 21/09

"« Le service civique donne de la fierté aux jeunes. Il rend service aux autres et à vous-même, en vous donnant de l’assurance, de la confiance et surtout ça vous donne une autre perception des autres et de la vie », a répondu François HOLLANDE, visiblement ravi de cet entretien. « Le service civique ce n’est un contrat aidé, mais un véritable engagement pour une jeunesse que je place au cœur de mes priorités, car c’est le grand enjeu de la réussite de votre génération, pas seulement pour vous même, mais pour l’ensemble de la société. Mais je ne suis pas favorable au service civique obligatoire, ce doit être une volonté, un engagement »."

more...
No comment yet.
Scooped by Erwan Lescop
Scoop.it!

Jeunesse et vie associative : 5 ans de sacrifices budgétaires (L. Deniaud)

Jeunesse et vie associative : 5 ans de sacrifices budgétaires (L. Deniaud) | Hollande 2012 | Scoop.it

En rejetant les crédits du programme Jeunesse et Vie associative du projet de Loi de finances 2012, les parlementaires socialistes ont voulu exprimer leur mécontentement à l’encontre de la politique gouvernementale menée pour la jeunesse et l’éducation populaire. Ce budget en trompe l’œil ne correspond pas aux attentes que nous formons pour nos jeunes. En effet, si le gouvernement se glorifie d’une hausse des crédits apparente de 7,7%, celle-ci n’est due qu’aux subventions accordées au service civique. En dehors de cette action, le programme Jeunesse et vie associative a vu ses crédits dégringoler de 33% soit 44 millions d’euros depuis 2008. Le gouvernement ne privilégie qu’un outil dont il a la maitrise directe sans pourtant lui accorder les moyens essentiels pour le rendre efficace. Ainsi, le service civique nécessiterait près de 500 millions d’euros au lieu des 108 prévus par la loi de finances pour que l’objectif d’atteindre 10% d’une classe d’âge soit réalisable. La baisse des crédits accordés à l’action en faveur de la jeunesse et de l’éducation populaire ainsi qu’à celle liée au développement de la vie associative ont des conséquences désastreuses pour la survie même des associations. Elles assurent pourtant des missions essentielles pour les jeunes, notamment dans l’accompagnement social et le développement de leurs projets et initiatives dans les domaines économiques, sociaux, culturels et sportifs… François Hollande, lui, a choisi de faire de la jeunesse sa priorité : "Nous nous engageons à ce que l’Etat propose une politique ambitieuse et soutienne en amont une politique forte de développement et d’accompagnement de la vie associative. Le financement pluriannuel doit être mis en place pour permettre aux associations d’avoir une visibilité sur leur avenir tandis que l’autonomie des projets associatifs doit être promue".

more...
No comment yet.
Scooped by Erwan Lescop
Scoop.it!

Les Inrocks : L’éternelle jeunesse de François Hollande

Les Inrocks : L’éternelle jeunesse de François Hollande | Hollande 2012 | Scoop.it

"Oubliées les disputes avec les écologistes sur le nucléaire, EPR et autres Mox. Dissipés les premiers flottements dans l’organisation de la bataille présidentielle. Samedi à Strasbourg, François Hollande s’est octroyé – enfin – une journée de campagne à l’ancienne, avec bain de foule, table ronde et meeting. Et surtout retour aux fondamentaux de sa candidature à la présidentielle. En 1995, Jacques Chirac avait bataillé pendant des mois sur le thème de la "fracture sociale", en 2007, Nicolas Sarkozy a conquis l’électorat populaire avec son "travailler plus pour gagner plus". Pour 2012, François Hollande veut imposer son thème : la jeunesse. Il y revient avec un acharnement méthodique, convaincu, comme l’un de ses lieutenants, Vincent Peillon, que la victoire peut se bâtir sur la solidarité entre les générations. Certain aussi que le clivage droite-gauche reste vivace, notamment sur la question de l’éducation. (...)"

more...
No comment yet.
Scooped by Erwan Lescop
Scoop.it!

Quelles propositions de François Hollande pour la jeunesse ?

Quelles propositions de François Hollande pour la jeunesse ? | Hollande 2012 | Scoop.it
  • "Après une séquence difficile, François Hollande tentera samedi 19 novembre de rebondir en se rendant au "festival du changement" organisé par le mouvement des jeunes socialistes (MJS) à Strasbourg. L'occasion pour le candidat de faire part une nouvelle fois de ses idées pour la jeunesse, qu'il a érigé en axe majeur de campagne. Et de rappeler ses propositions en la matière, même s'il faudra attendre janvier pour avoir les propositions définitives du candidat, que la crise risque de réduire dans leur ampleur. En attendant, le candidat a mis en avant lors de sa campagne une série de grandes idées destinées à la jeunesse." A lire en détail dans Le Monde :
  • 500 000 places d'accueil en crèche et une "école du premier âge"
  • L'embauche de 60 000 "professeurs, éducateurs et professionnels de l'enseignement"
  • Rythmes scolaires, "socle commun", mixité sociale et bonifications
  • Des "emplois d'avenir" en priorité dans les quartiers populaires
  • Les "contrats de génération"
more...
No comment yet.