Affaire Karachi : Hollande n'accepte pas les "interférences" du pouvoir | Hollande 2012 | Scoop.it

"François Hollande a déclaré vendredi lors d'un déplacement à Angoulême (Charente) qu'il n'acceptait pas les "interférences" du pouvoir sur la justice, visant notamment les conversations téléphoniques entre Brice Hortefeux et Thierry Gaubert dans l'affaire Karachi."