"Le prix du gaz flambe, les Français se gèlent" (N. V.-Belkacem) | Hollande 2012 | Scoop.it

Le gouvernement a annoncé une nouvelle augmentation de 4,3% des prix du gaz à compter du 1er janvier 2012. Par cette décision en plein cœur de l’hiver, le gouvernement accentue la précarité énergétique qui touche déjà 8 millions de personnes, soit 1 ménage sur 6. Une fois de plus les classes populaires et moyennes feront les frais de l’augmentation des prix de l’énergie. Depuis avril 2010, le prix du gaz a augmenté de 25%. Il est inadmissible que la revalorisation des prix du gaz permette à GDF de maintenir ses bénéfices et ses dividendes, sur le dos des familles qui ont de plus en plus de mal à se chauffer. Pour François Hollande, la lutte contre la pauvreté passe par une juste maîtrise des prix de l’énergie. Une tarification progressive des énergies (eau, électricité, gaz) sera mise en place dès 2012 ainsi que l’instauration d’un bouclier énergétique. C’est une question de dignité humaine.