François Hollande était à Bondy le 15 décembre, à l'invitation du collectif "Stagiaire impossible", collectif d'enseignants stagiaires s'exprimant contre la réforme "Chatel" qui supprime la formation initiale de ceux qui portent l'espoir éducatif de l'école de la République. Fort de son écoute des différents témoignages de situations difficiles pour ces jeunes professeurs, François Hollande est revenu sur deux éléments de son programme : la remise en place de la formation initiale et des formations continues ainsi que la création de 12 000 postes par an pendant la durée de son quinquennat. Des postes de professeurs, mais aussi d'encadrants. "Je devrai convaincre durant cette campagne les Français que notre jeunesse doit être la grande cause, pour l'avenir de notre pays" a conclu le candidat à l'élection présidentielle, avant d'ajouter : "ma priorité réside en notre capacité à ce que la génération qui vient vive mieux que la précédente".