International : Hollande critique la méthode Sarkozy | Hollande 2012 | Scoop.it

Le candidat PS à l'Elysée, François Hollande, a déploré ce soir de n'être "tenu informé de rien" par son futur probable rival, le chef de l'Etat Nicolas Sarkozy, sur les grands dossiers internationaux comme la Syrie ou la crise de l'euro. "D'une manière générale, je ne suis tenu informé de rien de la part du président de la République et du gouvernement", a-t-il déclaré à la presse après une rencontre avec le président palestinien Mahmoud Abbas dans un hôtel parisien. "Par rapport à la préparation de l'accord intervenu à Bruxelles (ndlr: vendredi dernier), il n'y a eu aucune concertation ni avec les partie ni avec les candidats", a poursuivi M. Hollande, regrettant "une curieuse façon de préparer les sommets". "C'est une méthode que si j'étais moi-même en responsabilité de la France, je n'utiliserais pas", a-t-il affirmé. "Je ferais en sorte, sur ces grandes questions, de donner de l'information et d'ouvrir des concertations""Sur la question syrienne, par exemple, il y a des échanges dans le cadre du Parlement, mais vous avez remarqué que le président ne faisait aucune consultation sur aucun sujet", a-t-il dit. M. Hollande a suscité le feu nourri des critiques de l'UMP en affirmant lundi qu'il entendait "renégocier", s'il était élu président en 2012, l'accord sur le projet de traité européen obtenu vendredi à Bruxelles, afin de le compléter par "ce qui lui manque", notamment sur le rôle de la BCE.