Daniel Cohn-Bendit, cofondateur d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV), estime qu'"Hollande est en train de se ségoléniser" et dénonce l'intransigeance du candidat socialiste dans les négociations avec les écologistes, dans Libération. "Hollande (...) a fait une bonne primaire, et juste après, il est déjà en cellule de crise, alors que rien n'a commencé", déplore l'eurodéputé dans une interview publiée mardi par le quotidien. L'eurodéputé, qui demande l'arrêt de la construction de l'EPR à Flamanville, "multiplie les contacts avec Michel Sapin, bras droit de François Hollande", pour débloquer les négociations sur le contrat de gouvernement couplé avec l'accord électoral qui doit être présenté mardi soir au bureau national du PS, indique le journal.