Hollande 2012
11.2K views | +0 today
Follow
Hollande 2012
François Hollande candidat à Présidence de la République / Running For President / 2012
Curated by Erwan Lescop
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Erwan Lescop
Scoop.it!

Pauvreté : Hollande en "candidat de la justice"

Pauvreté : Hollande en "candidat de la justice" | Hollande 2012 | Scoop.it

François Hollande s'est posé mercredi en "candidat de la justice" face au "président qui a été celui des inégalités". En visite dans un centre d'hébergement d'Emmaüs, à Paris, le prétendant socialiste à l'Elysée a proposé d'imposer aux communes 25% de logements sociaux et de supprimer les 30 euros dont doivent s'acquitter les bénéficiaires de l'Aide médicale d'Etat (AME). "Nous ne devons pas traiter la pauvreté comme un problème particulier mais comme un problème général de notre société", a déclaré le député de Corrèze. "Ce combat-là est un combat national, c'est un enjeu républicain". Lors d'une conférence de presse, donnée dans le centre Emmaüs du Xe arrondissement de la capitale qu'il venait de visiter, François Hollande a critiqué le bilan de Nicolas Sarkozy, soulignant que le président n'avait pas tenu les promesses du candidat de faire reculer la pauvreté d'un tiers en cinq ans. "Non seulement la pauvreté a augmenté, mais elle s'est approfondie et elle s'est intensifiée", a accusé le candidat socialiste à la présidentielle, insistant sur les difficultés que les jeunes rencontrent dans l'accès à l'emploi, au logement et aux soins. Il a par ailleurs proposé une "politique spécifique" pour les familles monoparentales et une autre contre la solitude. "Nous devons créer plus de logements", que ce soient des hébergements d'urgence, des logements sociaux ou en accession à la propriété, a plaidé François Hollande. Il a proposé de modifier la loi SRU (Solidarité et renouvellement urbains) pour que les communes concernées soient tenues d'avoir 25% de logements sociaux, au lieu des 20% actuels. Il espère ainsi mettre à disposition des ménages 300.000 logements sociaux de plus. Il a en outre promis, s'il est élu à l'Elysée, d'introduire un mécanisme d'encadrement des loyers sur les zones tendues. Par ailleurs, le candidat socialiste s'est engagé à revenir sur la réforme de l'Aide médicale d'Etat (AME). Depuis le 1er mars 2011, l'obtention de l'AME est conditionnée au paiement d'un droit annuel de 30 euros par bénéficiaire majeur. François Hollande entend lever cette "barrière des 30 euros". Plus généralement, il a promis de conserver, même en temps de crise, une "politique de solidarité". Il a toutefois estimé que cela n'était pas du seul ressort de l'Etat. Durant sa conférence de presse aux côtés du président d'Emmaüs France, Christophe Deltombe, et du maire de Paris, Bertrand Delanoë, il a ainsi suggéré un "grand contrat entre l'Etat, les collectivités locales, les associations". Pour cela, il a proposé "une convention pluriannuelle avec les grandes associations" qui s'occupent du logement, de l'alimentation et du soin d'urgence""Je récuse le mot assistanat", a insisté François Hollande. "Je ne parle que d'accompagnement, de transition, de suivi, de parcours qui permettent d'éviter qu'une population s'installe durablement dans la pauvreté""L'innovation doit être le mot-clef", a-t-il considéré. "Il faut inventer des politiques".

more...
No comment yet.
Scooped by Erwan Lescop
Scoop.it!

François Hollande demande une "intensification" de la lutte contre le sida

François Hollande demande une "intensification" de la lutte contre le sida | Hollande 2012 | Scoop.it

François Hollande, candidat du Parti socialiste à la présidentielle, a plaidé, mardi 29 novembre, pour une "intensification" de la mobilisation dans la lutte contre le sida et a, en particulier, réclamé la "généralisation" des centres de dépistage "sur le territoire""La lutte contre le sida doit continuer aussi bien en France qu'au plan international. Rien ne doit être relâché. Les moyens doivent être concentrés, la mobilisation doit être encore intensifiée, l'information diffusée, et tous les efforts de recherche amplifiés", a déclaré M. Hollande. Il intervenait lors des états généraux de l'association Elus locaux contre le sida (ELCS), avant de visiter un centre de dépistage rapide installé par l'association Aides et la Croix-Rouge dans une rue à proximité de l'Hôtel de Ville. "Le dépistage rapide a fait ses preuves (...) ces lieux de prévention, de dépistage et de soins doivent être généralisés sur le territoire." Pour favoriser la recherche, "rien ne doit être négligé sur la mobilisation du don", a-t-il dit. Aussi, "il ne peut être question de remettre en cause les mécanismes fiscaux qui permettent de rassembler des dons". Côté prévention, M. Hollande a plaidé pour "informer, et notamment dès l'école", pour mener parallèlement une "action ciblée en direction d'un certain nombre de personnes, notamment les personnes homosexuelles", et une action envers "un public spécifique – celui des prisons". M. Hollande a aussi appelé "Etat, collectivités locales" à "mobiliser les financements pour éviter que ceux touchés par la maladie puissent être exclus encore davantage" par les discriminations à l'emploi, au logement, au crédit et autres. Il veut aussi "rétablir l'aide médicale d'Etat [AME]" pour qu'"aucun risque ne soit encouru pour l'ensemble de la communauté nationale". Depuis plusieurs mois, cette aide dont peuvent bénéficier les personnes sans papiers est attaquée par l'UMP, qui disait encore récemment vouloir la "recentrer". Enfin, le vainqueur de la primaire socialiste a trouvé "dommage" que la taxe sur les billets d'avion instaurée par les présidents brésilien Luiz Ignacio Lula da Silva et français Jacques Chirac pour pouvoir acheter des médicaments "n'ait pas été relevée", privant ainsi la lutte contre la maladie de "financements qui nous seraient précieux aujourd'hui pour financer l'action internationale".

more...
No comment yet.