Hollande 2012
Follow
Find tag "11novembre"
11.0K views | +0 today
Hollande 2012
François Hollande candidat à Présidence de la République / Running For President / 2012
Curated by Erwan Lescop
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Erwan Lescop
Scoop.it!

Sarkozy et Hollande : à chacun son 11 Novembre

Sarkozy et Hollande : à chacun son 11 Novembre | Hollande 2012 | Scoop.it

"(...) S’il a aussi a salué le sacrifice des soldats français tués en Afghanistan, François Hollande a rejeté l’idée d’une loi pour la commémoration de tous les morts pour la France le 11 novembre. «Je ne suis pas pour qu’il y ait un seul jour qui finalement reprendrait toutes les célébrations nationales et il n’y a pas besoin de légiférer sur ces questions-là. On a mieux à faire », a-t-il expliqué, avant d’ajouter : « Chaque célébration doit rester ce qu’elle signifie par elle-même. Le 11 novembre, c’est la Première Guerre Mondiale ». Mais il a souhaité ne pas ouvrir une « polémique » en ce jour de commémoration. François Hollande a toutefois implicitement critiqué Nicolas Sarkozy. « Il ne faut pas utiliser l’Histoire au risque de la division, il faut partir de l’Histoire pour rassembler », a-t-il dit, rappelant les controverses créées par les initiatives prises par le chef de l’Etat depuis 2007 – lettre de Guy Môquet lue aux lycéens, Maison de l’Histoire de France - et même avant – lois mémorielles sur le colonialisme, utilisation de Jean Jaurès et de Léon Blum pendant la campagne présidentielle.

« Aujourd’hui, c’était Charles Péguy », a-t-il relevé alors que Nicolas Sarkozy venait de rendre hommage à l’écrivain tombé au combat, à la veille de la bataille de la Marne, en septembre 1914. « Péguy est quand même une personnalité contrastée, dreyfusard mais ensuite engagé dans un affrontement terrible avec Jaurès », a précisé François Hollande, plus attaché à faire des commémorations des moments « de réconciliation ». Le socialiste a ainsi évoqué la commémoration à venir de la fin de la guerre d’Algérie, en 2012. Son premier geste de candidat fut de rendre hommage aux victimes des tueries du 17 octobre 1961, en marge d’une manifestation du FLN, à Paris. « Il n’y a pas eu le moindre geste officiel », glisse-t-il, dans un reproche. François Hollande et Nicolas Sarkozy ont aussi tous deux en tête les cérémonies futures du centenaire de la Grande Guerre, en 2014. « C’est un événement majeur qui doit rassembler toutes les nations impliquées », a estimé le socialiste. Le chef de l’Etat a annoncé qu’une mission de préfiguration de l’événement serait mise sur pied avant la fin de l’année. Qui des deux présidera ces cérémonies ? Réponse au printemps 2012."

more...
No comment yet.
Scooped by Erwan Lescop
Scoop.it!

Hollande commémore le 11 Novembre en costume de président

Hollande commémore le 11 Novembre en costume de président | Hollande 2012 | Scoop.it

"(...) Puis, seul, Hollande s'avance vers le drapeau français qui flotte au vent glacial, planté au coeur du cimetière. Il reste immobile quelques minutes, planté comme un I au milieu des 35 000 tombes de soldats morts pour la France en 14-18. Demi-tour, dépôt de gerbes devant le monument aux morts, recueillement, discours. En plus du costume, Hollande s'offre une cérémonie présidentielle. Dans son intervention d'un quart d'heure, le socialiste commence par une leçon d'histoire, rappelle "les combats acharnés", "la violence inouïe", "l'horreur à son comble", "la vie de cauchemar que les soldats ont eue à subir pendant des mois, pour ne pas dire des années", énumérant "la pluie, la boue, les rats." Le ton est adapté à la circonstance. Le Corrézien fait tant traîner les mots que sa voix en tremble, le vent fait gronder le micro. La gestuelle mitterrandienne, grands mouvements des bras et moulinets des mains, dont il use lors de ses meetings, n'a pas lieu d'être. Mais il reste toujours politique. En martelant qu'il organisera en 2014 de grandes célébrations pour les 100 ans de la Grande Guerre, il se projette dans l'après-présidentielle. Il pense aussi aux 50 ans de la guerre d'Algérie qu'il veut célébrer en 2012. Et jamais il ne lâche ce qu'il pense être l'aspiration des Français, la jeunesse, affirmant que la vocation des célébrations nationales est "de transmettre un message de confiance et de responsabilités aux générations futures" chaque événement à célébrer conserve sa date. (...)

more...
No comment yet.