V. Peillon / UE : ''ne pas rajouter du chaos au chaos'' | Hollande 2012 | Scoop.it

Vincent Peillon, membre de l'équipe de campagne de François Hollande, s'est interrogé ce matin sur la "légitimité" de Nicolas Sarkozy pour engager, à six mois de l'élection présidentielle, la France dans la renégociation d'un traité européen qui peut être du "chaos rajouté au chaos". Au lendemain du discours du chef de l'Etat à Toulon, l'eurodéputé a lancé sur Canal +: "C'est quoi la renégociation d'un traité? Cela résout la crise d'aujourd'hui ? Pas du tout, les Français l'ont vécu déjà par deux fois. Cela prend des mois, c'est extrêmement compliqué" et "ça nous engage pour des décennies !" "Quelle légitimité a M. Sarkozy pour engager la France, comme ça, dans la renégociation d'un traité?", s'est demandé Peillon. "Quel débat démocratique va-t-on avoir?" "Il faut écouter l'opposition dans un pays démocratique. L'opposition a dit très nettement, par la voix de François Hollande qui a rencontré les présidents du conseil et de la commission cette semaine: nous ne voulons pas de traité", a-t-il poursuivi. "Pour que la BCE puisse lever de l'argent", "pour les eurobonds, il n'y a pas besoin d'une renégociation des traités", a ajouté Peillon. "Faire tout ça en trois mois dans l'acuité de la crise" ne va faire "qu'amplifier cette crise", a-t-il argumenté, mettant en garde contre le risque de "chaos rajouté au chaos".