Hollande 2012
Follow
Find tag "PRG"
11.0K views | +0 today
Hollande 2012
François Hollande candidat à Présidence de la République / Running For President / 2012
Curated by Erwan Lescop
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Erwan Lescop
Scoop.it!

Campagne Hollande 2012 : 1er "conseil politique" bimensuel ce 13/12 avec le PS et le PRG

Campagne Hollande 2012 : 1er "conseil politique" bimensuel ce 13/12 avec le PS et le PRG | Hollande 2012 | Scoop.it

Un lieu de coordination entre le parti et l'équipe du candidat. Voilà comment les dirigeants socialistes définissent le rôle du conseil politique de la campagne de François Hollande qui se tient pour la première fois aujourd'hui au siège du PS. Coprésidé par deux anciens concurrents de François Hollande, Martine Aubry et Jean-Michel Baylet, cette instance réunit les membres du bureau national (sorte de gouvernement du PS) auquel se grefferont des proches du candidat. « Il s'agit avant tout de discuter ensemble des thèmes de campagne », glisse Safia Otokoré, chargée de mission auprès du directeur de campagne, Pierre Moscovici. L'essentiel est également de donner un rôle actif aux cadres du PS et notamment à Martine Aubry, qui a affirmé à plusieurs reprises sa loyauté envers Hollande. Le divorce entre Ségolène Royal et le parti avait été une des principales failles de 2007. « Ce conseil politique permet de reconnaître à leur juste valeur les instances dirigeantes du PS, mais ce sera également un lieu privilégié d'écoute pour François Hollande, qui pourra ressentir les humeurs », résume Bruno Le Roux, porte-parole du candidat. Cette instance se réunira a priori une fois tous les quinze jours, en alternance avec le bureau national.

more...
No comment yet.
Scooped by Erwan Lescop
Scoop.it!

L'accord avec EELV adopté à "une très large majorité" par le BN du PS

Martine Aubry, première secrétaire du PS, a indiqué mardi soir que le Bureau national (BN) du PS avait adopté "à une très large majorité" l'accord avec les écologistes pour 2012. "Le Bureau national vient d'accepter à une très large majorité (33 pour 5 contre)" l'accord avec Europe Ecologie-Les Verts, a déclaré Mme Aubry lors d'une conférence de presse à l'issue du BN. "L'accord que nous avons conclu est l'aboutissement d'un travail approfondi et respectueux" et "la confiance entre nous est encore renforcée par ce travail et par cet accord", a-t-elle ajouté. "Ce n'est pas un accord de plus, c'est un accord de mandature, de gouvernement et un accord de société", a aussi déclaré Mme Aubry soulignant que dans le texte il n'y avait "aucune phrase qui dise qu'ils (les écologistes) ne participeront pas à un gouvernement" de gauche. "Nous avons dit de manière claire ce avec quoi nous étions d'accord, ce avec quoi nous n'étions pas d'accord", a expliqué le maire de Lille citant l'EPR de Flamanville (Manche) et le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes, près de Nantes. "Ce n'est pas un accord de compromis, c'est un accord de conviction", a aussi assuré Mme Aubry. Elle a par ailleurs indiqué que selon l'accord conclu, "entre 15 et 20% des députés, soit une centaine de sièges seront élus à la proportionnelle", ce qui répond à une demande d'EELV. "Nous avons réservé 10% des circonscriptions aux Verts, donc 60 circonscriptions, et ils ont l'assurance d'avoir au minimum un groupe" à l'Assemblée nationale (15 sièges), "et au maximum 28, 29, 30" élus, a-t-elle aussi indiqué. Les discussions électorales se poursuivent "bien évidemment avec le PRG et le MRC (mouvement républicain et citoyen) mais je dois dire que j'ai particulièrement peu apprécié les propos peu amènes de (Jean-Luc) Mélenchon et donc nous ne rencontrons pas le Front de gauche sur ces questions", a par ailleurs affirmé Mme Aubry. M. Mélenchon a traité le candidat du PS, François Hollande, de "capitaine de pédalo" dans la crise. "En revanche, nous nous sommes engagés à ne pas présenter de listes communes Verts-PS" face aux candidats PCF sortants", a-t-elle dit. "C'est partout difficile mais il faut savoir ce qu'on veut", a répondu Mme Aubry aux maires de Paris et de Lyon, Bertrand Delanoë et Gérard Collomb, qui ont mis en garde, en sortant du BN, contre tout parachutage. M. Delanoë a fait savoir qu'il s'opposerait à des "tripatouillages" à propos de l'éventuelle candidature de Cécile Duflot, secrétaire nationale de d'EELV, dans la capitale.

more...
No comment yet.