Hollande 2012
Follow
Find tag "Delanoë"
10.8K views | +3 today
Hollande 2012
François Hollande candidat à Présidence de la République / Running For President / 2012
Curated by Erwan Lescop
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Erwan Lescop
Scoop.it!

Pauvreté : Hollande en "candidat de la justice"

Pauvreté : Hollande en "candidat de la justice" | Hollande 2012 | Scoop.it

François Hollande s'est posé mercredi en "candidat de la justice" face au "président qui a été celui des inégalités". En visite dans un centre d'hébergement d'Emmaüs, à Paris, le prétendant socialiste à l'Elysée a proposé d'imposer aux communes 25% de logements sociaux et de supprimer les 30 euros dont doivent s'acquitter les bénéficiaires de l'Aide médicale d'Etat (AME). "Nous ne devons pas traiter la pauvreté comme un problème particulier mais comme un problème général de notre société", a déclaré le député de Corrèze. "Ce combat-là est un combat national, c'est un enjeu républicain". Lors d'une conférence de presse, donnée dans le centre Emmaüs du Xe arrondissement de la capitale qu'il venait de visiter, François Hollande a critiqué le bilan de Nicolas Sarkozy, soulignant que le président n'avait pas tenu les promesses du candidat de faire reculer la pauvreté d'un tiers en cinq ans. "Non seulement la pauvreté a augmenté, mais elle s'est approfondie et elle s'est intensifiée", a accusé le candidat socialiste à la présidentielle, insistant sur les difficultés que les jeunes rencontrent dans l'accès à l'emploi, au logement et aux soins. Il a par ailleurs proposé une "politique spécifique" pour les familles monoparentales et une autre contre la solitude. "Nous devons créer plus de logements", que ce soient des hébergements d'urgence, des logements sociaux ou en accession à la propriété, a plaidé François Hollande. Il a proposé de modifier la loi SRU (Solidarité et renouvellement urbains) pour que les communes concernées soient tenues d'avoir 25% de logements sociaux, au lieu des 20% actuels. Il espère ainsi mettre à disposition des ménages 300.000 logements sociaux de plus. Il a en outre promis, s'il est élu à l'Elysée, d'introduire un mécanisme d'encadrement des loyers sur les zones tendues. Par ailleurs, le candidat socialiste s'est engagé à revenir sur la réforme de l'Aide médicale d'Etat (AME). Depuis le 1er mars 2011, l'obtention de l'AME est conditionnée au paiement d'un droit annuel de 30 euros par bénéficiaire majeur. François Hollande entend lever cette "barrière des 30 euros". Plus généralement, il a promis de conserver, même en temps de crise, une "politique de solidarité". Il a toutefois estimé que cela n'était pas du seul ressort de l'Etat. Durant sa conférence de presse aux côtés du président d'Emmaüs France, Christophe Deltombe, et du maire de Paris, Bertrand Delanoë, il a ainsi suggéré un "grand contrat entre l'Etat, les collectivités locales, les associations". Pour cela, il a proposé "une convention pluriannuelle avec les grandes associations" qui s'occupent du logement, de l'alimentation et du soin d'urgence""Je récuse le mot assistanat", a insisté François Hollande. "Je ne parle que d'accompagnement, de transition, de suivi, de parcours qui permettent d'éviter qu'une population s'installe durablement dans la pauvreté""L'innovation doit être le mot-clef", a-t-il considéré. "Il faut inventer des politiques".

more...
No comment yet.
Scooped by Erwan Lescop
Scoop.it!

L'accord avec EELV adopté à "une très large majorité" par le BN du PS

Martine Aubry, première secrétaire du PS, a indiqué mardi soir que le Bureau national (BN) du PS avait adopté "à une très large majorité" l'accord avec les écologistes pour 2012. "Le Bureau national vient d'accepter à une très large majorité (33 pour 5 contre)" l'accord avec Europe Ecologie-Les Verts, a déclaré Mme Aubry lors d'une conférence de presse à l'issue du BN. "L'accord que nous avons conclu est l'aboutissement d'un travail approfondi et respectueux" et "la confiance entre nous est encore renforcée par ce travail et par cet accord", a-t-elle ajouté. "Ce n'est pas un accord de plus, c'est un accord de mandature, de gouvernement et un accord de société", a aussi déclaré Mme Aubry soulignant que dans le texte il n'y avait "aucune phrase qui dise qu'ils (les écologistes) ne participeront pas à un gouvernement" de gauche. "Nous avons dit de manière claire ce avec quoi nous étions d'accord, ce avec quoi nous n'étions pas d'accord", a expliqué le maire de Lille citant l'EPR de Flamanville (Manche) et le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes, près de Nantes. "Ce n'est pas un accord de compromis, c'est un accord de conviction", a aussi assuré Mme Aubry. Elle a par ailleurs indiqué que selon l'accord conclu, "entre 15 et 20% des députés, soit une centaine de sièges seront élus à la proportionnelle", ce qui répond à une demande d'EELV. "Nous avons réservé 10% des circonscriptions aux Verts, donc 60 circonscriptions, et ils ont l'assurance d'avoir au minimum un groupe" à l'Assemblée nationale (15 sièges), "et au maximum 28, 29, 30" élus, a-t-elle aussi indiqué. Les discussions électorales se poursuivent "bien évidemment avec le PRG et le MRC (mouvement républicain et citoyen) mais je dois dire que j'ai particulièrement peu apprécié les propos peu amènes de (Jean-Luc) Mélenchon et donc nous ne rencontrons pas le Front de gauche sur ces questions", a par ailleurs affirmé Mme Aubry. M. Mélenchon a traité le candidat du PS, François Hollande, de "capitaine de pédalo" dans la crise. "En revanche, nous nous sommes engagés à ne pas présenter de listes communes Verts-PS" face aux candidats PCF sortants", a-t-elle dit. "C'est partout difficile mais il faut savoir ce qu'on veut", a répondu Mme Aubry aux maires de Paris et de Lyon, Bertrand Delanoë et Gérard Collomb, qui ont mis en garde, en sortant du BN, contre tout parachutage. M. Delanoë a fait savoir qu'il s'opposerait à des "tripatouillages" à propos de l'éventuelle candidature de Cécile Duflot, secrétaire nationale de d'EELV, dans la capitale.

more...
No comment yet.
Scooped by Erwan Lescop
Scoop.it!

Législatives : le PS valide 900 candidatures, ne revient pas sur Paris ou Lyon

Législatives : le PS valide 900 candidatures, ne revient pas sur Paris ou Lyon | Hollande 2012 | Scoop.it

Le Bureau national du PS a validé mardi "près de 900 candidatures" de socialistes voulant se présenter aux législatives de juin 2012, première étape du processus, a déclaré à la presse le secrétaire national chargé des élections, Christophe Borgel. Le BN n'est par ailleurs pas revenu sur la question des circonscriptions qui suscitent des remous, comme à Paris (la 5e réservée à EELV Cécile Duflot par exemple) ou à Lyon (une circonscription réservée à un PRG), qui avaient provoqué la semaine dernière l'ire du maire de Paris Bertrand Delanoë ou de Lyon Gérard Collomb. "C'est acté", a affirmé un cadre du parti. "On a un accord avec les Verts, on fera le travail qu'il faut pour le faire respecter", a souligné M. Borgel. Selon lui, au total, près de 900 candidatures, déposées "entre le 18 et le 21 novembre, ont été validées par le bureau national. Elles portent sur 438 circonscriptions en métropole". Dans "90%" de ces 438 circonscriptions, "il va ensuite y avoir un vote d'investiture les 1er et 2 décembre" par les militants, avant une convention nationale le 10 décembre, qui accordera l'investiture in fine. Le sujet était sensible car des circonscriptions ont été gelées pour des partenaires du PS (au premier rang desquels les écologistes à la suite de l'accord validé la semaine dernière), et d'autres candidatures ont été réservées aux femmes, au nom de la parité, ou à des candidats issus de la "diversité". Les candidatures de l'Héraut, les Bouches-du-Rhône et du Pas-de-Calais n'ont pas été validées, elles le seront la semaine prochaine. La question des candidatures à la circonscription des Français de l'étranger (duel entre Pouria Amirshahi, poulain de Martine Aubry, et Faouzi Lamdaoui, poulain de François Hollande) n'a pas été tranchée, une décision interviendra "dans les jours qui viennent", selon M. Borgel. Dans les circonscriptions réservées aux partenaires et à la parité, le vote du 1er et 2 décembre n'aura pas lieu. Pour les circonscriptions "diversité", il y aura "une régulation nationale", la convention du 10 décembre pouvant décider in fine, selon M. Borgel. Le BN s'est tenu en l'absence de Bertrand Delanoë et de Gérard Collomb. Devant le siège de Solférino, des militants et élus du Val-de-Marne ont protesté symboliquement contre le fait que la 6e circonscription ait été réservée à EELV, en distribuant une rose et un tract aux membre du BN.

more...
No comment yet.