Hollande 2012
11.1K views | +0 today
Follow
Hollande 2012
François Hollande candidat à Présidence de la République / Running For President / 2012
Curated by Erwan Lescop
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Erwan Lescop
Scoop.it!

J. Cahuzac demande au gouvernement de s'expliquer sur l'achat par Areva de mines d'uranium ne valant "plus rien"

J. Cahuzac demande au gouvernement de s'expliquer sur l'achat par Areva de mines d'uranium ne valant "plus rien" | Hollande 2012 | Scoop.it

Jérôme Cahuzac, membre de l'équipe de campagne de François Hollande, a estimé dimanche qu'il y avait des affaires "autrement plus graves" que celle de la fédération PS du Pas-de-Calais, demandant des comptes au gouvernement sur l'achat par Areva en 2007 de mines d'uranium qui "ne valent plus rien""En 2007, avec l'accord du gouvernement français, c'est-à-dire en l'espèce Mme Lagarde puisque c'est elle qui gère ce secteur, Areva achète des gisements miniers pour deux milliards d'euros dont on constate aujourd'hui qu'ils ne valent plus rien", a-t-il accusé lors du "Grand Jury" RTL-LCI-"Le Figaro". "En terme d'argent public, ça me paraît un peu plus inquiétant", a déclaré le président de la commission des finances de l'Assemblée nationale. Christine Lagarde, ministre de l'Economie à l'époque, est actuellement directrice générale du Fonds monétaire international (FMI). Jérôme Cahuzac, chargé de la thématique "Budget, finances, fiscalité" au sein de l'équipe de campagne du candidat socialiste à l'Elysée François Hollande, était interrogé sur l'enquête de la justice sur la fédération PS du Pas-de-Calais, soupçonnée de financement occulte. "Au terme de cette enquête préliminaire, nous verrons bien s'il y a là une scorie dont les uns et les autres auraient le cas échéant à rendre compte", a-t-il répondu, avant de contre-attaquer en évoquant une affaire qui lui semble "autrement plus grave que ces éventuelles scories" : l'achat en 2007 de mines d'uranium par le géant du nucléaire Areva, détenu à plus de 80% par l'Etat français. "Dans ce conseil d'administration, il y avait des représentants du gouvernement qui tous ont accepté", a souligné Jérôme Cahuzac. "Et donc si des comptes doivent être demandés, certainement à (l'ex-présidente d'Areva) Anne Lauvergeon, mais certainement aussi aux responsables politiques qui à l'époque ont donné leur accord à un investissement très onéreux, payé dans un paradis fiscal et dont on s'aperçoit aujourd'hui qu'il ne vaut plus rien", a-t-il affirmé.

more...
No comment yet.
Scooped by Erwan Lescop
Scoop.it!

Cahuzac : "Il faudra entre 9 et 10 milliards d'euros" d'économies"

Cahuzac : "Il faudra entre 9 et 10 milliards d'euros" d'économies" | Hollande 2012 | Scoop.it

Jérôme Cahuzac, le président socialiste de la commission des finances de l'Assemblée nationale et "M. budget" de François Hollande, le candidat du PS à l'élection présidentielle, juge dimanche 6 novembre qu'en réalité, "entre 9 et 10 milliards d'euros" d'économies supplémentaires sont nécessaires face au ralentissement de la croissance, et non pas 6 à 8 milliards comme l'a dit Nicolas Sarkozy. Le député du Lot-et-Garonne s'exprime dans un entretien au Journal du dimanche à la veille de l'annonce par le gouvernement d'une nouvelle série de mesures d'austérité, liée à la révision à la baisse de la prévision de croissance pour 2012 (1 % contre 1,75 % attendu auparavant). "La prévision de croissance retenue (+1 %) est encore trop optimiste", estime M. Cahuzac. "Pour y parvenir, il suffirait de supprimer le paquet fiscal voté en 2007. Son coût équivaut à l'effort nécessaire et il a démontré son inefficacité économique", ajoute-t-il. Le responsable socialiste fait valoir qu'"un rapport parlementaire bipartisan fait un bilan sévère de la mesure [des exonérations de charges, ndlr] sur les heures supplémentaires". "Elle ne permet pas de travailler plus : il y en a autant en 2011 qu'en 2006. Le coût, 4,5 milliards d'euros par an, est celui d'un pur effet d'aubaine", dit-il. Dans l'entretien, Jérôme Cahuzac se déclare aussi opposé au relèvement du taux de TVA réduit à 5,5 % dans la restauration ou le bâtiment (rénovation à domicile) que pourrait décider le gouvernement. "Les taxes sur les mutuelles, 2,2 milliards en un an, et la hausse de la CSG pour les salariés, 600 millions, vont déjà amputer le pouvoir d'achat des classes moyennes et compromettre bien assez la croissance en 2012", justifie-t-il. Concernant l'impôt sur les sociétés, qui pourrait faire l'objet d'une surtaxe exceptionnelle visant les grands groupes, "je préconise au contraire la baisse du taux (...) à 30 %, contre 33,3 % actuellement. Nous nous alignerions ainsi sur le taux allemand. La suppression des niches qui permettent aux grandes entreprises de ne quasiment plus payer d'impôts financerait cette réforme, revenant à déplacer les aides d'Etat vers les PME, qui en ont bien besoin", explique-t-il.

more...
No comment yet.
Scooped by Erwan Lescop
Scoop.it!

Rigueur : Cahuzac préconise entre 9 et 10 milliards de nouvelles économies

Rigueur : Cahuzac préconise entre 9 et 10 milliards de nouvelles économies | Hollande 2012 | Scoop.it

Extrait de l'interview de Jérôme Cahuzac :


"Il faudra, en réalité, un peu plus" que les 6 à 8 milliards d'économies recherchés par le gouvernement, et viser "entre 9 et 10 milliards d'euros, car la prévision de croissance retenue (+ 1 %) est encore trop optimiste", estime Jérôme Cahuzac. "Pour y parvenir, il suffirait de supprimer le paquet fiscal voté en 2007. Son coût équivaut à l'effort nécessaire et il a démontré son inefficacité économique", ajoute-t-il. Le responsable socialiste, proche de François Hollande, fait valoir : "Un rapport parlementaire bipartisan fait un bilan sévère de la mesure (des exonérations de charges, NDLR) sur les heures supplémentaires. Elle ne permet pas de travailler plus : il y en a autant en 2011 qu'en 2006. Le coût, 4,5 milliards d'euros par an, est celui d'un pur effet d'aubaine."

more...
No comment yet.