Hippocrate
2 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Nordhal315
Scoop.it!

Histoire de la pharmacie

Histoire de la pharmacie | Hippocrate | Scoop.it

L'utilisation codifiée des plantes et autres substances naturelles pour tenter de soigner les maux de l'humanité remonte à l'Antiquité. La Pharmacie a une histoire singulière retracée dans cette encyclopédie.

Après « Une Histoire de la médecine ou le souffle d’Hippocrate », voici une « Histoire de la pharmacie », conçue en partenariat avec l’Université Paris Descartes, préfacée et postfacée par un généticien de renom, Axel Khan, et rédigée sous la direction de l’historien Yvan Brohard. Un beau livre illustré de planches et gravures tirées d’ouvrages aussi anciens que précieux...

more...
No comment yet.
Rescooped by Nordhal315 from Net-plus-ultra
Scoop.it!

Histoire des Médecines dans l’antiquité : Quelle histoire pour quelle actualité ?

Exposés en .doc en médecine: Histoire des Médecines dans l’antiquité : Quelle histoire pour quelle actualité ?.

Via Magni Claudeline
more...
No comment yet.
Scooped by Nordhal315
Scoop.it!

Interrogations sur le devoir d'information vis à vis des patients

Interrogations sur le devoir d'information vis à vis des patients | Hippocrate | Scoop.it

Grégoire MOUTEL, endocrinologue, PH/AHU
Laboratoire d’éthique médicale, de droit de la santé et de santé publique
Faculté de médecine Paris-Necker ; Sécrétaire général de la Sffem, Société Française et
Francophone d’Ethique Médicale

La relation médecin-malade, c'est toute l’histoire de la médecine. D’Hippocrate à la médecine scientifique du XXIe siècle, les rapports du médecin avec son patient ont évolués suivant les progrès de la science et l’évolution des consciences.
L’œuvre d’Hippocrate (né en 460 avant notre ère dans l’île de Cos) fonde traditionnellement l’émergence de la médecine occidentale. L'exercice de la profession se fonde sur un concept de compétence médicale, concept transmis par Socrate et rapporté par Platon dans les Dialogues. Hippocrate se distingue par sa volonté de théoriser la pratique médicale, en établissant des procédures fondées sur l’observation des maladies, de leur contexte, de leur évolution, ainsi que des règles à respecter dans les relations avec les malades. A la mort d’Hippocrate, vers 377 environ avant notre ère, la médecine s’est dotée de ses propres repères et bases de réflexion, hors des croyances religieuses, sur la façon d’exercer et de se comporter face au patient.
L’avènement de la médecine qualifiée de moderne, à la fin du XVIIIe siècle pose la question de la liberté de choix des malades. Dès lors, la pratique médicale va devenir un bien de consommation. Il va, désormais, s’agir d'une médecine où se mêleront les interrogations individuelles du patient sur son corps, son mal-être, et les exigences collectives de protection de la santé, avec les enjeux économiques et politiques qui en résultent. Le médecin répond alors à une demande, à un désir de soin du patient. La notion de clientèle apparaît ainsi, parallèlement au principe du libre choix du médecin. Ceci atteste de l’évolution de la société dans laquelle le citoyen devient acteur dans le domaine de la santé.
Ainsi, la relation médecin-patient se modifie profondément. La relation médecin-patient devient, alors, un cadre d'échanges, de débats et donc d'éducation à la santé, de nature à promouvoir des idées de progrès face à des pratiques aveugles ancestrales. Cette évolution va amener peu à peu durant le XIXe et le XXe siècle la médecine à considérer de plus en plus le patient comme un partenaire et un acteur du soin (1). La question de la participation du patient n’est pas posée alors en terme de consentement, mais d’appel à l’intelligence du sujet et à son activité d’être raisonnable. C’est pourquoi la question de la relation est au cœur du rapport entre soignant et soigné, relation faite d’explications nécessaires, mais adaptées à chaque situation clinique. Bien que non généralisées à l’ensemble de la médecine et des praticiens, ces évolutions amèneront désormais les médecins à s’interroger sur la nature des rapports avec les patients et sur le degré d’implication de ces derniers dans les choix médicaux.

more...
No comment yet.
Rescooped by Nordhal315 from Net-plus-ultra
Scoop.it!

Hippocrate

Hippocrate | Hippocrate | Scoop.it
Le nom d’Hippocrate est connu dans le monde entier.
L’homme est reconnu comme étant le père de la médecine.
Ses principes moraux sont dictés dans le serment que prêtent les médecins à ...

Via Magni Claudeline
more...
No comment yet.