Le CNRC (Conseil national de la recherche du Canada) « devient une organisation de recherche et de technologie axée sur l'industrie », annonce l'institution mardi 7 mai 2013. « En vertu de cette nouvelle orientation, le CNRC travaillera en collaboration avec les industries canadiennes à combler les lacunes technologiques du pays afin de doter celui-ci d'une économie plus novatrice. » « Le CNRC s'ouvre au monde des affaires », déclare à cette occasion Gary Goodyear, ministre d'État des Sciences et de la Technologie du Canada, précisant que la réforme est destinée à « transformer [le CNRC] en organisme de recherche et de technologie dirigé par l'entreprise et pertinent pour l'industrie ». Le ministre précise que « pour appuyer le nouveau mandat du CNRC », « le plan d'action économique de 2013 prévoit le versement de 121 millions de dollars (92 millions d'euros) sur deux ans ».

« Nous sommes là pour appuyer les industries canadiennes qui ont besoin de soutien en matière de recherche », ajoute Gary Goodyear. « Le succès du CNRC, en tant que partenaire clé des entreprises, reposera en fait sur le succès de ses clients et partenaires. » D'après lequotidien « La Presse », le gouvernement canadien « fait valoir que la science fondamentale doit plutôt se faire dans les universités ». « Et selon le ministre Goodyear, le dernier budget fédéral accorde suffisamment de fonds aux universités pour cela », précise l'article en ligne. (...) - AEF, par Anne Roy, 15/05/2013