Après 2005 et la tragique mort d'une vingtaine de migrants, tués par les balles des policiers marocains et espagnols quand ils essayaient de franchir la frontière, le mur qui sépare le Maroc des enclaves espagnoles dans son territoire, l'Europe a cru « résoudre le problème » en renforçant la frontière. Le mur a été levé de 3 à 6 mètres, le grillage a été renforcé et à part quelque migrants qui arrivent à la « sauter » la plus part rejoint le territoire des enclaves par la mer, en petit bateau/ canots ou à la nage.


Via François Arnal, Groyer