HG Sempai
Follow
Find tag "Europe"
7.9K views | +0 today
HG Sempai
Trucs & machins autour de l'histoire-Géo
Curated by HG Sempai
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by HG Sempai
Scoop.it!

Le Partenariat euro-méditerranéen : une tentative d’intégration maladroite

Le Partenariat euro-méditerranéen : une tentative d’intégration maladroite | HG Sempai | Scoop.it
Le partenariat euro-méditerranéen a pour objectif de créer un ensemble régional intégré auquel participeraient les pays membres de l’UE et les Pays Partenaires Méditerranéens (PPM). La proximité géographique de ces Etats oblige l’UE à élaborer des stratégies politiques, économiques et sociales à leur égard.La Conférence de Barcelone en 1995 réunissant les 15 pays membres de l’UE et 12 PPM confirmait l’importance du bassin méditerranéen en y instaurant une « zone euro-méditerranéenne de paix, de stabilité et de sécurité » fondée sur le partenariat. L’UE devenait dès lors le leader du processus de régionalisation en Méditerranée. Néanmoins, plus de dix ans après son lancement, le processus de Barcelone tarde à atteindre ses objectifs. La région euro-méditerranéenne est marquée par l’attractivité de l’UE, « centre » politique, économique de cette région, face aux 12 PPM réduits au rang de première couronne périphérique. Les échanges économiques et financiers restent très asymétriques. Les gradients de niveau de vie, de comportements démographiques, les oppositions de systèmes politiques entre les rives Nord et Sud de la Méditerranée sont flagrants, ce que soulignent les flux migratoires puisque les PPM forment une des principales zones d’origines des migrants résidant dans l’UE. Dans ce contexte, les enjeux du processus de Barcelone sont le développement et la croissance économique de part et d’autre de la Méditerranée et la pacification de cet espace interrégional. La stratégie européenne est toujours basée sur l’instauration d’une zone de libre-échange afin de dynamiser les échanges commerciaux et impulser une croissance économique sur la rive Sud. L’aide au développement devant, quant à elle, soutenir les réformes politiques et économiques nécessaires aux PPM pour la réussite du projet. Le processus de Barcelone peine à se mettre en  place en raison de certaines incohérences telles que la particularité du libre-échange euro-méditerranéen essentiellement industriel et le manque d’échanges entre les PPM eux-mêmes. Une nouvelle initiative a donc été mise en place : le dialogue « 5+5 » réunissant 5 pays de l’UMA (Algérie, Libye, Maroc, Mauritanie et Tunisie) et 5 pays de l’UE (Espagne, France, Italie, Malte et Portugal). Le dialogue « 5+5 » forme en quelque sorte le noyau dur du projet euroméditerranéen : enceinte de dialogue informel ayant pour vocation de consolider le partenariat dans son ensemble.
more...
No comment yet.
Scooped by HG Sempai
Scoop.it!

Article - L’Europe confrontée au vieillissement démographique, par Elena Ambrosetti et Cristina Giudici - P@ges Europe - La Documentation française

Article
more...
No comment yet.
Rescooped by HG Sempai from Ressources en Géographie
Scoop.it!

Les "otages" de Melilla

Après 2005 et la tragique mort d'une vingtaine de migrants, tués par les balles des policiers marocains et espagnols quand ils essayaient de franchir la frontière, le mur qui sépare le Maroc des enclaves espagnoles dans son territoire, l'Europe a cru « résoudre le problème » en renforçant la frontière. Le mur a été levé de 3 à 6 mètres, le grillage a été renforcé et à part quelque migrants qui arrivent à la « sauter » la plus part rejoint le territoire des enclaves par la mer, en petit bateau/ canots ou à la nage.


Via François Arnal, Groyer
more...
No comment yet.
Scooped by HG Sempai
Scoop.it!

Immigration : faut-il fermer les frontières de l'Europe ?

Immigration : faut-il fermer les frontières de l'Europe ? | HG Sempai | Scoop.it
L'EUROPE EN CARTES. Nicolas Sarkozy réclame un "Schengen II" pour lutter contre les flux migratoires. L'UE peut-elle se penser autrement qu'en forteresse assiégée ? La réponse de géographes.
more...
No comment yet.