Les chefs d'entreprises attendent souvent le dernier moment pour vendre leur entreprise et préparent mal leur transmission. Celle-ci n'est pas qu'une question fiscale, d'autant que la fiscalité d'aujourd'hui ne sera pas forcément celle de demain.