Le Dalaï-Lama : “Je suis un bouddhiste-marxiste”, | Happiness studies and economics | Scoop.it

 

“Je suis un bouddhiste-marxiste”, déclare le dalaï-lama. Les banquiers retiennent leur souffle. “Quand j’étais jeune, je voulais adhérer au Parti communiste chinois.” Sa Sainteté éclate d’un rire qui ressemble au sifflement d’une bouilloire, tout en cherchant dans les plis de sa robe un mouchoir en papier pour essuyer ses lunettes.

 

D’autres moines vêtus de robes couleur safran et marron sont présents dans la salle de conférence, le visage éclairé d’un doux sourire. Il y a aussi des hommes en costumes à rayures, des financiers de haut vol représentant des insti­tutions comme [les banques] JPMorgan Chase et Blackstone Group, mais aussi des avocats d’affaires, des comptables, des politologues, des chefs d’entreprise et des universitaires. Ce rassemblement improbable a lieu à Mayfair [un quartier chic de Londres], dans les locaux du Legatum Institute, un groupe de réflexion indépendant qui souhaite promouvoir des approches innovantes de l’éco­nomie de marché au XXIe siècle.

 

“Depuis la crise, imaginer un système financier plus éthique est devenu un enjeu majeur”, explique Jeffrey Gemin, président de Legatum. “Nous recherchons des points de vue originaux sur ce sujet.”


Via association concert urbain