GuestViews
9 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by GuestViews
Scoop.it!

Comment le numérique est en train de métamorphoser le monde de l'art

Comment le numérique est en train de métamorphoser le monde de l'art | GuestViews | Scoop.it
L'entrée du monde de l'art dans l'ère numérique est un véritable défi. Comment s'en sert-il ? Parvient-il à une utilisation efficiente ? Exploite-t-il toutes les révolutions techniques et intellectuelles engendrées par le numérique ? Enquête.
more...
No comment yet.
Rescooped by GuestViews from Musées et muséologie
Scoop.it!

Musées: respectez les visiteurs!

Musées: respectez les visiteurs! | GuestViews | Scoop.it

Une opinion de Isabelle Pauthier et Bernard Hennebert, respectivement directrice de l’Arau (Atelier de recherche et d’action urbaines) et coordinateur de www.consoloisirs.be, auteur du livre "Les Musées aiment-ils le public ?" (éd. Couleur livres).

 

L’inauguration du musée Fin de siècle ou celle du "Regard en dedans", l’œuvre de Jan Fabre qui orne les murs de l’escalier royal des musées royaux des Beaux-Arts (initiative estimée à 400 000 euros), démontrent que nos musées fédéraux ont de l’énergie et disposent au moins de quelques moyens substantiels (subsides, mécénat, etc.). Mais on constate un déséquilibre flagrant dans la répartition de ceux-ci entre les différentes missions, la "démocratisation culturelle" étant le parent pauvre. Pourtant les critiques émises principalement sur les réseaux sociaux ou les plaintes officialisées par les visiteurs sont parfois éloquentes :

1. Tarification de plus en plus élevée des expositions temporaires. Les expositions Kandinsky et Rogier van der Weyden ont quasi doublé la tarification par rapport à celle qui leur précédait fin 2012.

2. Vente forcée par l’inclusion de la location de l’audio-guide dans le prix du ticket, alors qu’on pourrait le louer séparément, selon les désirs ou moyens des visiteurs.

3. Horaires qui rendent les visites de certaines institutions difficiles pour la population active. C’est particulièrement le cas pour les musées Meunier et Wiertz ou les expositions des Archives du Royaume.

4. Choix malheureux du jour où se déroule la demi-journée de gratuité mensuelle pourtant officiellement destinée à "toute la population" : le premier mercredi du mois (après 13h) discrimine la population active.

5. Arrêt de la nocturne organisée chaque mercredi au musée Magritte.

6. Absence de réponse circonstanciée dans le mois à diverses plaintes du public déposées auprès du "Réseau fédéral gestion des plaintes".

 

D’autre part, lorsque les visiteurs se mobilisent fortement, ils peuvent être écoutés. Ces derniers mois, les musées royaux des Beaux-Arts ont été contestés à cause des suppressions ou diminutions des gratuités et des réductions pour leurs publics dits fragilisés. Ils viennent pourtant de réagir positivement par la création d’un ticket combiné qui donne le droit de découvrir le même jour le musée d’Art ancien, le musée Magritte et le musée Fin de siècle. Son prix : 13 euros (prix plein, qui reste cher), 9 euros (plus de 65 ans), 3 euros (la bonne nouvelle pour les 6-25 ans, les handicapés, les demandeurs d’emploi, les bénéficaires du revenu d’intégration), 0 euro (moins de 6 ans). Il convient donc, dans un premier temps, de redéployer le dialogue avec les visiteurs et de "nommer" les droits et devoirs de ces derniers :

1. Nos institutions culturelles et scientifiques fédérales doivent se doter d’un code de bonne conduite en faveur de leurs usagers et en faire régulièrement la promotion auprès du public.

2. Les représentants de la société civile doivent être associés à sa rédaction.

3. Des débats publics sur cette thématique doivent être organisés dans les plus brefs délais par des associations existantes de type "Amis du musée".

Le 7 mai 2003, au "Ligueur", le ministre de l’Economie Charles Picqué indiquait déjà : "Les musées auraient intérêt à élargir le principe des associations des ‘Amis du musée’ qui ne rassemblent actuellement que des collectionneurs, d’anciens fonctionnaires et des sponsors. Il faudrait y adjoindre de simples visiteurs. Ainsi, pourrait se renforcer une consultation et une participation du public à la définition de la gestion et des objectifs des musées. Pourquoi ces associations ne pourraient-elles pas devenir un ferment de médiation informelle entre le public et l’autorité ?"

 


Via Aurélie R.
more...
No comment yet.
Scooped by GuestViews
Scoop.it!

Forum d’Avignon 2013 : rencontre avec la start-up GuestViews

Forum d’Avignon 2013 : rencontre avec la start-up GuestViews | GuestViews | Scoop.it
Pour la première fois cette année, le Forum d’Avignon organise un hacktahon et a invité la start-up « Guest Views » à plancher sur un des sujets « Prescrire la culture ». Rencontre avec celle qui v...
GuestViews's insight:

GuestViews vu par Camille Delache, coup de baguette culturelle

more...
No comment yet.
Scooped by GuestViews
Scoop.it!

Le musée des arts de Dallas récolte les données de ses visiteurs pour booster ses revenus

Le musée des arts de Dallas récolte les données de ses visiteurs pour booster ses revenus | GuestViews | Scoop.it
En recueillant, avec leur accord, des données concernant ses visiteurs, le musée des arts de la ville de Dallas a pu convaincre de nombreux investisseurs de mettre la main au portefeuille en devenant sponsors. Exemple d’une utilisation futée des données.
more...
No comment yet.
Scooped by GuestViews
Scoop.it!

Présentation finale des résultats du Hackathon pour la culture et la création - #FA2013 | Forum d'Avignon

Présentation finale des résultats du Hackathon pour la culture et la création - #FA2013 | Forum d'Avignon | GuestViews | Scoop.it
GuestViews's insight:

Finale du Hackathon #GuestViews #Prescribing culture

more...
No comment yet.
Scooped by GuestViews
Scoop.it!

Hackathon pour la culture et la création - #FA2013

Forum d'Avignon 2013 : Hackathon pour la culture et la création « L'idée d'un « Hackathon » pour la culture et la création a été conçue par l'équipe du Forum...
more...
No comment yet.