Nous devons laisser deux tiers des énergies fossiles dans le sol | Gestion des services aux usagers | Scoop.it

 

"Les explorations d'hydrocarbures non conventionnels, comme les gaz et pétrole de schiste, ne sont pas compatibles avec les objectifs climatiques", affirme Maxime Combes, membre de l'Aitec et d'Attac France.

 

 

Dans son rapport annuel publié le 12 novembre, intitulé World Energy Outlook 2012, l'Agence internationale de l'énergie (AIE) préconise de laisser dans le sol plus des deux tiers des réserves prouvées de combustibles fossiles. L'AIE écrit en effet que "notre consommation, d'ici à 2050, ne devra pas représenter plus d'un tiers des réserves prouvées de combustibles fossiles" afin de ne pas dépasser les 2°C de réchauffement global maximal d'ici la fin du siècle. Rien d'extraordinaire pour autant. Ces résultats sont bien connus.


Via Christophe CESETTI