Géographie : les ...
Follow
Find
13.8K views | +17 today
Géographie : les dernières nouvelles de la toile.
Last news on the web. Geography around the world. Les nouvelles de la géographie rassemblées par François Arnal
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

Ma cité va s’urbaniser

Ma cité va s’urbaniser | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it
SPÉCIAL VILLESEcoquartier, high-tech, transports… Les solutions durables ne manquent pas. A l’occasion du Sommet écocity, cette semaine à Nantes, réflexions pour une ville apaisée.

La France est peuplée d’urbains. Y compris dans ses villages. Même les sept habitants de Châteauvieux-les-Fossés (Doubs) se sont retrouvés, à un moment ou un autre de leur existence, dans l’orbite d’une ville, celle qui scolarise leurs enfants, trace leurs routes, organise leur approvisionnement, dessine leur paysage. Et nourrit leur imaginaire. Qu’on s’en désole ou pas, nous voilà désormais tous en ville. Et par là, tous concernés par l’avenir des cités.

more...
No comment yet.
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

Anne Clerval: "À Paris, le discours sur la mixité sociale a remplacé la lutte des classes"

Anne Clerval: "À Paris, le discours sur la mixité sociale a remplacé la lutte des classes" | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

Dans Paris sans le peuple (1), la géographe Anne Clerval analyse finement l’éviction des classes populaires de la capitale. Ce processus, appelé gentrification, ne tombe pas du ciel. Il est autant le fruit de la métropolisation que de l’absence, au niveau local, de politiques publiques permettant aux classes populaires de se réapproprier la ville.

Reste-t-il encore des espaces populaires à Paris ?

Anne Clerval. On ne peut pas répondre à cette question dans l’absolu. En Île-de-France, comme à Paris, il y a toujours de moins en moins d’ouvriers et d’employés et de plus en plus de cadres et de professions intellectuelles supérieures. À l’intérieur du périphérique, ces derniers sont passés de 21 % en 1982 à 34 % en 2008. À côté de la bourgeoisie traditionnelle se développe une petite bourgeoisie intellectuelle, avec une surreprésentation des professions de l’information, des arts et des spectacles et des étudiants. Paris intra-muros concentre à elle seule 26 % de ces dernières à l’échelle du pays. Cela ne veut pas dire qu’il n’y a plus d’employés ou d’ouvriers dans la capitale. Mais ils sont sous-représentés par rapport au reste de l’Île-de-France, ou même au reste du pays. À Paris, 20 % de la population des ménages sont des ouvriers ou des employés, contre 33 % en France. Il ne reste que quelques quartiers, comme Belleville ou la Goutte-d’Or, où ils sont encore surreprésentés par rapport au profil moyen de l’ensemble de la ville. Et encore, ces zones apparaissent à peine si on les compare au profil moyen de la région.

François Arnal's insight:

géographie sociale et gentrification, quand les "bobos" occupent la capitale....

more...
No comment yet.
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

Préface

Nul ne se saurait ignorer aujourd’hui la contribution des femmes à la vie dans les montagnes.

Si certains articles de la Revue de Géographie Alpine ont, dès la fin des années 1960, évoqué la place des femmes dans les activités montagnardes, c’est au demeurant la première fois qu’un numéro de la revue est spécifiquement consacré à la question du genre et des montagnes. De quoi ainsi acter s’il en était encore besoin, que les rapports entre Hommes et Montagnes se conjuguent tant au masculin qu’au féminin, quand bien même les écrits scientifiques aient jusqu’alors plutôt consacré les montagnes au prisme de récits, de représentations ou de pratiques masculines. Mais ne nous trompons pas, il ne s’agit pas là de plaider un quelconque « rattrapage » de regards féminins sur les montagnes ou de proposer un regard néo-déterministe ! Il s’agit, avec les contributions scientifiques de ce numéro, de signifier la compréhension des montagnes par l’intermédiaire des approches de genre. Il s’agit de saisir des représentations, des pratiques, des enjeux qui se tissent aux masculins-féminins dans les montagnes. Il s’agit de lire les luttes féministes, l’émancipation, le dépassement, la conquête des femmes dans la reconnaissance de leurs activités, de leurs statuts, de leurs corps en montagne. Il s’agit également de comprendre des interrelations à la fois sociales, culturelles, économiques du masculin et du féminin ainsi que leurs effets de structuration, de hiérarchisation, de médiatisation, de transmission dans les représentations et les pratiques de genre, trop souvent stéréotypées, qui font les montagnes. Il s’agit enfin d’enrichir les travaux sur les mobilités, les activités économiques ou encore les pratiques sportives au prisme des rapports de genre. Bien des perspectives qui participent à un enrichissement analytique des montagnes en sciences sociales et à une construction renouvelée des analyses culturelles et sociales des identités multiples présentes dans les montagnes.

François Arnal's insight:

La question du #genre en géographie abordée ici par une revue scientifique régionale et thématique : la RGA.

more...
No comment yet.
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

Librairie La GéoGraphie • Les livres de géographie: Dictionnaire de géographie, nouvelle édition

Librairie La GéoGraphie • Les livres de géographie: Dictionnaire de géographie, nouvelle édition | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

Pascal Baud, Serge Bourgeat & Catherine Bras 
Dictionnaire de géographie
Paris, Hatier, 2013. 607 pages, 12,5 x 19 cm, broché.

Cette nouvelle édition du dictionnaire s'adresse à tous ceux qui souhaitent comprendre comment s'organisent les espaces géographiques dans leurs dimensions physiques, démographiques, économiques, sociales. Les lecteurs y trouveront les grandes définitions de cette discipline, présentées de façon simple et synthétique.

- 51 fiches thématiques
- Chaque article comporte en gras les définitions en liaison avec le thème de l'article
- De nombreux exemples viennent illustrer les définition
- Des cartes, des tableaux et des schémas permettent de bien comprendre les principaux mécanismes géographiques
- En fin d'ouvrage, un index de plus de 3 000 termes permet de retrouver les principales définitions à connaître.
François Arnal's insight:

Rédigé par des collègues grenoblois, cet ouvrage sera très utile Pour les élèves de CPGE.

more...
No comment yet.
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

Carnets de géographes

Carnets de géographes | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

A PLACE ET LE RÔLE DE L’AGRICULTURE A LA PERIPHERIE DES VILLES MOYENNES
Le cas des villes d’Annecy, Bourg-en-Bresse, Montbrison et Romans-sur-Isère


CLEMENT ARNAL

 

 



Cette thèse s’inscrit dans un contexte où les liens entre agriculture et ville semblent se renforcer (Germain et al., 2006). La patrimonialisation de l’agriculture en milieu périurbain, pour ses paysages, son bâti, ses produits « du terroir » y participe. Il semble que nous assistions également à la reconquête d’une fonction d’alimentation de proximité pour l’agriculture périurbaine (Aubry, 2007). Enfin, l’agriculture est de plus en plus considérée comme une « infrastructure de la ville durable » (Fleury, Moustier, 1999) débouchant sur la constitution de projets agriurbains.

Problématique, hypothèses et méthodologie
La principale originalité de cette recherche réside dans l’échelle d’analyse adoptée : celle des villes moyennes. Leur particularité au sein de la hiérarchie urbaine est avérée : elles se démarquent par leur rôle de centralité et de polarisation pour les territoires ruraux environnants, et leur fonction d’intermédiation entre les petites villes et espaces ruraux et les métropoles et régions urbaines (Commerçon, 1999).

François Arnal's insight:

Clément Arnal était le colleur de l'HK42 pendant plusieurs années. Sa thèse soutenue l'an passé est en ligne en accès libre. Une étude à cheval sur les villes et sur les campagnes à l'heure où l'on a de plus en plus de mal à définir l'espace rural.

more...
No comment yet.
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

Tribune conjointe | Lampedusa, l’Europe assassine

Tribune conjointe | Lampedusa, l’Europe assassine | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it
Le nouveau naufrage dans lequel ont péri ou disparu, tout près de l’île de Lampedusa, au moins 300 personnes parmi les 500 passagers d’un bateau en provenance de Libye, n’est pas dû à la fatalité. ...
François Arnal's insight:

"Non, le drame de Lampedusa n’est pas le fruit de la fatalité. Il n’est dû ni aux passeurs voraces, ni aux pêcheurs indifférents. Les morts de Lampedusa, comme ceux d’hier et de demain, sont les victimes d’une Europe enfermée jusqu’à l’aveuglement dans une logique sécuritaire, qui a renoncé aux valeurs qu’elle prétend défendre. Une Europe assassine".

Premiers signataires de cette tribune conjointe : Olivier Clochard, président de Migreurop, Stéphane Maugendre, président du Groupe d’information et de soutien des immigrés ; Abderrhamane Hedhili, président du Forum tunisien pour les droits économiques et sociaux ; Filippo Miraglia, responsable immigration, droit d’asile et lutte contre le racisme, Italie ; Mehdi Alioua, président du Groupe antiraciste de défense et d’accompagnement des étrangers et migrants, Maroc, et Karim Lahidji, président de la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme – membres de la coalition Boats4People ; Michel Tubiana, président du Réseau euro-méditerranéen des droits de l’homme.

more...
No comment yet.
Suggested by Céline
Scoop.it!

«Game of Thrones a une géographie réactionnaire»

«Game of Thrones a une géographie réactionnaire» | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

Bertrand Pleven, géographe du cinéma contemporain, décrypte pour Libération le générique de la célèbre série de fantasy médiévale de 2011 de la chaîne HBO. Il y relève les caractéristiques topographiques d'un monde où winter is coming, selon la célèbre formule; et les marqueurs d'un pays découpé et segmenté, de la capital King's landing à Winterfell, la cité du Nord.

[via Yann Calberac sur Twitter]

François Arnal's insight:

Les géographes ont participé à ce numéro de Libération du vendredi 4 Octobre lors du Festival International de Géographie de St Dié-des-Vosges.

more...
No comment yet.
Rescooped by François Arnal from URBANmedias
Scoop.it!

La GENTRIFICATION en Seine-Saint-Denis: mythe ou réalité? | Slate

La GENTRIFICATION en Seine-Saint-Denis: mythe ou réalité? | Slate | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it
La gentrification revient sur toutes les lèvres des décideurs politiques comme étant le processus majeur semblant à l’heure actuelle faire évoluer les territoires de Seine-Saint-Denis les plus proches de Paris.

Via association concert urbain
François Arnal's insight:

gentrification : quand les "bobos" paertent à la conquête des quartiers centraux.

more...
Sylvain Rotillon's curator insight, September 29, 2013 4:39 AM

muvent, c'est l'histoire de l'arbre qui cache la forêt. 

Scooped by François Arnal
Scoop.it!

Sebastião Salgado - Genesis Maison Européenne de la Photographie

Sebastião Salgado - Genesis Maison Européenne de la Photographie | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

Genesis est la grande exposition de Sebastião Salgado, un hommage photographique sans précédent à notre planète. Les 245 photographies exposées, au terme de huit ans de travail et d’une trentaine de voyages à travers le monde, sont présentées selon un parcours en cinq chapitres géographiques ("Aux confins du Sud", "Sanctuaires naturels", "Afrique", "Terres du Nord", "Amazonie et Pantanal"), qui sont autant de régions du monde explorées par Sebastião Salgago pour nous révéler la nature de notre planète dans toute sa splendeur.

« Genesis est la quête du monde des origines, celui qui a évolué pendant des millénaires avant d’être confronté au rythme de la vie actuelle, avant d’oublier ce qui fait de nous des êtres humains. Cette exposition nous présente des paysages, des animaux et des peuples qui ont su échapper au monde contemporain. Elle met à l’honneur ces régions vastes et lointaines où, intacte et silencieuse, la nature règne encore dans toute sa majesté.

On peut s’abreuver à la splendeur des régions polaires, des forêts tropicales, des savanes, des déserts torrides, des montagnes dominées par des glaciers et des îles solitaires. Si certains climats sont trop froids ou arides pour la plupart des formes de vie, on trouvera dans d’autres régions des animaux et des peuples qui ne pourraient survivre sans cet isolement. Ils forment ensemble une incroyable mosaïque où la nature peut s’exprimer dans toute sa grandeur.

François Arnal's insight:

Un formidable voyage en noir et blanc en hommage à la Terre et à sa fragilité par le grand photographe brésilen parti photgraphier la planète pendant plusieurs années.

more...
No comment yet.
Rescooped by François Arnal from Le Qatar, nouvelle puissance mondiale ?
Scoop.it!

Un poète dissident condamné à quinze ans de prison au Qatar

Un poète dissident condamné à quinze ans de prison au Qatar | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it
Mohammed Al-Ajami, alias Ibn Al-Dhib avait été arrêté le 16 novembre 2011 sous l'accusation d'"incitation au renversement" du régime et d'"insulte à l'émir". En première instance, il avait été condamné à perpétuité.

Via Nelly Philippe & Eugénie Montez
more...
Nelly Philippe & Eugénie Montez's curator insight, March 31, 2013 8:25 AM
Le jeudi 29 novembre, le poète qatari Mohammed Al-Ajami, alias Al-Dhib, fût condamné à la prison à vie pour avoir critiqué l'émir et fait l'éloge du Printemps Arabe. Selon les militants du Golfe, son arrestation aurait pour objet son Poème du jardin, écrit en 2011. Ce poème rend justement hommage à la révolution tunisienne, sous une plume criante d'espoir que cela se propage et touche les autres pays arabes. C'est véritablement un message lancé, affirmant : "nous sommes tous la Tunisie face à une élite répressive".Courant février, la cour d'appel du Qatar a réduit la peine de prison à quinze années.Même si le Qatar sous une image débordante de modernité tente de se prendre pour un pays dans l'air du temps, cela n'en reste pas moins une dictature intégriste et ploutocratique. Cet Etat totalitaire veut faire triompher la démocratie ailleurs, mais bien loin de chez lui. Et oui, tout est possible quand on s'appelle le Qatar... 

 

Scooped by François Arnal
Scoop.it!

En Turquie, le pot de peinture comme arme de protestation massive - Rue89

En Turquie, le pot de peinture comme arme de protestation massive - Rue89 | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it
Depuis la fin du mois d'août, Istanbul et quelques dizaines d'autres villes turques se couvrent d'arcs-en-ciel. La nuit, munis de pots de peinture de toutes les couleurs, des Stambouliotes peignent des escaliers et certains passages.
François Arnal's insight:

La révolte de la place Taksim a retenu notre attention au mois de Juin 2013, depuis la contestation évolue sous d'autres formes.

more...
No comment yet.
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

Datar - Mission photographique

Datar - Mission photographique | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it
Site de la Mission photographique de la DATAR de 1983 à 1989.

Une série de 1200 photographies réalisées par des photographes professionnels sur les paysages français.

François Arnal's insight:

Le géographe regrettera le manque de localisation précise mais c'est parait il un parti pris ethétique. Parfois la localisation figure (Fos sur Mer, Désert des Agriates, d'autres fois c'est plus vague (littoral Mer du nord Manche). Beaucoup de clichés en noir et blanc mais la taille des images est assez réduite.

more...
No comment yet.
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

Depuis l'espace, des satellites contribuent à guider les projets de développement

Depuis l'espace, des satellites contribuent à guider les projets de développement | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it
Un partenariat entre la Banque mondiale et l'Agence spatiale européenne (ESA) ouvre des voies encore inexplorées dans le domaine du développement international.
À l'aide de systèmes sophistiqués et complets d'observation de la Terre basés sur une constellation de satellites en orbite, le projet eoworld fournit des données scientifiques et des images qui aident les collectivités des pays en développement à protéger les forêts, planifier la croissance urbaine, maîtriser les ressources en eau, gérer les zones côtières et accroître les capacités de résilience.Un rapport récent illustre la réussite des premiers projets pilotes eoworld ainsi que leurs retombées étonnantes voire, dans certains cas, révolutionnaires, en matière de développement communautaire.

 

more...
No comment yet.
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

«On ne doit pas rester sur notre idéal "global, vert, connecté"»

«On ne doit pas rester sur notre idéal "global, vert, connecté"» | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it
L’essayiste Olivier Mongin évoque une ville en réponse aux défis de la mondialisation

 

Dans son livre, la Ville des flux : l’envers et l’endroit de la mondialisation urbaine (1), Olivier Mongin, directeur de la publication de la revue Esprit, pose la question de l’invention d’une nouvelle «condition urbaine» qui puisse répondre aux défis de la mondialisation.

«Nous sommes tous urbains», écrivez-vous. Tous les territoires seraient-ils urbains ?

Aujourd’hui, le mode de vie urbain organise les territoires qu’ils soient construits ou pas. Les conséquences de l’urbanisation se font sentir partout. Au Moyen Age, la ville se distinguait du territoire rural qui lui-même se distinguait de la forêt, qui se distinguait du désert. Le désert n’a pas disparu, mais il subit les effets de l’urbanisation. On n’est pas dans un monde posturbain où la ville aurait disparu, mais dans un monde où les modes de vie urbains «travaillent» l’ensemble des territoires.

François Arnal's insight:

dans la même lignée que Michel Lusault, une réflexion sur les territoires urbains face à  la mondialisation.

more...
No comment yet.
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

Jean-Christophe Rufin : "L'avenir des villes passe par la solidarité"

Jean-Christophe Rufin : "L'avenir des villes passe par la solidarité" | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

Jean-Christophe Rufin : "L'avenir des villes passe par la solidarité" - Pour l'écrivain et globe trotteur Jean-Christophe Rufin, l’espace urbain est le lieu où s’affrontent les individualités. Or pour bien vivre avec les autres, il faut moins de consumérisme, plus de civilité et de solidarité. Extrait de l'entretien qu'il nous a accordé à l'occasion de L'Atlas des villes, un hors-série co-édité par La Vie et Le Monde. 

François Arnal's insight:

La ségrégation est-elle une fatalité pour le monde urbain de demain ?

Je crains malheureusement que oui. Car, sauf à revenir à des formes autoritaires de choix du logement – comme en Union soviétique ou du temps de l’apartheid, ce que je ne souhaite évidemment pas –, une ségrégation subtile et très difficile à contrecarrer s’opère naturellement entre les habitants par le jeu des prix, le voisinage, etc. Dans les Balkans, on raconte une histoire. Un Serbe et un Gitan habitent côte à côte une maison similaire. Chacun fait estimer sa maison. Le Serbe dit au Gitan : « Ma maison vaut 100 000 euros. » Le Gitan : « Moi, elle vaut 200 000. » Le Serbe rétorque : « Ce n’est pas possible, c’est la même. » Le Gitan répond : « Oui, mais moi je n’ai pas un voisin gitan ! »

more...
No comment yet.
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

Librairie La GéoGraphie • Les livres de géographie: La carte n'est pas le territoire

Librairie La GéoGraphie • Les livres de géographie: La carte n'est pas le territoire | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

Pascal Baud, Serge Bourgeat & Catherine Bras 
Dictionnaire de géographie
Paris, Hatier, 2013. 607 pages, 12,5 x 19 cm, broché.

Cette nouvelle édition du dictionnaire s'adresse à tous ceux qui souhaitent comprendre comment s'organisent les espaces géographiques dans leurs dimensions physiques, démographiques, économiques, sociales. Les lecteurs y trouveront les grandes définitions de cette discipline, présentées de façon simple et synthétique.

- 51 fiches thématiques
- Chaque article comporte en gras les définitions en liaison avec le thème de l'article
- De nombreux exemples viennent illustrer les définition
- Des cartes, des tableaux et des schémas permettent de bien comprendre les principaux mécanismes géographiques
- En fin d'ouvrage, un index de plus de 3 000 termes permet de retrouver les principales définitions à connaître.
more...
No comment yet.
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

Clerval, Anne
Paris sans le peuple. La gentrification de la capitale

Clerval, Anne<br/>Paris sans le peuple. La gentrification de la capitale | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it
Où est passé le peuple parisien ? Quelle place la ville de Paris accorde-t-elle aujourd'hui aux classes populaires ? Depuis plusieurs décennies, la capitale connaît un processus de gentrification, un embourgeoisement spécifique des quartiers populaires qui passe par la transformation matérielle de la ville (réhabilitation de l'habitat, renouvellement des commerces, embellissement de l'espace public).
Que se passe-t-il vraiment et qu'y a-t-il en jeu dans ces transformations à la fois urbaines et sociales ? Voilà qui est le plus souvent laissé dans le flou et masqué derrière une sorte d'évidence, comme si cela faisait partie de l'évolution " naturelle " des villes. Ce livre vient éclairer ce processus et permet d'approfondir la connaissance de Paris et de son évolution récente. À partir d'un travail de recherche et d'une enquête de terrain menée pendant quatre ans dans plusieurs quartiers parisiens, Anne Clerval montre que cette transformation est autre chose qu'une simple amélioration du bâti, de l'espace public ou des commerces, et révèle à qui elle profite et qui elle dépossède.
Elle propose en particulier une approche circonstanciée des politiques menées par la gauche depuis 2001 et de leurs effets. Un livre essentiel pour permettre aux lecteurs, Parisiens ou non, de s'approprier les enjeux sociaux et politiques de l'évolution de la ville. 
François Arnal's insight:

Parfois la boboisation est le néologisme qui remplace gentrification de "bobo" : bourgeois bohême.

more...
No comment yet.
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

Entretien / Jacques Lévy à propos du film Urbanité/s : Urbanités

Entretien / Jacques Lévy à propos du film Urbanité/s : Urbanités | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it
François Arnal's insight:

Jacques Lévy est géographe et urbaniste, professeur à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne où il dirige le laboratoire Chôros. Il est également co-directeur de la revue EspacesTemps.net.

 

 

Pouvez-vous nous expliquer la genèse du film Urbanité/s ?

Urbanité/s n’est pas un documentaire. La tradition du film de non-fiction ressortissant plutôt au registre du journalisme est souvent intéressante, mais ce n’est pas sur cette base qu’il faut, à mon avis, développer les expressions non textuelles de la recherche.

Le texte n’est qu’une des manières utiles pour penser et pour exprimer sa pensée. Or je pense qu’il y a un déficit dans le monde de la recherche en sciences sociales en matière d’usage des autres médias disponibles. Ces médias sont maintenant parfaitement utilisables dans les publications numériques, comme par exemple, dans votre revue, où ce n’est pas du tout un problème technique d’insérer du son et de l’image. Dans la revue pour laquelle je travaille, EspacesTemps.net, nous encourageons les auteurs à proposer des travaux qui ne soient pas purement textuels, mais les propositions sont assez rares, sans doute parce que ces langages sont encore perçus comme étranges et risqués. Il est vrai que l’on touche là à des techniques qui ne s’improvisent pas, qui doivent être maîtrisées.

more...
No comment yet.
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

«Game of Thrones», le générique monde

«Game of Thrones», le générique monde | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

Par Bertrand Pleven Géographe (équipe Géographie-Cités)

«LIBÉ DES GÉOGRAPHES»Le prélude de la série télévisée, adaptée des romans de George R. R. Martin, annonce un univers sombre, froid et miné par la guerre.

Une minute quarante-deux, c’est beaucoup pour un générique, mais c’est assez peu, a priori, pour couvrir le monde. Même si celui-ci est fictif et encore un écoumène réduit à une grande île bornée au nord par un glacier et au sud par un détroit ouvrant sur d’autres terres. Game of Thrones, série adaptée par HBO des écrits de George R. R. Martin, en passe par la projection cartographique du royaume des sept couronnes dans la plus pure tradition de la medieval fantasy.

Sur le même sujet.

Cependant, plus encore que couvrir, un générique se doit de faire émerger l’univers fictionnel. Et là est le beau dilemme auquel se frotte notre objet. On peut le lire comme une carte télévisée, une forme hybride de l’image concrète et de l’écriture sérielle de l’espace. Pour le dire plus simplement, ce générique est une mise en scène d’une carte, de LA carte.

Le prélude de la série télévisée, adaptée des romans de George R. R. Martin, annonce un univers sombre, froid et miné par la guerre.

François Arnal's insight:

Quand les géographes s'intéressent à GOT

more...
No comment yet.
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

Hautes clôtures à Marseille

Hautes clôtures à Marseille | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

LIBÉ DES GÉOGRAPHESEnclos de villas, rues privées et projets immobiliers sécurisés sont à la mode.

Diagnostic incontestable, Marseille est une des villes françaises les plus fragmentées socialement. Outre un centre demeuré populaire et un dualisme nord-sud, on y observe une géographie complexe de poches de richesse ou de pauvreté. En cause ? Non pas tant la violence qui fait la une des médias, que la spéculation immobilière et les projets publics-privés dans des zones restées populaires (port, entrée du parc des Calanques, collines du Nord, bord de mer). Parallèlement, on assiste à une tendance massive au cloisonnement de la ville en enclaves résidentielles fermées.

Depuis sept ans, les géographes de l’université Aix-Marseille, au sein du Laboratoire population environnement développement (LPED), suivent cette évolution et viennent de dénombrer 1 531 ensembles fermés contenant plus de 10 logements collectifs ou individuels, dotés d’au moins un espace commun et d’un ou plusieurs portails. Les trois quarts d’entre eux ont été clôturés depuis l’an 2000, la majorité a posteriori, répondant à la volonté active de leurs résidents.

.

François Arnal's insight:

en attendant le café géo de St Etienne... #surprise.

more...
No comment yet.
Rescooped by François Arnal from Geography in the classroom
Scoop.it!

Infographic for China's Urbanisation | NOST China news

Infographic for China's Urbanisation | NOST China news | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it
untitled Here is an infographic for China's Urbanisation produced by the EU-funded Dragon-STAR project. China's urbanisation over the past three decades is a massive phenomenon of scale and speed. In the 1980's, there ...

Via dilaycock
François Arnal's insight:

L'urbanisation de la Chine au cours des dernières décennies  est un phénomène massif par son  l'échelle et par sa vitesse. Dans les années 1980, dans une  Chine très "différente", il y avait moins de 200 millions de  personnes classées en population «urbaine» (un cinquième de la population totale). Cependant, d'ici 2011, 700 millions (la moitié de la population totale) vit dans les zones urbaines, tandis que la  population urbaine va continuer à croître dans le futur car on s'attend à 250 millions de travailleurs migrants  se déplaçant vers les villes d'ici 2030.

L'urbanisation, en Chine, est contrôlé par le système du hukou, un système d'enregistrement des ménages introduit en 1958. Le système du hukou lie juridiquement les travailleurs migrants à leur domicile en milieu rural et a été conçu pour garder les résidents ruraux travaillant sur l'exploitation.

La question de l'urbanisation est un élément clé dans les dicussions bilatérales sino-européennes et est également un domaine d'intérêt pour DRAGON-STAR.

more...
Sally Egan's curator insight, October 4, 2013 1:31 AM

Amazing statistics on the urbanisationof China. A fascinating read to supplement work on global population studues.

Scooped by François Arnal
Scoop.it!

Zimbabwean Diaspora Diaries

Zimbabwean Diaspora Diaries | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

Je photographie depuis 3 ans maintenant. J'ai commencé au début de mes études en Journalisme à l'Université de Falmouth en Angleterre, d'où j'ai obtenu mon diplôme cette année. Je suis né au Zimbabwe en 1990, j'ai grandi sur une ferme dans Chipinga, ainsi que sur un extérieur Mazabuka en Zambie. J'ai ensuite ses études secondaires à Grahamstown en Afrique du Sud où j'ai commencé à m'intéresser à l'art politique et les affaires courantes. J'ai quitté l'Afrique du Sud en 2009 à cause de mon visa de l'éducation de passeport britannique expirant, donc j'ai choisi d'étudier au Royaume-Uni.

François Arnal's insight:

un reportage photo sur la diaspora zimbbwéenne au Royaume Uni.

more...
No comment yet.
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

Les Inrocks - “La mixité sociale à Paris est une notion hypocrite”

Les Inrocks - “La mixité sociale à Paris est une notion hypocrite” | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it
Les appartements réhabilités à Bastille ou Belleville, des parcs, des terrasses et une flopée d’équipements culturels dans les quartiers populaires : la ville de Paris connaît depuis 20 ans une embellie urbaine, à l’instar de New York ou Londres. Mais alors qu’on vante les bienfaits économiques et écologiques de cette “gentrification”, on passe sous silence le nouveau rapport de force entre ceux qui ont les moyens d’acheter et ceux qui sont chassés des quartiers populaires de plus en plus chers. Dans son livre “Paris sans le peuple”, la géographe Anne Clerval revient sur les dessous de la gentrification. Rencontre.
François Arnal's insight:

La gentrification (ou "boboïsation) est une une forme d’embourgeoisement qui concerne les quartiers populaires : le remplacement de la population d’origine s’accompagne d’une transformation matérielle du quartier (habitat, commerces, espace public). C'est souvent un bon exemple de diffusion spatiale.

more...
No comment yet.
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

Les 80 communes où se concentrent les plus hauts revenus

Les 80 communes où se concentrent les plus hauts revenus | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

Entre les banlieues verdoyantes et les beaux quartiers des grandes villes, le cœur des riches français balance... Notre classement exclusif.

 

 

Pour les militants de la mixité sociale, c’est un échec cuisant. Non seulement ils ne sont pas parvenus à dynamiter les ghettos de pauvres, mais ils n’ont pas réussi à écorner les bastions des riches. Certes, on n’en est pas encore aux quartiers clos avec vigiles et barrières électroniques, comme aux Etats-Unis. Mais, si l’on excepte un acteur célèbre installé en république de Mordovie et une poignée d’entrepreneurs exilés en Belgique ou en Suisse, les hauts revenus préfèrent demeurer groupés.

Ces tableaux ci-dessous le prouvent, ils restent dans leur immense majorité fidèles à leurs régions traditionnelles, Paca, Rhône-Alpes et surtout Ile-de-France. Sans surprise, cette dernière abrite à elle seule 38% des 584.000 foyers fiscaux ayant déclaré un revenu annuel de plus de 100.000 euros (dont 84.000 Parisiens). Et c’est toujours dans le VIIe arrondissement de Paris – où le prix du mètre carré dépasse 13.000 euros – que les contribuables disposent en moyenne du plus haut revenu annuel : 370.000 euros. Autre enseignement de ce hit-parade : la concentration croissante de gros contribuables dans de ­petites communes périphériques. Propriétés de caractère, espaces verts, tranquillité, proximité d’un club équestre… les riches préfèrent désormais la qualité du cadre de vie à la proximité des centres-villes, enfumés et pas toujours sécurisés.

more...
No comment yet.
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

Mana (Fidji): une île touristique divisée

Mana (Fidji): une île touristique divisée | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

Mana (Fidji): une île touristique divisée

Mana Island, dans l'archipel des Mamanuca (fig. 1), ne figure pas dans les ouvrages récents de Marie Redon (2010) ou de Godfrey Baldacchino (2013) sur les îles divisées. Pourtant, cette modeste île, s'étirant sur 1,2 km2, est coupée en deux par une clôture de deux mètres de haut avec portillons et guérite. Une telle infrastructure a de quoi surprendre sur une île touristique. Essayons d'en comprendre les tenants et les aboutissants.

François Arnal's insight:

Jean-Christophe Gay est le spécialiste des îles et de la Polynésie. il travaille en géographie du tourisme avec Rémy Knafou et le groupe ADRETS.

more...
No comment yet.