Géographie : les ...
Follow
Find
13.8K views | +13 today
 
Scooped by François Arnal
onto Géographie : les dernières nouvelles de la toile.
Scoop.it!

Régions : Les séparatismes ramènent l'Europe au Moyen-Age

Régions : Les séparatismes ramènent l'Europe au Moyen-Age | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

Catalans, Ecossais, Flamands… L'Europe de l'Ouest succombe à son tour aux sirènes du séparatisme. Pour l'essayiste bulgare Ivaïlo Ditchev, les nouveaux nationalistes se retranchent tels les seigneurs féodaux derrière leur bien-être économique, sous couvert de défendre leur identité.

 

Pour comprendre les mouvements séparatistes européens de ces 20 dernières années, je propose de nous livrer à la simulation suivante.

On lance l'idée d'une autonomie substantielle de Sofia, la capitale bulgare, avec pour objectif ultime son détachement du territoire national. Pour ce faire, nous mobilisons une cohorte d'historiens médiatiques pour prouver – par exemple – les racines celtes de la ville tombée sous la coupe d'envahisseurs du Nord, responsables du massacre de milliers de chrétiens paisibles et innocents. L'Histoire est vaste, les sujets ne manquent pas ! L'indépendance de Sofia du reste du pays, économiquement bien moins développé, entraine automatiquement une hausse de la prospérité de ses habitants – de 37 % de la moyenne européenne leurs revenus atteignent les 70 % et, avec l'exclusion habile des quartiers roms de la ville, même les 100 %. Il ne nous reste plus qu'à proclamer notre capitale "le Luxembourg des Balkans". Facile !

 

Ivaïlo Ditchev

more...
No comment yet.
Géographie : les dernières nouvelles de la toile.
Last news on the web. Geography around the world. Les nouvelles de la géographie rassemblées par François Arnal
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

Le Billet de Gilles Fumey : Les curateurs en géographie : quelle plus value ?

Le Billet de Gilles Fumey : Les curateurs en géographie : quelle plus value ? | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

Connaissez-vous les curateurs ? Ils choisissent pour vous les œuvres exposées dans les musées ou les galeries momentanément. Ils font des choix, des commentaires et les présentations, le lien avec les artistes et le public. Les curateurs sur internet travaillent sur des plates-formes où les outils permettent de sélectionner des articles et les éditorialiser avant la mise en ligne. François Arnal, professeur au lycée Fauriel (Saint-Etienne, Loire), la pratique avec ses étudiants depuis quelque temps. Une manière de faire des apprentissages numériques différents d’un blog, de Facebook ou Twitter.

 

Pour le professeur de géographie qu’est François Arnal, la présence virtuelle des étudiants sur la toile change son travail. Et si un étudiant s’engage sur ces réseaux ciblés et intelligents, il doit pouvoir être évalué. On ne sera plus dans un marketing de diffusion mais un marketing de discussion. Marc Rougier qui a fondé « Scoop it » le dit autrement : on passe d’un mode contrôlé à un mode contributif. Un manière de contourner les stratégies du web marketing pour bâtir une stratégie numérique. Le Web 2.0 ne représente-t-il pas une audience dépassant aujourd’hui le milliard d’être humains qui constitue un potentiel de diffusion non négligeable ? Dans ce paysage, Scoop.it draîne 500 000 utilisateurs dans le monde et 6 millions de visiteurs uniques chaque mois dans 150 pays, ce qui en fait le meilleur outil de curation du Web pouvant servir aussi bien aux étudiants qu’au grand public et, bien entendu, aux professeurs.

Pour apprendre à maitriser les réseaux sociaux, à mieux choisir l’information en se constituant une identité numérique et pour améliorer l’accès à l’information, deux étapes sont nécessaires : constituer un environnement numérique efficace et opérationnel, puis faire prendre en main par les étudiants « producteurs de savoirs » cet outil. « Une classe connectée sur les ressources numériques est une classe qui échange et crée du contenu », pour François Arnal qui voit dans la curation une réelle plus-value. On peut voir le Pearltrees curation HK42 dans l’hypokhâgne du lycée Fauriel de Saint-Etienne ici. C’est ainsi que l’élève devient un expert.

François Arnal's insight:

Gilles Fumey, professeur de géographie de l’alimentation à l’université Paris-IV Sorbonne et professeur des universités à l’ESPE de Paris nous fait l'honneur d'évoquer le travail de curation que nous effectuons au lycée Claude Fauriel.

more...
No comment yet.
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

Balkan Road - Visionscarto

Balkan Road - Visionscarto | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

Balkan Road est un projet mené par le photographe Alberto Campi et la géographe Cristina Del Biaggio. C’est la suite du projet Beyond Evros Wall, réalisé en 2012 sur la région de l’Evros, où la Grèce a construit une barrière frontalière en espérant contenir les migrants et les réfugiés en provenance de Turquie.

François Arnal's insight:

Un magnifique album photo réalisé par 2 amis suisses : Alberto Campi et Cristina Del Biaggio. Cette série de portraits nous permet de saisir la condition des migrants, leurs parcours, leurs mobilités et leurs fragilités. Les photos sont superbes et témoignent d'un grand respect pour les personnes. Alberto Campi est est un photographe indépendant basé à Genève et adepte du slow journalism.

Cristina Del Biaggio est géographe, et a effectué ce projet sur le terrain dans le cadre d’une recherche post-doctorale (financée par le Fonds national suisse de la recherche scientifique) menée à l’European Studies Institute à Amsterdam (Pays-Bas). Nous les avions rencontré lors d'un café géographique à St Dié des Vosges sur les migrants en compagnie de P Rekacewicz.

more...
No comment yet.
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

Les collectivités territoriales à l’heure des réformes

Les collectivités territoriales à l’heure des réformes | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

Pendant des décennies, enseigner les collectivités territoriales hexagonales était simple : l’État jacobin concédait des compétences territoriales selon trois échelles allant du local au régional : trente-six mille communes, quatre-vingt-seize départements, et vingt-deux régions. En réalité, les complications ne sont pas nouvelles. Les départements révolutionnaires ont été redécoupés (par exemple, le Rhône et Loire). Certains ont été ajoutés (le Territoire de Belfort…). En 1964, au mépris de la numérotation et au grand dam de nos grands-mères-qui-avaient-appris-leurs-départements, la Seine et la Seine-et-Oise ont été charcutées pour donner naissance aux célèbres 75, 78, 91, 92, 93, 94 et 95. Les régions, créées sous la IVe République, ont donné lieu à des découpages variés avant que la loi Defferre les érigeât en collectivités à part entière en 1982. (On se souvient du référendum sur la décentralisation en 1969, dont le rejet aboutit à la démission de De Gaulle et retarda la réforme.) A la même date, la Corse obtint un statut particulier qui la dota d’une assemblée élue au suffrage universel.

François Arnal's insight:

Jean benoit Bouron nous propose une synthèse bien illustrée sur une question complexe : le "mille feuilles territorial"... A l'heure où les régions sont en attente de fusion, cette mise au point est salutaire.

more...
HG Académie de Rennes's curator insight, September 17, 1:26 AM

Une ressource utile pour les élèves de lycée, notamment en classe de Première. Le document est conçu et proposé par Jean-Benoît Bouron, professeur à Lyon et président de l'Association les

géothéquaires.
cB's curator insight, September 17, 11:44 PM

Téléchargez ici le fichier au format PDF : Kit de Survie Collectivités Territoriales

http://geotheque.org/wp-content/uploads/2014/09/1ère-Kit-de-Survie-Collectivités-Territoriales.pdf ;

Scooped by François Arnal
Scoop.it!

Le procès Xynthia s'ouvre en Vendée

Le procès Xynthia s'ouvre en Vendée | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it
La trempête avait fait 29 morts dans la seule commune de la Faute-sur-Mer en février 2010. Le procès posera notamment la question des constructions en zones inondables.

 

Plus de 120 parties civiles font face à partir de lundi et pour un mois à cinq prévenus poursuivis pour homicides involontaires après la tempête Xynthia qui a coûté la vie à 29 personnes le 28 février 2010 à La Faute-sur-mer (Vendée). Les deux premières semaines du procès devant le tribunal correctionnel des Sables d’Olonne vont être consacrées au rappel des faits, aux expertises et surtout aux témoignages d’une cinquantaine de victimes. Ces dernières vont raconter ce qu’elles ont vécu la nuit du drame, lorsque les flots gonflés par la tempête ont débordé des digues et englouti des lotissements, piègeant les habitants dans leur sommeil.

François Arnal's insight:

Géographie des risques : comment 29 personnes ont pu trouver la mort dans des lotissements, où certaines maisons venaient d’être construites, dans une zone très restreinte surnommée plus tard la «cuvette mortifère».- ?

Pourquoi les personnes vivant dans les zones à risque n'ont pas été prévenues à temps de la montée imminente des eaux et du risque de submersion ?

more...
No comment yet.
Rescooped by François Arnal from Géographie et imaginaire
Scoop.it!

Atlas des géographes d’Orbæ (Tome 1) | François Place

Atlas des géographes d’Orbæ (Tome 1) | François Place | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it
Cet atlas s'inspire des anciennes cartes et mappemondes. Les premiers cartographes ont parfois inventé des villes et des royaumes. Ils ont peuplé les déserts et les forêts d'animaux étranges ou fabuleux, semé les mers de monstres marins. Dans cet atlas, les lettres de l'alphabet donnent leur forme à un pays différent. On visite chacun de ces pays par un conte ou une légende… Tome 1 :  "Du pays des Amazones aux îles Indigo"   Cartes        

Via Romane&Alice
François Arnal's insight:

Repéré par Romane et Alice, un incontournable de la cartographie imaginaire. A découvrir d'urgence.

more...
Romane&Alice's curator insight, August 30, 6:59 PM

Découvrez ici l'imaginaire d'un illustrateur français, François Place, qui imagine un monde voisin du nôtre, qu'il illustre par des paysages aux détails captivants.
Véritable encyclopédie, le premier tome "Du pays des Amazones aux îles Indigo" nous fait voyager dans ce monde imaginaire, où chaque région représente une lettre de l'alphabet, merveilleusement visible -et lisible- sur des cartes aux allures toujours aussi surprenantes.
Si certains paysages créés par l'artiste peuvent nous rappeler ceux de notre planète Terre, nous préférerons nous laisser porter par le récit accompagnant les illustrations, mais surtout par la complexité et la vraisemblance de ce monde totalement inventé. Chaque paysage, chaque région possède sa faune et sa flore atypique, ses coutumes propres, et donc son identité, qu'il présente tel un ouvrage scientifique.

Finalement, c'est un monde similaire au notre, avec une pointe de merveilleux qui nous est offert par cet illustrateur dont l'imaginaire demeure aussi vraisemblable que chimérique. Ici, la géographie entre donc au service d'un autre univers, celui de la création.

 

Avis aux rêveurs, le voyage dans ces différentes régions ne vous en laissera plus insensible!

cB's curator insight, September 12, 1:10 AM

François Place est illustrateur...

Scooped by François Arnal
Scoop.it!

Paris veut une révision de la directive nitrates à Bruxelles

Paris veut une révision de la directive nitrates à Bruxelles | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

Le premier ministre, Manuel Valls, qui effectuait en Gironde, samedi 6 septembre, son premier déplacement à connotation agricole, a assuré vouloir œuvrer pour une remise à plat de la réglementation sur les nitrates auprès de Bruxelles. « Nous travaillerons à une adaptation de cette directive nitrates, dont l'approche normative a clairement montré ses limites », a-t-il déclaré lors des Terres de Jim, plus grand événement agricole en plein air d'Europe, organisé à Saint-Jean-d'Illac par les Jeunes Agriculteurs (JA).

Les agriculteurs demandent depuis des mois une remise à plat de cette réglementation, s'estimant dans l'impasse, malgré leurs efforts pour améliorer les choses. La France a été de nouveau condamnée jeudi par la justice européenne pour manquements dans sa lutte contre la pollution aux nitrates.

more...
No comment yet.
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

Pour les villes moyennes, demain, il sera trop tard | Slate.fr

Pour les villes moyennes, demain, il sera trop tard | Slate.fr | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

Et dire que les villes moyennes étaient si florissantes! De beaux bâtiments publics, un vaste marché et de grandes maisons bourgeoises. Un mariage réussi entre le passé et la modernité. Une économie dynamique et une confiance inébranlable en l’avenir. C’était il y a cinquante ans. Une éternité.

Aujourd’hui, la crise des villes moyennes est devenue telle que les géographes Daniel Béhar et Philippe Estèbe n’hésitent plus à parler «d’espaces en voie de disparition». Il est vrai que le ciel de ces communes n’a pas arrêté de s’assombrir depuis les années 70: fermeture de la «grande entreprise du coin», mise à l'écart du maillage TGV, tribunaux, casernes et hôpitaux rayés de la carte par la RGPP...

A l’horizon, pas la moindre annonce d’éclaircie, au contraire. Le projet de réforme territoriale promet de constituer un nouveau coup dur pour ces communes de 20.000 à 100.000 habitants avec le transfert des services départementaux aux conseils régionaux et la diminution du nombre des régions, sans oublier la réorganisation des services déconcentrés de l’Etat…

François Arnal's insight:

Cet article va à l'encontre du discours sur la ville durable comme la question de la voiture dans la ville. Il fait le lien en tre le commerce en périphérie et la crise du commerce en centre ville et propose des pistes de solution avant que le FN ne fasse main basse sur ces villes moyennes en crise.

more...
No comment yet.
Rescooped by François Arnal from Les outils du Web 2.0
Scoop.it!

Express Curate. La curation avec WordPress - Les outils de la veille

Express Curate. La curation avec WordPress - Les outils de la veille | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

Express Curate est une boite à outils originale qui va vous permettre de mettre en place très facilement une curation complète de contenus via un blog WordPress. Express Curate se compose d’un plugin pour WordPress, d’un thème pour votre blog conçu pour mettre en valeur le résultat de votre curation et d’une extension pour Chrome …


Via Fidel NAVAMUEL
more...
Fidel NAVAMUEL's curator insight, June 28, 2:56 AM

Au final un système complet pour mettre en place une curation via un blog WordPress qui surprend par sa cohérence et sa richesse. L’autre surprise, c’est le prix. La boîte à outils Express Curate est entièrement gratuite. 

Read more: http://outilsveille.com/2014/06/express-curate-la-curation-avec-wordpress/#ixzz35ul6TSlv ;
Follow us: @outilsveille on Twitter

Christophe Jaouen's curator insight, June 30, 7:30 AM

La curation directement via votre blog wordpress

CLEMI - Centre de Liaison de l'Enseignement et des Médias d'Information's comment, July 23, 2:30 AM
Ce système n'est-il pas une incitation à la reprise de contenus plutôt qu'à la création ? Certes, il permet d'identifier les sources et de rėduire le plagiat mais je ne vois pas trop l'intėrêt du blog de curation...
Rescooped by François Arnal from Géographie et imaginaire
Scoop.it!

Mapping Stereotypes | Alphadesigner

Mapping Stereotypes | Alphadesigner | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it
Satirical cartography project about geographic prejudices and national stereotypes by visual artist, graphic designer and writer Yanko Tsvetkov.

Via Romane&Alice
François Arnal's insight:

Cartographie des stéréotypes sur ce scoop it de Alice et Romane

more...
Romane&Alice's curator insight, May 14, 1:31 PM

Yanko Tsvetkov cartographie les stéréotypes.Dans son livre "Atlas of stereotypes", il réalise de nombreuses cartes qui nous plongent avec humour dans ces visions qu'on a de l'Ailleurs, de ce qui n'est pas chez nous. Avec ironie, on découvre par exemple le monde  à travers le prisme américain, où le Moyen-Orient se transforme en "Satan", le Sahara en "Fu*kin desert, Dude !" etc. 
Les clichés que nous avons tous sont détournés, moqués avec ironie, et révèlent vraiment cette vision biaisée que nous pouvons avoir de l'espace - et des gens particulièrement - qui nous entoure. Les représentations que nous nous faisons des différentes nations montrent aussi un certain comportement, une certaine manière de se positionner face à ce qui n'est pas notre espace quotidien. Cette distance nécessairement posée par l'espace resurgit dans nos rapport à l'espace, au monde et aux autres.
Les cartes réalisées par Yanko Tsvetkov, sans porter de jugement, mettent en relief les clichés que nous entretenons et les images que nous avons concernant cette altérité difficile à accepter, à saisir. 

Rescooped by François Arnal from Le Street art, ou une nouvelle approche de l'espace urbain
Scoop.it!

Ella et Pitr : les papiers peintres

Ella et Pitr : les papiers peintres | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it
Il n'y a pas que le football et les supporters qui font vibrer la ville de Saint Etienne, il y a aussi Ella et Pitr, surnommé les papiers peintres.

Via NyF
François Arnal's insight:

suivez ce scoop it sur le Street Art par Emilie et Simon.

more...
NyF's curator insight, March 11, 9:40 AM

Poésie, humour, fragilité pour redonner vie aux espaces oubliés stéphanois, tel pourrait se définir le travail d'Ella et Pitr. Le passant est souvent surpris par le contraste entre la légèreté et la gaîté des œuvres éphémères des artistes et la morosité de l'espace dans lequel il est affiché. Ella et Pitr contribuent au renouveau de la ville de Saint Etienne, utilisant l'espace public comme terrain de jeux. Leur travail apparaît comme une réaction face à la pression urbaine pour apporter un nouveau souffle aux rues de l'ancienne « ville noire ». La vision du passant sur la ville s'en trouve inévitablement changée. Si le premier regard est un regard intrigué et quelque peu distant, le second nous plonge dans un univers loufoque, où les murs se transforment en livre à ciel ouvert, nous faisant oublier le cadre urbain qui nous entoure. Telle pourrait être la véritable portée de l'oeuvre d'Ella et Pitr.  

Rescooped by François Arnal from Inde: entre tradition et modernité, développement et inégalités
Scoop.it!

En Inde, les effets pervers d'une électricité gratuite

En Inde, les effets pervers d'une électricité gratuite | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

En Inde, l'électricité gratuite et ses effets pervers sur la consommation d'eau et l'agriculture. 


Via Apolline&Sarah
François Arnal's insight:

Découvrez le scoop it de Sarah et Apolline sur l'Inde

more...
Apolline&Sarah's curator insight, March 23, 7:51 AM

Après les polémiques ayant entouré la privatisation de l'eau et son accessibilité pour les habitants des bidonvilles indiens, c'est la gratuité de l'électricité qui pose des problèmes. En effet, de nombreux agriculteurs indiens bénéficient d'électricité gratuite ou à tarif réduits. Cette électricité plus accessible leur permet de pomper les nappes phréatiques et d'irriguer leurs cultures.

Cependant, si ces ressources avaient permis au pays d'accomplir sa révolution verte et d'améliorer sa productivité dans les années 1970, les conséquences de cette exploitation très souvent illimitée et gratuite sont aujourd'hui dramatiques.

L'institut international du développement durable dénonce la dégradation des sols et le déséquilibre nutritif de la terre entrainés par cette consommation excessive. Ces derniers affectent directement la productivité des agriculteurs et leurs revenus: on peut donc parler d'effets pervers. Par ailleurs l'exploitation de ces nappes implique de posséder une pompe et de creuser des puits: choses que seuls les agriculteurs les plus riches peuvent se permettre. Les inégalités se creusent donc entre paysans aisés et pauvres. 

Et facturer la consommation d'électricité fragiliserait le secteur agraire, déjà en crise avec 20 000 suicides par an. Des chercheurs avancent donc d'autres solutions, moins radicales, comme l'irrigation de surface et le stockage de l'eau de la mousson et l'irrigation au goutte à goutte. Le gouvernement est aussi invité à favoriser les exploitations adaptant le choix des cultures aux types de sol et de climats pour économiser l'eau et l'électricité. 

Toutes ces solutions que le gouvernement indien pourrait mettre en place bouleverseraient le fonctionnement du milieu agraire mais permettraient d'économiser et de mieux utiliser une eau qui se fait de plus en plus rare: la Banque mondiale estime que 60% des nappes indiennes seraient dans une situation "critique" d'ici 20 ans.

 

Rescooped by François Arnal from Art et occupation de l'espace urbain
Scoop.it!

Brandalism: quand le street art remplace les publicités

Brandalism: quand le street art remplace les publicités | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

"Imaginez: vous vous levez le matin, et tous les panneaux publicitaires ont été remplacés par des œuvres de street-art. Dans le métro. Sur les arrêts de bus. Sur les murs des immeubles devant lesquels vous passez chaque jour. C’est ce qui est arrivé à des milliers de Britanniques : le collectif Brandalism est passé par là."


Via Charlène-Elodie
François Arnal's insight:

Charline et Elodie s'intéressent au Street art

more...
Charlène-Elodie's curator insight, June 8, 6:11 AM

Brandalism est un collectif d'artistes britanniques, français, américains et italiens. Face à l'omniprésence de la publicité dans l'espace urbain, ils pratiquent le "subvertising" : ils remplacent ou détournent les publicités des grandes entreprises par des graffs, des dessins ou des inscriptions. Pour mener leur projet à bien, les artistes se font passer pour des agents d'une entreprise d'affichage et échangent ainsi ni vu ni connu la publicité contre leur création.

 

«Brandalism est parti de la conviction démocratique que la rue est un espace de communication, qui appartient aux citoyens et aux communautés qui y vivent. C’est une rébellion contre l’assaut visuel des géants des médias et des magnats de la publicité.», explique le collectif sur son site. Brandalism ne proteste pas seulement contre la publicité, mais aborde également d'autres sujets comme la liberté d'expression, les nouvelles technologies, la société de consommation, l'environnement ou l'austérité. 

 

Voici leur site Internet : http://www.brandalism.org.uk/

Rescooped by François Arnal from Russie et géographie
Scoop.it!

Pour une géographie sonore

Septembre 2012_HD Un film de Kévin MAUREL Voyage & Découverte

Via Barbara et Estelle
François Arnal's insight:

Barbara et Estelle nous font découvrir la géographie sonore. Le paysage ça s'écoute aussi...

more...
Barbara et Estelle's curator insight, March 29, 7:54 AM

Le montage vidéo de Kévin Maurel offre une saisie visuelle des villes comme Moscou ou Saint-Pétersbourg, mais n'est ce pas là une réduction considérable de son travail que d'évoquer uniquement un champ purement visuel ?

 

 

 

Plus qu'une perception optique, ce montage au caractère hybride nous propose une réflexion sur les possibilités d'une géographie du bruit ou encore une géographie des sons. Mélanger le visible et l'audible. Ce projet géographique semble à première vue une idée saugrenue et pourtant "l’espace sonore" semble être indissociable de l’espace visuel qu'il définit. Pourquoi ne pourrait-on pas envisager de redécouvrir la ville en fermant les yeux? Un espace sonore définit par des rires d'enfants, le chant des oiseaux, le son d'une circulation en fond et le souffle d'un vent léger dans les arbres semble définir à lui seul un espace résidentielle. "Le monde des sons n’est pas uniforme et au contraire il présente, pour qui veut bien tendre l’oreille, de grandes disparités tant sur le plan temporel que sur le plan spatial. L’analyse de ces variations justifie l’entrée géographique et fonde les recherches dans la discipline." (voir lien ci-dessous) Ainsi, en visionnant cette vidéo ouvrez les oreilles et bouchez vous les yeux: entendez vous le passage proche d'une voiture de police avec sa sirène, les bruits désagréables de la circulation automobile et le passages des trains, les bruits de portière et le départ d'un tramway , les klaxons, l'eau qui coulent des fontaines, le bruit des piétons sur les places publiques,  ...etc

 

 

 

document complémentaire: 

 

https://www.youtube.com/watch?v=WUXBAoWp9Fg

 

http://cybergeo.revues.org/5034

 

Suggested by HG Académie de Rennes
Scoop.it!

Michel Lussault : «Rhône-Alpes a plutôt intérêt à ce que Lyon aille bien»

Michel Lussault : «Rhône-Alpes a plutôt intérêt à ce que Lyon aille bien» | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it
Une interview de Michel Lussault, professeur à l’Ecole normale supérieure de Lyon et spécialiste de géographie urbaine. Il dirige l’Institut français de l’éducation (ex-INRP) et a proposé pour la Datar quatre scénarios d’évolution de la métropolisation française.
La création de la métropole lyonnaise va-t-elle changer la donne territoriale régionale ?

Oui, incontestablement. S’il y a un tissu urbain en France où une métropole pouvait se créer, c’est bien Lyon. La création de la métropole va renforcer le poids de Lyon dans la région. Elle se retrouvera plus au centre de la nouvelle région Rhône-Alpes - Auvergne qu’actu­ellement en Rhône-Alpes. Lyon est une des métropoles européennes qui a le plus de potentialité. En France, il n’y en a pas d’autre, hormis le cas particulier de Marseille. Avec Lyon, la France peut avoir un deuxième pôle d’entraî­nement après Paris, l’équivalent de Francfort, Munich, Stockholm, Birmingham, Manchester, voire de Barcelone.



François Arnal's insight:

Vu de St-Etienne et du Forez, la concurrence lyonnaise est parfois mal vécue, Michel Lussault propose des pistes pour redonner du dynamisme à une vaste région en devenir Rhône-Alpe-Auvergne autour d'une métropole de dimension européenne.

more...
No comment yet.
Rescooped by François Arnal from carto mapping - la carte et ses usages
Scoop.it!

La géographie de l'école élémentaire aux filières universitaires, Mappemonde n°113

La géographie de l'école élémentaire aux filières universitaires, Mappemonde n°113 | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

Parce qu’elle vise, d'une façon générale, à l'amélioration des connaissances géographiques et de  l'information sur les lieux et les territoires, la revue M@ppemonde s’est toujours intéressée à la sphère scolaire. Trois raisons fondent cet intérêt. La sphère scolaire constitue tout d’abord une part de son lectorat potentiel. Ensuite, parce qu’elle transmet les savoirs géographiques jugés utiles à la formation de chaque nouvelle génération, elle demeure un motif de curiosité, de questionnement et d’intervention (Fontanabona, 1994; Brunet, Gaudin, 1999). Enfin, l’école est un terrain d’investigation des problèmes originaux que posent la fabrique et la transmission de ces savoirs géographiques. Le présent dossier témoigne de cet intérêt pour le champ didactique qui analyse les contenus en tant qu’ils sont objets d’enseignements et d’apprentissages (Reuter, 2007). Jean-François Thémines.


Via HG Académie de Rennes, cB
François Arnal's insight:

La revue universitaire Mappemonde revient sur la différence entre géographie scolaire et géographie universitaire. Les objectifs et les outils de cet enseignement sont ainsi analysés.

more...
HG Académie de Rennes's curator insight, September 13, 1:38 AM

Un dossier conséquent qui analyse certaines approches de nos programmes scolaires en Géographie. Au sommaire :

- Introduction: La géographie scolaire
- Ma petite géographie
- Le paysage en collège
- Images du risque dans les manuels
- L'UE actrice de la mondialisation
- Produire des images d'un quartier

Rescooped by François Arnal from La France urbaine
Scoop.it!

Quelles perspectives pour la « ville au large » ? Entretien avec le géographe Martin Vanier

Quelles perspectives pour la « ville au large » ? Entretien avec le géographe Martin Vanier | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it
L’omniprésence de la « ville intelligente » tendrait presque à faire oublier que ladite « ville » n’est pas la seule concernée. Les zones périurbaines – qui ne méritent d’ailleurs pas leur appellation – sont elles aussi confrontées à d’importantes mutations, en particulier numériques. C’est pour mieux comprendre ces transformations que nous avons interrogé Martin Vanier, géographe, membre de l’équipe d’Acadie, et spécialiste de ces questions trop souvent laissées pour compte.
Via Clara Loïzzo
François Arnal's insight:
Martin Vanier a notamment co-dirigé l’ouvrage « Villes, territoires, réversibilités« ) et participé à l’animation du programme Territoires 2040 pour le compte de la DATAR (cf. « Le choix d’une prospective« ). C’est donc à travers ses multiples casquettes qu’il nous partage son regard aguerri sur les enjeux et perspectives de ces territoires en pleine mue.
more...
Clara Loïzzo's curator insight, December 18, 2013 6:36 AM

Les enjeux du périurbain, par Martin Vanier.

Scooped by François Arnal
Scoop.it!

Les îles : laboratoire du monde de demain ? - Sciences - France Culture

Les îles : laboratoire du monde de demain ? - Sciences - France Culture | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it
Les îles : laboratoire du monde de demain ?

02.07.2014 - 14:00

Les îles représentent-elles des bouts du monde dévoluent au tourisme ou au delà des clichés paradisiaques que l'on peut en avoir sont-elles des interfaces redistribuant les flux de circulations mondiaux ? Comment se forge l'identité de ces territoires particuliers  et l'insularisme constitue-t-il une composante prégnante de cette identite ? Dans cette optique quid de la relation frontière/île dans celles qui sont divisées ? Enfin, Quels impacts le changement climatique risque-t-il d'avoir sur leurs écosystèmes singuliers ?

 

François Arnal's insight:

Pensez à vous abonner à l'émission de géographie et des sciences de la terre sur ITunes et gardez en archives les meilleurs moments proposés par Sylvain Khan.

more...
No comment yet.
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

Festival International de Géographie - FIG 2014

Festival International de Géographie - FIG 2014 | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

Le FIG, festival de Saint-Dié-des-Vosges dédié à la géographie sous tous ses aspects : géomatique, littérature, gastronomie, conférences...

Habiter la Terre

L’expression indique que l’être humain — individu ou groupe — s’arrête dans l’espace terrestre. Temporaire ou permanent l’abri, qu’il soit simple cabane ou palais, inscrit une marque sur la Terre, une géographie. 
La demeure est plus qu’un ancrage ou un enracinement puisqu’elle peut être mobile, recouvrir différentes formes et même être poly-topique, par choix ou par contrainte.
L’habiter crée des espaces et donne du sens aux lieux, de la maison à l’agglomération, de la tente à l’immeuble, du campement au territoire… Il induit de l’approprié, qui peut être individuel ou collectif, conscient ou inconscient, concret ou symbolique. 
La «Terre», ici comprise dans l’acception de territoire plutôt que de substance vivante, devient l’espace investi, matériellement, intellectuellement et affectivement. Sont en jeu des formes d’habitat mais aussi des manières d’habiter, au quotidien comme dans la longue durée. Elles se déclinent à toutes les échelles : du monde (habitabilité et durabilité) aux intérieurs domestiques (espace privé, enjeux fonciers et immobiliers), en passant par la région et le local (architecture, urbanisme, aménagement du territoire en ville comme à la campagne). 
Habiter revêt une dimension singulière, individuelle et familiale mais aussi collective : le hameau, le village, la ville, la métropole. Cette disposition dans l’espace comporte une dimension politique par les formes d’organisation qui se mettent en place, au niveau de la commune notamment. Des questions se posent : le citoyen qui apparaît comme l’habitant par excellence est-il plus légitime que le nomade, le travailleur migrant ou le touriste ?

François Arnal's insight:

Béatrice Collignon spécialiste des Inuits et Philippe Pelletier spécialiste du Japon (et ancien élève de #Fauriel) sont les directeurs scientifiques de ce festival annuel et gratuit. Ils définissent ici ce qu'est l'habiter dans sa dimension spatiale et sociale c'est à dire dans sa dimension géographique. Les Khâgneux optionnaires de Géo du lycée Fauriel se rendront à ce festival scientifique le 3 Octobre 2014

more...
No comment yet.
Rescooped by François Arnal from Geography Education
Scoop.it!

Animated GIFs of Earth Over Time

Animated GIFs of Earth Over Time | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

"It took the folks at Google to upgrade these choppy visual sequences from crude flip-book quality to true video footage. With the help of massive amounts of computer muscle, they have scrubbed away cloud cover, filled in missing pixels, digitally stitched puzzle-piece pictures together, until the growing, thriving, sometimes dying planet is revealed in all its dynamic churn. The images are striking not just because of their vast sweep of geography and time but also because of their staggering detail."


Via Seth Dixon
more...
Sally Egan's curator insight, August 26, 6:42 PM

This is a great demonstration of human impacts on ecosystems. 7 locations in the world show dramatic change over time.

MsPerry's curator insight, September 1, 9:51 AM

APHG-Unit 1

Lindley Amarantos's curator insight, September 5, 9:19 AM

the Impact of HEI

Scooped by François Arnal
Scoop.it!

De "mystérieux" cratères en Sibérie

De "mystérieux" cratères en Sibérie | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

Deux cratères de plusieurs centaines de mètres de large sont soudainement apparus en Sibérie en juillet dernier. La nouvelle a été relayée notamment par le Monde et 20 minutes, reprenant eux-mêmes une nouvelle du Siberian Times. Un deuxième cratère a été signalé par Sciences et Avenir. Un vol en hélicoptère a permis de se faire une idée de la cavité qui s’est spontanément formée dans la péninsule de Yamal, en Sibérie. Il semblerait que ce trou de très grande taille se soit formé à cause du dégel d’une formation périglaciaire appelée pingo par  les populations locales, le pingo étant une colline de glace recouverte de pergélisol. Le pergélisol, également appelé permafrost, correspond à un sol gelé en permanence, parfois sur plusieurs centaines de mètres de profondeur, que l’on trouve dans les régions circumpolaires, essentiellement en Sibérie, en Alaska et au nord du Canada.

more...
No comment yet.
Rescooped by François Arnal from Biodiversité & territoires
Scoop.it!

L’écologie du paysage est une discipline récente

L’écologie du paysage est une discipline récente | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

Via AmplifyNature
more...
AmplifyNature's curator insight, June 20, 3:05 AM
En France, les paysages ont été modifiés par les activités humaines, agriculture, sylviculture, urbanisation et transports depuis plusieurs millénaires. Il en résulte une mosaïque paysagère issue des relations entre le milieu naturel et la société. Cette mosaïque est hétérogène et changeante dans le temps. Les échanges entre éléments de la mosaïque sont indispensables pour assurer les principales fonctions écologiques (reproduction, nourriture, abri, ..).L’écologie du paysage est à l’origine de la conception actuelle de la conservation de la nature, basée sur la complémentarité entre des zones protégées, des zones tampons, des corridors et l’espace non réglementé (paysages ordinaires). Les espaces protégés ne peuvent plus être gérés indépendamment de leurs relations avec les espaces environnants. Ces derniers doivent assurer un lien entre espaces protégés.
Rescooped by François Arnal from Homosexualité et homophobie dans le monde
Scoop.it!

La "gaytrification" : l'exemple du Marais

La "gaytrification" : l'exemple du Marais | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

"Le Marais va-t-il rester le quartier gay francilien ?" est un article publié le 3 mai 2013 sur franciliens.demain.wordpress.com, et qui traite de la possible disparition du "quartier gay" que représente le Marais à Paris, en raison de la dispersion des établissements LGBT.


Via Noémie & Sarah
François Arnal's insight:

Géographie du genre, après la "gentrification, voici la "gaytrification" par Nono, Sarah  et Marie étudiantes en Hypokhâgne à St-Etienne.

more...
Noémie & Sarah's curator insight, April 27, 12:42 PM

Cet article permet de mettre en évidence le phénomène de "gaytrification" d'un espace ; il est formé à partir du terme de gentrification, autrement dit le quartier passe du statut de quartier « populaire », voire « ouvrier » ou « immigré », à celui de quartier « aisé », voire « bourgeois » ou « huppé », de l’image d’un quartier insalubre, peu agréable, voire dangereux à un quartier vivant, embelli et « convivial » ou « branché » (Bidou-Zachariasen, 2003 ; Fleury, Van Criekingen, 2006), la différence étant que la gaytrification a pour acteurs les homosexuels. En effet, le quartier du Marais à Paris a fait l'objet d'une gaytrification, ce qui lui vaut le surnom de "quartier gay", en raison de ses nombreux commerces et établissements LGBT. Mais la dispersion de ces établissements amène le quartier à être de plus en plus sujet à la gentrification. L'article établit une divergence des opinions à propos de ce sujet, à savoir ceux qui préféreraient conserver un "quartier gay", dans lequel ils se sentent bien, protégés au sein de leur communauté, et d'autres qui encouragent au contraire ce développement du quartier, afin, peut-être un jour, "de ne plus avoir besoin d'établissements LGBT", mais des "bars où tout le monde se mélange", bien qu'il s'agisse là, sûrement, selon la source, d'une "utopie".

Si le sujet vous intéresse, voici un autre article ( http://www.metropolitiques.eu/Les-gays-acteurs-de-la.html )  dans lequel il est question de la gaytrification.

cB's curator insight, May 29, 2:00 AM

Si le sujet vous intéresse, voici un autre article (http://www.metropolitiques.eu/Les-gays-acteurs-de-la.html ;)  dans lequel il est question de la gaytrification.

Rescooped by François Arnal from Le Brésil : des inégalités qui persistent et qui freinent l'essor d'une BRICS
Scoop.it!

A Brasilia, (encore) une manifestation

A Brasilia, (encore) une manifestation | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it
La police brésilienne a dispersé avec des gaz lacrymogènes une manifestation d'Indiens et de travailleurs sans-abris contre la Coupe du monde, aux abords du stade de Brasilia, mardi 27 mai.

Via Can-Cass
François Arnal's insight:

Le Brésil vu par des élèves d'hypokhâgne (Candice et cassandre) apprenties curatrices.

more...
Can-Cass's curator insight, May 28, 2:48 PM

Ce mardi 27 mai s'est déroulé une manifestation à Brasilia, et oui encore une... Le peuple proteste contre la coupe du monde qui démarrera sous peu, ( match d'ouverture le 12 juin). Notons que cette manifestation s'inscrit dans un long mouvement de protestation. En effet des grèves se produisent dans plusieurs secteurs. Les protestataires profitent de la médiatisation du mondial pour mettre en avant leurs revendications. 

Les policiers ont empêché les manifestants de s'approcher du stade Mané Garrincha, où se trouve le trophée du Mondial, exposé au public. Ces derniers ont protesté par jet de pierre, en disant qu'ils souhaitaient de l'argent non pas pour le mondial mais pour la santé et l'éducation. 

 

Auparavant des chefs indiens étaient montés sur toit du Parlement pour réclamer les droits pour leurs peuples et avaient procédé à une marche pacifiste le long des ministères. 

"Les indigènes du Brésil - qui représentent aujourd'hui 0,3% de la population - ont multiplié leurs manifestations dans la capitale fédérale sous le gouvernement de la présidente Dilma Rousseff, qu'ils accusent de feinerla délimitation de leurs terres au bénéfice des grands agriculteurs."

Rescooped by François Arnal from All about South Korea, from geography to culture...
Scoop.it!

Eco-quartier sud coréen un projet ambitieux

Eco-quartier sud coréen un projet ambitieux | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it
L'enjeu était conséquent : il s'agissait de créer un centre-ville autosuffisant, mixte et ouvert qui puisse accueillir à la fois de l'habitat, une zone culturelle, économique et commerciale tout en...

Via SKorea_news
more...
SKorea_news's curator insight, April 3, 2:50 PM

Le cabinet d'architectes néerlandais a remporté le projet Suwon Gwanggyo New City Power center, entreprenant la création d'un centre urbain autosuffisant comprenant une zone culturelle, économique, commerciale tout et gardant l'aspect environnemental au centre du projet et rassemblant 80 000 habitants située à 35 km au Sud de Séoul, en Corée du Sud .

 

Sous une logique de développement durable cette zone urbaine se développe en conciliant l'aspect social économique et environnemental.

 

 

 

Rescooped by François Arnal from Le Land art, nouvelle appréhension de l'espace naturel
Scoop.it!

Aménagement des rives de Saône - Tadashi Kawamata, au fil de l'eau ...

Aménagement des rives de Saône - Tadashi Kawamata, au fil de l'eau ... | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

Via NyF
François Arnal's insight:

Début d'un Scoop it consacré au Land Art par Simon et Emilie #HK42

more...
NyF's curator insight, May 1, 3:10 PM

La question environnementale et la place de la nature dans la ville est de plus en plus importante aujourd'hui, que ce soit dans les décisions d'aménagement urbain que dans la conscience collective. La ville de Lyon a justement fait appel à 7 équipes de concepteurs et 13 artistes pour aménager les quais de Saône à Lyon et ses alentours tout en révélant le milieu naturel, c'est à dire la rivière. Au fil des aménagements et des œuvres, ils ont réalisé une promenade qui allie patrimoine naturel, historique et culturel, respectueuse de l’environnement, mettant en valeur et développant les usages liés à la Saône et à ses rives.

Artiste majeur du projet d'aménagement des rives de Saône, Tadashi Kawamata est le père de ces constructions de bois brut, cabanes, passerelles, balcons ou belvédères… Une série d’œuvres à expérimenter au fil de l'eau. « Mes projets artistiques intègrent la nature en bord de Saône et offrent aux riverains autant de rendez-vous ponctuels, pour une promenade des cinq sens, commence Kawamata. Au-delà de la contemplation, il s’agit d’expérimenter la structure : monter, toucher l’eau, sentir le bois… ». 

Le lien qui unit l'art environnemental urbain de Kawamata et le Landart c'est cette même appréhension de la nature, ce même rapport de respect et d'harmonie humanité/naturalité. Matériau de prédilection de l’artiste, le bois est cette matière vivante et changeante en fonction des heures, des saisons, des couleurs, des textures… « Témoin du temps qui passe, le bois va vieillir, résister aux assauts de la Saône… à l’image de l’Homme », précise l'artiste. 

Rescooped by François Arnal from Marseille, entre aménagement et déménagement
Scoop.it!

Un cas aporétique de gentrification : la ville de Marseille

Un cas aporétique de gentrification : la ville de Marseille | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it
Le processus de gentrification apparu dans les années 1960 découle des mutations socio-économiques d’un territoire urbain central. Il implique le départ des catégories sociales défavorisées au profit de celles plus nanties. Les villes portuaires en mutation offrent un substrat généralement favorable à son développement. À travers l’exemple de Marseille, soumise ces dernières années à de grands projets de rénovation, cet article propose une géographie des espaces embourgeoisés ou en voie d’embourgeoisement. L’étude comparée des différents quartiers du centre-ville révèle les difficultés du processus et illustre parfaitement les divergences entre les changements voulus par les pouvoirs publics locaux et les attentes des habitants.

Via City's citizen
more...
City's citizen's curator insight, May 18, 5:12 PM

Marseille semble demeurer rétive au phénomène global de gentrification qui, partout dans le monde, draine les classes socio-professionnelles supérieures vers le centre-ville, et ce, en dépit des campagnes visant à renforcer l'attractivité des quartiers centraux.
Le phénomène de gentrification a été constaté dans la plupart des grandes agglomérations du monde, où il s'est peu à peu mis en place naturellement. On a ainsi pu observer que ce changement de population avait des répercussions économiques, sociales et culturelles sur l'aire concernée. Par la suite certains acteurs tenteront de mettre en place une gentrification artificielle. L'étude des cas de gentrification naturelle permet de cibler les zones qui possèdent initialement un potentiel plus important : proximité des emplois, des activités sportives et culturelles, faible coût de la vie, transports, logements de taille convenable...
Marseille présente désormais certains des atouts favorisant la gentrification : suite au déménagement de l'ancien port à Fos-sur-Mer, certaines aires du centre-ville ont été délaissées et deviennent ainsi intéressantes. Depuis les années 90 la ville tente de mener son hyper-centre à recouvrer un regain d'activité, notamment avec "Euroméditerranée", projet d'intérêt national visant à requalifier et re-dynamiser le centre. Cependant si certains objectifs économiques ont bien été respectés, il semble que la gentrification ne soit toujours pas d'actualité au sein de la cité phocéenne.
Cela peut s'expliquer par le simple fait que cette tentative de gentrification, accomplie artificiellement par des acteurs privés, n'a pas suscité l’intérêt des populations visées. Ces dernières  ne semblent pas être séduites par la solution "clef en main" et préfèrent être intégrées à un processus de revitalisation. A cette "mise à l'écart" s'ajoute l'image négative des quartiers concernés héritée de l'expulsion des anciens habitants, ce qui entraîne un sentiment de culpabilité chez les potentiels acquéreurs. De plus, l'image que renvoie l'hyper-centre de Marseille est marquée par la pauvreté, l'insécurité et l'insalubrité. L'implantation de logements est d'ailleurs en concurrence avec celles de commerces et de locaux d'entreprises dans certains quartiers.
Les politiques urbaines marseillaises ont donc été soit de trop petite ampleur, soit menées de façon trop violente. On pointera également le manque de volonté d'interactions et de concertations avec les populations concernées.