Géographie : les ...
Follow
Find tag "territoire"
18.5K views | +18 today
Géographie : les dernières nouvelles de la toile.
Last news on the web. Geography around the world. Les nouvelles de la géographie rassemblées par François Arnal
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

L'union sacrée des Stéphanois contre « Le Monde »

L'union sacrée des Stéphanois contre « Le Monde » | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

Esprit de Noël, es-tu là ? Voilà une histoire peu banale. Celle d’une ville, Saint-Etienne, qui semble avoir fait l’union sacrée (ou presque), dans une belle démonstration de solidarité, contre un article de journal. Une belle histoire d’arroseur arrosé, où Le Monde tient le rôle de la dinde, qui se prend plein de marrons, faute d’avoir su anticiper les ressorts psychologiques d’une cité à la fierté chevillée aux murs.

Une histoire édifiante de notre temps, aussi, où les réseaux sociaux démontrent leur puissance face aux tigres de papier. Une histoire si classique de politique, enfin, où un maire a su habilement manœuvrer, en se saisissant de l’occasion qui lui était offerte de se poser en héraut de l’honneur local bafoué.

Retour en arrière. C’est un article plutôt ordinaire, publié en tête de page 11 de l’édition pas plus extraordinaire du 9 décembre, qui a mis le feu aux poudres.


En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/12/26/retour-sur-une-indignation-collective-a-saint-etienne_4546299_3224.html#0XTbDgWKDPwEJ09d.99
François Arnal's insight:
Le quotidien Le Monde revient sur le terrain polémique de "St-Etienne capitale des taudis". La réaction des stéphanois et l'union sacrée sur les attaques pressenties contre leur vile montre que l'identité territoriale des stéphanois est très forte. Il existe ici comme dans d'autres villes minières un fierté revendiquée du passé industriel et minier et une blessure profonde sur le passé révolu. Pour Philippe Peyre, le directeur-conservateur du Musée de la mine.
"C’est un territoire de gens venus d’ailleurs, pour des raisons économiques. C’est un territoire qui a connu une crise psychologique majeure, qui s’en est plutôt bien tiré, mais qui a parfois tendance à se voir mourir. Il y a ici, plus qu’ailleurs, une absence de sérénité face au passé et une difficulté à se trouver un chemin d’avenir, qui explique peut-être la virulence des réactions ».

more...
No comment yet.
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

Les collectivités territoriales à l’heure des réformes

Les collectivités territoriales à l’heure des réformes | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

Pendant des décennies, enseigner les collectivités territoriales hexagonales était simple : l’État jacobin concédait des compétences territoriales selon trois échelles allant du local au régional : trente-six mille communes, quatre-vingt-seize départements, et vingt-deux régions. En réalité, les complications ne sont pas nouvelles. Les départements révolutionnaires ont été redécoupés (par exemple, le Rhône et Loire). Certains ont été ajoutés (le Territoire de Belfort…). En 1964, au mépris de la numérotation et au grand dam de nos grands-mères-qui-avaient-appris-leurs-départements, la Seine et la Seine-et-Oise ont été charcutées pour donner naissance aux célèbres 75, 78, 91, 92, 93, 94 et 95. Les régions, créées sous la IVe République, ont donné lieu à des découpages variés avant que la loi Defferre les érigeât en collectivités à part entière en 1982. (On se souvient du référendum sur la décentralisation en 1969, dont le rejet aboutit à la démission de De Gaulle et retarda la réforme.) A la même date, la Corse obtint un statut particulier qui la dota d’une assemblée élue au suffrage universel.

François Arnal's insight:

Jean benoit Bouron nous propose une synthèse bien illustrée sur une question complexe : le "mille feuilles territorial"... A l'heure où les régions sont en attente de fusion, cette mise au point est salutaire.

more...
HG Académie de Rennes's curator insight, September 17, 2014 1:26 AM

Une ressource utile pour les élèves de lycée, notamment en classe de Première. Le document est conçu et proposé par Jean-Benoît Bouron, professeur à Lyon et président de l'Association les

géothéquaires.
cB's curator insight, September 17, 2014 11:44 PM

Téléchargez ici le fichier au format PDF : Kit de Survie Collectivités Territoriales

http://geotheque.org/wp-content/uploads/2014/09/1ère-Kit-de-Survie-Collectivités-Territoriales.pdf ;

Scooped by François Arnal
Scoop.it!

De nouvelles régions, ou le degré zéro de la géographie - La lettre d'Orion par Philippe Pelletier

De nouvelles régions, ou le degré zéro de la géographie - La lettre d'Orion par Philippe Pelletier | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

La question n’est pas nouvelle, la réponse non plus : Pierre-Joseph Proudhon proposait 12 provinces (1846), Auguste Comte 17 intendances (1854), Frédéric Le Play 13 provinces (1864), Ferdinand Lepelletier 27 provinces (1896), Pierre Foncin 32 régions (1898), si on s’en tient au seul XIXe siècle…

Se focaliser sur le nombre est malheureusement un moyen d’esquiver la problématique de fond : des régions pourquoi faire ?

La régionalisation en France est historiquement liée à la question du territoire politique mais aussi économique. C’est cette seconde fonction qui l’emporte de nos jours, mais sous des modalités nouvelles. En outre, la question des régions passe par celle des départements (et des communes).

François Arnal's insight:

Philippe Pelletier est géographe, ancien élève du lycée Claude Fauriel, ancien étudiant de l'Université J Monnet de ST-Etienne, il a été formé par J Béthemont et F Tomas. aujourd'hui, il est professeur de géographie à Lyon (Université de Lyon II). Il publie cet article dans son nouveau blog ("Savoir penser et sentir l'espace"). Dans cet article il revient sur les origines du découpage géographique du territoire français, entre départementalisation et régionalisation. On y apprend que JF Gravier (Paris et le Désert Français) est issu de l'extrême droite. P Pelletier est représentatif du courant de la géographie critique, radicale et libertaire.

Philippe Pelletier, Anarchisme vent debout ! Idées reçues sur le mouvement libertaire, Paris, Le Cavalier bleu, collection « Idées reçues », 2013, 254 pages,
more...
cB's curator insight, April 21, 2014 1:01 AM
François Arnal's insight:

Philippe Pelletier est géographe, ancien élève du lycée Claude Fauriel, ancien étudiant de l'Université J Monnet de ST-Etienne, il a été formé par J Béthemont et F Tomas. aujourd'hui, il est professeur de géographie à Lyon (Université de Lyon II). Il publie cet article dans son nouveau blog ("Savoir penser et sentir l'espace"). Dans cet article il revient sur les origines du découpage géographique du territoire français, entre départementalisation et régionalisation. On y apprend que JF Gravier (Paris et le Désert Français) est issu de l'extrême droite. P Pelletier est représentatif du courant de la géographie critique, radicale et libertaire.

Philippe Pelletier, Anarchisme vent debout ! Idées reçues sur le mouvement libertaire, Paris, Le Cavalier bleu, collection « Idées reçues », 2013, 254 pages,
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

Le redécoupage régional : scénarios cartographiés, analyses de géographes — Géoconfluences

Le redécoupage régional : scénarios cartographiés, analyses de géographes — Géoconfluences | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it
Géoconfluences, une publication à caractère scientifique pour le partage du savoir et pour la formation en géographie.

 

Le redécoupage régional : scénarios cartographiés, analyses de géographes
François Arnal's insight:

Une petite sélection des sources disponibles en ligne sur la question du redécoupage régional.

more...
No comment yet.
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

Redécoupage des régions : prenez vos ciseaux

Redécoupage des régions : prenez vos ciseaux | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it
Depuis que l'hypothèse d'un passage de 22 à 15 régions a refait surface, la France imagine ses nouvelles frontières intérieures.

Combien restera-t-il de régions en France dans quelques années ? Depuis la conférence de presse de François Hollande, chacun en France s’essaie au redécoupage, surtout après que le député Thierry Mandon a avancé un chiffre : faire passer le nombre de régions métropolitaines de 22 à 15. Un nombre similaire a celui proposé en son temps par les travaux du comité Balladur en 2008-2009 (voir la carte ci-dessus).

François Arnal's insight:

Le maillage territorial est l'héritier de la Révolution française pour les départements et du XX° siècle (5 juillet 1972,) pour les régions. Ce découpage est arbitraire et peut politiquement être remis en question par un président ou un gouvernement.

Entre la commune, le canton, le département et la région on évoque le terme de "millefeuille administratif" qui risque d'être revu pour des raisons d'économie ou d'efficacité administrative. Mais c'est sans compter sur l'inertie spatiale des territoires, les identités régionales qui ont fini par se construire et sur le lobbying teritorial qui rejète cette hypothèse.

more...
No comment yet.
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

Une Documentation photographique sur la géographie de la France

Une Documentation photographique sur la géographie de la France | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

Une Documentation photographique sur la géographie de la France. "Enfin!" diront certains. Confié à Magali Reghezza-Zitt, ce dossier se veut à la fois une méthode et une synthèse. Les concepts, celui de territoire notamment, sont clarifiés et des outils pour enseigner la France sont proposés. La démarche se fonde sur deux piliers de la géographie: le changement d'échelle et l'articulation de différents échelons, du local au global.
Ce numéro fait aussi le point sur les recherches les plus récentes et aborde de nombreux thèmes (démographie, mobilités, métropolisation, inégalités, etc.). Il présente les mutations qui affectent le territoire français et rappelle les grands enjeux auxquels le pays doit faire face.
Au final, ce dossier donne à voire une géographie en mouvement de la France. Il aide à comprendre cet espace complexe et ses dynamiques. Il permettra aux étudiants et aux professeurs de mettre en œuvre un enseignement renouvelé et original sur cet objet géographique pas tout à fait comme les autres.

 

François Arnal's insight:

Un nouveau dossier sur la géographie de la France par Magali Reghezza-Zitt (prof en khâgne à Paris)

more...
No comment yet.
Suggested by HG Académie de Rennes
Scoop.it!

Michel Lussault : «Rhône-Alpes a plutôt intérêt à ce que Lyon aille bien»

Michel Lussault : «Rhône-Alpes a plutôt intérêt à ce que Lyon aille bien» | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it
Une interview de Michel Lussault, professeur à l’Ecole normale supérieure de Lyon et spécialiste de géographie urbaine. Il dirige l’Institut français de l’éducation (ex-INRP) et a proposé pour la Datar quatre scénarios d’évolution de la métropolisation française.
La création de la métropole lyonnaise va-t-elle changer la donne territoriale régionale ?

Oui, incontestablement. S’il y a un tissu urbain en France où une métropole pouvait se créer, c’est bien Lyon. La création de la métropole va renforcer le poids de Lyon dans la région. Elle se retrouvera plus au centre de la nouvelle région Rhône-Alpes - Auvergne qu’actu­ellement en Rhône-Alpes. Lyon est une des métropoles européennes qui a le plus de potentialité. En France, il n’y en a pas d’autre, hormis le cas particulier de Marseille. Avec Lyon, la France peut avoir un deuxième pôle d’entraî­nement après Paris, l’équivalent de Francfort, Munich, Stockholm, Birmingham, Manchester, voire de Barcelone.



François Arnal's insight:

Vu de St-Etienne et du Forez, la concurrence lyonnaise est parfois mal vécue, Michel Lussault propose des pistes pour redonner du dynamisme à une vaste région en devenir Rhône-Alpe-Auvergne autour d'une métropole de dimension européenne.

more...
No comment yet.
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

Dominique Marchais dans les pas des géographes (ruralistes)

Dominique Marchais dans les pas des géographes (ruralistes) | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

La ligne de partage des eaux est un long-métrage documentaire (1h48) réalisé par Dominique Marchais, sorti en salle le 23 avril 2014, et distribué par Les films du losange. En ces temps de vulgate populiste sur le supposé dysfonctionnement du « mille-feuille territorial », les occasions de redonner du crédit, à ce que l’on préfèrerait appeler « le jeu d’échelle démocratique », sont suffisamment rares pour être notées. En se penchant sur les causes et les conséquences des mutations paysagères sur un bassin versant, appréhendé comme un écosystème, l’enquête géographique de Dominique Marchais apporte avec beaucoup de finesse une nécessaire nuance ondulatoire dans cet océan de contre-vérités territoriales et de tsunami réformiste. Dès le titre, la métaphore géographique de la ligne de partage des eaux, si elle renvoie à la frontière qui sépare des bassins versants, apparait aussi comme une ligne politique reliant des individus et des groupes qui ont quelque chose en partage

François Arnal's insight:

Pierre Marie George nous livre ici ses réflexions de géographe ruraliste sur ce film qui nous interroge sur les territoires et leur devenir. La frontière entre urbain et rural s'estompe et les questions de durabilité ou d'environnement avec leurs conflits d'acteurs se posent ici comme ailleurs.

Article à compléter par l'émission de France Culture en compagnie de Michel Lussault :  33 minutes

Réforme du territoire, et si on parlait un peu géographie physique ?

http://www.franceculture.fr/emission-la-grande-table-2eme-partie-reforme-du-territoire-et-si-on-parlait-un-peu-geographie-physiq

 

more...
No comment yet.
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

Villes moyennes - Métropolitiques

Villes moyennes - Métropolitiques | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it
Métropolitiques déplace la focale vers les villes moyennes, qui jouent encore un rôle structurant pour le territoire français et notamment pour l’espace rural. Dotées de capacités d’adaptation non négligeables aux dynamiques complexes et contrastées qui les traversent, ces villes d’interface constituent un objet stimulant pour la recherche urbaine, elle-même susceptible de renouveler les expertises mobilisées par les aménageurs et les élus.

À l’heure où tous les projecteurs scientifiques et politiques semblent braqués sur la question métropolitaine, Métropolitiques a choisi de consacrer un dossier aux villes moyennes. Loin des clichés sur leur irréversible marginalisation, ces villes représentent invariablement, depuis quarante ans, environ 20 % de la population et 30 % des citadins du pays. Leur rôle de centralité administrative et de gisement de ressources pour l’espace rural a durablement structuré le territoire français. Par ailleurs, dans un pays marqué par le rôle prééminent de la capitale et par la faiblesse relative des grandes villes, la notion de « ville moyenne » s’est imposée tout à la fois comme un champ d’étude de la géographie urbaine [1], une figure classique du discours politique et une catégorie à part entière de l’aménagement du territoire. La plupart de ces villes sont regroupées dans la Fédération des villes moyennes (FVM), qui exerce un lobbying discret mais efficace.

François Arnal's insight:

un dossier très complet sur les villes moyennes :

Au sommaire du dossier

« Pourquoi et comment analyser les villes moyennes ? », Christophe Demazière« Nevers–Créteil : chronique d’un dialogue entre une ville moyenne et un laboratoire de recherche », Jean‑Claude Driant, Florent Sainte Fare Garnot et Régis Bertrand« Consommation et territoire : le cas des villes moyennes », Magali Talandier (à paraître)« Quel avenir pour les établissements universitaires de ville moyenne ? L’exemple d’Albi », François Taulelle« Le tourisme dans les villes moyennes : vers des politiques coordonnées ? », Marie Delaplace.Les villes moyennes sont classiquement définies par des seuils démographiques, compris entre 20 000 et 200 000 habitants agglomérés.
more...
No comment yet.
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

Redécoupage territorial: et si on redessinait la France à la carte? | Slate

Redécoupage territorial: et si on redessinait la France à la carte? | Slate | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it
Redécoupage territorial: et si on redessinait la France à la carte?Alors que François Hollande vient de relancer le chantier de la réduction du nombre de régions, des géographes prônent un remodelage du territoire en fonction des besoins de chacun en alternant entre régions, départements et métropoles.

Pour les géographes que nous avons interrogés, revoir le découpage des régions françaises n’est pas forcément une mauvaise chose. D'une part, «elles font face à des entités politiques préexistantes qui sont bien plus enracinées qu'elles (communes et départements) et qui disposent d'une reconnaissance forte du fait de leur mode d'élection et du rapport direct aux habitants, citoyens ou usagers», explique Philippe Estèbe, enseignant au CNAM et directeur de l’Institut des hautes études de développement et d’aménagement des territoires en europe (IHEDATE). D’autre part, leurs compétences, «hormis les TER et les lycées, sont très abstraites (production de schémas tous azimuts)».

François Arnal's insight:

Le territoire, c'est de l'espace délimité, géré et approprié. L'espace y est vécu et perçu, les métriques n'y sont pas toujours objectives. Elles sont non linéaires et réticulaires. Le découpage de jacques Lévy ci dessus tient compte non de la taille "équilibrée" des régions mais de leur identité et de l'"habiter" des citoyens.

our Jacques Lévy, professeur à l'Ecole polytechnique de Lausanne, directeur du Laboratoire Chôros et auteur de Réinventer la France, le découpage actuel des régions est problématique:

«Au-delà des économies liées à des fusions d’institutions, c’est vrai que ces régions ne sont pas cohérentes par rapport à leurs missions.»

Pour le géographe, elles devraient coïncider avec ce qu’il appelle un «espace biographique», c’est-à-dire «qui offre des opportunités à l’échelle de la vie d’un individu, pour qu’il puisse développer sa vie individuelle sans avoir besoin de la quitter».

more...
No comment yet.
Rescooped by François Arnal from Biodiversité
Scoop.it!

Journée Mondiale des Zones Humides

Journée Mondiale des Zones Humides | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

Comme chaque année, la Journée Mondiale des Zones Humides sera célébrée le 2 Février. Cet événement est l’occasion pour de nombreux organismes et associations de redoubler d’originalité et d’inventivité afin de proposer au public des animations sortant des sentiers battus. Ces actions de sensibilisation auront lieu dans toute la France et souvent sur plusieurs jours…


Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
François Arnal's insight:

Le Languedoc et la Camargue font partie des zones humides protégées par de mumtiples dispositifs à différentes échelles (mondiale pour Rmasar, européenne pour Natura 2000, française pour le Conservatoire du Littoral ou les ZNIEFF et PNR ou PNN)

more...
No comment yet.