Géographie : les dernières nouvelles de la toile.
29.2K views | +14 today
Follow
Géographie : les dernières nouvelles de la toile.
Last news on the web. Geography around the world. Les nouvelles de la géographie rassemblées par François Arnal
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

Le littoral français recule de manière accélérée

Le littoral français recule de manière accélérée | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

Les parlementaires examinent une proposition de loi pour permettre aux territoires de s’adapter à l’érosion. Le recul du trait de côte pourrait atteindre, par endroits, 50 mètres en 2050.

Un rempart contre l’océan… Cette parade illusoire ne convainc plus, alors que la puissance de l’érosion à l’œuvre sur une bonne partie des quelque 20 000 km de littoral français, alliée à la montée des eaux, fait reculer les dunes, effrite les falaises, engendre éboulements et submersion marine.

Le rythme du changement est encore loin d’être connu partout, mais l’expertise progresse. L’inquiétude aussi : au moins 22 % des côtes reculent, de 10 cm jusqu’à 8 m par an en moyenne. Aucun département côtier n’est épargné. La quasi-totalité des falaises de Seine-Maritime, par exemple, reculent. Sous l’effet répété de la houle, des tempêtes, du manque de sédiments et des déséquilibres produits par les ports, barrages et autres digues, 142 communes enregistrent un retrait de 50 cm par an, et dix-neuf de plus de 3 m, tandis que des fonds d’estuaire gagnent quelques centimètres. En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/planete/article/2017/01/12/le-littoral-francais-recule-de-maniere-acceleree_5061289_3244.html#UwE9cfT8f4Zx18Ui.99

 

 

François Arnal's insight:
Selon les services du ministère de l’environnement, le remodelage du littoral correspond à la disparition de 3 100 terrains de rugby en un demi-siècle, de 1949 à 2005, soit 26 km2. Malgré la menace, l’attrait des bords de mer n’a jamais été aussi fort. La densité de population y est 2,5 fois supérieure à la moyenne nationale, et 4 millions d’habitants supplémentaires y sont attendus d’ici à 2040. Un inextricable casse-tête pour l’aménagement du territoire.
more...
latournerie's curator insight, January 19, 5:13 AM
les littoraux : questions environnementales
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

La plage, fabrique d'une touristi(cité) idéale - Cairn.info

La plage, fabrique d'une touristi(cité) idéale - Cairn.info | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

Il faut sans doute commencer par s’étonner de l’existence de la plage comme nous y avait invité Jean-Didier Urbain (1994). Disons-le tout de suite, la plage est un objet « chaud », investi par l’affect : tour à tour honni et idéalisé, dans tous les cas il ne laisse pas indifférent, y compris dans le segment savant même si celui-ci hésite encore à le prendre au sérieux.

Des travaux récents montrent en tout cas que cet objet accède à une certaine visibilité scientifique (Corbin, 1988 ; Knafou, 2000 ; Kaufmann, 2000 ; Barthe-Deloizy, 2003 ; Coëffé, 2003, 2007 ; Jaurand, 2008 ; Lageiste, Rieucau, 2008 ; Duhamel, Violier, 2009).

Surtout, ces travaux ont tenté de renouveler les approches d’un objet d’abord rangé dans le monde biophysique, parmi les éléments de nature, donc plus facilement investi par les sciences dites dures.

Significativement, ce sont les géographies « physiques » qui se sont surtout intéressées à la plage, à travers la morphologie des littoraux. La plage est d’abord définie comme un « secteur de côte où des sédiments, sables et galets, sont accumulés par la mer » (Paskoff, 2005). Le lexique alors produit porte cet arrangement cognitif du monde, et l’estran par exemple est là pour désigner une portion de l’étendue terrestre, ou plutôt cet espace indécis du littoral, couvert et découvert par le rythme des flux et reflux de l’océan.

François Arnal's insight:
La plage en tant qu’objet de désir n’est pas de toute éternité. Il a fallu d’abord qu’elle soit instituée en paysage, ce qui relève d’une construction sociale et culturelle. La plage a en effet incarné progressivement un lieu idéal, une utopie concrète rompant avec l’ordinaire, mais toujours inventée par des citadins, ce qui en fait une « hétérotopie » urbaine.
par Vincent Coëffé université d’Angers, PRES LUNAM, UMR Espaces géographiques et Sociétés, Angers
more...
No comment yet.
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

Le procès Xynthia s'ouvre en Vendée

Le procès Xynthia s'ouvre en Vendée | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it
La trempête avait fait 29 morts dans la seule commune de la Faute-sur-Mer en février 2010. Le procès posera notamment la question des constructions en zones inondables.

 

Plus de 120 parties civiles font face à partir de lundi et pour un mois à cinq prévenus poursuivis pour homicides involontaires après la tempête Xynthia qui a coûté la vie à 29 personnes le 28 février 2010 à La Faute-sur-mer (Vendée). Les deux premières semaines du procès devant le tribunal correctionnel des Sables d’Olonne vont être consacrées au rappel des faits, aux expertises et surtout aux témoignages d’une cinquantaine de victimes. Ces dernières vont raconter ce qu’elles ont vécu la nuit du drame, lorsque les flots gonflés par la tempête ont débordé des digues et englouti des lotissements, piègeant les habitants dans leur sommeil.

François Arnal's insight:

Géographie des risques : comment 29 personnes ont pu trouver la mort dans des lotissements, où certaines maisons venaient d’être construites, dans une zone très restreinte surnommée plus tard la «cuvette mortifère».- ?

Pourquoi les personnes vivant dans les zones à risque n'ont pas été prévenues à temps de la montée imminente des eaux et du risque de submersion ?

more...
No comment yet.
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

La Testa Ventilegne: un projet mixte «respectueux du site»

La Testa Ventilegne: un projet mixte «respectueux du site» | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

 

La photo représente la maison forte de la Testa aujourd'hui abandonnée et en voie d'écroulement si rien n'est fait.

 

Nationalistes et associations de défense de l’environnement se mobilisent dimanche pour dénoncer une opération d’aménagement à La Testa Ventilegne à Figari. Mais qu’en est-il exactement de ce projet ?

 

Les esprits s'échauffent, les communiqués fusent et les réseaux sociaux s'affolent… « Halte à la spéculation immobilière ! », « Non au déclassement de sites ZNIEFF et Natura 2000 ! », « Stop à la spoliation des terres agricoles ! »… L'espace remarquable de la Testa Ventilegne à Figari est au cœur d'une vaste mobilisation dont se sont emparées les associations de défense de l'environnement (U levante, collectif pour la loi littoral…), rejoint par Corsica Libera, le groupe Europe Ecologie Les Verts ou encore les Jeunes Agriculteurs… Ce site sensible et protégé cristallise les crispations dès lors qu'est évoqué un projet d'aménagement et d'urbanisation. La Testa Ventilegne, sauvage et préservée, comme peu de lieux le sont encore, fait en effet la fierté de l'Extrême-Sud et au-delà de la Corse. Une fierté partagée et revendiquée par la commune de Figari, aujourd'hui au cœur de la polémique avec son projet d'urbanisation du hameau de la Testa.

Un site protégé de la spéculation

« La commune a été la première à souhaiter voir la Testa Ventilegne échapper à la spéculation immobilière, en permettant l'acquisition des terrains par le Conservatoire du littoral, tout en se réservant une servitude de passage permettant le désenclavement de la propriété communale (les 8,8 ha concernés par le projet) », précise le maire Claude Pompa. Il rappelle l'historique du site.

François Arnal's insight:

Un bon exemple de conflit d'acteurs pour l'aménagement du littoral : la commune de Figari (proche de Bonifacio au sud de la Corse plaide la bonne foi en revendiquant un projet de développement durable , basé sur un site classé avec un projet fondé sur l"a mixité et l'agrotourisme, avec la réhabilitation du bâti, la création d'un espace hôtelier à taille humaine, la relance de l'activité agricole au sein et en périphérie du hameau et l'accueil d'une population diversifiée, touristique et locale". alors que les associations redoutent une nouvelle spéculation foncière et une opération immobilière déguisée. Comment conserver un lieu et éviter la friche et la ruine tout en sauvegardant le le littoral et l'environnement ?

 

Relire à ce propos ce petit ouvrage : http://www.calameo.com/read/0009201395990094ce37e?authid=EhMTkSmtygJQ

more...
No comment yet.
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

La Baleine à la conquête du monde

La Baleine à la conquête du monde | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

Depuis quelques semaines, les habitants de Hongkong peuvent assaisonner leurs nouilles ou leurs dim-sum de sel marin made in France. La marque La Baleine y vend désormais sa fleur de sel, récoltée dans ses salins d'Aigues-Mortes. Elle s'est également installée l'an passé en Russie et s'apprête à mettre le cap sur Singapour et le Japon.

Une étape importante pour le fleuron du groupe Salins, numéro un en France du sel de ­table, l'un des champions européens sur le marché du sel der­rière l'allemand Esco (Cerebos) et le néerlandais AkzoNobel. «Nous voulons accélérer le développement de la marque La Baleine à l'international en privilégiant des produits haut de gamme comme la fleur de sel», explique Hubert François, PDG de Salins. Ce dernier a pris les rênes il y a un an avec l'ambition de multiplier les relais de croissance du groupe, à commencer par l'international. La part du chiffre d'affaires réalisé par ses ­filiales à l'étranger devrait ainsi passer de 20% à 30% d'ici à cinq ans.

François Arnal's insight:

Non ce n'est pas de la neige, mais du sel qui recouvre les tables salantes d'Aigues-Mortes sur ce paysage. Le sel n'a pas dit son dernier mot, s'il est critiqué pour des raisons de santé (hypertension artérielle) ou pour des raisons écologiques (le sel de déneigement), il n'en demeure pas moins un agent important de l'aménagement du territoire littoral et de gestion des zones humides comme celle de la Camargue Gardoise en Languedoc. Le groupe Salins vise aujourd'hui des produits innovants et des débouchés à l'exportation.

more...
No comment yet.
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

Menacé par l'érosion, un immeuble de bord de mer doit être évacué

Menacé par l'érosion, un immeuble de bord de mer doit être évacué | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it
VIDÉOS - Les propriétaires d'une résidence construite sur une dune à Soulac-sur-Mer doivent quitter leur logement. Construit il y a 40 ans à 200 mètres du front de mer, l'immeuble est désormais à 20 mètres de l'océan.

 

Le Signal est l'un des symboles de la bétonnisation triomphante du littoral français dans les années 1960. Cette barre d'immeuble de cinq étages devait à l'origine faire partie d'un programme de construction de 1200 logements en bord de mer. Bâtie «les pieds dans le sable», la résidence offre une vue imprenable sur la plage et sur l'océan Atlantique. La mer, à l'époque située à plus de 200 mètres de l'immeuble, construit sur une dune, ne semble pas être une menace. L'investissement paraît alors séduisant pour des familles désireuses de posséder une résidence secondaire à la mer.

François Arnal's insight:

Les habitants de l'immeuble redoutent les prochaines grandes marées et le coup de vent annoncé pour les prochains jours. Le littoral risque encore de reculer (10 mètres lors de l'ouragan Xynthia) entraînant l'effondrement de l'immeuble construit dans les années 60 dans l'Océan à 200 mètres du trait de côte. Le cumul de l'élévation du niveau de l'Océan, la baisse de la charge sédimentaire apportée par la Gironde et l'artificialisation du littoral en sont responsables. Seule solution préconisée par les géographes (travaux de R Paskoff) : le repli stratégique.

more...
No comment yet.
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

Cité de l'architecture & du patrimoine - Tous à la plage !

Cité de l'architecture & du patrimoine - Tous à la plage ! | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

Tous à la plage !
Villes balnéaires du 18e siècle à nos jours
mercredi 19 octobre 2016 - dimanche 12 fevrier 2017

L’exposition dresse un panorama de l’histoire des villes balnéaires en France, au regard des pratiques européennes, des origines à nos jours. Architecture, urbanisme, œuvres d’art et objets du quotidien racontent la conquête progressive des bords de mer.

Depuis le XVIIIe siècle, la grande diversité des fronts de mer du territoire français, de la Manche à la Méditerranée, a favorisé l’émergence d’un patrimoine balnéaire aussi riche que varié. Des villégiatures hivernales et aristocratiques du XIXe siècle aux vacances d’été à la plage, territoire d’élection du tourisme de masse au XXe siècle, ces séjours sont aussi le reflet d’une société en pleine mutation, qui accède, grâce au développement des moyens de transport et à l’avènement des congés payés, à de nouveaux loisirs.
Des premiers bains de mer pratiqués à des fins curatives, aux habitudes contemporaines récréatives, sportives ou ludiques, l’exposition illustrera ce nouveau rapport à la mer et au rivage à travers les lieux emblématiques. Grands hôtels, casinos, villas, marinas, villages et clubs de vacances seront mis en regard d’évocations des bords de mer à travers la peinture, les films, les journaux et affiches, mais aussi les costumes de bain.
L’enjeu de la préservation clôturera l’exposition, ouvrant le questionnement sur la patrimonialisation de ces ensembles naturels et bâtis, ainsi que sur la ville balnéaire de demain, à l’heure de la mondialisation et du réchauffement climatique.

more...
Matthieu CLEMENT's curator insight, December 27, 2016 6:56 AM
Pour prolonger notre cours sur le tourisme littoral en France.  
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

Le littoral aquitain mangé par les tempêtes exceptionnelles de l’hiver 2013/2014

Le littoral aquitain mangé par les tempêtes exceptionnelles de l’hiver 2013/2014 | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

Des pelleteuses sur la plage de Lacanau (Gironde) réparent les dégâts des tempêtes avant le début de saison, le 20 mai 2014 (Photo Jean-Pierre Muller. AFP)

Le littoral aquitain, surtout en Gironde, a été littéralement mangé par la répétition exceptionnelle de tempêtes entre décembre 2013 et mars 2014, au point que la limite entre la terre et la mer a, selon les endroits, reculé de 10 à 40 mètres.

«Il y a eu une succession de fortes tempêtes sur une courte période (...) Le cumul d’énergie généré par les vagues a été deux fois supérieur à la plupart des hivers des 50 dernières années», explique Cyril Mallet, du Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM), l’un des auteurs d’un nouveau rapport de l’Observatoire de la côte aquitaine sur ces phénomènes.

Xynthia en février 2010, qui avait causé la mort de 47 personnes, était un épisode plus isolé et plus localisé que la déferlante de 2013-2014 sur l’ouest de la France.

«Ces évènements ont provoqué d’importants dégâts et ont fortement traumatisé le littoral», rappelle dans son rapport l’Observatoire (BRGM, Office national des forêts et collectivités), qui a mesuré les conséquences des huit tempêtes ayant frappé les 240 km de côtes en Aquitaine.

Principal enseignement: le «trait de côte», la limite entre la terre et la mer, a enregistré un recul inédit lors des 50 dernières années.

François Arnal's insight:

télécharger le rapport du BRGM www.brgm.fr/sites/.../rapport-public_2014_littoral-aquitain_63182-fr.pd...

 

L’ampleur historique de cette érosion est-elle réversible ou va-t-elle encore s’accentuer dans les prochaines années, et à quelle vitesse ?

avec la perspective du réchauffement climatique et avec par conséquence l'élévation du niveau de lamer, le littoral français va reculer dans les années à venir. D'autant plus que le stock sédimentaire des rivières (les alluvions apportées par les fleuves) vont diminuer.

more...
No comment yet.
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

Tempêtes atlantiques, érosion, urbanisation et aménagement durable : des enjeux d’avenir - Histoire-géographie et éducation civique - Éduscol

Tempêtes atlantiques, érosion, urbanisation et aménagement durable : des enjeux d’avenir - Histoire-géographie et éducation civique - Éduscol | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it
1. Le fort recul ponctuel du littoral atlantique aquitain durant l’hiver 20142. Les sites d’observation des dynamiques littorales3. Vers une nécessaire réflexion sur la possible relocalisation géographique des activités et des biens sur les littoraux face aux aléas naturels4. En complément : le site du FOREDD du CRDP d’Amiens sur l’Education au développement durable
François Arnal's insight:

Un dossier général proposé par le Ministère de l'Education sur les littoraux et leur aménagement.

more...
No comment yet.
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

Pollution : les épaves accusées

Pollution : les épaves accusées | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

De vieilles épaves, secouées cet hiver par des tempêtes successives, à l'origine de la pollution sur nos côtes ? Il y a deux semaines des boulettes d'hydrocarbure nauséabondes échouaient sur les plages françaises, du Morbihan à la Vendée. « Ces pollutions proviennent d'une ou de plusieurs épaves abandonnées et insuffisamment surveillées comme celles de l' Erika ou de l' Union Neptune », incrimine l'association écologique Robin des Bois.

Le Cedre (Centre de documentation, de recherche et d'expérimentations sur les pollutions accidentelles des eaux), chargé de les analyser, estime qu'il est trop tôt aujourd'hui pour en déterminer la cause. « Mais il est vrai que plus le temps passe, plus les épaves vieillissent, plus elles sont fragiles et sont potentiellement polluantes », admet Christophe Rousseau, directeur adjoint du Cedre.
De vieilles épaves, secouées cet hiver par des tempêtes successives, à l'origine de la pollution sur nos côtes ? Il y a deux semaines des boulettes...

François Arnal's insight:

Les tempêtes successives de l'hiver 2014 ont révélé une fois de plus la fragilité du littoral. A l'érosion des côtes vient s'ajouter la pollution de macro déchets déposés par la houle et le risque de pollution des anciennes épaves immergées en mer. Des engins explosifs très nombreux ont été aussi découvert sur les plages de l'Atlantique obligeant les autorités militaires à des opérations de déminage.

more...
No comment yet.
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

« Les Français ne sont pas prêts à quitter le littoral malgré les tempêtes »

« Les Français ne sont pas prêts à quitter le littoral malgré les tempêtes » | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it
Sept départements sont en vigilance orange vagues-submersion. La géographe Catherine Meur-Férec alerte sur les dangers de l'urbanisation massive en bord de mer, qui accélère l'érosion.

Pour Catherine Meur-Férec, géographe à l'Institut universitaire européen de la mer de l'université de Brest (Finistère), estime que l'érosion du littoral, amplifiée par une urbanisation massive en bord de mer, va s'accélérer dans les années futures, causant « des dommages plus fréquents et plus élevés ». Il faudra alors « changer les mentalités » et « internaliser le coût du risque ».

Pourquoi le littoral français est-il si vulnérable aux tempêtes ?

Catherine Meur-Férec : Le littoral français est plus vulnérable qu'il y a cinquante ans. La première raison réside dans l'installation de biens (habitations, commerces, etc.) à proximité de la mer, une urbanisation qui s'est accélérée durant les Trente glorieuses avec la démocratisation du tourisme balnéaire et la périurbanisation près du littoral. Or, la côte est un élément naturel en mouvement. Les dunes, les plages ou les galets font l'objet d'une dynamique intense sous la force de la mer et des vents. En cas de houle de tempête, la dune lâche du sable à la mer – on peut alors perdre jusqu'à dix mètres sur le littoral – qu'elle récupère lors des houles de beau temps.

En durcissant la ligne de rivage, on empêche ces échanges naturels de sédiments. Quand des houles de tempêtes arrivent sur une digue, par exemple, elles emportent le sable non pas des dunes mais de la plage, qui s'amaigrit. Les vagues fragilisent également les constructions en les touchant directement. Au final, le littoral s'érode et recule. On estime qu'un quart du trait de côte métropolitain, soit 1720 kilomètres, recule du fait de l'érosion marine. Ce grignotage, ainsi, que la présence de zones au-dessous du niveau de la mer, entraîne des risques de submersion, c'est-à-dire d'inondations temporaires des habitations et des activités humaines. Selon le ministère de l'écologie, 5900 km2 de terres se situent sous le niveau d'une crue centennale.

François Arnal's insight:

Les propos des géographes depuis plus de trente ans sur l'artificialisation menaçant le littoral seront ils enfin entendus par les aménageurs. Plus que jamais le mode "doux" s'impose ainsi que le "repli stratégique".

more...
No comment yet.
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

La Terre grignotée, grignotée...

La Terre grignotée, grignotée... | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

 

Phénomène naturel, parfois amplifié par l’homme, l’érosion marine, traditionnellement combattue par des ouvrages en dur, l’est aujourd’hui au moyen de techniques plus douces

«L’Aquitaine est l’une des régions de la France métropolitaine les plus vulnérables en matière d’érosion côtière, indiquait récemment Renaud Lagrave, vice-président du conseil régional. On y a, selon les endroits, enregistré un recul de 100 à 300 mètres sur un siècle ! » Un véritable record ! Également président du Groupement d’intérêt public « Littoral aquitain », l’élu ne croyait pas si bien dire, étant donné ce qui vient de se passer sur la côte médocaine, à Soulac-sur-Mer (Gironde) notamment. « En une nuit, la plage a reculé de 5 mètres », titrait Sud Ouest du 5 janvier. Sur la plage de l’Amélie-sur-Mer, la villa « Surprise » fait l’objet à chaque marée basse d’un apport de 40 000 m3 de sable, une véritable course contre la montre, tandis que l’immeuble « Le Signal », aujourd’hui à 15 mètres de l’eau, semble condamné. À travers ces exemples, une chose est sûre : l’érosion côtière est un phénomène omniprésent, de plus en plus important, au point que le quart du littoral de la France hexagonale recule chaque année.

Par DENIS SERGENT(source: la Croix) Ci-dessus: Biarritz au Pays basque, où une digue de protection de sable a été mise en place par les services de la ville après la tempête, le 7 janvier. PHOTOMOB...

François Arnal's insight:

la pénurie de sédiments fluvioatiles est une des premières raisons du recul du littoral, la montée des eaux liée au réchauffement climatique en est une autre. La politique de lutte "dure" (enrochements, digues) ne semble pas satisfaisante et le repli stratégiqe est la solution la plus durable. En attendant les pelleteuses montent des digues de sable provisoires...

more...
No comment yet.