Un club, un stade, une ville ? - Métropolitiques | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it
Les clubs de football ont longtemps été les étendards de leur territoire. Si leurs politiques sont aujourd’hui beaucoup plus commerciales, la pratique des supporters n’en demeure pas moins territorialisée. C’est particulièrement notable dans le cas des personnes n’habitant pas la ville ou son agglomération et qui revendiquent leur attachement à un club. Au-delà du football, les « supporters à distance » témoignent des nouveaux rapports aux territoires qui se développent avec la mondialisation. 

Parce qu’une présence régulière dans les tribunes des stades est une preuve publique de la passion, être supporter de football est affaire de mobilité et de mobilisations dans l’espace. Le fait est d’autant plus remarquable aujourd’hui que les stades ne sont plus uniquement peuplés par les spectateurs locaux. Parfois situés à des centaines de kilomètres de leur club favori, des supporters organisent de longs déplacements pour assister à des matchs.