Géographie : les dernières nouvelles de la toile.
30.0K views | +3 today
Follow
Géographie : les dernières nouvelles de la toile.
Last news on the web. Geography around the world. Les nouvelles de la géographie rassemblées par François Arnal
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

Un sentier littoral à Murtoli ?

Un sentier littoral à Murtoli ? | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

L’accès libre à la mer, objectif principal d’un sentier littoral.


Une enquête publique est en cours. Son objectif ? un sentier littoral piétonnier sur le littoral de Murtoli, entre l’estuaire de l’Ortolo et la pointe de Murtoli (sud ouest de la Corse). Chacun s’en réjouira… si, et seulement si des modifications conséquentes sont apportées au niveau des “Grandes maisons” appelées “bergeries”.


En application de l’article L 121-31 du code de l’urbanisme, « les propriétés privées riveraines du domaine public maritime sont grevées sur une bande de trois mètres de largeur d’une servitude destinée à assurer exclusivement le passage des piétons. »

La photo 17 du diaporama montre que la végétation comprise autour des « bergeries » et de la maison de Mme de Carbuccia est du même type que celle que traverse le chemin depuis l’embouchure de l’Ortolo.

On voit mal en effet pourquoi le chemin qui part de l’embouchure de l’Ortolo ne nuit pas à l’environnement sur son parcours mais qu’il y aurait, en revanche, un risque pour la végétation, pourtant identique, mais ni en ZNIEFF, ni en APB, ni en Natura 2000 à partir du moment où ce sentier se rapprocherait de la zone des « bergeries » !


Le long détour, en réalité, n’a pas de justification sauf, effectivement, à « sanctuariser » une privatisation totale de l’espace, crique et plage de Murtoli comprises, réservées à quelques privilégiés et désormais totalement inaccessibles aux simples citoyens pourtant égaux devant la loi comme les clients du « Domaine de Murtoli ». Force est de constater que ce long détour imposé aux citoyens permet, de facto, de constituer une enclave dans ce site remarquable, enclave vouée aux seuls bénéficiaires de cette hôtellerie de luxe et qui prive les citoyens du droit de pouvoir cheminer sur un sentier en bord de mer dans cette zone aux paysages d’une beauté exceptionnelle. Affirmer, dans le diaporama, que « le tracé proposé prévoit 3 accès à la mer et permet des vues sur le littoral » occulte le fait que la vue et l’accès sur la crique emblématique située en contrebas de la maison De Carbuccia sont totalement impossibles. Le problème, c’est que ces « bergeries » n’en sont pas. Elles sont des constructions à vocation hôtelière qui se situent effectivement en plein site remarquable… et qui n’ont pas d’existence légale jusqu’à preuve du contraire.

François Arnal's insight:
U Levante est une association de protection de l'environnement en Corse. Elle est née en 1986, en Corse, pour empêcher l’urbanisation en haute montagne d’un site classé : la vallée de la Restonica.
Depuis cette date U Levante n’est jamais entrée en sommeil. U Levante, en collaboration avec le Collectif pour la loi Littoral en Corse, mène de nombreuses actions en vue du maintien de la protection des espaces remarquables de l’île (nombreuses conférences) et refuse le projet tout tourisme tel que le proposait le dernier Padduc (Plan d'Aménagement et de Développement Durable de la Corse.

Sur le Domaine de Murtoli connu pour accueillir des célébrités dans une hôtellerie de luxe au cœur d'un domaine fermé au public, l'association demande au préfet  de proposer un tracé beaucoup plus proche du littoral en ce qui concerne la zone des « bergeries de Murtoli » comprise entre les parcelles OC 1025, OC 998, OC 997 et OC996, comportant trois autres accès à la mer. L’accès libre à la mer, objectif principal d’un sentier littoral, pourra ainsi être concrétisé. Un sentier littoral n’est pas un “mare è monti” …
Le tracé proposé par la DDTM, s’il était accepté, pourrait faire “jurisprudence” et causer tout simplement la fin des sentiers réellement littoraux.
Cette étude montre l'intérêt des images satellites Google pour les associations de défense de l'environnement dans des sites fermés au public.
more...
No comment yet.
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

La Turquie lance le chantier d’un troisième pont controversé sur le Bosphore

La Turquie lance le chantier d’un troisième pont controversé sur le Bosphore | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

Les deux ponts enjambant le détroit du Bosphore construits en 1973 et 1988 n’ont pas suffi à résoudre le problème des gigantesques embouteillages de la métropole d’Istanbul forte de quinze millions d’habitants. Le premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a choisi le jour du 450e anniversaire de la chute de Constantinople et de l’empire Byzantin le 29 mai 1453, pour lancer mercredi 29 mai l’un des immenses chantiers de la capitale. Il a actionné le bouton commandant la première coulée de ciment du troisième pont devant enjamber le Bosphore.

François Arnal's insight:

Le chantier a commencé et dans le contexte actuel des manifestations de la Place Taksim à Istanbul, la contestation monte. Le projet est critiqué et ne résoudra pas les problèmes de congestion de la mégapole. Son tracé met en péril les forêts du nord utiles pour la gestion des eaux, la lutte contre les inondations et l'érosion ou encore la pollution.

more...
No comment yet.
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

Cabu et les serres d'Auteuil

Cabu et les serres d'Auteuil | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it
Cabu et les serres d’Auteuil

Ces trois dessins de Cabu s’inscrivent dans le contexte de mobilisation citoyenne née en 2010 pour sauver les serres d’Auteuil, menacées par le projet d’extension et de modernisation de Roland-Garros soutenue par la Mairie de Paris. En mai 2012, notre ami Jean-Louis Tissier, professeur émérite de géographie à l’Université de Paris 1-Panthéon-Sorbonne, membre du Comité de soutien des serres d’Auteuil, s’était chargé de montrer  le site des serres d’Auteuil au dessinateur Cabu, soucieux d’apporter sa contribution à la mobilisation citoyenne.

François Arnal's insight:

Les cafés géo par l'intermédiaire de JL Tissier géographe et membre du Comité de soutien des serres d'Auteuil (en compagnie de naturalistes ou de paysagistes comme Gilles Clément) reviennent sur la méthode de travail de Cabu. Carnet de croquis en main,il dessinait les paysages et rencontrait les acteurs lors des conflits sur le territoire.

La cause du Jardin des serres d’Auteuil a touché Cabu quand il a eu connaissance du projet d’agrandissement du stade de Roland-Garros.

Il avait spontanément peu de considération pour les prétendus dieux du stade, son Grand Duduche était né  au printemps de l’écologie mais, si le sujet  était dans ses préférences, il voulait voir.

more...
No comment yet.
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

Les arbres de Taksim cachaient la forêt de la révolte

Les arbres de Taksim cachaient la forêt de la révolte | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

Cela couvait mais nous ne savions pas que l’incendie viendrait des arbres de la place de Taksim. Depuis plusieurs jours, des associations, des groupes de citoyens, des « collectifs » en formation tentaient de défendre la promenade située en plein cœur d’Istanbul, le dernier espace vert du centre ville, contre les tronçonneuses, puis contre les policiers, les gaz et les canons à eau. Il faisait beau et chaud. Des groupes campaient sur place pour occuper le lieu. Cela ressemblait à une révolte écologique, à une protestation verte, au mouvement de Notre-Dame des Landes. Mais la protestation en rejoignait d’autres, qui vibraient depuis quelques mois sur Facebook : la ville était en train de devenir une marchandise. Les hôtels de luxe se multipliaient, chassant les espaces conviviaux qui animaient le quartier convivial de Beyoglu. Les rives du Bosphore étaient de moins en moins accessibles. Des incendies bizarres, à la gare de Haydarpasa puis à l’université de Galatasaray, faisaient suspecter des projets immobiliers de luxe. Cela se sentait, la ville était à vendre ; le penchant « islamiste » du gouvernement du Parti pour la justice et le développement (AKP) cachait mal sa tendance de fond, l’ultra-libéralisme.

François Arnal's insight:

La mégapole turque est en ébullition, simple problème de gouvernance urbanistique ? Gentrification et ultralibéralisme des islamistes modérés ? Disparition des quartiers populaires au profit des "gated communities" et des grands centres commerciaux ou des hôtels de luxe ? La métropole se cherche un avenir et tout le pays soutient cete révolte d'une jeunesse composite. La dérive autoritaire de T Erdogan et le conservatisme religieux sont au cœur des protestations relayées par les réseaux sociaux et soutenues par les intellectuels stanbouliotes.

more...
No comment yet.