Géographie : les ...
Follow
Find tag "écologie"
21.4K views | +6 today
Géographie : les dernières nouvelles de la toile.
Last news on the web. Geography around the world. Les nouvelles de la géographie rassemblées par François Arnal
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

Barrage de Sivens : quelles issues possibles ?

Barrage de Sivens : quelles issues possibles ? | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it
Après la mort du jeune manifestant, Rémi Fraisse, opposant au projet du barrage de Sivens (Tarn), et face aux critiques qui se multiplient, la question de la poursuite du chantier se pose. La construction de cet équipement principalement destiné à l'agriculture est contestée depuis 2011 par des associations locales de défense de l'environnement, en raison de son impact sur l'environnement avec la destruction de treize hectares de zones humides.
François Arnal's insight:

Cet article fait le point sur le projet controversé du barrage de Sivens dans le Tarn.

Qui mène le projet, qui le finance, qui peut décider de l'avenir (arrêt ou poursuite des travaux) ?

un arrêt total du projet « paraît peu réaliste », « compte tenu de l'état d'avancement des travaux et des engagements locaux et régionaux pris avec la profession agricole ».

more...
No comment yet.
Rescooped by François Arnal from Le Mexique, ou si les "périphéries" d'hier devenaient le "centre" d'aujourd'hui.
Scoop.it!

Pour protester contre la pollution, des milliers de mexicains défilent nus à vélo

Pour protester contre la pollution, des milliers de mexicains défilent nus à vélo | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it
Des milliers de cyclistes mexicains ont participé, samedi, à Mexico et à Guadalajara, à la Manifestation internationale cyclo-nudiste. En pédalant...

Via Damien et Jean-Baptiste - Hypokhâgne Fauriel
François Arnal's insight:

après les FEMEN, la protestation nue gagne du terrain, mais au Mexique on ne risque peut-être pas 4 mois de prison ferme.

more...
Damien et Jean-Baptiste - Hypokhâgne Fauriel's curator insight, June 9, 2013 6:07 AM

Ce samedi 8 juin s'est déroulé à Guadalaraja et Mexico un défilé de cyclistes, la particularité de ces derniers étant d'être nus afin de créer un buzz et de voir leur mouvement relayé par les médias. Au total, 5000 cyclistes ont participé à cette manifestation peu ordinaire. Si certains justifiaent leur présence par l'envie de deféndre les cyclistes, s'estimant trop peu protégés par rapport aux voitures, d'autres luttaient contre la pollution et arboraient des messages tels que "Plus de bicyclettes, moins de pollution".

 

Au Mexique, la pollution dans les villes importantes est un problème d'envergure qui reste l'un des enjeux majeurs du pays. A Mexico seulement, la pollution est déjà à l'origine de 4000 décès par an selon les associations de défense des droits de l'homme.

Rescooped by François Arnal from Les populations autochtones de l'Amérique latine
Scoop.it!

Nature alerte: 03/04/2013...L'Equateur envisage de vendre aux enchères plus de 3 millions d'hectares de forêt amazonienne aux compagnies pétrolières mondiales

Nature alerte: 03/04/2013...L'Equateur envisage de vendre aux enchères plus de 3 millions d'hectares de forêt amazonienne aux compagnies pétrolières mondiales | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

L’Équateur envisage de vendre aux enchères plus de 3 millions d'hectares de forêt amazonienne aux compagnies pétrolières mondiales tel que celles de la Chine ou d'autres pays couronnant sa tournée dans quatre pays la semaine dernière pour faire connaître ses contrats d'appel d'offres, affirme The Guardian.


Via Meli Béal
more...
Meli Béal's curator insight, April 5, 2013 10:58 AM

L'exploitation du pétrole des territoires mis aux enchères serait désastreuse pour la région et les communautés indigènes qui l'habitent. Les représentants de ces sept communautés ont publié une déclaration pour s'opposer au projet et affirment que le gouvernement équatorien n'a pas obtenu leurs consentements officiel pourtant nécessaires légalement. Le secrétaire aux hydrocarbures de l'Equateur affirme quant à lui qu'un soutien sera proposé aux communautés locales et, en un mot, que l'opposition des représentants n'est pas légitime. Or, et c'est ce qui fait toute l'ambiguïté de la situation, le gouvernement de l'Equateur a récemment eu un "différend" avec la société américaine Chevron, à laquelle il impute la responsabilité d'importants dommages à l'environnement, pollué par l'extraction du pétrole. Rappelons aussi que le gouvernement du Pérou a récemment déclaré l'état d'urgence environnemental dans sa région de la forêt amazonienne du nord où le pétrole est exploité par la compagnie argentine Pluspetrol...

Scooped by François Arnal
Scoop.it!

Qui a peur des espèces invasives ?

Qui a peur des espèces invasives ? | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it
Un entretien avec Jacques Tassin

Chercheur au Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad), Jacques Tassin vient de publier La grande invasion aux éditions Odile Jacob. Dans cet ouvrage limpide et profond, il remet en cause la vision manichéenne portée sur les espèces dites invasives et, du même coup, notre regard sur la nature et son évolution.

Tout d'abord, qu'est-ce qu'une espèce invasive ?

Disons que c’est une espèce, ou plutôt une population d’individus, qui manifeste soudainement un surcroît de présence, une sorte d’inflation démographique. Cette inflation se manifeste en général de la part d’une espèce nouvellement présente, mais pas toujours. Il faut cependant admettre qu’il n’existe aucune définition consensuelle précisant ce qu’est une espèce invasive : les experts ne sont pas d’accord entre eux. Leurs points de vue diffèrent, mais aussi leurs sensibilités, sans doute parce qu’en la matière, l’émotionnel et le passionnel ne sont jamais très loin.

J’ajoute qu’on se réfère alors implicitement aux milieux naturels, qu’on estime mis à mal par les espèces invasives. On s’inscrit ici dans le sillage de la vénération américaine du « wild », d’un ordre originel menacé. La dimension culturelle des invasions biologiques est très forte, de sorte que l’appréciation de l’impact des espèces invasives sur l’environnement reste en partie subjective. Or, comme disait Shakespeare, rien n’est bon ou mauvais pour la nature, sinon l’idée que l’on s’en fait.


François Arnal's insight:

Invasions de frelons asiatiques, de ragondins, d'ibis sacrés, de renouées du Japon' On entend souvent parler de ces nouvelles menaces pour l'environnement. Un raz de marée d'espèces venues d'ailleurs serait-il sur le point d'envahir nos villes et nos campagnes ?
Le thème scientifique de l'invasion biologique est très émotivement
connoté, et l'auteur propose ici de le dépassionner. D'une part, les bouleversements écologiques observés dans des écosystèmes fermés, lacs ou îles, ne sont pas généralisables aux milieux plus ouverts.
D'autre part, les espèces invasives devraient-elles être considérées
comme des espèces inutiles et contraires à l'écologie ? Et d'où vient
cette conception étroite de la « nature » comme collection d'écosystèmes bien ordonnés ayant existé de toute éternité ? Non seulement les espèces, animales ou végétales, ne cessent d'évoluer, mais les invasions correspondent à un ajustement du vivant au monde réel que nous avons façonné et dans lequel nous vivons aujourd'hui.
La clé du problème semble bien être dans la redéfinition d'une nature figée, idéalisée sur des bases erronées, au profit d'une nature en perpétuel renouvellement, sainement gérée et maîtrisée. Toutes les espèces « invasives » ne sont pas néfastes, et il importe, pour le bien de tous, d'accompagner les changements de l'environnement plutôt que de les combattre. La guerre des espèces n'aura pas lieu.

Jacques Tassin est écologue au Centre de coopération internationale en
recherche agronomique pour le développement (CIRAD), à Montpellier.

more...
No comment yet.
Scooped by François Arnal
Scoop.it!

La Turquie lance le chantier d’un troisième pont controversé sur le Bosphore

La Turquie lance le chantier d’un troisième pont controversé sur le Bosphore | Géographie : les dernières nouvelles de la toile. | Scoop.it

Les deux ponts enjambant le détroit du Bosphore construits en 1973 et 1988 n’ont pas suffi à résoudre le problème des gigantesques embouteillages de la métropole d’Istanbul forte de quinze millions d’habitants. Le premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a choisi le jour du 450e anniversaire de la chute de Constantinople et de l’empire Byzantin le 29 mai 1453, pour lancer mercredi 29 mai l’un des immenses chantiers de la capitale. Il a actionné le bouton commandant la première coulée de ciment du troisième pont devant enjamber le Bosphore.

François Arnal's insight:

Le chantier a commencé et dans le contexte actuel des manifestations de la Place Taksim à Istanbul, la contestation monte. Le projet est critiqué et ne résoudra pas les problèmes de congestion de la mégapole. Son tracé met en péril les forêts du nord utiles pour la gestion des eaux, la lutte contre les inondations et l'érosion ou encore la pollution.

more...
No comment yet.